Tradeshift lance le laboratoire et l'incubateur d'innovation Frontiers pour dynamiser l'innovation de la chaîne logistique

Son approche inclusive va libérer la valeur de la chaîne logistique et permettre le commerce pour tous

DAVOS, Suisse--()--Tradeshift, la plus importante plateforme de commerce d'entreprise au monde, a annoncé aujourd'hui le lancement officiel de Tradeshift Frontiers. Frontiers est un laboratoire et un incubateur d'innovation visant à explorer et transformer les réseaux d'entreprise, les chaînes logistiques et le commerce mondial par l'application de technologies émergentes, telles que l'intelligence artificielle, les grands livres distribués et l'Internet des Objets. Frontiers s'engagera également dans un développement commercial optimisant les partenariats dans le but d'atteindre les objectifs commerciaux.

« Notre objectif est simple et singulier : Exercer un impact significatif sur le commerce B2B et sur les chaînes logistiques mondiales au cours des 5 prochaines années », a déclaré Gert Sylvest, cofondateur et directeur général de GM Frontiers, Tradeshift. « Nous allons exploiter les technologies émergentes pour rendre le commerce plus inclusif, plus dynamisant, plus transparent et plus durable. »

De nombreuses entreprises de technologie ont des laboratoires et des centres de R&D dont les portes sont fermées. Tradeshift a structuré son laboratoire pour encourager un partage de connaissances global et distribué par nature, et ouvert à des partenaires issus de tous les horizons, a expliqué M. Sylvest. La philosophie ouverte orientée réseau et écosystème de Tradeshift est essentielle pour cette entreprise.

« Grâce à Frontiers, notre objectif est de mettre le potentiel transformateur de ces technologies entre les mains de chaque société du réseau, indépendamment de sa taille ou de son rôle dans la chaîne logistique », a ajouté M. Sylvest. « Cela signifie également dégager davantage de valeur pour les petites entreprises et pour leurs partenaires de commerce, et les mettre sur le même pied d'égalité que les entreprises qui dominent aujourd'hui les chaînes logistiques numériques. »

La chaîne de blocs est l'un des premiers domaines cibles de l'initiative de laboratoire Frontiers. En octobre dernier, Tradeshift a rejoint le projet Hyperledger en tant que membre dirigeant. La collaboration fera le pont entre les chaînes de blocs et la plateforme Tradeshift, et exercera un impact à l'échelle de l'industrie. Dans le commerce, chaque interaction entre les parties participant aux échanges soulève les questions de la confiance et de la transparence. Les chaînes de bloc, en substance, permettent aux nouveaux modèles d'incitation de collaborer à travers la chaîne logistique.

« Les cas d'utilisation que nous traitons via Frontiers couvrent une très grande variété de thèmes, y compris le financement de la chaîne logistique, la liquidité des actifs et la transparence de la chaîne logistique », a ajouté M. Sylvest. « Le potentiel qui existe est nettement supérieur aux simples cryptomonnaies. »

Au cours des prochains mois, attendez-vous à voir des prototypes, des applis et des services soulignant le potentiel de la future plateforme Tradeshift.

À propos de Tradeshift

Fondée en 2010, Tradeshift est la plus importante plateforme de commerce d'entreprise au monde à connecter les acheteurs et les vendeurs. Tradeshift connecte plus de 1,5 million d'entreprises dans 190 pays, est en voie de traiter plus d'un demi billion USD de valeur de transactions et son marché contient 28 millions d'UGS. Elle offre des solutions pour le système « procure to pay », l'engagement des fournisseurs et les services financiers, et permet aux entreprises et aux partenaires de développer des applications personnalisées ou commerciales sur sa propre plateforme de commerce d'entreprise. Tradeshift a son siège à San Francisco et des bureaux à Copenhague, New York, Londres, Paris, Suzhou, Tokyo, Munich, Francfort, Sydney, Bucarest, Oslo, Stockholm, et Kuala Lumpur.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Tradeshift
Christopher Jablonski, 415-948-9391
Directeur, Contenu & Communications
cja@tradeshift.com

Contacts

Tradeshift
Christopher Jablonski, 415-948-9391
Directeur, Contenu & Communications
cja@tradeshift.com