AECOM esquisse les prochaines étapes du secteur des infrastructures et lance son premier rapport mondial: "The Future of Infrastructure"

Cette enquête planétaire, qui répertorie les données et les avis communiqués par plus de 500 décideurs du secteur, recense les défis actuels et les opportunités prometteuses

  • Les infrastructures continueront à jouer un rôle économique important; toutefois, ce rôle est sous-estimé en dehors du secteur: 82% des répondants dans le monde déclarent qu'investir adéquatement dans les projets d'infrastructures est crucial pour la prospérité nationale.
  • Les professionnels du secteur sont fortement mobilisés, mais ils sont également frustrés: 67% des répondants estiment que le secteur n'évolue pas assez vite pour répondre aux besoins changeants de la société.
  • L'insuffisance du financement des infrastructures freine les progrès: 39% d'entre eux citent le manque de financement public comme étant l'une des principales raisons expliquant l'incapacité des infrastructures civiles à suivre le rythme des besoins de la société.

LOS ANGELES--()--AECOM (NYSE:ACM), société internationale d'infrastructures entièrement intégrée et leader du secteur, a publié aujourd'hui son premier rapport mondial de recherche,"The Future of Infrastructure"(L'Avenir des infrastructures), qui rassemble les données et les avis de 500 décideurs du secteur travaillant dans de grandes organisations d'Amérique du Nord, d'Europe et de la région Asie-Pacifique. Alors que huit répondant sur dix estiment que la période actuelle est déterminante pour le secteur, le rapport examine les problèmes, les priorités et les potentialité liés au déploiement de grands projets d'infrastructures dans le monde. Le rapport "The Future of Infrastructure" est disponible à l'adresse: infrastructure.aecom.com.

"Partout dans le monde, les réseaux et systèmes d'infrastructures subissent une pression considérable. Avec l'urbanisation, le changement climatique et le rythme vertigineux des avancées technologiques, se contenter de réduire l'écart existant n'est plus un objectif suffisant. Ce qu'il faut, c'est un bond de géant en avant, a déclaré Michael S. Burke, président et CEO d'AECOM. Notre rapport met en lumière qu'en concentrant les esprits les plus brillants, en formant et déployant davantage de travailleurs qualifiés et en exploitant les nouveaux outils numériques, tous ensemble nous pouvons, au travers des infrastructures, façonner un avenir meilleur. Le potentiel offert par des infrastructures de haute qualité est transformateur et le réaliser pleinement est l'affaire de tous."

À l'heure où les gouvernements à travers le monde sont confrontés à une complexité et à des transformations sans précédent, le rapport "The Future of Infrastructure" montre comment le développement des infrastructures est compliqué par l'urbanisation galopante, l'évolution démographique et l'arrivée à maturité de notre ère numérique. Le rapport se penche en particulier sur l'insuffisance des financements et des investissements, le besoin croissant d'infrastructures résilientes, l'évolution des besoins en main d'œuvre, et la nécessité pour le secteur d'innover à un rythme accéléré.

Citons trois conclusions majeures:

  • Il est nécessaire de faire évoluer la législation et de créer des modèles de financement innovants pour lever les obstacles et permettre au secteur public d'accéder plus facilement au financement du secteur privé. 90% des répondants pensent que les modèles de financement innovants sont efficaces s'agissant de combler le déficit de financement.
  • Il sera indispensable à l'avenir de garantir la protection de tous les réseaux et systèmes existants contre les les cyberattaques et les attaques physiques. 71% des répondants croient à la probabilité, dans un proche avenir, d'une cyberattaque de grande ampleur ou d'une perturbation des transports à l'échelle d'une métropole.
  • À l'aube de la quatrième révolution industrielle, le monde des infrastructures doit repenser la conception et l'exécution des projets. Une expertise connectée est essentielle à une approche intégrée et homogène. 71% des répondants pensent que nombre des approches traditionnelles et éprouvées de la gestion de projet ne sont pas adaptées aux exigences des grands programmes complexes d'aujourd'hui.

"Nous savons que des infrastructures sûres, protégées et résilientes sont cruciales pour la croissance économique et le progrès social, a ajouté M. Burke. Le secteur doit souscrire à l'innovation et développer de nouvelles manières de financer et exécuter les projets mieux, plus rapidement et plus intelligemment."

Le rapport "The Future of Infrastructure" a été compilé en deux temps. Tout d'abord, AECOM a réalisé une enquête en ligne auprès de 509 professionnels des infrastructures civiles de trois régions: Asie-Pacifique, Europe et Amérique du Nord. Les répondants à l'enquête travaillent dans divers secteurs liés aux infrastructures civiles; tous travaillent sur des projets d'une valeur supérieure à 100 millions de dollars, près de la moitié d'entre eux (43%) travaillant sur des projets de plus de 500 millions de dollars. AECOM n'était pas identifié en tant que commanditaire de la recherche. Ensuite, AECOM a réalisé une série d'entretiens qualitatifs avec des managers du secteur des infrastructures civiles, AECOM étant cette fois nommé comme le commanditaire de la recherche. Les participants n'étaient pas rémunérés pour leur temps ou leurs réponses.

À propos d’AECOM

AECOM (NYSE:ACM) ia été créée pour bâtir un monde meilleur. Nous concevons, construisons, finançons et exploitons des infrastructures pour des gouvernements, des entreprises et des organisations dans plus de 150 pays. Notre entreprise entièrement intégrée dispose d'un réseau mondial d'experts qui nous permet de mobiliser nos connaissances et notre expérience pour aider nos clients à relever leurs défis les plus complexes. Des bâtiments et infrastructure à hautes performances et des communautés et environnements résilients pour des nations stables et sûres: notre travail est transformateur, différencié et vital.Société classée Fortune 500,AECOM a affiché des revenus d'environ USD 18,2 milliards pour l'exercice financier 2017. Pour voir comment nous offrons ce que d'autres peuvent seulement imaginer, visitez: aecom.com et @AECOM.

Déclarations prévisionnelles: Toutes les déclarations contenues dans le présent communiqué de presse qui ne décrivent pas des faits historiques sont des «déclarations prévisionnelles» au sens des lois fédérales et des États américains en matière de valeurs mobilières, y compris les déclarations du rapport «The Future of Infrastructure» concernant l'innovation, les investissements dans les infrastructures et le financement public, ainsi que les autres conclusions de ce rapport. Les résultats réels peuvent différer matériellement de ceux projetés ou présumés dans toutes nos déclarations prévisionnelles. Les facteurs importants qui pourraient entraîner une différence matérielle entre les résultats réels et nos déclarations prévisionnelles sont décrits dans notre rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'exercice financier clos au 30 septembre 2017 et dans nos autres rapports déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. AECOM n'a pas l'intention de procéder à des mises à jour d'aucune de ses déclarations prévisionnelles et ne s'engage aucunement à cet égard.

NR 18-0104

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Investisseurs:
Will Gabrielski
Vice-président, Relations avec les investisseurs
213-593-8208
William.Gabrielski@aecom.com
ou
Médias:
Brendan Ranson-Walsh
Vice-président, Communications externes mondiales
213-996-2367
Brendan.Ranson-Walsh@aecom.com

Contacts

Investisseurs:
Will Gabrielski
Vice-président, Relations avec les investisseurs
213-593-8208
William.Gabrielski@aecom.com
ou
Médias:
Brendan Ranson-Walsh
Vice-président, Communications externes mondiales
213-996-2367
Brendan.Ranson-Walsh@aecom.com