Les nouvelles recherches de PubMatic révèlent que les places de marché privées dynamisent la croissance publicitaire mobile à l'échelle mondiale

Le rapport de l'Indice mobile trimestriel (Quarterly Mobile Index, QMI) du T4 2017 révèle une augmentation continue des places de marché privées (Private Market Place, PMP) mobiles, à l'heure où les publicitaires recherchent en termes programmatiques un inventaire haut de gamme assurant la sécurité de la marque

REDWOOD CITY, Calif.--()--PubMatic, la plateforme côté vente (Sell-Side Platform, SSP) axée sur les éditeurs dont l’objectif consiste à assurer aux médias un avenir numérique ouvert, a annoncé aujourd’hui les résultats de son Indice mobile trimestriel (QMI) pour le T4 2017. Le rapport, qui identifie les tendances de la publicité mobile, a révélé que les places de marché privées (PMP) mobiles avaient monétisé un volume d'impression en hausse de 37 % en glissement annuel au T4 2017, ajoutant à une longue trajectoire de croissance des PMP mobiles, qui s'étend désormais sur huit trimestres consécutifs.

L'essor des PMP mobiles s'explique par le fait que les principaux acteurs marketing continuent d'augmenter leurs dépenses via les canaux programmatiques. Les PMP offrent aux publicitaires de solides options leur permettant d'obtenir un accès à un inventaire haut de gamme, associé à des protections contre la fraude publicitaire et le risque de marque, sur fond d'inquiétudes croissantes liées à la qualité, la visibilité et la transparence. Pour les éditeurs, les PMP confèrent davantage de contrôle sur leur inventaire et leur partenariat avec les acheteurs. Par conséquent, les eCPM sur PMP mobiles à travers le monde ont été tarifés en 2017 à un niveau supérieur de 155 % à celui des eCPM payés pour l'impression moyenne d'échange mobile ouvert.

« En 2017, nous avons constaté un profond changement en direction de l'intégrité et de la qualité de la chaîne d'approvisionnement », a expliqué Rajeev Goel, cofondateur et PDG de PubMatic. « Nous nous attendons à ce que cette tendance en direction de la qualité et de la programmatique directe se poursuive en 2018, puisque les publicitaires seront de plus en plus nombreux à exiger des normes de transaction plus élevées. En tant qu'industrie, il nous appartient de poursuivre nos efforts consistant à conférer aux acheteurs un accès à des publics mobiles hautement engagés, dans un environnement de marque sûr, tout en offrant aux vendeurs davantage de visibilité et de contrôle. »

Par ailleurs, le nouveau rapport de PubMatic énonce que les appels d'offres mobiles en amont se sont généralisés et ont approché de la maturité à la fin de l'année 2017, les taux de croissance du volume global ayant ralenti pour atteindre des niveaux « tout juste » solides au T4. Le Web mobile a enregistré une croissance de 121 % en glissement annuel pour le volume d'impression d'appels d'offres en amont au T4 2017, s'alignant plus étroitement avec l'inventaire de bureau, qui a enregistré un taux de croissance d'impression de 81 % en glissement annuel sur la même période. Les éditeurs ayant approfondi leur expertise d'appels d'offres en amont, la popularité des solutions hybrides offrant des intégrations à la fois côté client et côté serveur, telles que la solution OpenWrap de PubMatic, a augmenté en passant d'un taux d'adoption de 13,6 % à 20,7 % entre septembre et décembre 2017, d'après ServerBid.

Autres faits saillants de l’Indice mobile trimestriel pour le T4 2017 :

  • Les applications ont contribué à la croissance du volume mobile en 2017, tandis que les eCPM Web mobiles ont augmenté de plus de 50 % en glissement annuel à l'échelle mondiale.
  • Android est devenu leader en tant que SE, ayant représenté environ 8 impressions d'applications mobiles monétisées sur 10 à travers le monde en 2017, tandis qu'iOS a enregistré davantage d'eCPM.
  • Les volumes d'impression d'appels d'offres en amont monétisés via le Web mobile en 2017 ont augmenté plus rapidement dans la région APAC, où ils ont été multipliés par 43 en glissement annuel, puis par 4 en glissement annuel dans la région EMEA, et par 1,5 sur le continent américain.
  • La vidéo mobile est restée une opportunité en développement, son empreinte mondiale ayant augmenté à mesure que les eCPM vidéo mobiles rattrapaient les eCPM de bureau en 2017.

Visitez le site Web de PubMatic pour consulter l’intégralité du rapport sur l’Indice mobile trimestriel pour le T4 2017.

MÉTHODOLOGIE DU QMI

L’équipe d’analyse des données et du rendement de PubMatic analyse chaque mois plus de dix billions d'appels d'offres de publicitaires, en utilisant les capacités analytiques de premier ordre de la société. Le QMI du T4 2017 intègre les données d’impression, de recettes et d’eCPM de ces rapports, de manière à fournir une analyse de haut niveau des tendances clés du secteur de la publicité mobile. Les données proviennent du quatrième trimestre de l’année 2017 (du 1er octobre 2017 au 31 décembre 2017) et de l'année civile 2017, ainsi que des périodes correspondantes de l’exercice précédent. Les « impressions monétisées » ou « impressions payées » sont définies comme les impressions ayant été vendues à travers la plateforme PubMatic, tandis que l’« eCPM » désigne le coût effectif par millier d’impressions.

À propos de PubMatic

PubMatic est une plateforme axée sur les éditeurs et sur le côté vente, dont l’objectif est d’assurer aux médias un avenir numérique et ouvert. Offrant aux éditeurs une technologie d’automatisation des revenus omnicanaux de pointe, ainsi que des outils programmatiques de niveau entreprise aux acheteurs de médias, l’approche axée sur les éditeurs, de PubMatic permet aux publicitaires d’accéder à un inventaire haut de gamme à l’échelle. Traitant plus de dix billions d’offres publicitaires chaque mois, PubMatic a créé une infrastructure mondiale pour favoriser la monétisation des éditeurs, et faire en sorte qu’ils aient le contrôle sur leur inventaire d’annonces. Depuis 2006, l’accent porté par PubMatic sur les données et l’innovation technologique a alimenté la croissance de l’industrie programmatique dans son ensemble. Ayant son siège à Redwood City, en Californie, PubMatic gère 13 bureaux et 6 centres de données à travers le monde.

PubMatic est une marque déposée de PubMatic, Inc. Les autres marques déposées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Le présent communiqué de presse et le QMI peuvent contenir des inexactitudes, et le QMI se base sur des données opérationnelles qui n’ont pas été auditées ou examinées par une tierce partie. Ils peuvent contenir des déclarations prévisionnelles sur les futurs résultats et d’autres événements qui ne se sont pas encore produits. Compte tenu des risques et incertitudes futurs, les résultats réels pourraient sensiblement différer des attentes exprimées par PubMatic. PubMatic ne prévoit pas de mettre à jour les informations contenues dans le présent communiqué de presse ou le QMI si toute information ou déclaration contenue dans ceux-ci était, ou s’avérait ultérieurement inexacte.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

PubMatic
Samson Adepoju, 646-731-9773
Directeur des communications d’entreprise
samson.adepoju@pubmatic.com

Contacts

PubMatic
Samson Adepoju, 646-731-9773
Directeur des communications d’entreprise
samson.adepoju@pubmatic.com