Guy Degrenne : Résultats du premier semestre 2016-2017

Dans un environnement instable au 2ème trimestre, le chiffre d’affaires du groupe pour le 1er semestre 2016-2017 est en recul en France mais croît à l’international.

L’objectif du Retour à l’équilibre du résultat opérationnel, hors éléments exceptionnels, ne sera pas atteint

VIRE, France--()--Regulatory News:

Guy Degrenne (Paris:GUYD):

Le Conseil d’Administration a arrêté les comptes semestriels le 20 décembre 2016. Ces comptes ont été revus par les Commissaires aux Comptes. Leurs rapports ainsi que le Rapport Financier Semestriel seront mis à disposition d’ici au 15 janvier 2017. Les états financiers au 30 septembre 2016 sont présentés en annexe.

I. Chiffre d’affaires

                         
En M€  

T1

  T2       S1   S1  

Variation
N/N-1

    2016-2017   2016-2017       2016-2017   2015-2016
    30-juin-16   30-sept.-16       30-sept.-16   30-sept.-15  
Arts de la table 11,5 12,7 24,2 25,7 -5,8%
Industrie   10,4   5,8       16,2   16,6   -2,4%
Total   21,9   18,5       40,4   42,3   -4,5%
 
                         
En M€               S1   S1   Variation
2016-2017 2015-2016 N/N-1
                30-sept.-16   30-sept.-15    
Chiffre d'affaires               40,4   42,3   -4,5%
France 30,1 32,3 -6,8%
Export               10,3   10,0   3,0%
 

Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2016-2017, qui s’est clôturé le 30 septembre 2016, s’établit à 40,4 millions d’euros, en recul de 4,5% par rapport au 1er semestre de l’exercice précédent.

Après un bon premier trimestre, en croissance de 3% vs. 2015-2016, l’activité s’est ralentie au 2ème trimestre, principalement en France.

L’activité réalisée avec les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration en France a fortement baissé au deuxième trimestre. Elle reste néanmoins en croissance de 2,7% en cumul à fin septembre.

L’activité « Retail » reste très difficile en France dans les boutiques Degrenne et les concessions qui souffrent d’un trafic en baisse. Le chiffre d’affaires à fin septembre en points de vente est en recul de 15%. En revanche, l’activité e-commerce, et notamment le site internet de la marque, demeure en forte croissance de près de 20%.

L’activité « Retail » à l’export est également en forte progression (+42%), portée par la signature de contrats de distribution exclusive avec des nouveaux partenaires à l’étranger.

L’activité GMS (ventes aux grandes et moyennes surfaces) reste en décroissance (-14%), comme au premier trimestre de l’exercice.

L’activité de sous-traitance industrielle est aussi en décroissance de 2,4% par rapport au premier semestre de l’exercice précédent, en raison de la baisse d’activité avec Air France qui était en implantation en 2015-2016 et a désormais atteint son niveau récurrent de chiffre d’affaires. La croissance du chiffre d’affaires réalisée avec de nouveaux comptes ou avec les clients existants ne compense pas totalement cette baisse.

Au global, l’activité à l’International, incluant la part de ventes en sous-traitance industrielle hors de France, est en croissance de 3% à fin septembre 2016 par rapport à fin septembre 2015. Elle représente 25,5% de l’activité du semestre vs. 23,7% au 30 septembre 2015.

A noter que le chiffre d’affaires du premier semestre bénéficie d’un effet de périmètre favorable lié à l’intégration des activités de coutellerie de la société Thérias & L’Econome rachetée par le Groupe Degrenne en septembre 2015.

II. Principaux éléments du compte de résultat

     
En M€ 30-sept.-16 30-sept.-15
(6 mois) (6 mois)
Chiffres d'affaires      

 

40,4     42,3
Résultat opérationnel courant  

-

1,6

-

 

1,4

Charges non récurrentes  

-

0,5

 

  -
Résultat opérationnel  

-

2,1

-

 

1,4

Coût de la dette

-

0,4

-

0,3

Autres résultats financiers - 0,3
Impôts      

-

0,4

-

 

0,2

Résultat net      

-

2,9

-

 

1,6

 

Le résultat opérationnel courant montre une perte de 1,6 million d’euros contre une perte de 1,4 million d’euros au 1er semestre de l’exercice précédent, malgré un chiffre d’affaires en recul de 1,9 million d’euros. Malgré le recul du chiffre d’affaires sur le semestre, le groupe a contenu la perte opérationnelle en réduisant ses charges en conséquence, notamment en adaptant en conséquence le niveau de la production.

Comme attendu, le résultat net du groupe montre une perte de 2,9 millions d’euros, contre une perte de 1,6 millions d’euros au 1er semestre de l’exercice précédent, car il inclut des éléments exceptionnels pour 0,5 million d’euros dont notamment les coûts liés au changement de direction, des charges exceptionnelles liées aux recrutements et à des litiges.

III. Autres éléments financiers

     
En M€     30-sept.-16       31-mars-16
Marge brute d'autofinancement  

-

0,7

      0,1
Variation du BFR 1,0

-

3,2

Impôts  

-

0,4

   

-

0,5

Flux générés par l'activité  

-

0,1

   

-

3,6

Investissements nets  

-

2,1

   

-

4,7

Cash flow libre  

-

2,2

   

-

8,4

 

Malgré un effet de saisonnalité traditionnellement négatif au 1er semestre, le cash flow libre est en nette amélioration, à -2,2 millions d’euros contre -8,4 millions d’euros au 31 mars 2016.

Cette amélioration s’explique notamment du fait d’une amélioration du BFR, notamment du fait d’une réduction du crédit clients.

Ratio d’endettement

       
En M€ 30-sept.-16 31-mars-16
Capitaux propres - Part du groupe 48,7 51,3
Dette bancaire brute courante 10,7 8,3
Dette bancaire brute non courante 5,8 7,5
Trésorerie 3,8 2,2
Dette nette 12,7 13,5
Ratio d'endettement   26,1%       26,3%
 

Le ratio d’endettement est stable par rapport au 31 mars 2016. Ce semestre, la franchise de remboursement de la dette bancaire accordée en automne 2014, s’est terminée. Les premières échéances de remboursement ce semestre se sont élevées à 1,2 million d’euros. Les prochaines échéances seront en janvier et juillet de chaque année jusqu’en 2019.

En contrepartie, le groupe a acquis pour sa filiale hongroise un four financé par emprunt d’un montant de 420 M HUF (environ 1.4 M€). Ce four devrait permettre d’améliorer significativement la productivité de l’usine hongroise.

IV. Faits postérieurs à la clôture semestrielle

  • Le Conseil d’Administration de Guy Degrenne SA, réuni le 21 septembre 2016, a nommé Thomas Mulliez au poste de Directeur Général du Groupe Guy Degrenne. Cette nomination a pris effet le 10 octobre 2016. Cette nomination s’inscrit dans le processus de mise en place du plan industriel et commercial initié depuis l’entrée au capital de Diversita. Ce plan vise notamment à accélérer la croissance et améliorer la rentabilité du Groupe Degrenne.
  • Le 19 octobre 2016, la société Diversita a versé une avance en compte courant de 2,5 millions d’euros.
  • Dans le cadre de sa volonté de recentrage sur ses activités stratégiques et rentables, et également devant le besoin de simplification de ses canaux de distribution, la nouvelle direction du groupe a décidé d’arrêter la distribution de ses produits en grandes et moyennes surfaces à partir de la fin de l’année 2017. Cette décision a été approuvée par le conseil d’administration le 8 décembre 2016. L’impact attendu de cette décision, positif sur le résultat opérationnel, devrait se voir sur le prochain exercice. Cette activité représentait sur l’exercice 2015-2016 un chiffre d’affaires de 4,3 M€.

V. Perspectives

Compte tenu de la réorientation stratégique en cours du groupe, et du contexte incertain des perspectives d’évolution du chiffre d’affaires au 2nd semestre, le groupe considère que l’objectif de retour à l’équilibre du résultat opérationnel hors éléments exceptionnels pour l’exercice en cours, tel qu’annoncé le 21 septembre 2016 ne sera pas atteint. Néanmoins, le groupe confirme que le fonds de roulement net consolidé du groupe est suffisant pour faire face aux obligations du groupe au cours des douze prochains mois.

A la demande du Conseil d’Administration, la nouvelle Direction du groupe prépare un plan stratégique révisé qui sera présenté au Conseil d’Administration au cours du premier trimestre de l’exercice 2017-2018 qui démarre le 1er avril 2017.

Pour toute information, vous pouvez vous adresser à la Direction Financière,
rue Guy Degrenne, 14002 Vire - France
e-mail : relationsinvestisseurs@guydegrenne.fr
web: http://www.guydegrenne.fr/groupe/relations_investisseurs

ANNEXES

   
ACTIF        
en k€ 30 septembre 2016 31 mars 2016
         
ACTIF NON COURANT   48 296   48 280
Goodwill 3 313 3 299
Immobilisations incorporelles 32 937 33 184
Immobilisations corporelles 9 782 8 856
Actifs financiers 717 599
Titres mis en équivalence 0 0
Autres actifs non courants 1 547 2 140
Impôts différés - Actif   0   202
ACTIF COURANT   44 042   41 973
Stocks 24 893 23 496
Créances commerciales 9 145 11 145
Autres actifs courants 6 176 5 087
Actifs d'impôts exigibles courants 0 0
Trésorerie et équivalents 3 791 2 238
Instruments financiers Actif   38   7
TOTAL ACTIF   92 338   90 253
 
       
PASSIF            
en k€       30 septembre 2016   31 mars 2016
             
CAPITAUX PROPRES (Part du groupe)       48 705   51 298
Capital social 7 527 7 527
Primes de fusion 72 189 72 189
Réserves groupe -28 071 -22 111
Résultat part du groupe       -2 940   -6 307
PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTRÔLE       1   1
Participations ne donnant pas le contrôle       1   1
CAPITAUX PROPRES       48 705   51 299
PASSIFS NON COURANTS       9 342   10 860
Passifs d'impôts différés 51 22
Provisions non courantes 3 488 3 360
Passifs financiers non courants 5 803 7 477
Autres passifs non courant       -   1
PASSIFS COURANTS       34 291   28 094
Passifs financiers courants 13 692 8 256
Instruments financiers passifs
Provisions courantes 582 884
Dettes Commerciales 10 988 9 487
Passifs d'impôt exigible courant 0
Autres passifs courants       9 030   9 467
TOTAL PASSIFS       43 633   38 954
             
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS       92 338   90 253
 
       
COMPTE DE RESULTAT            
en k€ 30 septembre 2016 30 septembre 2015
             
Chiffre d'affaires 40 412 42 337
Autres produits de l'activité 858 233
Autres produits opérationnels           531
Produits opérationnels       41 270   43 101
Achats de l'exercice -17 623 -19 607
Variation des stocks et production stockée 1 125 2 671
Charges de personnel -14 688 -14 454
Autres charges d'exploitation -9 542 -10 064
Impôts et taxes -563 -592
Dotations aux amortissements -1 229 -1 825
Dotations et Reprises sur provisions -270 44
Autres charges opérationnelles       -92   -680
Charges opérationnelles       -42 882   -44 506
Résultat opérationnel courant       -1 612    
Autres Produits et Charges non récurrents       -516    
Résultat opérationnel       -2 128   -1 405
Produits financiers 0 26
Coûts de l'endettement financier brut       -369   -312
Coût net de l'endettement financier       -369   -286

Autres produits et charges financiers

      -19   289

Résultat opérationnel et financier

      -2 516   -1 402
Quote part résultats des sociétés mises en équivalence 0 0
Impôts sur les résultats       -424   -211
Résultat net avant résultat activités cédées       -2 940   -1 613
Résultat activités cédées       0   0
Résultat net       -2 940   -1 613
 
   
TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE        
En K€   30-Sep-16   31-Mar-16
         
Flux de trésorerie liés à l'activité        
 
Résultat net des sociétés intégrées -2 940 -6 307
 
Dotations nettes aux Amortissements, dépréciation et provisions 1 505 5 211
Résultat sur cession d'éléments d'actifs 6 137
         

MARGE BRUTE D'AUTOFINANCEMENT (Avant neutralisation
coût de l'endettement financier et charges/produits d'impôts)

  -1 429   -959
 
Coût de l'endettement financier net 353 520
Charge/produit d'impôts 424 491
         

MARGE BRUTE D'AUTOFINANCEMENT (Après neutralisation
coût de l'endettement financier et charges/produits d'impôts)

  -652   52
 
Impôts versés -424 -477
Variation du Besoin en fond de roulement 979 -3 221
         
FLUX NET DE TRESORERIE GENERE PAR L'ATIVITE   -97   -3 646
         
Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement        
 
Acquisition d'immobilisations -2 117 -3 570
Cessions d'immobilisations 40 408
Incidence des variations de périmètre - -1 566
         
FLUX NET DE TRESORERIE LIES AUX OP. D'INVESTISSEMENT   -2 077   -4 728
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement        
 
Augmentation de capital - -
Variation des dettes financières 5 780 -1 118
Intérêts nets versés -353 -520
Variation instruments financiers 574 -
Variation écarts de conversion sur capitaux propres - -
         
FLUX NET DE TRESORERIE LIES AUX OP. DE FINANCEMENT   6 001   8 518
Trésorerie nette de clôture   -925   -4 525
VARIATION DES COMPTES DE TRESORERIE   3 827   144
 

Release Summary

Guy Degrenne : Résultats du premier semestre 2016-2017