CorFlow présente de nouvelles découvertes fondamentales sur la microcirculation coronarienne à l'ACC

BAAR, Suisse--()--CorFlow Therapeutics AG (www.corflow-therapeutics.ch) a annoncé aujourd'hui que la société présentera de nouvelles découvertes fondamentales sur la microcirculation coronarienne au cours de la réunion annuelle de l'American College of Cardiology (ACC) qui se tiendra à Orlando, en Floride, du 10 au 12 mars 2018.

Depuis sa fondation en juin 2016, CorFlow travaille sur la documentation visant à établir que la technologie de perfusion à flux contrôlé (Controlled Flow Infusion - CoFITM) permet de mesurer le statut microvasculaire des artères coronaires tout en apportant une solution thérapeutique à la microcirculation coronarienne compromise. L'obstruction microvasculaire (MVO) touche plus de la moitié des patients victimes de crise cardiaque aiguë et constitue un indicateur prévisionnel indépendant du risque de complications, comme l'insuffisance cardiaque qui constitue un coût considérable pour les systèmes de santé dans le monde. Pour répondre à ce besoin jusqu'alors insatisfait en cardiologie interventionnelle, CorFlow a mis au point un modèle in-vivo créant de façon reproductible une MVO dans un modèle occlusion-reperfusion présentant un taux très faible de complications. Dans ce modèle in-vivo, la technologie CoFITM fut utilisée pour mesurer en temps réel la résistance microvasculaire dynamique(dMVR) de la circulation coronarienne et ces valeurs dMVR ont été corrélées en post-traitement avec de l'imagerie par résonance magnétique rehaussée par contraste (IRM) et de l'histologie. La corrélation entre les valeurs dMVR de la procédure CoFITM et l'IRM post-traitement MRI permettra de traiter les MVO avant que les patients ne quittent le laboratoire de cathétérisme, réduisant ainsi potentiellement les taux de complications chez les patients souffrant d'infarctus sévères.

Le Dr. Renu Virmani, pathologiste cardiovasculaire de renommée internationale et co-auteur de l'image histologique a commenté : "Ces découvertes mènent à penser que les effets fondamentaux de la crise cardiaque chez l'homme doivent être reconsidérés. Nos constatations montrent que la MVO en cas d'infarctus sévère peut être provoquée sans la présence de thrombi. Les résultats indiquent en outre que d'infimes réductions du flux coronarien provoquent un effondrement exponentiel de la microcirculation coronarienne et que la revascularisation épicardique à elle seule ne suffit pas pour rétablir la microcirculation coronarienne perdue. Si ces constatations se confirment au cours des recherches à venir, nous devrons repenser fondamentalement le traitement complet des infarctus sévères en prêtant attention à la microvasculature ainsi qu'aux principaux vaisseaux épicardiques."

Jon H. Hoem, CEO et co-fondateur de CorFlow, a déclaré : "Nous sommes particulièrement ravis que nos résultats in-vivo aient été acceptés pour publication au cours d'une conférence importante de l'ACC et nous sommes impatients d'en discuter avec les cardiologues présents à la conférence."

Les données des essais non cliniques de CorFlow seront utilisées pour les prochaines soumissions de essais cliniques sur l'homme du MOCA I (MVO en conjonction avec CoFI™ System Assessment I).

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

CorFlow Therapeutics AG
Jon H. Hoem, +41 79 606 2 902
jhoem@corflow-therapeutics.ch

Contacts

CorFlow Therapeutics AG
Jon H. Hoem, +41 79 606 2 902
jhoem@corflow-therapeutics.ch