Le GKT831, candidat-médicament de Genkyotex, démontre sa capacité à retarder la croissance tumorale dans plusieurs modèles précliniques, en ciblant les fibroblastes associés au cancer

Étude publiée dans la revue scientifique Journal of the National Cancer Institute

L’organisation Cancer Research UK accorde une subvention de recherche au Professeur Gareth Thomas, de l'Université de Southampton, afin d’élaborer une stratégie clinique pour GKT831 en oncologie

ARCHAMPS, France & GENÈVE--()--Regulatory News:

Genkyotex (Paris:GKTX) (Brussels:GKTX) (Euronext Paris et Bruxelles : FR00011790542 – GKTX), la société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que le GKT831, son inhibiteur des NOX1 et 4, a démontré sa capacité à cibler efficacement les fibroblastes associés au cancer (CAF) et à retarder la croissance tumorale, dans le cadre d’une étude incluant plusieurs modèles précliniques. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique Journal of the National Cancer Institute (https://doi.org/10.1093/jnci/djx121).

Le Professeur Gareth Thomas, de l'Université de Southampton, au Royaume-Uni, qui est le principal auteur de cette étude, a par ailleurs obtenu une subvention de recherche de la part de l’organisation Cancer Research UK (CRUCK), dans la catégorie « découverte de petites molécules thérapeutiques », pour lui permettre de continuer à élaborer une stratégie de développement clinique optimale pour le GKT831, en oncologie. Basée au Royaume-Uni, CRUCK est une association à but non lucratif et un acteur incontournable de la recherche sur le cancer, ainsi que de la sensibilisation de l’opinion publique à cette maladie. L'objectif du programme de recherche financé par CRUCK est de guider la conception d'un essai clinique potentiel avec GKT831, en combinaison avec des chimiothérapies et immunothérapies actuellement disponibles.

Le stroma de la tumeur se compose de matrice extracellulaire produite par les CAFs, ainsi que de cellules immunitaires et de vaisseaux sanguins. La présence de CAF est associée à une faible survie dans de nombreux types de cancers et pourrait avoir plusieurs rôles distincts dans le développement du cancer notamment en favorisant la formation de métastases, en limitant l’effet de la chimiothérapie sur les cellules cancéreuses, et en protégeant ces dernières contre le système immunitaire. En conséquence, les CAFs sont une cible thérapeutique prometteuse. Dans l'étude publiée, le Professeur Thomas et son équipe ont démontré que la survie des patients est liée à présence de CAF. Ils ont également identifié NOX4 comme un régulateur critique de l'accumulation de CAFs dans de nombreux types de cancer communs. Or, le GKT831 a empêché la formation de CAFs au sein des tumeurs, a ralenti la croissance tumorale et a également inversé le phénotype CAF dans les cellules issues des tumeurs de patients.

« Sur la base de ces résultats, nous sommes convaincus du potentiel du GKT831 en tant que traitement adjuvant efficace contre le cancer », a déclaré le Professeur Thomas. « Nous nous réjouissons de lancer un programme de recherche translationnelle visant à approfondir l’évaluation du GKT831 en oncologie. Nous concentrons dorénavant nos efforts sur l’évaluation de l’action du GKT831 sur la réponse de certains cancers communs à l’immunothérapie et à la chimiothérapie. Nous sommes reconnaissants envers CRUCK pour leur soutien à ces travaux importants ».

« Nous sommes très impressionnés par ces résultats qui suggèrent que l’action inhibitrice du GKT831 sur NOX4 pourrait cibler de manière efficace le stroma de la tumeur », déclare Philippe Wiesel, M.D., Vice-Président Exécutif et Directeur Médical de Genkyotex. « Dans une plus large mesure, l’action du GKT831 pourrait s’appliquer à de nombreux types de cancers communs ».

Genkyotex a récemment annoncé le lancement du recrutement de patients pour une étude de Phase II avec le GKT831 dans la cholangite biliaire primitive, une maladie fibrotique progressive du foie. Le traitement des premiers patients devrait débuter prochainement. Les premiers résultats provisoires de cet essai clinique de phase 2 devraient être rendus publics au premier semestre 2018, et la société prévoit d’annoncer les résultats définitifs durant le second semestre 2018.

À propos de Genkyotex
Genkyotex est une société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, cotée sur Euronext Paris et Bruxelles. Leader des thérapies NOX, son approche thérapeutique unique est basée sur l’inhibition sélective des enzymes NOX qui amplifient de nombreux processus pathologiques comme les fibroses, l’inflammation, la perception de la douleur, l’évolution du cancer et la neurodégénérescence.

Genkyotex dispose d’une plateforme permettant d’identifier des petites molécules administrables par voie orale et capables d’inhiber de manière sélective des enzymes NOX spécifiques. Genkyotex développe un portefeuille de candidats médicaments représentant une nouvelle classe thérapeutique ciblant une ou plusieurs enzymes NOX. Son candidat médicament le plus avancé, le GKT831, un inhibiteur des enzymes NOX1 et 4, est entré en essai clinique de phase II dans la cholangite biliaire primitive (CBP, une pathologie fibrotique orpheline) au cours du deuxième trimestre 2017. Ce candidat pourra également être actif dans d’autres indications fibrotiques. Son deuxième produit candidat, le GKT771, est un inhibiteur de NOX1 ciblant plusieurs voies dans l’angiogenèse, la perception de la douleur et l’inflammation, et devrait entrer en essai clinique fin 2017.

Genkyotex dispose également d’une plate-forme polyvalente, Vaxiclase, particulièrement adaptée au développement d’immunothérapies. Un partenariat sur l'utilisation de Vaxiclase en tant qu'antigène en soi (GTL003) a été établi avec le Serum Institute of India Ltd (Serum Institute), le plus grand producteur de doses de vaccins au monde, pour le développement par le Serum Institute de vaccins de combinaison de cellules multivalentes contre plusieurs maladies infectueuses. Ce partenariat pourrait générer jusqu'à 57 millions de dollars de recettes pour Genkyotex, avant redevances sur les ventes.

Plus d'informations sur www.genkyotex.com

Note de mise en garde

Ce communiqué et l’information qu’il contient ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat ou de vente des actions ou d'autres instruments financiers de Genkyotex (ex-Genticel) dans un quelconque pays juridiction, en particulier dans tout pays dans lequel une telle offre, sollicitation, achat ou vente serait illégale avant l'enregistrement, exemption d'enregistrement ou autre qualification en vertu des lois sur les instruments financiers d'une telle juridiction.

Ce communiqué de presse peut contenir des informations de nature prévisionnelle concernant les objectifs de la Société. Ces énoncés prospectifs sont établis sur la base des hypothèses, estimations et attentes de la direction de Genkyotex et sont soumis à certains risques et incertitudes tels que la capacité de la société à mettre en œuvre sa stratégie, les tendances de marché, l’évolution des technologies et de l’environnement compétitif, les évolutions réglementaires, les risques industriels et cliniques ainsi que tous les risques associés au développement de la société. Ces facteurs ainsi que d’autres risques et incertitudes peuvent empêcher la société d’atteindre les objectifs mentionnés dans le présent communiqué de presse et, par voie de conséquence, les résultats réels peuvent différer de ce qui y est indiqué. Les facteurs qui pourraient influencer les résultats futurs incluent également, sans être exhaustifs, les incertitudes liées au développement des produits de Genkyotex qui pourrait ne pas aboutir, les incertitudes liées aux autorisations de commercialisation des produits donnés par les autorités administratives compétentes, ainsi que tout facteur qui pourrait influencer la capacité de Genkyotex à commercialiser les produits qu'elle développe. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques tels que, notamment, décrits dans le document de référence de Genkyotex enregistré auprès de l'Autorité des marchés financiers le 29 juin 2017 sous le numéro R.17-048, et aux changements des conditions économiques, des marchés financiers ou des marchés sur lesquels Genkyotex est présent. Les produits de Genkyotex sont à ce jour utilisés exclusivement dans le cadre d'essais cliniques. Ils ne sont pas disponibles en dehors de ces essais ou à la vente.

Contacts

NewCap
Dušan Orešanský
Tristan Roquet Montégon
Emmanuel Huynh
+33 1 44 71 94 92
genkyotex@newcap.eu
ou
MEDIA
ALIZE RP
Caroline Carmagnol / Margaux Pronost
+33 6 64 18 99 59
+ 33 1 44 54 36 65
genkyotex@alizerp.com
ou
US
LifeSci Advisors, LLC
Brian Ritchie, +1-212-915-2578
britchie@lifesciadvisors.com

Release Summary

Le GKT831, candidat-médicament de Genkyotex, démontre sa capacité à retarder la croissance tumorale dans plusieurs modèles précliniques, en ciblant les fibroblastes associés au cancer.

Contacts

NewCap
Dušan Orešanský
Tristan Roquet Montégon
Emmanuel Huynh
+33 1 44 71 94 92
genkyotex@newcap.eu
ou
MEDIA
ALIZE RP
Caroline Carmagnol / Margaux Pronost
+33 6 64 18 99 59
+ 33 1 44 54 36 65
genkyotex@alizerp.com
ou
US
LifeSci Advisors, LLC
Brian Ritchie, +1-212-915-2578
britchie@lifesciadvisors.com