Les cotations pour les titres listés sur la NEO Bourse désormais disponibles sur le site Web du Globe and Mail

TORONTO--()--Aequitas NEO Exchange Inc. (« NEO Exchange » ou « NEO ») vient d'annoncer aujourd'hui que The Globe and Mail offre désormais des cotations en direct pour les titres de la NEO Bourse sur son site pour investisseurs du Globe. The Globe and Mail est une des sociétés de presse les plus importantes du Canada et une source fiable d'information sur le marché pour les Canadiens.

Les abonnés à Globe Unlimited peuvent désormais voir des cotations en temps réel du PowerShares DWA Global Momentum Index ETF d'Invesco Canada, la première inscription à la cote de la NEO Bourse et le précurseur d'autres fonds cotés en bourse qui seront cotés sur NEO, y compris une suite de fonds cotés en bourse iShare gérée par BlackRock Asset Management Canada Limited qui devraient migrer du TSX à NEO au cours du quatrième trimestre 2016. Les lecteurs qui visitent le site Web du Globe and Mail sans abonnement peuvent voir les cotations avec un retard de 15 minutes.

« Mettre à la disposition les données de NEO sur notre site Web souligne l'importance qu'il y a à fournir une information équilibrée à notre public » , a indiqué Scott Adams, directeur général des produits financiers, The Globe and Mail. « Le plus important, c'est que nos lecteurs aient désormais accès à une information boursière pour toutes les sociétés et produits canadiens cotés en bourse afin de les aider à prendre des décisions d'investissement éclairées. »

IHS Markit fait partie intégrante de la fourniture des données de la NEO Bourse à The Globe and Mail. Markit Digital propose des solutions numériques de bout-en-bout dans le secteur des services financiers pour les maisons de courtage en ligne, les grands gestionnaires d'actifs mondiaux et les sociétés de presse financière comme The Globe and Mail. Les solutions à conception personnalisée sont prêtes à aider les clients à afficher les données de NEO et définissent la norme du secteur pour l'affichage d'informations financières.

« Pouvoir voir les données de nos titres cotés sur NEO Bourse sur The Globe and Mail, une des plates-formes d'information financière canadiennes les plus importantes, est un énorme jalon pour nous », a déclaré Jos Schmitt, président-directeur général, NEO Bourse. « Cette nouveauté nous permet de continuer à respecter notre engagement envers davantage de transparence sur les marchés des capitaux canadiens et envers un meilleur accès pour les investisseurs aux titres côtés sur NEO Bourse. »

À propos de NEO Exchange

Aequitas NEO Exchange est une nouvelle bourse canadienne qui emploie un modèle innovant et astucieux qui donne la première place aux investisseurs, entreprises cherchant à lever du capital et aux maisons de courtage. Lancée en mars 2015, NEO offre actuellement un lieu d'échange innovant et une inscription des titres à la cote à valeur ajoutée pour les entreprises levant des capitaux et les produits d'investissement. La NEO Bourse est une filiale à part entière d'Aequitas Innovations Inc., une société fondée par un groupe diversifié d'investisseurs de premier ordre représentant l'ensemble des parties prenantes du marché des capitaux canadien.

Rejoignez-nous sur les médias sociaux : twitter | linkedin | facebook

À propos de The Globe and Mail

The Globe and Mail, grâce à ses plates-formes de journaux, de magazines et d'applications en ligne et mobiles, est la plus importante société de presse du Canada. Chaque jour, le Globe mène la discussion nationale en impliquant les Canadiens par l'entremise d'une couverture primée et d'une analyse des nouvelles, de la politique, de l'économie et du style de vie. Chaque mois, les partenaires de la Globe Alliance atteignent plus de 22 millions de Canadiens connectés et impliqués via leurs propriétés mobiles, sachant que plus de 40 % de leurs contenus numériques totaux sont désormais consultés via des appareils mobiles. The Globe and Mail est la propriété de Woodbridge, la branche d'investissement de la famille Thomson.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

NEO Exchange
Joanne Kearney, 416-804-5949
joanne.kearney@aequin.com

Contacts

NEO Exchange
Joanne Kearney, 416-804-5949
joanne.kearney@aequin.com