GeNeuro : trésorerie et revenus du 3ème trimestre 2017

  • Position de trésorerie de 16,4 millions d’euros au 30 septembre 2017
  • Milestone de 12 millions d’euros attendu de Servier à fin 2017

GENÈVE--()--Regulatory News:

GeNeuro (Paris:GNRO) (Euronext Paris : CH0308403085 - GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), annonce aujourd’hui sa situation de trésorerie et ses revenus du troisième trimestre 2017.

Au cours du trimestre, GeNeuro a comptabilisé des produits opérationnels de 0,7 million d’euros, contre 1,2 million d’euros lors de la même période de 2016. Ces produits opérationnels sont la reconnaissance comptable des paiements d’étape déjà versés par son partenaire Servier dans le cadre du contrat de collaboration pour son candidat médicament le plus avancé, GNbAC11. La baisse par rapport à la même période de l’exercice précédent résulte du stade de progression de son essai clinique principal de phase IIb, CHANGE-MS, dans l’indication de la SEP, pour lequel plus de la moitié des patients a déjà atteint la fin de leur traitement de douze mois. Les résultats complets de cette étude à 12 mois sont attendus au premier trimestre 2018.

La consommation de trésorerie issue des activités opérationnelles et d’investissement s’est élevée à 7,1 millions d’euros au troisième trimestre 2017, contre 3,7 millions d’euros au cours du deuxième trimestre et 7,2 millions d’euros au cours du premier trimestre. Pour mémoire, GeNeuro avait bénéficié au deuxième trimestre 2017 d’une avance de son partenaire Servier de 3,7 millions d’euros dans le cadre de l’étude ANGEL-MS, une étude d’extension de la Phase 2b CHANGE-MS, limitant ainsi le niveau de consommation de trésorerie. Le niveau de consommation de trésorerie du troisième trimestre est conforme aux estimations de la société compte tenu du stade de progression de ses différents essais cliniques. Au 30 septembre 2017, la trésorerie et équivalents de trésorerie du groupe s’élevaient ainsi à 16,4 millions d’euros. Il est également attendu un nouveau milestone de 12 millions d’euros de Servier, pour fin 2017, au titre de la dernière visite du dernier patient de l’étude de Phase IIb, CHANGE-MS.

Prochains événements investisseurs :

Bryan Garnier European Healthcare Conference
16 novembre 2017, Paris, France

Salon Actionaria
23-24 novembre 2017, Paris, France

Invest Securities BioMed Event
19 décembre 2017, Paris, France

À propos du GNbAC1

Le développement du GNbAC1 est le résultat de 25 années de recherches sur les rétrovirus endogènes humains (HERV), dont 15 années au sein de l’Institut Mérieux et de l’INSERM, avant la création de GeNeuro en 2006. Présent dans le génome humain, certains HERV ont été associés à diverses maladies auto-immunes. Les chercheurs ont ainsi démontré que la protéine d’enveloppe virale [pHERV-W, précédemment dénommée « Multiple Sclerosis Retrovirus » (MSRV)] codée par un rétrovirus endogène humain de la famille HERV-W mise en évidence chez les patients atteints de SEP et notamment au niveau de lésions actives, stimulait les processus inflammatoires via une interaction avec le récepteur TLR4 de l’immunité innée et bloquait la remyélinisation des neurones. pHERV-W Env a aussi été identifiée dans le pancréas de patients atteints de diabète de type 1. En neutralisant pHERV-W Env, GNbAC1 pourrait tout à la fois s’opposer à ces processus inflammatoires pathologiques et restaurer le processus de remyélinisation chez les patients atteints de sclérose en plaques et maintenir la production d’insuline chez les patients atteints de diabète de type 1. La protéine pHERV-W Env n’ayant aucune fonction physiologique connue, GNbAC1 disposerait d’un bon profil de sécurité, sans effet sur le système immunitaire du patient, comme l’ont montré toutes les études cliniques effectuées à ce jour.

À propos de GeNeuro

La mission de GeNeuro est de développer des traitements à la fois sûrs et efficaces contre les troubles neurologiques et les maladies auto-immunes, comme la sclérose en plaques ou le diabète de type 1, en neutralisant des facteurs causals induits par les rétrovirus endogènes humains (HERV), qui représentent 8% du génome humain.

Basée à Genève en Suisse, et disposant d’un centre de R&D à Lyon, GeNeuro compte 31 collaborateurs. Elle détient les droits sur 16 familles de brevets qui protègent sa technologie.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.geneuro.com

Déclarations prospectives : Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de GeNeuro et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de GeNeuro, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. GeNeuro décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

1 En application de la norme comptable IAS 18, les paiements d’étapes reçus sont comptabilisés en produits dans le compte de résultat en fonction de la fourniture des services concernés pour l’essai clinique de Phase IIb, réalisé sous la direction et la responsabilité de GeNeuro, et sont donc étalés tout au long de la réalisation de cet essai clinique, de 2015 à 2018.

Contacts

GeNeuro
Miguel Payró
CFO
+41 22 552 48 00
investors@geneuro.com
ou
NewCap (France)
Julien Perez (investors)
+33 1 44 71 98 52
Nicolas Merigeau (media)
+33 1 44 71 94 98
geneuro@newcap.eu
ou
Halsin Partners
Mike Sinclair (media)
+44 20 7318 2955
msinclair@halsin.com
ou
LifeSci Advisors
Chris Maggos (investors)
+1 646 597 6970
+41 79 367 6254
chris@lifesciadvisors.com

Contacts

GeNeuro
Miguel Payró
CFO
+41 22 552 48 00
investors@geneuro.com
ou
NewCap (France)
Julien Perez (investors)
+33 1 44 71 98 52
Nicolas Merigeau (media)
+33 1 44 71 94 98
geneuro@newcap.eu
ou
Halsin Partners
Mike Sinclair (media)
+44 20 7318 2955
msinclair@halsin.com
ou
LifeSci Advisors
Chris Maggos (investors)
+1 646 597 6970
+41 79 367 6254
chris@lifesciadvisors.com