Neuf équipes parviennent au dernier stade de la compétition dans le cadre du concours Shell Ocean Discovery XPRIZE doté de 7 millions USD

Des équipes de sept pays évoluent dans cette compétition qui vise à accélérer l'exploration et la découverte rapides des océans grâce à des appareils sans pilote

LOS ANGELES--()--XPRIZE, leader mondial des modèles de concours les plus innovants conçus et organisés pour résoudre les plus grands défis de l'humanité, a annoncé aujourd'hui que neuf équipes finalistes étaient parvenues au dernier stade de la compétition dans le cadre du Shell Ocean Discovery XPRIZE doté de 7 millions USD, une compétition mondiale s'étendant sur trois ans qui oppose plusieurs équipes dans le but de faire avancer les technologies océanologiques pour parvenir à une exploration rapide, sans pilote et haute résolution des océans.

XPRIZE attribuera à chaque finaliste une part égale d’un prix initial s'élevant à 1 million USD pour les technologies de cartographie et d'imagerie océanographiques de pointe qu'ils auront développées. Parmi les approches novatrices utilisées par les finalistes figurent l'intelligence artificielle, les drones aériens, les essaims de robots sous-marins, les lasers et les véhicules de surface et sous-marins autonomes.

Les neuf équipes finalistes seront officiellement reconnues et récompensées à Londres le 15 mars dans le cadre de la conférence Catch the Next Wave organisée par Oceanology International, lors de l'allocution de clôture prononcée par le Dr Jyotika Virmani, Ph.D., Responsable du prix et directrice principale du département Planète et Environnement chez XPRIZE.

« Les essais effectués lors du premier tour du Shell Ocean Discovery XPRIZE ont permis aux juges d'observer, pour la première fois, des prototypes tangibles d'approches novatrices et variées qui devraient révolutionner notre accès à l'océan profond et permettre de dévoiler enfin les mystères qui se trouvent très au-dessous de la surface des eaux », a déclaré le Dr Virmani. « Maintenant que nous en sommes arrivés au deuxième tour, nous attendons avec impatience de tester les technologies des finalistes dans le cadre d'une situation réelle rigoureuse qui démontrera leur capacité à cartographier rapidement le fond des océans à 4 000 mètres de profondeur - ce qui est plus profond que le Grand Canyon ! »

Les finalistes du Shell Ocean Discovery XPRIZE ont été choisis parmi un groupe de 19 demi-finalistes par un panel de jury indépendant constitué de sept experts. Les équipes qualifiées pour le dernier tour sont :

  • ARGGONAUTS (Karlsruhe, Allemagne) – Sous la direction de Gunnar Brink, l'équipe est en train de fabriquer deux essaims : un essaim en eaux profondes et un autre à la surface de l'océan. Au moins cinq drones intelligents de haute mer seront accompagnés et soutenus par autant de catamarans autonomes pour le géoréférencement, la récupération et le transport.
  • Blue Devil Ocean Engineering – Université Duke (Durham, Caroline du Nord, États-Unis) - Conduite par Martin Brooke, l'équipe de l'Université Duke travaille avec des drones aériens lourds qui larguent des pods SONAR de plongée récupérables.
  • CFIS (Arnex-sur-Nyon, Suisse) – Sous la direction de Toby Jackson, l'équipe est en train de construire une flotte de robots sous-marins autonomes (Autonomous Underwater Vehicle, AUV) pour cartographier et représenter le fond des océans à l'aide de lasers.
  • GEBCO-NF Alumni (USA, Monde) – Conduite par des anciens de la GEBCO-Nippon Foundation, l'équipe constituée de membres de 12 pays intègre actuellement les technologies existantes et son expérience en matière de cartographie océanique dans un navire de surface sans pilote innovant qui devrait contribuer à la cartographie complète des fonds océaniques d'ici 2030.
  • KUROSHIO (Yokosuka, Japon) – Dirigée par Takeshi Nakatani, l'équipe intègre des technologies appartenant à des universités, des entreprises et des instituts japonais pour une approche collaborative unique centrée autour des AUV.
  • PISCES (Portugal) – Avec Nuno Cruz à sa tête, l'équipe est en train de regrouper les technologies portugaises développées à l'INESC TEC (Porto) et au CINTAL (Algarve) pour créer le système PISCES qui s'appuie sur la robotique coopérative.
  • Team Tao (Newcastle, Royaume-Uni) - Sous la direction de Dale Wakeham, l'équipe développe actuellement un système en essaim autonome pour une exploration rapide des océans allant de la surface aux eaux profondes.
  • Texas A&M Ocean Engineering (College Station, Texas, États-Unis) – Conduite par des étudiants et travaillant en partenariat avec l'industrie et des anciens diplômés de l’université A&M du Texas, l'équipe universitaire utilise des drones et des AUV pour explorer des habitats océaniques les plus reculés.
  • Virginia DEEP-X (Virginie, États-Unis) - Dirigée par Dan Stilwell, l'équipe développe actuellement des véhicules sous-marins de petite taille et peu coûteux qui travaillent en équipes coordonnées.

« Il est passionnant de travailler pour améliorer la capacité de l'humanité à rassembler, visualiser et interpréter les données des océans profonds en utilisant de nouvelles techniques numériques et en collaborant avec certains des plus brillants esprits. » Ces neuf équipes finalistes témoignent de la force de l'innovation ouverte en travail d'équipe », a déclaré Marc Gerrits, vice-président exécutif de l'exploration chez Shell. « Nous sommes convaincus que l'innovation et la collaboration sont fondamentales si nous voulons résoudre certains des plus grands défis auxquels la société est confrontée aujourd'hui. »

Pour parvenir au dernier stade de la compétition, les équipes de demi-finalistes ont dû passer le test de préparation technologique du premier tour, qui comprenait des visites des installations de chaque équipe par le personnel et les juges de XPRIZE. Les équipes ont été testées sur la base de onze critères de mesure, le but étant de montrer que leurs solutions technologiques étaient capables de répondre aux exigences opérationnelles nécessaires pour parvenir à une cartographie et à une découverte rapides, sans pilote et haute résolution des océans. Esri, le leader mondial des logiciels de SIG (systèmes d'information géographique) et de la gestion des bases de données à référence spatiales, a fait don aux équipes de sa plateforme primée ArcGIS Online, permettant aux concurrents de l'Ocean Discovery XPRIZE de soumettre leurs cartes aux juges via Esri ArcGIS Online.

Les derniers essais du deuxième tour auront lieu en octobre et en novembre 2018. Les finalistes auront l'occasion de démontrer leurs technologies dans le monde réel et dans un environnement de haute mer ; ils devront cartographier le fond des mers à une profondeur de 4 000 mètres et ramener dix images de l'océan. Fugro, un leader du domaine de la cartographie océanique et un autre partenaire de l'Ocean Discovery XPRIZE, aidera XPRIZE avec la fourniture de données bathymétriques de référence haute résolution du concours, qui seront nécessaires pour évaluer les résultats cartographiques des équipes.

Un test préliminaire pour le NOAA Bonus Prize doté d'un million USD aura lieu au printemps 2018. Cela conférera à toutes les équipes demi-finalistes qui auront choisi de participer une plateforme leur permettant de tester leurs technologies. Les gagnants du NOAA Bonus Prize, qui encourage le développement de technologies capables de détecter un signal chimique ou biologique sous l'eau et de le suivre de manière autonome jusqu'à sa source, seront déterminés lors des essais du deuxième tour qui auront lieu aux mois d'octobre et de novembre 2018.

Le Shell Ocean Discovery XPRIZE fait partie de la XPRIZE Ocean Initiative - un engagement pris pour lancer cinq prix dotés de plusieurs millions de dollars visant à relever les défis océanologiques critiques et à rendre les océans sains, appréciés et compris. XPRIZE a attribué le Wendy Schmidt Oil Cleanup XCHALLENGE en 2011 et le Wendy Schmidt Ocean Health XPRIZE au mois de juillet 2015.

Pour en savoir plus sur la structure du concours, sur les dates importantes, et sur les équipes finalistes, rendez-vous sur oceandiscovery.xprize.org.

À propos de XPRIZE

XPRIZE, une organisation 501(c)(3) à but non lucratif, est le numéro un mondial des modèles de concours les plus innovants conçus et organisés pour résoudre les plus grands défis du monde. XPRIZE utilise une combinaison unique de ludification, de crowdsourcing, de théorie des prix d'encouragement et de technologies exponentielles utilisée comme formule pour obtenir un impact multiplié par dix (plutôt qu'augmenté de 10 %) dans des domaines majeurs de défi auxquels notre monde est confronté.  La philosophie de XPRIZE est que, si les bonnes circonstances sont réunies, il est possible de déclencher une expérimentation rapide à partir de divers prismes, et que c'est-là la méthode la plus efficace pour conduire à un impact exponentiel et générer des solutions aux plus grands défis. Les prix actuellement disputés dans le cadre de ce concours incluent le Google Lunar XPRIZE doté de 30 millions USD, le NRG COSIA Carbon XPRIZE doté de 20 millions USD, le Global Learning XPRIZE doté de 15 millions USD, le Shell Ocean Discovery XPRIZE doté de 7 millions USD, le Barbara Bush Foundation Adult Literacy XPRIZE doté de 7 millions USD, l’IBM Watson AI XPRIZE doté de 5 millions USD, le Water Abundance XPRIZE doté de 1,75 million USD, et l’Anu and Naveen Jain Women’s Safety XPRIZE doté de 1 million USD. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.xprize.org.

À propos de Royal Dutch Shell

Shell est une pionnière en matière de technologie depuis plus de 100 ans et est à l'origine de nombreuses « premières » qui ont transformé le paysage industriel pour fournir l'énergie dont ses clients et partenaires ont besoin. Depuis 2007, Shell consacre chaque année plus d'1 milliard USD à la recherche et au développement. En 2014, ses dépenses en matière de recherche et développement se sont élevées à 1,2 milliard USD. Shell compte plus de 43 000 employés techniques et ingénieurs.

Les sociétés Shell ont des opérations dans plus de 70 pays et territoires avec des activités comprenant l'exploration et la production de pétrole et de gaz ; la production et la commercialisation de gaz naturel liquéfié et de liquides de gaz ; la fabrication, la commercialisation et l'expédition de produits pétroliers et chimiques ; ainsi que des projets liés à l'énergie renouvelable. Royal Dutch Shell plc est constituée en Angleterre et au Pays de Galles, et son siège social est basé à La Haye. La société est cotée aux bourses de Londres, d'Amsterdam et de New York. Pour de plus amples informations, veuillez visiter www.shell.com.

À propos de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA)

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) est une agence fédérale scientifique travaillant au sein du ministère du Commerce américain, aux responsabilités réglementaires, opérationnelles et de service de renseignements avec une présence dans chaque État et territoire américain. La mission de la NOAA est de comprendre et de prédire les changements dans l'environnement de la terre, depuis les profondeurs de l'océan jusqu'à la surface du soleil, ainsi que de préserver et gérer les ressources marines et côtières. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.noaa.gov.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

XPRIZE
Jackie Wei, 310.741.4918
jackie.wei@xprize.org

Contacts

XPRIZE
Jackie Wei, 310.741.4918
jackie.wei@xprize.org