Janssen présentera 14 abstracts sur le cancer de la prostate et le cancer urothélial à l'ASCO GU 2018, y compris de nouvelles données sur l'apalutamide (ARN-509), le ZYTIGA® (acétate d'abiratérone) et l'erdafitinib

  • Résultats de l'essai clinique SPARTAN de phase 3 sur l'apalutamide avec un cancer de la prostate non métastatique résistant à la castration, sélectionnés pour la session orale sur le cancer de la prostate
  • Dix présentations par affiches pour le ZYTIGA® (acétate d'abiratérone), y compris de nouvelles analyses de l'essai pivot de LATITUDE de phase 3 évaluant le ZYTIGA® plus prednisone et le TPA avec un cancer de la prostate métastatique hormono-naïf
  • Données de phase 2 sur l'erdafitinib chez les patients atteints d'un carcinome urothélial métastatique ou non résécable et d'altérations RFCF, sélectionnées pour la session rapide sur les cancers urothéliaux

BEERSE, Belgique--()--Les nouvelles données des sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson seront présentées à l'occasion du Symposium 2018 de la Société américaine d'oncologie clinique sur les cancers (ASCO GU) qui se déroulera du 8 au 10 février à San Francisco. Au total, 14 abstracts sponsorisés par la société avec des données sur des composés expérimentaux et approuvés ont été sélectionnés pour être présentés, y compris pour l'apalutamide et le ZYTIGA® (acétate d'abiratérone) dans le cancer de la prostate, et pour l'erdafitinib dans le cancer urothélial. Plus particulièrement, des résultats de phase 3 de l'essai clinique SPARTAN, évaluant l'apalutamide dans le cancer de la prostate non métastatique résistant à la castration, seront présentés dans le cadre de la session orale sur le cancer de la prostate le jeudi 8 février.

"Ces données, qui seront présentées à la conférence ASCO GU et qui comprennent un certain nombre de composés approuvés et expérimentaux, renforcent notre engagement en faveur de l'amélioration des résultats pour les patients. Nous savons que chaque patient atteint d'un cancer s'engage sur un parcours qui lui est propre, et nous nous engageons à retracer ce parcours", déclare Dr Ivo Winiger-Candolfi, responsable de la thérapie des tumeurs solides chez les sociétés pharmaceutiques Janssen de of Johnson & Johnson. "Nous avons particulièrement hâte de présenter les résultats de l'essai clinique pivot SPARTAN."

Parmi les présentations clefs sponsorisées par la société figurent:

Apalutamide:

  • SPARTAN, étude de phase 3 randomisée, à double insu de l'apalutamide (APA) vs placebo (PBO) chez les patients (pts) atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (nmCRPC) (Abstract #161)
    • Ces données seront présentées lors d'une présentation orale durant la session A du programme sur le cancer de la prostate, de 13h00 à 14h30 PST, le jeudi 8 février

ZYTIGA®:

  • Acétate d'abiratérone plus prednisone (P) 5 mg QD dans le cancer de la prostate métastatique castration-naïf (mCNPC): analyses de sécurité détaillées de l'essai LATITUDE de phase 3 (Abstract #182)
    • Ces données seront présentées lors d'une session par affiches A de 11h30 à 13h00 et de 17h15 à 18h15 PST le jeudi 8 février
  • Utilisation des ressources médicales de l'acétate d'abiratérone plus prednisone (AAP) ajoutées au traitement de privation androgénique (TPA) dans le cancer de la prostate métastatique castration-naïf: résultats de l'essai LATITUDE (Abstract #201)
    • Ces données seront présentées lors d'une session par affiches A de 11h30 à 13h00 et de 17h15 à 18h15 PST, le jeudi 8 février
  • Efficacité et innocuité l'acétate d'abiratérone (AA) et de la prednisone (p) à faible dose chez des patients japonais atteints d'un cancer de la prostate métastatique hormono-naïf (mHNPC) récemment diagnostiqué; Analyse de sous-groupe de l'essai LATITUDE (Abstract #286)
    • Ces données seront présentées lors d'une session par affiches B de 12h15 à 13h45 et de 18h00 à 19h00 PST, le vendredi 9 février

Erdafitinib:

  • Erdafitinib (ERDA; JNJ-42756493), un inhibiteur du récepteur du facteur de croissance des fibroblastes (RFCF), chez les patients (pts) atteints d'un carcinome urothélial métastatique ou non résécable (CUm) et d'altérations du RFCF (aRFCF): phase 2, dosage continu vs intermittent (Abstract #411)

    • Ces données seront présentées lors d'une session rapide dans le cadre du programme sur le carcinome urothélial de 18h00 à 19h00 PST, le vendredi 9 février

Vous trouverez ci-dessous la liste complète des abstracts sponsorisés par la société qui seront présentés à la conférence:

Abstract n°

 

Titre

 

Date/heure

Apalutamide
Abstract #161   SPARTAN, étude de phase 3 randomisée, à double insu de l'apalutamide (APA) vs placebo (PBO) chez les patients (pts) atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (nmCRPC)   Session orale A

Jeudi 8 février

13h00 – 14h30 PST

Abstract #27   Association de trajectoires d'antigènes spécifiques à la prostate avec les risques de métastase et de mortalité avec le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (nmCRPC)   Session par affiches A

Jeudi 8 février

11h30 – 13h00 et 17h15 – 18h15 PST

ZYTIGA®
Abstract #182   Acétate d'abiratérone (AA) plus prednisone (P) 5 mg QD dans le cancer de la prostate métastatique castration-naïf (mCNPC): analyses de sécurité détaillées de l'essai LATITUDE de phase 3   Session par affiches A

Jeudi 8 février

11h30 – 13h00 et 17h15 – 18h15 PST

Abstract #201   Utilisation des ressources médicales de l'acétate d'abiratérone plus prednisone (AAP) ajoutées au traitement de privation androgénique (TPA) dans le cancer de la prostate métastatique castration-naïf: résultats de l'essai LATITUDE   Session par affiches A

Jeudi 8 février

11h30 – 13h00 et 17h15 – 18h15 PST

Abstract #286   Efficacité et innocuité l'acétate d'abiratérone (AA) et de la prednisone (p) à faible dose chez des patients japonais atteints d'un cancer de la prostate métastatique hormono-naïf (mHNPC) récemment diagnostiqué; Analyse de sous-groupe de l'essai LATITUDE   Session par affiches B

Vendredi 9 février

12h15 – 13h45 et 18h00 – 19h15 PST

Abstract #196   Preuve en monde réel dans des résultats liés aux patients chez des patients atteints de cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) traités à l'acétate d'abiratérone plus prednisone (AA+P)   Session par affiches A

Jeudi 8 février

11h30 – 13h00 et 17h15 – 18h15 PST

Abstract #200   Comparaison thérapeutique indirecte de l'acétate d'abiratérone (AA) plus prednisone (P) et docétaxel (DOC) avec des résultats liés aux patients pour un cancer de la prostate métastatique castration-naïf (mCNPC)   Session par affiches A

Jeudi 8 février

11h30 – 13h00 et 17h15 – 18h15 PST

Abstract #217   Réactions indésirables neuropsychiatriques de l'acétate d'abiratérone et de l'enzalutamide: méta-analyse d'essais cliniques randomisés avec des tendances de monde réel d'EudraVigilance   Session par affiches A

Jeudi 8 février

11h30 – 13h00 et 17h15 – 18h15 PST

Abstract #296   Étude de tolérabilité en monde réel d'enzalutamide et d'acétate d'abiratérone (avec prednisone) (REAAcT) - résultats   Session par affiches B

Vendredi 9 février

12h15 – 13h45 et 18h00 – 19h15 PST

Abstract #320   Tendances en monde réel du séquençage thérapeutique au Canada pour le cancer de la prostate métastatique résistant à la castration   Session par affiches B

Vendredi 9 février

12h15 – 13h45 et 18h00 – 19h15 PST

Abstract #321   Tendances de gestion du cancer de la prostate parmi les spécialistes canadiens du cancer de la prostate   Session par affiches B

Vendredi 9 février

12h15 – 13h45 et 18h00 – 19h15 PST

Abstract #343   Évolution des réactions indésirables neuropsychiatriques des traitements à l'acétate d'abiratérone et l'enzalutamide observées dans EudraVigilance, chez les patients atteints de cancer de la prostate métastatique résistant à la castration   Session par affiches B

Vendredi 9 février

12h15 – 13h45 et 18h00 – 19h15 PST

Erdafitinib
Abstract #411  

Erdafitinib (ERDA: JNJ-42756493), un inhibiteur du récepteur du facteur de croissance des fibroblastes (RFCF), chez les patients (pts) atteints d'un carcinome urothélial métastatique ou non résécable (CUm) et d'altérations du RFCF (aRFCF): phase 2, dosage continu vs intermittent

  Session rapide (présentation orale de l'abstract)

Vendredi 9 février

18h00 – 19h00 PST

Abstract #450   Efficacité des inhibiteurs à mort programmée 1 (PD-1) et mort programmée 1 ligand (PD-L1) chez les patients atteints de mutations RFCF et de fusions génétiques: résultats d'une analyse de données d'une étude en cours de phase 2 sur l'erdafitinib (JNJ-42756493) chez des patients (pts) atteints d'un cancer urothélial (CU) en phase avancée   Session par affiches B

Vendredi 9 février

12h15 – 13h45 et 18h00 – 19h15 PST

   

À propos de l'acétate abiratérone

L’acétate d’abiratérone associé à la prednisone/prednisolone est le seul traitement approuvé contre le cancer de la prostate métastatique inhibant la production d’androgènes (qui stimulent l’évolution de la maladie), au niveau des trois sources importantes dans le cancer de la prostate: les testicules, les surrénales et la tumeur elle-même.1,2,3

Indications3

En 2011, l'acétate d'abiratérone, en association avec la prednisone ou la prednisolone, a été approuvé par la Commission européenne (CE) pour le traitement du cancer métastatique de la prostate résistant à la castration (CPRCm) chez les hommes adultes dont la maladie a progressé pendant ou après une chimiothérapie à base de docétaxel.

En décembre 2012, la CE a accepté une extension de l’indication pour l’acétate d’abiratérone en autorisant son utilisation, en association avec la prednisone ou la prednisolone, pour le traitement du mCRPC, chez les hommes adultes asymptomatiques ou légèrement symptomatiques, après échec d’un traitement par privation androgénique, chez lesquels la chimiothérapie n’est pas encore cliniquement indiquée.3

Le vendredi 17 novembre 2017, la CE a donné son accord pour élargir l’actuelle autorisation de commercialisation pour l’acétate d’abiratérone plus prednisone/prednisolone pour le traitement du cancer de la prostate métastatique hormono-sensible (mHSPC) à haut risque nouvellement diagnostiqué chez les hommes adultes, en combinaison avec un traitement par privation androgénique (TPA).3

Informations supplémentaires3

Les réactions indésirables les plus courantes observées avec l’acétate d’abiratérone plus prednisone/prednisolone chez ≥10% des patients sont l’œdème périphérique, l’hypokaliémie, l’hypertension, l’infection des voies urinaires, et l'élévation de l'alanine-aminotransférase et/ou de l'aspartate aminotransférase. Les autres réactions indésirables sérieuses incluent les troubles cardiaques, l'hépatotoxicité, les fractures, et l'alvéolite allergique. Pour la liste complète des effets secondaires et pour des informations complémentaires sur la posologie et l’administration, les contre-indications et les autres précautions d’utilisation de l’acétate d’abiratérone associé à la prednisone ou à la prednisolone, veuillez consulter le résumé des caractéristiques du produit, disponible à l’adresse suivante: http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/002321/WC500112858.pdf

À propos de l'apalutamide (ARN-509)4

En cours d'expérimentation, l'apalutamide est un inhibiteur de récepteur androgénique par voie orale de prochaine génération qui bloque la voie de signalisation androgénique dans les cellules cancéreuses de la prostate, et qui empêche la liaison des androgènes au récepteur androgénique et la translocation du récepteur androgénique vers le noyau de la cellule cancéreuse.

À propos de l'erdafitinib5

L'erdafitinib est un inhibiteur de la tyrosine-kinase du récepteur du facteur de croissance des fibroblastes (RFCF) is a pan-fibroblast Growth Factor Receptor (FGFR) en cours d'évaluation par Janssen via des essais cliniques de Phase 2 et 3 chez des patients atteints de cancer urothélial en phase avancée. Des recherches supplémentaires sont également réalisées pour explorer l'utilisation de l'erdafitinib dans d'autres indications cancéreuses.

À propos des sociétés pharmaceutiques Janssen

Dans les sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, nous œuvrons à créer un monde sans maladie. Transformer les vies en trouvant des moyens nouveaux et meilleurs pour prévenir, intercepter, traiter et guérir les maladies est pour nous une source d’inspiration. Nous réunissons les plus brillants esprits et recherchons la science la plus prometteuse. Nous sommes Janssen. Nous collaborons dans le monde entier au service de la santé de tous. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.janssen.com/emea. Suivez-nous sur http://www.twitter.com/janssenEMEA.

Avertissements au sujet des énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995 relatifs au développement continu et au potentiel de l'acétate d'abiratérone plus prednisone/prednisolone. Il est conseillé au lecteur de ne pas placer une confiance excessive dans ces énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur les attentes actuelles à l'égard d'événements futurs. Si les suppositions sous-jacentes s’avèrent inexactes ou si des risques ou incertitudes, connus ou inconnus, se matérialisent, les résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes et projections de Janssen-Cilag International NV, de toute autre société pharmaceutique Janssen et/ou de Johnson & Johnson. Les risques et incertitudes incluent, sans toutefois s’y limiter: les incertitudes et défis inhérents à la recherche et au développement de produits, dont l’incertitude quant à la réussite clinique et à l’obtention des autorisations réglementaires; l’incertitude quant au succès commercial; les difficultés et retards dans la fabrication; la concurrence, y compris les progrès technologiques, les nouveaux produits et brevets obtenus par nos concurrents; la contestation de brevets; les préoccupations concernant l’efficacité ou l’innocuité de produits résultant de rappels de produits ou de mesures réglementaires; les modifications des comportements et des habitudes d’achat des acheteurs de produits et services de soins de santé; les modifications des lois et réglementations en vigueur, y compris les réformes en matière de soins de santé à travers le monde; ainsi que les tendances envers la maîtrise des coûts des soins de santé. Une liste et une description plus détaillées de ces risques, incertitudes et autres facteurs figurent dans le rapport annuel de Johnson & Johnson sur formulaire 10-K pour l’exercice clos au 1er janvier 2017, y compris sous la section "Item 1A. Risk Factors" de son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q le plus récemment déposé, y compris dans la section intitulée "Cautionary Note Regarding Forward-Looking Statements", et dans les documents déposés ultérieurement par la société auprès de la Securities and Exchange Commission. Des exemplaires de ces documents sont disponibles en ligne sur www.sec.gov, sur www.jnj.com ou sur demande auprès de Johnson & Johnson. Aucune des sociétés pharmaceutiques Janssen, ni Johnson & Johnson n’assume l’obligation de mettre à jour un quelconque énoncé prospectif suite à de nouvelles informations ou à des événements ou développements futurs.

Date de préparation: janvier 2018

Référence: PHEM/ZYT/0118/0002

# # #

1 Hoy, SM. et al. Abiraterone Acetate: A review of its use in patients with metastatic castration-resistant prostate cancer drugs. Drugs 2013; 73:2077-2091.

2 Ritch, CR. Cookson, MS. Advances in the management of castration resistant prostate cancer. BMJ. 2016 Oct 17;355:i4405. Doi: 10.1136/bmj.i4405.

3 ZYTIGA®, résumé des caractéristiques du produit (novembre 2017). Disponible sur: http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/002321/WC500112858.pdf. Dernière consultation janvier 2018.

4 Clegg NJ, et al. Cancer Res., 2012;72:1494-1503

5 Soria JC, et al. Présentation par affiches lors de la conférence de la Société européenne d'oncologie médicale, 7 au 11 octobre 2016, Copenhague, Danemark. Référence: 781PD ClinicalTrials.Gov: NCT02365597

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Janssen
Infos médias:
Natalie Buhl
Tél: +353 85 744 6696
ou
Relations avec les investisseurs:
Lesley Fishman
Tél: +1 732 524 3922
ou
Joseph J. Wolk
Tél: +1 732 524 1142

Contacts

Janssen
Infos médias:
Natalie Buhl
Tél: +353 85 744 6696
ou
Relations avec les investisseurs:
Lesley Fishman
Tél: +1 732 524 3922
ou
Joseph J. Wolk
Tél: +1 732 524 1142