Cytox décroche un nouveau fonds de Innovate UK pour des recherches sur la maladie d'Alzheimer

Une importante évaluation clinique d'une approche pionnière de l'étude des risques

OXFORD, Angleterre & MANCHESTER, Angleterre--()--Cytox, chef de file émergent en médecine de précision effectuant du dépistage génétique pour la maladie d'Alzheimer, est ravi d'annoncer avoir obtenu en partenariat avec l'Université de Cardiff un financement octroyé par Innovate UK. Cette attribution s'élève à 800 000 GBP (1,3 Mio USD) pour un projet d'une valeur totale de 1 Mio GBP (1,6 Mio USD) étalé sur deux ans.

Le projet va évaluer et valider l'utilité clinique d'un panel de SNP (polymorphisme du nucléotide simple) adapté associé développement de la maladie d'Alzheimer (MA). L'équipe est composée des Professeurs Valentina Escott-Price et Julie Williams de l'Université de Cardiff et Cytox.

"Nous sommes ravis de recevoir un nouveau financement de Innovate UK," a commenté Dr Richard Pither, CEO de Cytox, "Le financement précédent a permis la prise en charge de projets jusqu'ici, et la commercialisation ultérieure a été un élément essentiel dans la croissance de la société. Ce nouveau financement réaffirme la validité de notre approche dans ce domaine extrêmement important. Nous nous réjouissons également de collaborer avec l'Université de Cardiff. Nous avons travaillé avec le Professeur Escott-Price qui est notre expert en statistiques MA depuis quelques années maintenant, et nous accueillons le Professeur Julie Williams, qui joue bien entendu un rôle de premier plan dans la recherche génétique sur la maladie d'Alzheimer et intègre actuellement le groupe des quatre leaders du consortium de recherche génétique IGAP."

Le trouble cognitif léger (TCL) peut être un état prodromique de la MA et 50 à 60% de ces patients courent un risque élevé de progression vers la MA. Les méthodes de diagnostic actuelles pour la MA n'ont cependant qu'un taux de précision de 25% à 30% pour les TCL précoces. Le manque de biomarqueurs validés compromet le traitement clinique de ces patients ainsi que le développement de nouvelles thérapies. Le projet va développer, optimiser et tester un ensemble d'approches du score de risque polygénique (PRS) pour les implémenter ensuite sur la plate-forme logicielle propriétaire de Cytox. Les algorithmes seront ensuite testés sur des cohortes importantes de patients et des sujets présentant des fonctions cognitives normales, comme le sous-ensemble récemment bien caractérisés de 500 patients issus de la cohorte de 1946, afin de démontrer la validité du panel de biomarqueurs MA identifiés comme étant à risque. L'objectif du projet vise à confirmer qu'un panel de SNP exclusif et l'algorithme associé constituent une méthode efficace pour détecter la présence de la pathologie MA. Un tel test pronostique est essentiel afin de permettre des essais cliniques rigoureux sur les thérapies MA émergeantes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Cytox Limited
Richard Pither, CEO
+44(0)1865338018
richard.pither@cytoxgroup.com
www.cytoxgroup.com

Contacts

Cytox Limited
Richard Pither, CEO
+44(0)1865338018
richard.pither@cytoxgroup.com
www.cytoxgroup.com