Gemalto : résultats de l’exercice 2017

  • 2017 en ligne avec nos attentes :
    • Le chiffre d’affaires s’élève à 3 milliards d’euros, dont 1 milliard d’euros pour l’activité Plateformes logicielles & Services.
    • Le chiffre d’affaires du second semestre est en hausse de +1% en glissement annuel à taux de change constants
    • Le résultat des activités opérationnelles s’inscrit à 310 millions d’euros
    • 15 millions d’euros d’économies liées au plan de transition
  • Perspectives pour 2018 : croissance attendue à deux chiffres des ventes pour le segment Identité, Internet des objets & Cybersécurité et marge opérationnelle stable pour le segment Cartes à puces & Services d’émission1 résultant en une croissance à un chiffre, entre le milieu et le haut de fourchette, du résultat des activités opérationnelles pour Gemalto
  • Le 17 décembre Gemalto et Thales ont annoncé le projet de rapprochement de leurs activités : le processus de rapprochement suit son cours

AMSTERDAM--()--Regulatory News:

Gemalto (Euronext NL0000400653 - GTO), leader mondial de la sécurité numérique, publie aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2017.

     

Chiffres clés du compte de résultat ajusté

 
Variations en glissement annuel

(en millions d’euros)
  Exercice 2017   Exercice 2016  

à taux de change
courants

 

à taux de change
constants

Chiffre d’affaires 2 972 3 127 (5%)   (4%)
Marge brute 1 105 1 266 (13%)
Charges d’exploitation   (795)   (814)   (2%)    

Résultat des activités
opérationnelles

310 453 (32%)
Marge opérationnelle   10,4%   14,5%   (4.1ppt)    
 

Philippe Vallée, Directeur général, déclare : « Le second semestre de Gemalto s’est achevé sur une meilleure note grâce à la solide contribution des activités Entreprises, Machine-to-Machine et Programmes gouvernementaux, et ce, après un premier semestre impacté par des conditions très défavorables sur nos deux marchés historiques.

Les activités Entreprises, Programmes gouvernementaux et Internet des objets devraient continuer à bénéficier d’une demande robuste, du fait de l’augmentation de la cybercriminalité et vols de données, de la nécessité de renforcer la sécurité aux frontières et des avantages croissants des objets connectés, qui prolifèrent dans tous les secteurs d’activités. La normalisation du marché des cartes de paiement EMV aux États-Unis devrait arriver à son terme en 2018 et le marché des cartes SIM amovibles devrait poursuivre son repli alors que l’adoption des nouvelles solutions de connectivité est très progressive.

Dans un tel contexte, Gemalto s’est doté d’une stratégie qui s’articule autour de deux axes : le premier vise à renforcer sa place de numéro un dans la biométrie, l’identité civile et la protection des données. Le second consiste à s’appuyer sur sa position de leader dans la dématérialisation tout en ajustant sa structure de coûts dans les activités plus matures.

Gemalto et Thales ont annoncé leur projet de rapprochement, associant Gemalto aux activités digitales de Thales pour former une nouvelle Global Business Unit au sein de Thales. Ce rapprochement accélérera la mise en œuvre de la stratégie de Gemalto ».

_______________
1 A partir de 2018, Gemalto présentera ses résultats financiers répartis en deux segments principaux : le segment Identité, Internet des objets & Cybersécurité et le segment Cartes à puces & Services d’émission. On trouvera en Annexe 5 la présentation correspondante du chiffre d’affaires, de la marge brute, du résultat des activités opérationnelles et des variations annuelles du chiffre d’affaires à taux de change constants pour l’exercice 2017.

Bases de préparation de l’information financière

Analyse sectorielle

Le segment Mobile désigne les activités liées aux technologies de télécommunication mobiles cellulaires, incluant les activités Machine-to-Machine, éléments de sécurité mobiles (SIM, éléments sécurisés embarqués) et Plateformes logicielles & Services mobiles. Le segment Paiement & Identité rend compte des activités liées aux interactions personnelles sécurisées, notamment pour les Paiements, les Programmes gouvernementaux et les Entreprises. L’activité Identité Management de 3M, acquise en mai 2017, fait partie des Programmes gouvernementaux.

Outre cette information sectorielle, la Société présente le chiffre d’affaires de ses segments Mobile et Paiement & Identité par type d’activité en distinguant l’activité Logiciels embarqués & Produits (E&P) et l’activité Plateformes logicielles & Services (P&S).

Taux de change courants et taux de change constants

La Société vend ses produits et services dans un très grand nombre de pays et les règlements sont en général effectués dans d’autres devises que l’euro. Les fluctuations monétaires de ces autres devises ont en particulier un impact sur la valeur en euros du chiffre d’affaires publié de la Société. Les comparaisons exprimées à taux de change constants visent à neutraliser les effets de ces fluctuations sur les résultats de la Société, en réévaluant le chiffre d’affaires de l’année précédente au taux de change moyen de l’année courante. Sauf indication contraire, les variations du chiffre d’affaires sont à taux de change constants et intègrent l’impact du programme de couverture des variations de change. Tous les autres chiffres figurant dans le présent communiqué de presse sont à taux de change courants, sauf indication contraire.

Compte de résultat ajusté et résultat des activités opérationnelles non GAAP

Les états financiers consolidés ont été établis selon les normes comptables internationales (IFRS) et avec les dispositions de la Section 2:362(9) du Code civil néerlandais.

Afin de mieux évaluer ses performances passées et futures, la Société élabore également un compte de résultat ajusté, dans lequel le résultat des activités opérationnelles (PFO) constitue la valeur de référence permettant d’évaluer l’activité et de prendre les décisions relatives à l’exploitation de la période de 2010 à 2017.

Le résultat des activités opérationnelles est un indicateur non GAAP correspondant au résultat d’exploitation IFRS retraité (i) de l’amortissement et de la dépréciation des actifs incorporels résultant d’acquisitions, (ii) des coûts liés aux restructurations et aux acquisitions, (iii) de tous les éléments de rémunération fondés sur des actions et des coûts afférents ; et (iv) des ajustements de juste valeur découlant de l’acquisition d’entreprises, qui se définissent, respectivement, comme suit :

  • Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d’acquisitions : charges d’amortissement et de dépréciation liées aux immobilisations incorporelles et aux écarts d’acquisition reconnus dans le cadre de l’allocation de l’excédent de la contrepartie transférée par rapport à la valeur de l’actif net acquis.
  • Coûts liés aux restructurations et acquisitions : (i) coûts supportés dans le cadre d’une opération de restructuration telle que définie par la norme IAS 37 (cession ou cessation d’activité, fermeture d’usine…) et coûts afférents ; (ii) charges de réorganisation correspondant aux coûts supportés au titre de la réduction des effectifs, de la consolidation de sites de production ou administratifs, de la rationalisation et de l’harmonisation du portefeuille de produits et services, ainsi que de l’intégration des systèmes informatiques, suite à un regroupement ; (iii) coûts de transaction (comme les honoraires versés dans le cadre des processus d’acquisition).
  • Éléments de rémunération fondés sur des actions : (i) décote accordée aux salariés se portant acquéreurs d’actions Gemalto dans le cadre des plans Gemalto de souscription d’actions ; et (ii) amortissement de la juste valeur des options d’achat d’actions et des unités d’actions restreintes accordées par le Conseil d’administration aux salariés, ainsi que les coûts afférents.
  • Ajustements de juste valeur des actifs nets acquis : reprise, en compte de résultat, des ajustements de juste valeur constatés suite à un regroupement d’entreprises, conformément à la norme IFRS 3 R. Ces ajustements concernent principalement : (i) les charges d’amortissement liées à la réévaluation des travaux en cours et des produits finis comptabilisés à leur valeur de réalisation lors de l’acquisition et (ii) l’amortissement de la marge commerciale sur les soldes de produits constatés d’avance, annulée lors de l’acquisition.

Ces agrégats non GAAP ne sont pas destinés à être utilisés isolément ni à remplacer les agrégats IFRS correspondants, ils doivent être analysés parallèlement aux états financiers consolidés, établis conformément aux normes comptables internationales (IFRS).

Dans le compte de résultat ajusté, les charges d’exploitation correspondent à la somme des frais d’étude et recherche, des frais commerciaux et de marketing, des frais généraux et administratifs, des autres produits et des autres charges.

L’EBITDA est égal au résultat des activités opérationnelles retraité des dotations aux amortissements. Il n’inclut pas les dotations aux amortissements ci-dessus relatifs aux actifs incorporels résultant des acquisitions.

Dette nette et trésorerie nette

La dette nette est un indicateur non IFRS correspondant au montant total des dettes financières net du montant total de trésorerie et équivalents de trésorerie. La trésorerie nette est un indicateur non IFRS correspondant au montant total de trésorerie et équivalents de trésorerie net du montant total des dettes financières.

Information financière ajustée

Les états financiers consolidés ont été préparés conformément aux normes comptables internationales (IFRS) telles qu’adoptées par l’Union Européenne. Pour permettre de mieux apprécier ses performances financières passées et futures, le Groupe établit également un compte de résultat ajusté qu’il utilise à des fins de gestion au quotidien.

       
    Exercice 2017   Exercice 2016        

Extrait du
compte de résultat ajusté

en
millions
d’euros

 

en % du
chiffre
d’affaires

en
millions
d’euros

 

en % du
chiffre
d’affaires

Variations annuelles
         

à taux de change
courants

 

à taux de change
constants

Chiffre d’affaires 2 971,7 3 126,5 (5%) (4%)
Marge brute 1 104,8 37,2% 1 266,2 40,5% (3,3 ppt)
Charges d’exploitation (795,2) (26,8%) (813,5) (26,0%) (0,7 ppt)
EBITDA   456,7   15,4%   593,5   19,0%   (3,6 ppt)    
Résultat des activités opérationnelles   309,6   10,4%   452,7   14,5%   (4,1 ppt)    
Résultat net (hors intérêts minoritaires) 176,5 5,9% 266,4 8,5% (2,6 ppt)
Résultat par action avant dilution (€) 1,96 3,00 (35%)
Résultat par action après dilution (€)   1,94       2,97       (35%)    
 

Le chiffre d’affaires total de l’exercice 2017 s’élève à 2 972 millions d’euros, en repli de (3,6%) à taux de change constants.

La marge brute est en baisse de 161 millions d’euros, à 1 105 millions d’euros, par rapport à 2016. La diminution de la marge brute provient tant de la SIM amovible et de ses services associés que de l’activité Paiement. Ce repli a été partiellement compensé par la progression enregistrée dans les autres activités. Le taux de marge brute s’établit à 37%, en baisse de 3 points de pourcentage en glissement annuel.

Les charges d’exploitation ont été abaissées de 18 millions d’euros en glissement annuel sous l’effet des ajustements du portefeuille d’offres et du plan de transition, qui a commencé à générer des premières économies, notamment par l’optimisation des forces de ventes et marketing dans les activités les plus matures.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles s’élève à 310 millions d’euros. La marge opérationnelle s’établit à 10,4% du chiffre d’affaires contre 14,5% en 2016.

Le résultat financier de Gemalto correspond à une charge de (33) millions d’euros contre une charge de (34) millions d’euros en 2016. Les frais financiers et coûts amortis au titre de l’émission obligataire, des placements privés et des facilités de lignes de crédit augmentent de 2 millions d’euros, à (15) millions d’euros en 2017 en raison d’une dette supplémentaire levée en 2017 pour financer l’acquisition de l’activité Identity Management. Les transactions de change et autres éléments financiers s’élèvent à (17) millions d’euros, contre (20) millions d’euros en 2016, en raison principalement des effets des variations de change et du changement de classification comptable d’une participation. La quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence s’élève à (1) million d’euros pour l’exercice 2017.

De ce fait, le résultat ajusté avant impôts ressort à 286 millions d’euros.

La charge d’impôt ajustée s’établit à (110) millions d’euros, en baisse de (23) millions d’euros par rapport à 2016, en raison principalement du repli du résultat avant impôt. La provision pour dépréciation de l’actif d’impôts différés, comptabilisée au premier semestre 2017, a été partiellement compensée par l’impact positif de certaines modifications de la législation fiscale au second semestre, en particulier aux États-Unis.

En conséquence, le résultat net ajusté de la Société s’élève à 177 millions d’euros. Ainsi, le résultat par action ajusté avant dilution s’inscrit à 1,96 euro et le résultat par action ajusté après dilution, à 1,94 euro, contre, respectivement, 3,00 euros et 2,97 euros en 2016.

Réconciliation des données financières ajustées vers les données IFRS

L’amortissement et la dépréciation des actifs incorporels résultant d’acquisitions s’élèvent à (514) millions d’euros contre (58) millions d’euros en 2016. L’essentiel de cette augmentation provient de la charge de dépréciation exceptionnelle de l’écart d’acquisition de (425) millions, sans impact sur la trésorerie, annoncée au premier semestre 2017. Cette augmentation s’explique aussi, dans une moindre mesure, par la charge d’amortissement liée à l’acquisition récente de l’activité Identity Management.

Les coûts liés aux restructurations et acquisitions, qui s’élèvent à (114) millions d’euros, comprennent principalement les coûts relatifs au plan de transition.

La charge associée aux éléments de rémunération fondés sur les actions Gemalto s’établit à (37) millions d’euros, supérieur à 2016 et en ligne avec les niveaux usuels.

Les ajustements de juste valeur principalement liés à la réévaluation des stocks et des produits constatés d’avance antérieurs à l’acquisition de l’activité Identity Management, sans impact sur la trésorerie, s’élèvent à (10) millions d’euros en 2017.

En conséquence, le résultat d’exploitation de Gemalto s’élève à (365) millions d’euros pour l’exercice 2017.

La charge d’impôt s’inscrit à (36) millions d’euros contre (107) millions d’euros en 2016. Hors impacts des dépréciations exceptionnelles et restructurations sur le résultat avant impôts et en excluant les ajustements d’impôts différés, le taux d’imposition est de 23%, en ligne avec le taux d’imposition long terme de Gemalto.

Le résultat net s’inscrit à (424) millions d’euros pour l’exercice 2017, soit un résultat par action de (4,72) euros.

État de la situation financière et tableau de variation de la position de trésorerie

Au titre de l’exercice 2017, les activités opérationnelles ont généré un flux de trésorerie de 356 millions d’euros avant variation du besoin en fonds de roulement. La variation du besoin en fonds de roulement a eu un impact négatif de (14) millions d’euros en 2017 contre (23) millions d’euros en 2016.

Les acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles se sont élevées à (152) millions d’euros, soit 5,1% du chiffre d’affaires, contre 4,5% en 2016. Les acquisitions d’immobilisations corporelles ont représenté (65) millions d’euros en 2017, un niveau comparable à celui de 2016. L’acquisition et la capitalisation d’actifs incorporels ont représenté une sortie de trésorerie de (87) millions d’euros.

En conséquence, les flux de trésorerie disponible en 2017 s’inscrivent à 190 millions d’euros, correspondant à un taux de conversion de 61% du résultat des activités opérationnelles.

Le flux de trésorerie utilisé pour les acquisitions est de (759) millions d’euros en 2017, principalement pour l’acquisition de l’activité Identity Management.

Le programme de rachat d’actions de Gemalto et le programme destiné à assurer la liquidité des titres ont utilisé (1) million d’euros de trésorerie en 2017. Au 31 décembre 2017, la Société détenait 339 043 actions, soit 0,37% de ses propres actions. Le nombre total d’actions émises s’élève à 90 423 814 actions, suite à l’émission de 495 175 actions ordinaires utilisées pour financer les plans de rémunération fondés sur des actions. Après déduction des 339 043 actions détenues en autocontrôle, le nombre d’actions en circulation s’élève à 90 084 771 actions au 31 décembre 2017. Le prix d’acquisition moyen des actions rachetées par la Société sur le marché et détenues en autocontrôle s’élève à 31,62 euros au 31 décembre 2017.

Le 18 mai 2017, Gemalto a versé un dividende en numéraire de 0,50 euro par action au titre de l’exercice 2016, soit une hausse de +6% par rapport au dividende payé en mai 2016 (0,47 euro par action). Le dividende distribué au mois de mai 2017 a consommé 45 millions d’euros de trésorerie.

Le 17 décembre 2017, Thales et Gemalto ont annoncé la signature d’un accord relatif à une offre en numéraire, au prix de 51€ par action coupon attaché portant sur l’ensemble des actions de Gemalto. Le Conseil d’Administration de Gemalto a unanimement recommandé cette offre et ne proposera pas de distribution de dividendes au titre de l’exercice 2017.

Le produit net des instruments financiers a généré une trésorerie de 267 millions d’euros, principalement suite au tirage sur les billets de trésorerie, à l’émission d’un placement privé et aux emprunts.

Le montant de la trésorerie, nette des découverts bancaires, s’élevait à 302 millions d’euros à fin 2017, contre 663 millions d’euros un an auparavant.

Compte tenu du montant total des emprunts, de 986 millions d’euros au 31 décembre 2017, la dette nette de Gemalto a augmenté à 684 millions d’euros, contre 67 millions d’euros à fin 2016. La dette nette de la Société représente actuellement 1,5 fois son EBITDA ajusté, en ligne avec les politiques de financement du Groupe.

Analyse sectorielle

À partir de 2018, Gemalto présentera ses résultats financiers répartis en deux segments principaux : le segment Identité, Internet des objets & Cybersécurité et le segment Cartes à puces & Services d’émission. On trouvera en Annexe 5 la nouvelle présentation du chiffre d’affaires, de la marge brute, du résultat des activités opérationnelles et des variations annuelles du chiffre d’affaires à taux de change constants pour l’exercice 2017.

Ci-dessous est présentée l’analyse sectorielle conforme à la présentation actuelle pour le quatrième trimestre, le second semestre et l’exercice 2017. Les variations du chiffre d’affaires sont exprimées à taux de change constants, sauf indication contraire.

         
Quatrième trimestre 2017

(en millions d’euros)

  Paiement &
Identité
  Mobile  

Total des deux
principaux segments

  Brevets &
Autres
  Total
Chiffre d’affaires 533 293 827 1 828
À taux de change constants +2% (7%) (1%) (23%) (1%)
À taux de change courants   (2%)   (12%)   (6%)   (26%)   (6%)
 

Au cours du quatrième trimestre, le chiffre d’affaires a baissé de (1%) à taux de change constants.

Le chiffre d’affaires du segment Paiement & Identité a progressé de +2% au quatrième trimestre. L’activité Entreprises a affiché une très bonne performance. Les Programmes gouvernementaux ont enregistré une croissance à un chiffre en incluant l’activité Identity Management alors que l’érosion du chiffre d’affaires dans le Paiement a ralenti au quatrième trimestre.

Le chiffre d’affaires du segment Mobile a reculé de (7%) au quatrième trimestre par rapport à 2016. Le chiffre d’affaires du Machine-to-Machine a poursuivi sa croissance à deux chiffres tandis que celui des cartes SIM et des Plateformes logicielles & Services Mobiles a connu un ralentissement à deux chiffres.

         
Second semestre 2017
(en millions d’euros)
  Paiement &
Identité
  Mobile  

Total des deux
principaux segments

  Brevets &
Autres
  Total
Chiffre d’affaires 1 014 562 1 576 3 1 579
À taux de change constants +4% (5%) +1% +15% +1%
À taux de change courants   =   (9%)   (3%)   +11%   (3%)
 

Conformément aux prévisions, le chiffre d’affaires a progressé de +1% en glissement annuel à taux de change constants, au second semestre. Cette croissance résulte de l’effet conjugué de la hausse du chiffre d’affaires des activités Entreprises, Machine-to-Machine et Programmes gouvernementaux, incluant l’activité Identity Management récemment acquise, alors que l’érosion du chiffre d’affaires des activités Paiement et cartes SIM s’est atténuée au second semestre.

         
Exercice 2017

(en millions d’euros)

 

Logiciels
embarqués &
Produits

 

Plateformes
logicielles &
Services

 

Total
deux principales
activités

 

Brevets
&
Autres

  Total
Chiffre d’affaires 1 938 1 029 2 967 5 2 972
À taux de change constants (6%) +2% (4%) +27% (4%)
À taux de change courants (8%) +1% (5%) +24% (5%)

En pourcentage du chiffre
d’affaires total

  65%   35%   100%   0%   100%
 

En 2017, l’activité Plateformes logicielles & Services a passé la barre des 1 milliard d’euros atteignant l’objectif préalablement annoncé ; elle a représenté 35% du chiffre d’affaires total de Gemalto en 2017. Le chiffre d’affaires des Logiciels embarqués & Produits recule de (6%) en raison principalement de la baisse des ventes de cartes SIM aux opérateurs de réseaux mobiles et du chiffre d’affaires des cartes de paiement aux États-Unis.

       

 

Résultat des activités
opérationnelles
(en millions d’euros)

  Total   Paiement &

Identité

  Mobile   Brevets & Autres
Second semestre 217 152 69 (4)

En pourcentage du
résultat des activités
opérationnelles de
l’exercice

  70%   65%   81%   49%
Exercice 2017 310 233 86 (9)

En pourcentage du
résultat des activités
opérationnelles

  100%   75%   28%   (3%)
 

Le résultat des activités opérationnelles au second semestre s’inscrit à 217 millions d’euros, soit 70% du résultat des activités opérationnelles de l’exercice 2017.

Le résultat des activités opérationnelles de l’exercice s’élève à 310 millions d’euros. Le segment Paiement & Identité a contribué à hauteur de 75% du résultat des activités opérationnelles de la Société tandis que le segment Mobile a représenté 28%. La contribution négative des Brevets et Autres au résultat des activités opérationnelles s’élève à (9) millions d’euros au titre de l’exercice 2017.

Paiement & Identité

     
    Exercice 2017   Exercice 2016   Variations annuelles
   

en millions
d’euros

 

en % du chiffre
d’affaires

 

en millions
d’euros

 

en % du chiffre
d’affaires

 

à taux de change
courants

 

à taux de change
constants

Chiffre d’affaires 1 889,3   1 948,3   (3%)   (2%)
Marge brute 735,6 38,9% 793,5 40,7% (1,8 ppt)
Charges d’exploitation (503,0) (26,6%) (503,3) (25,8%) (0,8 ppt)

Résultat des activités
opérationnelles

  232,7   12,3%   290,2   14,9%   (2,6 ppt)    
 

Le chiffre d’affaires annuel du segment Paiement & Identité s’élève à 1 889 millions d’euros, en repli de (2%) à taux de change constants par rapport à 2016.

Dans ce segment, les ventes des Plateformes logicielles & Services sont en hausse de +6% à 807 millions d’euros, portées par la croissance de l’activité Entreprises et la contribution de l’activité Identity Management récemment acquise. Les ventes des Logiciels embarqués & Produits sont en repli de (7%) à 1 083 millions d’euros en raison principalement du processus de normalisation du marché des cartes EMV aux États-Unis.

Le chiffre d’affaires de l’activité Programmes gouvernementaux augmente de +20% en glissement annuel, à 578 millions d’euros, avec une contribution à hauteur de 123 millions d’euros de l’activité Identity Management récemment acquise. Cette augmentation fait suite à une croissance remarquable du chiffre d’affaires de +26% en 2016. En 2017, le carnet de commandes a atteint un nouveau record, grâce aux nombreux contrats remportés relatifs à des projets de passeports, ce qui permet à Gemalto de commencer l’année 2018 avec un bon niveau de commandes dans cette activité.

Le chiffre d’affaires de l’activité Entreprises s’élève à 472 millions d’euros, en hausse de +5% par rapport à 2016, avec une évolution contrastée sur l’ensemble de l’année. Après un début d’année difficile, le chiffre d’affaires a enregistré une croissance à deux chiffres en glissement annuel au second semestre 2017, principalement grâce à la ligne d’activité Protection des Données, qui commercialise des solutions destinées à empêcher les vols de données.

Le chiffre d’affaires de l’activité Paiement s’élève à 838 millions d’euros, en baisse de (15%) en glissement annuel. Les ventes de la région Amériques ont reculé de (16%) au cours du second semestre contre un repli de (37%) au premier semestre, grâce à la normalisation progressive du marché des cartes EMV aux États-Unis.

Le taux de marge brute de l’ensemble du segment Paiement & Identité s’inscrit à 39%, en baisse de (1,8) point de pourcentage par rapport à 2016, le levier opérationnel de l’activité Paiement n’ayant pu se réaliser pleinement sous l’effet du repli du chiffre d’affaires.

Malgré l’accroissement des investissements dans l’activité Entreprises et les dépenses supplémentaires liées à l’activité Identity Management récemment acquise, les charges d’exploitation du segment ont été stables, à 503 millions d’euros en 2017, et ce, grâce au travail réalisé sur les charges d’exploitation dans l’activité Paiement.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles du segment Paiement & Identité au titre de 2017 s’élève à 233 millions d’euros et la marge opérationnelle à 12,3%.

Mobile

     
    Exercice 2017   Exercice 2016   Variations annuelles
   

en millions
d’euros

 

en % du chiffre
d’affaires

 

en millions
d’euros

 

en % du chiffre
d’affaires

 

à taux de change
courants

 

à taux de change
constants

Chiffre d’affaires 1 077,7   1 174,4   (8%)   (7%)
Marge brute 366,1 34,0% 471,2 40,1% (6,1 ppt)
Charges d’exploitation (280,4) (26,0%) (299,7) (25,5%) (0,5 ppt)

Résultat des activités
opérationnelles

  85,7   8,0%   171,5   14,6%   (6,6 ppt)    
 

Le chiffre d’affaires annuel du segment Mobile s’élève à 1 078 millions d’euros, en baisse de (7%) en glissement annuel à taux de change constants.

Le chiffre d’affaires des Logiciels embarqués & Produits s’établit à 855 millions d’euros. Celui de l’activité Machine-to-Machine progresse de +10% à 348 millions d’euros. Cette bonne dynamique s’explique par une solide demande du marché, en particulier, dans les secteurs de l’automobile, de la santé, et des réseaux intelligents, soutenue par une offre globale et intégrée. Les ventes de cartes SIM sont en repli de (15%) à 508 millions d’euros. Le ralentissement du marché des cartes SIM amovibles devrait se poursuivre, les opérateurs de téléphonie mobile réorientant leurs investissements vers les solutions de connectivité de nouvelle génération.

Au sein du segment, le chiffre d’affaires des Plateformes logicielles & Services s’établit à 222 millions d’euros en 2017, en baisse de (11%), sous l’effet de la volatilité du chiffre d’affaires d’un trimestre sur l’autre, liée au calendrier de livraison des projets. Au cours de l’exercice, Gemalto a continué à participer activement au développement de l’écosystème des cartes SIM embarquées (eSIMs) et des services associés, conformément aux normes promues par la GSMA ajoutant de nouvelles références avec des fabricants d’objets connectés et des opérateurs de réseaux mobiles comme celles récemment annoncées avec Telefónica, Lenovo et Microsoft. En parallèle, Gemalto procède à des ajustements de son portefeuille en fonction de la maturité croissante du marché.

Le taux de marge brute du segment Mobile a diminué à 34% cette année, en raison, principalement, du ralentissement des activités cartes SIM amovibles et des services associés, entraînant un effet moindre du levier opérationnel.

Les charges d’exploitation ont diminué de (19) millions d’euros à (280) millions d’euros en 2017 malgré d’importants investissements dans l’activité Machine-to-Machine et dans les solutions de connectivité de nouvelle génération. Cette diminution s’explique par la stratégie de la Société visant à maîtriser les coûts dans l’activité cartes SIM et par l’optimisation du portefeuille dans les cartes SIM amovibles et les services associés.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles du segment Mobile en 2017 s’établit à 86 millions d’euros.

Brevets & Autres

     
    Exercice 2017   Exercice 2016   Variations annuelles
   

en millions
d’euros

 

en % du chiffre
d’affaires

 

en millions
d’euros

 

en % du chiffre
d’affaires

 

à taux de change
courants

 

à taux de change
constants

Chiffre d’affaires 4,7   3,8   +24%   +27%
Marge brute 3,0 64,2% 1,5 40,6% +23,6 ppt
Charges d’exploitation (11,9) - (10,6) -

Résultat des activités
opérationnelles

  (8,8)   -   (9,0)   -        
 

Le segment Brevets & Autres a enregistré un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros au titre de l’exercice 2017, contre 4 millions d’euros en 2016. Le résultat des activités opérationnelles du segment Brevets & Autres s’inscrit à (9) millions d’euros en 2017, un niveau stable par rapport à 2016.

Rapprochement avec Thales

En décembre 2017, Thales et Gemalto ont conclu un accord relatif à une offre intégralement en numéraire et unanimement recommandée, portant sur l’ensemble des actions émises et en circulation de Gemalto. Nous œuvrons, avec Thales, à l’obtention des autorisations requises auprès des autorités réglementaires et antitrust pour finaliser la transaction. Nous avons, par ailleurs, commencé à préparer l’intégration prévue de nos activités afin de garantir une transition efficace pour nos parties prenantes. Il est prévu que l’opération soit réalisée peu de temps après que Thales obtienne toutes les autorisations réglementaires usuelles, ce qui est envisagé pour le second semestre 2018.

Perspectives pour l’exercice 2018

  • Croissance attendue à deux chiffres des ventes pour le segment Identité, Internet des objets & Cybersécurité,
  • Stabilisation attendue de la marge opérationnelle dans le segment Cartes à puces & Services d’émission,
  • Croissance attendue à un chiffre, entre le milieu et le haut de fourchette, du résultat des activités opérationnelles de Gemalto

Informations supplémentaires

Ci-après quelques-uns des nouveaux contrats et événements annoncés par la Société en 2017

Paiement & Identité  
5 janvier 2017

L’Ouganda accélère sa procédure de délivrance de visas et renforce sa sécurité aux frontières grâce à Gemalto

31 janvier 2017

Gemalto fournira sa nouvelle solution d’identité numérique sécurisée à l’administration fiscale de Suède

21 mars 2017

L’offre HSM de Gemalto permet aux clients de Microsoft Azure Information Protection de garder le contrôle total de leurs clés de chiffrement

1er juin 2017

Gemalto remporte auprès de quatre provinces canadiennes des contrats portant sur la fourniture et l’émission d’un nouveau permis de conduire sécurisé

29 août 2017

Gemalto annonce des solutions de protection des données pour VMware Cloud on AWS

7 septembre 2017

Les passeports biométriques de Gemalto utilisés dans plus de 30 pays

20 septembre 2017

Publication des résultats du Breach Level Index pour le 1er semestre 2017 : le vol d’identité et la vulnérabilité des politiques internes de sécurité grimpent en flèche

27 septembre 2017

Le Wyoming rejoint le programme pilote de permis de conduire numérique de Gemalto

4 décembre 2017

Gemalto met à disposition des clients Google Cloud Platform des fonctionnalités de chiffrement flexible et de gestion des clés

 
Mobile
3 janvier 2017

AT&T renforce son offre dans l’Internet des objets grâce à la solution de gestion de Gemalto

28 février 2017

GigSky choisit Gemalto pour offrir aux appareils électroniques une connectivité facilitée dans le monde

4 mai 2017

Gemalto a été sélectionné par Samsung pour fournir une puce intelligente sécurisée qui sera intégrée dans le Samsung Galaxy S8 sur certains marchés

28 juin 2017

Mobike & Gemalto collaborent dans la connectivité IoT de vélos partagés en dehors de Chine

21 juillet 2017

La solution de gestion des abonnements à distance de Gemalto aide les clients de Lenovo à rester connectés en permanence

21 juillet 2017

Gemalto offre aux détenteurs de cartes de paiement El Corte Inglés un accès simplifié à Samsung Pay

1er août 2017

Telefónica lance la connectivité mobile « instantanée » pour les appareils grand public dotés du tout dernier service cloud de Gemalto

3 août 2017

Gemalto, première société au monde à obtenir la certification intégrale GSMA pour la gestion de l’eSIM

9 novembre 2017

Gemalto lance le premier module IoT "tout-en-un" au monde pour une connectivité LTE internationale

7 décembre 2017

La technologie eSIM de Gemalto permet une expérience «Always Connected» en 4G au nouveau Microsoft Surface Pro

12 décembre 2017

Déploiement d’une solution de paiement numérique, en toute sécurité et facilité, via la plateforme connectée de Gemalto à Mastercard® & Visa

 
Distinctions au sein du secteur
18 janvier 2017

Gemalto remporte le prix Privacy Design Award pour sa solution de vérification d’identité

3 mai 2017

Le Conseil national de la police finlandaise et Gemalto remportent le prix de l’industrie pour les nouveaux ePassports et cartes d’identité eID finlandaises

19 mai 2017

Gemalto remporte le prix de l’excellence dans l’Internet des objets pour son premier module de connectivité LTE-M

6 juillet 2017

Frost & Sullivan désigne Gemalto comme leader en chiffrement et protection des données

Diffusion audio en direct sur Internet et conférence téléphonique

La présentation des résultats de Gemalto pour l’exercice 2017 sera diffusée en direct sur Internet en anglais aujourd’hui à 15h00, heure d’Amsterdam et de Paris (14h00, heure de Londres et 9h00, heure de New York).

Diffusion audio

La diffusion audio en direct de la présentation et de la séance des questions-réponses sera disponible sur le site communication financière de Gemalto, via le lien ci-dessous :

Gemalto webcast

Cette diffusion est compatible avec les terminaux Android et iOS, y compris les iPads. Les questions seront posées par téléphone.

Conférence téléphonique

Les investisseurs et analystes financiers souhaitant participer à la séance des questions-réponses devront composer le :

(UK) +44 207 194 3759 ou (US) +1 844 286 0643 ou (FR) +33 1 7272 7403

PIN : 07430445#

La présentation peut également être téléchargée depuis le site Communication financière de Gemalto.

La diffusion audio de la présentation et de la séance des questions-réponses sera disponible sur Internet en différé environ trois heures après la fin de la présentation sur le site Communication financière de Gemalto. Ces enregistrements pourront être écoutés pendant un an.

Calendrier financier

Les rapports financiers pour les deux premiers trimestres de 2018 seront publiés avant l’ouverture d’Euronext Amsterdam aux dates suivantes :

27 avril 2018       Publication du chiffre d’affaires du premier trimestre 2018
31 août 2018

Publication du chiffre d’affaires du deuxième trimestre et
des résultats du premier semestre 2018

Gemalto N.V. tiendra son assemblée générale annuelle des actionnaires le vendredi 18 mai 2018. Au cours de cette assemblée générale et conformément au décret néerlandais sur les offres publiques, le Conseil d’administration présentera l’offre en numéraire de Thales S.A., qu’il a recommandée. Les personnes habilitées à participer et à voter à l’assemblée générale annuelle seront celles qui auront été enregistrées comme telles à la clôture de la séance de bourse Euronext du 20 avril 2018 (la « Date d’enregistrement ») dans le registre des actionnaires de Gemalto ou dans le registre d’une institution financière affiliée à Euroclear France S.A., qu’elles soient ou non actionnaires au moment de l’assemblée générale annuelle.

L’assemblée générale annuelle des actionnaires aura lieu au Hilton Amsterdam Airport Schiphol, Schiphol Boulevard 701, 1118 BN Schiphol, Pays-Bas.

Cotation en Bourse

Gemalto N.V. fait l’objet d’une double cotation sur Euronext Amsterdam et Paris, dans le compartiment A (Grandes capitalisations).

Symbole :       GTO
Marchés de cotation Double cotation sur Euronext Amsterdam et Paris
Marché de référence Euronext Amsterdam
Code ISIN NL0000400653
Reuters GTO.AS
Bloomberg GTO:NA

Gemalto a mis en place aux États-Unis depuis novembre 2009 un programme d’American Depository Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Chaque action ordinaire de Gemalto est représentée par deux ADR. Les ADR de Gemalto se négocient en dollars des États-Unis et donnent accès aux droits de vote et aux dividendes attachés aux actions Gemalto sous-jacentes. Les dividendes sont versés aux investisseurs en dollars des États-Unis, après avoir été convertis par la banque dépositaire dans cette devise au taux de change en vigueur.

Structure       ADR sponsorisé de niveau I
Marché de cotation De gré à gré (over-the-counter, OTC)
Ratio (ORD:DR) 1 action ordinaire pour 2 ADR
DR ISIN US36863N2080
DR CUSIP 36863N 208

En cas de doute ou de différence, la version anglaise de ce document prévaut sur la version française.

Le présent communiqué de presse contient une information susceptible d’avoir constitué, avant sa diffusion, une information privilégiée au sens de l’article 7 paragraphe 1 du Règlement européen n°596/2014 (règlement relatif aux abus de marché).

À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique, avec un chiffre d’affaires 2017 de 3 milliards d’euros et des clients dans plus de 180 pays. Nous apportons la confiance dans un monde de plus en plus interconnecté.

Nos technologies et services, des logiciels sécurisés à la biométrie et au chiffrement, permettent aux entreprises et aux gouvernements d’authentifier les identités mais également de protéger les données afin qu’elles restent en sécurité et assurent des services dans les appareils personnels, les objets connectés, le cloud et sur les réseaux.

Les solutions de Gemalto sont au cœur de la vie moderne, du paiement à la sécurité de l’entreprise en passant par l’internet des objets. Nous authentifions les personnes, les transactions ainsi que les objets, chiffrons les données et créons de la valeur pour les logiciels – permettant ainsi à nos clients d’offrir des services numériques sécurisés à des milliards de personnes et d’objets.

Présent dans 47 pays, Gemalto emploie 15 000 personnes travaillant depuis 114 bureaux, 40 centres de personnalisation et de données et 35 pôles de Recherche et de Développement logiciel.

Pour plus d’informations, visitez :
|notre site www.gemalto.com ou suivez @GemaltoFrance sur Twitter.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre d’achat ou d’échange
ni la sollicitation d’une offre à vendre ou à échanger des actions de Gemalto.

Le présent document contient des informations qui ne sont ni la publication de résultats financiers audités, ni d’autres données historiques ou d’autres indications concernant Gemalto. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sous-jacentes, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes à l’égard de futures opérations, événements, produits et services et les performances futures. Les déclarations prospectives sont généralement identifiées par les termes « s’attendre à », « anticiper », « croire », « envisager », « estimer », et d’autres expressions similaires. Ces informations, ainsi que d’autres déclarations contenues dans ce document constituent des déclarations prospectives au regard des obligations législatives et réglementaires. Bien que les dirigeants de la Société estiment que les objectifs contenus dans ces déclarations prospectives soient raisonnables, il est rappelé aux investisseurs et aux actionnaires que les informations et déclarations prospectives sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison de risques et d’incertitudes. La plupart de ces risques et incertitudes sont difficiles à prévoir et généralement hors du contrôle de la Société ; leur survenance pourrait avoir pour conséquence que les développements futurs ou avérés soient significativement différents de ceux exprimés, suggérés ou estimés dans les informations et déclarations prospectives, et la Société ne peut garantir les résultats futurs, les niveaux d’activité, les performances de la Société ou la réussite des projets. Les facteurs qui peuvent entraîner un changement significatif des informations ou des résultats avérés par rapport aux informations et déclarations prospectives contenues dans ce document incluent notamment : les tendances sur les marchés de la téléphonie mobile, du paiement et du commerce mobile ; la capacité de la Société à développer de nouvelles technologies, les effets de technologies concurrentes et la concurrence intense généralement rencontrée sur les principaux marchés de la Société ; les contestations ou pertes de droits de propriété intellectuelle ; l’aptitude à établir et maintenir les relations stratégiques dans ses principales activités ; la capacité à développer et à tirer profit de l’utilisation de nouveaux logiciels et services ; la rentabilité des stratégies de développement ; les conséquences des acquisitions et des investissements ; la capacité de la Société à intégrer les entreprises et les activités acquises conformément à ses attentes ; la capacité de la Société à développer les synergies attendues des acquisitions ; et les changements dans le contexte mondial, politique, économique, concurrentiel, de marché et réglementaire. En outre, la Société ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude ou de l’exhaustivité de ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce document n’ont de valeur qu’à la date de publication de ce document et la Société, ou toute autre personne, n’a pas l’obligation, ni ne prend l’engagement, de publier des mises à jour de ces déclarations prospectives après cette date afin de rendre ces déclarations conformes aux résultats de la Société ou de rendre compte de la survenance de résultats attendus ou d’autres prévisions, sauf lorsqu’une loi ou une réglementation applicable l’exige.

           

Annexe 1

 

Tableau de passage de l’information financière ajustée à l’information IFRS

                     

Exercice clos le 31 décembre 2017
(en milliers d’euros)

Information
financière
ajustée

 

Amortissement
et dépréciation
des actifs
incorporels
résultant
d’acquisitions

 

Coûts liés aux
restructurations
et acquisitions

 

Éléments de
rémunération
fondés sur
des actions
et coûts
afférents

 

Ajustements
de juste valeur
en rapport
avec des
acquisitions

 

Information
financière
IFRS

 
Chiffre d’affaires 2 971 717 - - - - 2 971 717
Coût des ventes   (1 866 942)   (89 006)   (38 727)   (8 910)   (9 542)   (2 013 127)
Marge brute 1 104 775 (89 006) (38 727) (8 910) (9 542) 958 590
Charges d’exploitation   (795 215) (424 671) (75 527) (28 101) (1 323 514)
Résultat des activités opérationnelles   309 560                    
Résultat d’exploitation (513 677) (114 254) (37 011) (9 542) (364 924)
Résultat financier (32 806) (32 806)

Quote-part dans le
résultat des sociétés
mises en équivalence

(1 243) (1 243)

Résultat non récurrent
des sociétés mises en
équivalence

10 105 10 105
Impôt   (109 759)                   (35 688)
Résultat net 175 857 (424 556)
Intérêts minoritaires   (649) (649)

Résultat net hors
intérêts minoritaires

176 505 (423 907)
                         
Nombre d’actions avant dilution 89 883 89 883
Nombre d’actions après dilution   91 062                   89 883
                         
BPA avant dilution (€) 1,96 (4,72)
BPA après dilution (€)   1,94                   (4,72)
 

Le résultat par action ajusté avant dilution de l’exercice 2017 est calculé sur la base du nombre moyen pondéré d’actions Gemalto en circulation au cours de la période de 12 mois close le 31 décembre 2017, soit 89 882 565 actions. Le résultat par action ajusté après dilution de l’exercice 2017 a été calculé sur la base de 91 062 048 actions correspondant à la méthode IFRS de calcul de l’effet de dilution, c’est-à-dire sur la base du même nombre moyen pondéré d’actions Gemalto en circulation et en faisant l’hypothèse que tous les instruments sur actions distribués auraient été exercés (2 251 366 instruments) et que les fonds reçus lors de l’exercice de ces instruments (51 148 401 euros) auraient servi à acquérir des actions de la Société au cours boursier moyen de l’exercice 2017 (1 071 884 actions) à 47,72 euros. Cependant pour le calcul IFRS du résultat par action après dilution, la conversion des instruments en actions ne réduirait pas le résultat par action ou n’augmenterait pas la perte par action, ainsi ces instruments ne sont pas traités comme étant dilutifs.

                       

Exercice clos le 31
décembre 2016
(en milliers d’euros)

Information
financière
ajustée

 

Amortissement
et dépréciation
des actifs
incorporels
résultant
d’acquisitions

 

Coûts liés aux
restructurations
et acquisitions

 

Éléments de
rémunération
fondés sur les
actions et
coûts afférents

 

Ajustements
de juste valeur
en rapport
avec des
acquisitions

 

Information
financière IFRS

         
Chiffre d’affaires 3 126 531 - - - - 3 126 531
Coût des ventes   (1 860 326)   (57 576)   (14 269)   (4 553)   (3 242)   (1 939 966)
Marge brute 1 266 205 (57 576) (14 269) (4 553) (3 242) 1 186 565
Charges d’exploitation   (813 547) (21 387) (4 685) (839 619)
Résultat des activités opérationnelles   452 658                    
Résultat d’exploitation (57 576) (35 656) (9 238) (3 242) 346 946
Résultat financier (34 268) (34 268)

Quote-part dans le
résultat des sociétés
mises en équivalence

2 059 2 059

Résultat non récurrent
des sociétés mises en
équivalence

(21 042) (21 042)
Impôt   (132 525)                   (107 497)
Résultat net 266 882 186 198
Intérêts minoritaires   472 472

Résultat net hors
intérêts minoritaires

266 410 185 726
                         
Nombre d’actions avant dilution 88 703 88 703
Nombre d’actions après dilution   89 649                   89 649
                         
BPA avant dilution (€) 3,00 2,09
BPA après dilution (€)   2,97                   2,07
 
   

Annexe 2

 

État consolidé de la situation financière

(en milliers d’euros) 31 décembre 31 décembre
        2017   2016
ACTIF  
Actifs non courants
Immobilisations corporelles 316 426 329 448
Écarts d’acquisition 1 468 214 1 561 666
Immobilisations incorporelles 757 814 564 588
Participations dans les sociétés mises en équivalence 8 542 48 011
Impôts différés actifs 37 818 111 467
Autre investissement 39 183 -
Autres actifs non courants 79 584 64 554
Total de l’actif non courant 2 707 581 2 679 734
Actifs courants
Stocks 226 339 244 962
Créances d’exploitation 998 500 1 027 215
Instruments dérivés 55 633 11 404
Trésorerie et équivalents de trésorerie 320 675   663 517
Total de l’actif courant 1 601 147   1 947 098
Total ACTIF 4 308 728 4 626 832
             
Capitaux Propres
Capital social 90 424 89 929
Primes 1 303 799 1 291 795
Actions propres (10 721) (29 042)
Juste valeur et autres réserves 32 574 (59 872)
Écarts de conversion (74 485) 74 265
Report à nouveau 834 368   1 303 176
Capitaux Propres, Part du Groupe 2 175 959   2 670 251
Intérêts minoritaires 3 375   5 196
Total des Capitaux Propres 2 179 334 2 675 447

Passif

Passif non courant
Dettes financières non courantes 717 986 557 518
Passifs d’impôt différé 102 081 120 109
Provisions pour retraites et assimilés 126 716 133 136
Provisions et autres dettes non courantes 129 972 121 480
Instruments dérivés -   12 604
Total des dettes non courantes 1 076 755   944 847
 
Passif courant
Dettes financières courantes 286 788 173 088
Dettes d’exploitation 682 248 715 767
Impôts courants 27 930 31 383
Provisions et autres dettes courantes 52 261 17 332
Instruments dérivés 3 412   68 968
Total des dettes courantes 1 052 639   1 006 538
Total des dettes 2 129 394   1 951 385
    Total PASSIF   4 308 728   4 626 832
 
 

Annexe 3

 

Tableau de variation de la position de trésorerie

    Exercice
en millions d’euros   2017   2016
         
Trésorerie et découverts bancaires, en début de période   663 405
 

Flux de trésorerie provenant des opérations d’exploitation, avant variation du besoin en fonds
de roulement

356 468
Variation nette du fonds de roulement (14) (23)
Flux de trésorerie absorbés par les mesures de restructuration et les frais liés aux acquisitions (48) (36)
       

Flux de trésorerie nette provenant des opérations d’exploitation avant effet
de décorrélation temporelle des produits de couverture/(instruments dérivés payés
d’avance)

  294 409
 

Effet de décorrélation temporelle des produits de couverture/(instruments dérivés payés
d’avance)

48 49
       
Flux de trésorerie nette provenant des opérations d’exploitation   342 458
 
Acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles (152) (140)
       
Flux de trésorerie disponible   190 318
 
Intérêts perçus 2 3
Flux de trésorerie utilisés par les acquisitions (759) (3)
Autres flux de trésorerie générés par les activités d’investissement 2 4
Écarts de conversion (11) 3
       

Flux de trésorerie générés (utilisés) par des opérations d’exploitation et
d’investissement

  (576) 325
 

Trésorerie générée (utilisée) par le programme destiné à assurer la liquidité des titres et le
programme de rachat d’actions

(1) 1
Dividendes versés aux actionnaires de Gemalto (45) (42)
Produit (remboursement) net des instruments financiers 267 (14)
Intérêts versés (14) (15)
Autres flux de trésorerie des opérations de financement 8 3
       
Trésorerie et découverts bancaires, en fin de période   302 663
 
Emprunts à court et long termes, hors découverts bancaires, en fin de période (986) (730)
       
       
Trésorerie/(Dette) nette, en fin de période   (684) (67)
 
     

Annexe 4

 

Chiffre d’affaires, par région

Variations annuelles
Exercice
en millions d’euros
  2017   2016  

à taux de
change
constants

 

à taux de
change
courants

Europe, Moyen-Orient et Afrique 1 373 1 366 +2%   +1%
Amériques 1 009 1 178 (13%) (14%)
Asie   589   583   +4%   +1%
Total   2 972   3 127   (4%)   (5%)
 

 

Variations annuelles
Quatrième trimestre
en millions d’euros
 

Quatrième
trimestre
2017

 

Quatrième
trimestre
2016

 

à taux de
change
constants

 

à taux de
change
courants

Europe, Moyen-Orient et Afrique 391 402 (1%) (3%)
Amériques 284 301 +2% (6%)
Asie   153   175   (5%)   (12%)
Total   828   878   (1%)   (6%)
 

Annexe 5

À partir de 2018, Gemalto présentera ses résultats financiers répartis en deux segments principaux.

Le segment Identité, Internet des objets & Cybersécurité regroupera les activités liées aux Programmes gouvernementaux, à l’Internet des Objets et aux Entreprises.

Le segment Cartes à puces & Services d’émission regroupera les activités liées aux éléments de sécurité mobiles (SIM, éléments sécurisés embarqués), aux Plateformes logicielles & Services mobiles et aux interactions personnelles sécurisées, dont le Paiement. L’activité Brevets & Autres fait également partie de ce segment.

On trouvera ci-dessous, pour information, la nouvelle présentation du chiffre d’affaires, de la marge brute, du résultat des activités opérationnelles et des variations annuelles du chiffre d’affaires à taux de change constants pour l’exercice 2017.

             
Identité, IoT & Cybersécurité        
(en millions d’euros)   T1   T2   S1   T3   T4   Exercice 2017   Exercise 2016
Chiffre d’affaires   256   317   572   348   357   1 278    
Variations annuelles (1%) +10% +5% +28% +10% +12%
Marge brute 238 540

Résultat des activités
opérationnelles

41 139 133
Marge opérationnelle           7%           11%    
 
 
Cartes à puces & Services d’émission        
(en millions d’euros)   T1   T2   S1   T3   T4   Exercice 2017   Exercise 2016
Chiffre d’affaires   396   425   820   403   470   1 694    
Variations annuelles (12%) (19%) (16%) (11%) (8%) (13%)
Marge brute 264 565

Résultat des activités
opérationnelles

52 170 319
Marge opérationnelle           6%           10%    
 
   

Annexe 6

 

Taux moyen de change entre l’euro et le dollar américain

 
EUR/USD   2017   2016
Premier trimestre 1,06 1,10
Deuxième trimestre   1,09   1,13
Premier semestre   1,08   1,11
Troisième trimestre 1,17 1,11
Quatrième trimestre   1,18   1,09
Second semestre   1,17   1,10
Exercice   1,12   1,11
 

Contacts

Gemalto
Communication financière
Jean-Claude Deturche
M. : +33 6 2399 2141
jean-claude.deturche@gemalto.com
ou
Sébastien Liagre
M. : +33 6 1751 4467
sebastien.liagre@gemalto.com
ou
Communication Corporate
Isabelle Marand
M. : +33 6 1489 1817
isabelle.marand@gemalto.com
ou
Agence Relations Media
Catherine Durand-Meddahi
M. : +33(0) 6 08 14 49 70
c.meddahi@agence-influences.fr

Contacts

Gemalto
Communication financière
Jean-Claude Deturche
M. : +33 6 2399 2141
jean-claude.deturche@gemalto.com
ou
Sébastien Liagre
M. : +33 6 1751 4467
sebastien.liagre@gemalto.com
ou
Communication Corporate
Isabelle Marand
M. : +33 6 1489 1817
isabelle.marand@gemalto.com
ou
Agence Relations Media
Catherine Durand-Meddahi
M. : +33(0) 6 08 14 49 70
c.meddahi@agence-influences.fr