BIOCAD lance son nouveau site de fabrication en Afrique du Nord

SAINT PETERSBOURG, Russie--()--La société biotechnologique russe BIOCAD et la société pharmaceutique marocaine Sothema Labs ont annoncé le lancement de médicaments dérivés, fabriqués à l'aide de la technologie fournie au marché nord-africain par le fabricant russe. La fabrication de biosimilaires russes du rituximab et du bevacizumab indiqués pour le traitement du cancer, approuvée au cours de la première quinzaine d'octobre 2017, sera basée au Maroc. Outre ce pays, ces biosimilaires devraient être commercialisés au Sénégal, au Gabon et en Côte d'Ivoire.

La société russe BIOCAD a développé des biosimilaires du bevacizumab et du rituximab, utilisés pour le traitement des maladies oncologiques, qui sont très demandés à la fois dans les pays développés et en développement. Le médicament originel est 30% plus onéreux que son biosimilaire fabriqué par BIOCAD.

"Les efforts réalisés par notre société, combinés au vif enthousiasme de nos collègues marocains pour le transfert de la production des biosimilaires en Afrique du Nord a produit des résultats remarquables," affirme Dmitry Morozov, PDG de BIOCAD. "Au cours des jours à venir, les médicaments seront mis en vente. A mon avis, ceci témoigne clairement du fait que les sociétés russes sont en mesure de concurrencer les chefs de file du marché international. En outre, il s'agit-là du premier cas réussi de transfert de technologies de fabrication d'anticorps monoclonaux en Afrique du Nord, suite au refus des sociétés occidentales de mettre en oeuvre ce type de projets. La Russie, représentée par BIOCAD, a aidé son partenaire à lancer une production de pointe." Selon Dmitry Morozov, une fois que le site de fabrication atteindra sa capacité maximale de production, les partenaires prévoient de conquérir plus de 50% du marché des médicaments anticancéreux.

Les experts évaluent le marché d'Afrique du Nord des anticorps monoclonaux de pointe tels le rituximab, le bevacizumab et le trastuzumab à 220 millions d'USD , contre 40 millions d'USD pour le marché marocain, notamment. Premier fournisseur de biosimilaires anticancéreux, BIOCAD peut devenir un chef de file dans ce domaine.

Quatre années se sont écoulées depuis le début de la collaboration entre la société marocaine et l'annonce du lancement de ce nouveau site de fabrication - délai requis pour le transfert et la validation de la technologie, l'étude de stabilité et de qualité du produit, ainsi que l'obtention des autorisations correspondantes.

En outre, un accord a été conclu visant à implanter la fabrication des formes finies de dosage des médicaments BIOCAD en Algérie en utilisant les capacités de production de leur partenaire stratégique.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

BIOCAD
Irina Kenyukhova, Chef du Département des Relations publiques
Tél.: +7 (812) 380 49 33, poste 632
+7 (921) 376 05 77
Courriel: kenyukhova@biocad.ru

Contacts

BIOCAD
Irina Kenyukhova, Chef du Département des Relations publiques
Tél.: +7 (812) 380 49 33, poste 632
+7 (921) 376 05 77
Courriel: kenyukhova@biocad.ru