La culture d’entreprise est fondamentale pour favoriser l’égalité femmes-hommes et combler les écarts de rémunération, selon une étude d’Accenture

Le rapport d’Accenture identifie 40 facteurs favorisant l’égalité femmes-hommes en entreprise

Définir publiquement des objectifs à atteindre et engager des initiatives qui incluent également les hommes font partie des facteurs clés permettant de créer une culture favorisant l’égalité

PARIS--()--Un nouveau rapport d’Accenture (NYSE:ACN) a identifié 40 facteurs qui favorisent une culture de parité au sein de l’entreprise, dont 14 qui influent le plus sur cette culture. L’étude détaille les actions les plus efficaces que les dirigeants peuvent mettre en œuvre pour accélérer les progrès en matière d’égalité et combler les écarts de rémunération.

Le rapport Getting to Equals 2018 d’Accenture est fondé sur une enquête auprès de 22 000 employé(e)s dans 34 pays, dont 714 en France, pour évaluer leur perception quant aux facteurs qui influent sur leur culture d’entreprise. L’enquête a été complétée par des entretiens approfondis et une analyse détaillée de données publiques sur un certain nombre d’enjeux liés au travail.

L’étude a mis en évidence 40 facteurs au sein de l’entreprise qui influencent sa culture en matière d’égalité femmes-hommes, dont 14 particulièrement importants. Ces 14 facteurs, qui peuvent être des catalyseurs d’un changement de culture d’entreprise en faveur de l’égalité, ont été regroupés en 3 catégories :

  • Leadership volontaire : une équipe de direction qui considère l’égalité femmes-hommes comme une priorité stratégique, et définit publiquement des objectifs clairs à atteindre.
  • Initiatives concrètes et inclusives : une politique et un plan d’actions concrètes pour favoriser l’avancement des femmes dans l’entreprise, sans pour autant exclure les hommes ; réseaux de femmes incluant également les hommes, encourager le congé parental aussi bien pour les hommes que les femmes.
  • Environnement stimulant : créer un environnement de travail fondé sur la confiance, donner des responsabilités, cultiver la diversité comme source de créativité, permettre aux collaborateurs d’améliorer et faire évoluer leurs compétences à travers la formation, et mettre en place une organisation flexible pour pouvoir concilier vie professionnelle et vie privée.

« Notre rapport montre que dans les entreprises où la culture favorise l’avancement professionnelle des femmes, les hommes en bénéficient également, » affirme Christian Nibourel président d’Accenture en France et au Benelux. « Il rappelle que les problématiques de diversité, et d’égalité femmes-hommes en particulier, concernent toute l’entreprise, à tous les niveaux, et pas uniquement une population en particulier. Les initiatives les plus efficaces sont inclusives car l’ensemble des collaborateurs, tous sexes confondus, y gagnent. »

L’étude d’Accenture révèle que dans les entreprises où les 40 facteurs (qui favorisent une culture de parité) sont les plus présents, tous les collaborateurs en bénéficient :

  • 96% des employé(e)s sont satisfaits de leur progression de carrière (contre 33% dans les entreprises où ces facteurs sont moins présents) ;
  • 90% aspirent à être promu(e)s (contre 58%) ;
  • 83% aspirent à accéder à des postes de direction au sein de leur entreprise (contre 44%).

Et chacun a également de meilleures opportunités d’évolution de carrière :

  • La probabilité pour les femmes d’accéder à des postes de direction est 3 fois plus élevée dans ces entreprises ;
  • La probabilité y est 2 fois plus élevée pour les hommes.

Lorsque les femmes et les hommes progressent dans ces entreprises, les femmes en bénéficient le plus, étant donné les écarts actuels. Si toutes les entreprises en France étaient comme celles où les 40 facteurs de parité sont les plus présents :

  • Pour chaque 100 managers homme, il y aurait 90 managers femme, comparé au ratio actuel de 100 pour 49 ;
  • La rémunération des femmes augmenterait de 64%, soit l’équivalent de 39 000 dollars supplémentaires par an ;
  • Les femmes pourraient gagner 95 dollars pour chaque 100 dollars gagnés par les hommes, contribuant ainsi à combler l’écart salarial et permettre d’accroitre de 50 milliards de dollars la totalité des revenus des femmes à l’échelle nationale.

Mettre en place des objectifs clairs de diversité est une étape cruciale pour les dirigeants qui souhaitent renforcer cette culture d’égalité, selon le rapport.

« La culture d’entreprise est définie au plus haut niveau ; par conséquent, pour que les femmes puissent progresser, l’égalité femme-homme doit être une priorité stratégique pour la direction générale, » selon Christian Nibourel. « Aussi, afin que cette priorité ne reste pas un vœu pieux, il est nécessaire de fixer des objectifs clairs et quantifiables, et mesurer les progrès. »

Le rapport regroupe les 14 facteurs clés, identifiés comme pouvant influer le plus sur l’évolution professionnelle des femmes, en 3 catégories : un leadership volontaire, des initiatives concrètes et inclusives, et un environnement stimulant. Les résultats clés en France :

  • Leadership volontaire :
    • La proportion de femmes en situation de progression rapide de carrière est 11 fois plus élevée dans les entreprises où il y a au moins une femme dans l’équipe de direction.
    • Les femmes sont plus susceptibles d’accéder à des postes de direction lorsque l’équipe dirigeante est tenue responsable de l’avancement de l’égalité femmes-hommes au sein de l’organisation (53% versus 39%)
  • Initiatives concrètes et inclusives :
    • La moitié (52%) des personnes interrogées estiment que leur entreprise encourage le congé parental pour les femmes, contre seulement un tiers (36%) pour les hommes.
    • Trois-quarts (74%) des femmes interrogées travaillent dans des entreprises qui n’ont mis en place des réseaux de femmes. Dans les entreprises qui ont créé un réseau, 86% des femmes y participent, dont la majorité (77%) sont dans ces réseaux qui incluent également les hommes.
  • Environnement stimulant :
    • Les facteurs les plus cités comme étant les plus importants dans l’aide à leur progression de carrière sont « la confiance donnée et le fait de se voir confier des responsabilités, mentionnés par 67% des personnes interrogées.
    • Les employés sont 3 fois plus nombreux à penser que les formations sont utiles dans les entreprises où les 40 facteurs sont présents que dans les autres (91% contre 26%).

Accenture a publié ce le manifeste Equals, qui se traduit par 9 engagements pris par Accenture en France en faveur de l’égalité femmes-hommes, dont le recrutement de 50% de femmes et la parité au sein de l’équipe dirigeante française d’ici 2020.

Méthodologie
Accenture a mené une enquête auprès de 22 000 employés femme et homme diplômés de l’enseignement supérieur dans 34 pays, dont 714 (359 femmes et 355 hommes) en France, pour mieux comprendre les facteurs permettant de créer une culture d’entreprise à travers laquelle les femmes et les hommes bénéficient des mêmes opportunités d’évolution et de rémunérations. L’enquête a été complétée par des entretiens avec des femmes qui ont connu une progression de carrière rapide – c’est-à-dire celles qui ont été promues plus haut dans la hiérarchie et plus rapidement que les autres – pour approfondir la compréhension des problématiques. Accenture a également analysé des données publiques liées à l’organisation du travail, dont l’évolution de carrière, les pénuries de talents, la culture d’entreprise, le harcèlement sexuel, la parité par niveaux hiérarchiques et les meilleures pratiques. A partir de tous ces éléments, Accenture a créé une modélisation économétrique pour évaluer les facteurs qui favoriser le plus l’évolution professionnelle des femmes. Le modèle a notamment été utilisé pour explorer un certain nombre d’hypothèses (« et si… ») pour comprendre les implications en termes d’évolution de carrière et de réduction d’écart de rémunération si les changements suggérés étaient mis en œuvre.

A propos d’Accenture
Accenture, un des leaders mondiaux des services aux entreprises et administrations, propose une large gamme de services et solutions en stratégie, conseil, digital, technologie et gestion déléguée d’opérations. Combinant son expérience et son expertise dans plus de 40 secteurs d’activité et pour toutes les fonctions de l’entreprise - en s’appuyant sur le plus grand réseau international de centres de services - Accenture intervient à l’intersection de l’activité de ses clients et de la technologie pour les aider à renforcer leur performance et créer de la valeur sur le long terme pour leurs parties prenantes. Avec plus de 435 000 employés intervenant dans plus de 120 pays, Accenture favorise l’innovation pour améliorer notre environnement de demain. Site Internet : www.accenture.com/fr.

Contacts

Accenture
Francois Luu, Tel: +33 (0)1 53 23 68 55
francois.luu@accenture.com

Contacts

Accenture
Francois Luu, Tel: +33 (0)1 53 23 68 55
francois.luu@accenture.com