Une étude évalue l'utilité de Masimo SpHb® pendant une chirurgie oncologique engendrant des pertes sanguines élevées

NEUCHÂTEL, Suisse--()--Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé a aujourd'hui les résultats d'une étude récemment publiée par des chercheurs de New Delhi en Inde, qui ont évalué l'utilité de Masimo SpHb®, une mesure de l'hémoglobine continue non invasive, pendant une chirurgie oncologique prévue pour engendrer des pertes sanguines élevées sur le patient.1

Dans l'étude, le Dr Gupta et ses collègues ont cherché à évaluer l'utilité des mesures de SpHb sur les patients subissant une chirurgie oncologique car les chirurgies oncologiques « peuvent être associées à des pertes sanguines importantes, nécessitant une estimation répétée de l'hémoglobine afin de décider du besoin d'une transfusion intra-opératoire. » Ils ont recruté 50 patients adultes dont les pertes sanguines prévues étaient d'au moins 20 %. La SpHb des patients a été surveillée en continu pendant la chirurgie en utilisant un Masimo Radical-7® Pulse CO-Oximeter®. Les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang veineux qui ont été analysés à l'aide d'un analyseur Beckman Coulter (LabHb) aux points suivants : immédiatement après l'induction lorsqu'environ 500 ml de perte sanguine était suspectée, et juste avant la réversion du blocage neuromusculaire.

Un total de 137 points de données appariés (SpHb et LabHb) ont été enregistrés en vue de l'analyse finale, dont 66 où des transfusions de concentré de globules rouges ont été effectuées. L'exactitude de SpHb par rapport à LabHb a été évaluée à l'aide d'une analyse Bland-Altman. Le niveau d'accord entre SpHb et LabHb pour les 66 points de données de transfusion a montré une corrélation de 73 % (p < 0,001), un biais de -0,313 g/dl avec un écart type de ± 1,06 g/dl, et des limites d'accord de -2,44 g/dl et 1,81 g/dl. Le niveau de concordance entre SpHb et LabHb pour les 137 points de données de transfusion a montré une corrélation de 72,7 % (p < 0,001), un biais de -0,376 g/dl avec un écart type de ± 1,27 g/dl, et des limites de concordance de -2,92 g/dl et de 2,16 g/dl.

Les chercheurs ont conclu qu'une « surveillance continue de la SpHb nous aiderait à prendre des décisions précoces liées aux transfusions sanguines chez les patients onco-chirurgicaux ainsi que d'autres mesures telles que le jugement clinique du médecin responsable et les variables hémodynamiques. Elle pourrait améliorer la gestion intra-opératoire de l’onco-chirurgie en facilitant la prise de décision en continu et en temps réel sur la transfusion sanguine. » Ils ont également noté que la SpHb « permet au médecin de se concentrer sur la tendance en hémoglobine et de détecter sa diminution lente ou sa baisse sensiblement rapide, et donc de décider du moment approprié pour procéder à une mesure invasive de l'hémoglobine. »

Parmi les limitations, les chercheurs ont noté « avoir recueilli un échantillon de sang de la voie veineuse centrale plutôt que du sang artériel. On rapporte que la concentration d'hémoglobine est sensiblement plus élevée dans le sang veineux que dans le sang artériel même si la précision de l'estimation d'hémoglobine est supérieure avec le sang veineux. » Les chercheurs ont suggéré par ailleurs que des recherches complémentaires seraient nécessaires pour évaluer l'effet de l'administration d'un colloïde et de la température de la peau au site d'insertion de la sonde sur la précision de la SpHb, et sa précision sur les patients présentant des taux de pertes sanguines divergeant des taux de pertes « massives mais stables » observés dans cette étude.

La surveillance de la SpHb n'est pas censée remplacer les analyses sanguines de laboratoire. Les échantillons sanguins doivent être analysés par des instruments de laboratoire avant la prise de décision clinique.

@MasimoInnovates | #Masimo

Références

  1. Gupta N, Kulkami A, Bhargava AK, Prakash A, and Gupta N. Utility of noninvasive haemoglobin monitoring in oncosurgery patients. Indian Jour Anesth. Juillet 2017 ; Volume 61 ; Numéro 7 ; 543-548.

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial des technologies de surveillance non invasives novatrices. Notre mission vise à améliorer les résultats thérapeutiques pour les patients et à réduire le coût des soins. En 1995, la société a lancé l’oxymétrie de pouls Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusion™, qui, dans plusieurs études, s’est avérée capable de réduire considérablement les fausses alertes, et de surveiller avec précision les alertes réelles. Il a également été démontré que Masimo SET® permettait aux médecins de réduire la rétinopathie sévère de la prématurité chez les nouveau-nés1, d’améliorer le dépistage CCHD chez les nouveau-nés2, et, lorsqu’il est utilisé pour un suivi continu avec le Patient SafetyNet™* de Masimo dans les salles post-chirurgicales, de réduire les activations et les coûts d’intervention rapide3,4,5. On estime que Masimo SET® est utilisé chez plus de 100 millions de patients dans les principaux hôpitaux et autres établissements de soins de santé à travers le monde6. C’est le premier capteur d’oxymétrie de pouls dans 16 des 20 meilleurs hôpitaux listés dans le bulletin d’honneur intitulé U.S. News and World Report Best Hospitals Honor Roll, de 2017-18.7 En 2005, Masimo a lancé la technologie rainbow® Pulse CO-Oximetry, qui permet la surveillance non invasive et en continu des constituants sanguins qui nécessitaient auparavant des procédures invasives pour être mesurés, notamment l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine (SpMet®), l’indice de variabilité de la pléth (Pleth Variability Index, PVi®), et plus récemment, l’indice de réserve en oxygène (Oxygen Reserve Index, ou ORi™), en plus de la SpO2, du rythme cardiaque et de l’indice de perfusion (Perfusion index, Pi). En 2014, Masimo a introduit Root®, une plateforme intuitive de connectivité et de suivi des patients, dotée de l’interface Masimo Open Connect™ (MOC-9™) qui permet à d’autres sociétés d’ajouter à Root d’autres fonctionnalités et capacités de mesure. Masimo joue également un rôle actif de leader en santé mobile, avec des produits, tels que le moniteur de patient portable Radius-7™, l’oxymètre de pouls pour smartphones iSpO2® et l’oxymètre de pouls du bout des doigts MightySat™. Un complément d’information sur Masimo et ses produits est disponible sur www.masimo.com. Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles à l’adresse http://www.masimo.com/cpub/clinical-evidence.htm.

L’ORi n’a pas obtenu la clairance 510(k) de la FDA, et n’est pas en vente aux États-Unis.

*L’utilisation de la marque de commerce Patient SafetyNet est sous licence de l’University HealthSystem Consortium.

Références

  1. Castillo A et al. Prevention of Retinopathy of Prematurity in Preterm Infants through Changes in Clinical Practice and SpO2 Technology. Acta Paediatr. Févr. 2011;100(2):188-92.
  2. de-Wahl Granelli A et al. Impact of pulse oximetry screening on the detection of duct dependent congenital heart disease: a Swedish prospective screening study in 39,821 newborns. BMJ. 2009;338.
  3. Taenzer AH et al. Impact of Pulse Oximetry Surveillance on Rescue Events and Intensive Care Unit Transfers: A Before-And-After Concurrence Study. Anesthesiology. 2010;112(2):282-287.
  4. Taenzer AH et al. Postoperative Monitoring – The Dartmouth Experience. Anesthesia Patient Safety Foundation Newsletter (Newsletter de l’Anesthesia Patient Safety Foundation). printemps-été 2012.
  5. McGrath SP et al. Surveillance Monitoring Management for General Care Units: Strategy, Design, and Implementation. The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety. Juil. 2016;42(7):293-302.
  6. Estimation : Données d’archives Masimo.
  7. http://health.usnews.com/health-care/best-hospitals/articles/best-hospitals-honor-roll-and-overview.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles, au sens de l’article 27A de loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles comprennent, entre autres, des déclarations concernant l'efficacité potentielle de Masimo SpHb®. Ces déclarations prévisionnelles sont fondées sur les attentes actuelles concernant des événements futurs qui nous concernent, et sont assujetties à des risques et à des incertitudes, tous difficiles à prédire et souvent indépendants de notre volonté, et susceptibles de faire varier sensiblement et négativement les résultats réels par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles en réponse à divers facteurs de risques, y compris, sans limitation : les risques liés à nos hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de mesure non invasives uniques de Masimo, y compris Masimo SpHb, contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité des patients ; les risques liés à notre conviction que les avancées médicales révolutionnaires et non invasives de Masimo fournissent des solutions rentables et des avantages uniques ; ainsi que d’autres facteurs abordés dans la section « Facteurs de risque » de nos rapports les plus récents déposés auprès de la Commission des valeurs et des changes (« Securities and Exchange Commission, SEC »), disponibles à titre gratuit sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les « Facteurs de risque » figurant dans nos rapports les plus récents déposés auprès de la SEC, que ce soit en réponse à de nouvelles informations, des événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Masimo
Evan Lamb, 949-396-3376
elamb@masimo.com

Contacts

Masimo
Evan Lamb, 949-396-3376
elamb@masimo.com