Pacific Drilling annonce ses résultats pour le premier trimestre 2015

Conférence téléphonique prévue à 9h00, heure centrale des États-Unis, le mardi 5 mai

  • BAIIA(a) de 147,3 millions USD pour le premier trimestre, en hausse de 46 % par rapport au BAIIA ajusté du premier trimestre de l’année précédente et représentant une marge BAIIA(b) de 52,0 %
  • Coefficient d’efficacité(c) de 95,2 % pour le chiffre d’affaires de 283,4 millions USD généré au premier trimestre, en hausse de 25,6 % par rapport au chiffre d’affaires du premier trimestre de l'exercice précédent
  • Flux de trésorerie lié à l’exploitation de 147,9 millions USD, un record pour le trimestre

LUXEMBOURG--()--Pacific Drilling S.A. (NYSE : PACD) a annoncé aujourd’hui un résultat net de 51,7 millions USD, soit 0,24 USD par action diluée, au premier trimestre 2015, comparé à un résultat net de 68,0 millions USD, soit 0,32 USD par action diluée, au premier trimestre 2014. Le résultat net au premier trimestre 2014 était de 22,2 millions USD, soit un bénéfice par action diluée de 0,10 USD.

Le PDG Chris Beckett a déclaré : « La société a connu un quatrième trimestre exceptionnel en 2014, et notre performance opérationnelle et financière du premier trimestre l'a presque égalé. Avec notre flotte opérationnelle de cinq plateformes et demi, nous avons généré durant le trimestre un niveau record de flux de trésorerie liés à l’exploitation. »

Concernant la situation du marché du forage offshore, M. Beckett a ajouté : « Nous continuons à opérer dans un marché très faible, mais nous sommes heureux de gérer le portefeuille de contrats de la plus haute qualité dans l'industrie. Le marché des plateformes de forage offshore continue à se développer comme nous l'avions prévu, avec des clients de plus en plus axés sur les capacités et l'efficacité des plateformes pour leurs flottes sous contrat. À cet égard, les clients sont de plus en plus exigeants aussi bien en termes de qualité de l'actif qu'en termes de qualité des services de forage fournis, et nous pensons que notre flotte hautement spécialisée et notre concentration sur la relation client vont nous permettre de bénéficier d'un avantage concurrentiel. Pour le reste de 2015, nous nous attendons à une activité de contrats réduite dans l'ensemble de l'industrie, mais si les prix du pétrole continuent de monter, si le forage d'exploration s'accélère, et si la rationalisation du secteur de l'approvisionnement ne faiblit pas, nous devrions commencer à observer une amélioration du marché. »

Commentaires sur les résultats financiers et d’exploitation du premier trimestre 2015

Le chiffre d’affaires des contrats de forage au premier trimestre 2015 s’est élevé à 283,4 millions USD, montant incluant 22,7 millions USD d’amortissement du chiffre d’affaires reporté, par rapport à un chiffre d’affaires des contrats de forage de 319,7 millions USD au quatrième trimestre 2014, montant qui incluait 25,9 millions USD d’amortissement du chiffre d’affaires reporté. Le chiffre d'affaires des contrats de forage a été impacté par la conclusion, le 5 février 2015, du contrat de forage portant sur le Pacific Mistral. Au cours des trois mois clos le 31 mars 2015, notre flotte opérationnelle a réalisé un coefficient d’efficacité moyen de 95,2 %.

Les dépenses des contrats de forage pour le premier trimestre 2015 ont été de 117,7 millions USD, contre 123,8 millions USD au quatrième trimestre 2014. Les dépenses des contrats de forage pour le premier trimestre 2015 incluaient 5,8 millions USD de frais remboursables, 9,3 millions USD de coûts de support à terre et autres coûts de cette nature et 8,5 millions USD d’amortissement de coûts reporté. Les coûts directs d’exploitation journaliers liés au forage, hors frais remboursables, ont représenté en moyenne 174 200 dollars au premier trimestre 2015, en ligne avec le trimestre précédent.

Les frais généraux et administratifs pour le premier trimestre 2015 ont été de 16,4 millions USD, contre 14,9 millions USD au quatrième trimestre 2014. Cette augmentation a été principalement le résultat de frais de personnel non-récurrents.

Le BAIIA du premier trimestre 2015 a atteint 147,3 millions USD, contre un BAIIA de 179,1 millions USD pour le trimestre précédent. La marge BAIIA pour le trimestre a été de 52,0 %. Un rapprochement du BAIIA au résultat net figure aux annexes qui accompagnent ce communiqué de presse.

Les intérêts débiteurs ont été de 36,7 millions USD au premier trimestre, contre 39,9 millions USD au trimestre précédent. Cette diminution des intérêts débiteurs est principalement attribuable au remboursement de nos obligations non garanties.

La charge d'impôt sur le revenu a été de 1,8 million USD au premier trimestre 2015, contre 14,6 millions USD au trimestre précédent. Cette diminution de la charge d'impôt sur le revenu est principalement attribuable à une réduction de nos positions fiscales incertaines de 9,6 millions USD durant le premier trimestre 2015.

Situation de trésorerie et dépenses en immobilisations

Au cours du premier trimestre 2015, le flux de trésorerie lié à l’exploitation s’est élevé à 147,9 millions USD. Les soldes de trésorerie ont totalisé 132,9 millions USD au 31 mars 2015, tandis que la dette active totale s’est élevée à 3,0 milliards USD. Pendant le trimestre, nous avons utilisé une partie de nos espèces en caisse, ainsi qu'un montant de 180 millions USD entrant dans le cadre de notre facilité de crédit renouvelable de 2014, pour financer, à hauteur de 286,5 millions USD, le remboursement du principal impayé sur nos obligations non garanties. Nous avons également modifié les clauses financières de notre facilité de crédit garantie de premier rang (SSCF) et de nos facilités de crédit renouvelables pour remédier aux retards dans nos livraisons de nouvelles plateformes.

Le 24 avril 2015 nous avons prélevé un montant additionnel de 85 millions USD de notre SSCF, tandis que les 15 millions USD de montant SSCF disponible et non utilisé arriveront à expiration le 8 mai 2015. À la fin du premier trimestre, nous avons également remboursé 80 millions USD des 180 millions USD en solde impayé de notre facilité de crédit renouvelable de 2014. Par conséquent, nous disposons maintenant de 550 millions USD en liquidités disponibles et non utilisées en vertu de nos facilités de crédit existantes, dont 300 millions USD en vertu de la facilité de crédit renouvelable de 2013 et 250 millions USD en vertu de la facilité de crédit renouvelable de 2014. Nous aurons accès à un montant additionnel de 150 millions USD disponibles en vertu de la facilité de crédit renouvelable de 2014 lors de la livraison du Pacific Zonda et la conclusion d'un contrat de forage satisfaisant.

Au cours du premier trimestre 2015, nos dépenses en capital se sont élevées à 57,5 millions USD, dont 34,1 millions USD liés à la construction de nouvelles plateformes de forage. Les intérêts capitalisés se sont élevés à 13,0 millions USD. Les dépenses restantes ont principalement été liées aux pièces détachées de la flotte. Nous estimons à environ 459,2 millions USD le reste des dépenses en capital nécessaires à l’achèvement de la construction de notre nouveau navire de forage ainsi qu’au développement des équipements de remplacement, hors intérêts capitalisés. Nous comptons couvrir ces dépenses en capital avec une combinaison de trésorerie existante, de flux de trésorerie d’exploitation futurs, et de capacité non utilisée sur nos facilités de crédit existantes.

Au cours du trimestre, nous avons racheté 4,3 millions de nos actions à un prix moyen par action de 3,69 USD, pour un prix d'achat total de 15,9 millions USD. À ce jour, nous avons racheté 7,1 millions d'actions sur les 8 millions d'actions autorisées et approuvées par notre programme de rachat d'actions.

Mises à jour des projections pour 2015

Nous réitérons nos projections concernant l'efficacité du chiffre d'affaires fournies avec le rapport sur le statut de notre flotte publié aujourd’hui, le 4 mai 2015. Les fourchettes de l'efficacité moyenne du chiffre d'affaires s'appliquent à toutes nos plateformes opérationnelles sous contrat, et couvrent nos prévisions de périodes d'arrêt imprévues ainsi que tous les événements prévus de type maintenance. S'agissant de nos nouvelles plateformes, nous prévoyons une efficacité moyenne du chiffre d'affaires de 90 % sur la période des six premiers mois de chaque plateforme, et de 95 % au-delà de cette période. Toutefois, l'efficacité du chiffre d'affaires des plateformes individuelles a tendance à fluctuer d'un mois - voire d'un trimestre - à l'autre.

Mise à jour de nos prévisions concernant nos dépenses liées à l'impôt sur le revenu pour l'exercice 2015 :

     
         
Poste       Fourchette
Impôt sur le revenu en pourcentage du chiffre d'affaires total des contrats de forage       3,5 % - 4 %
 

Nous réitérons nos prévisions pour d'autres dépenses certaines telles que résumées dans nos résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2014 publiés le 23 février 2015.

Des échéanciers actualisés de l’amortissement escompté du chiffre d’affaires reporté, des dépenses d’amortissement et d’intérêt de notre financement existant, ainsi que des dépenses en capital, sont disponibles dans la sous-section « Quarterly and Annual Results » (Résultats trimestriels et annuels) de la section « Investor Relations » (Relations avec les investisseurs) de notre site Web www.pacificdrilling.com.

Veuillez noter que les projections fournies ci-dessus sont basées sur les attentes actuelles de la direction concernant l’avenir, ainsi que sur des hypothèses tant énoncées qu’implicites, et qu'elles ne constituent aucune forme de garantie, d’assurance ou de promesse comme quoi les objectifs décrits seront réellement atteints. Les conditions et hypothèses réelles sont sujettes à modification. Les projections présentées ci-dessus sont assujetties à toutes les mises en garde et restrictions décrites sous la rubrique « Déclarations prévisionnelles » du présent communiqué de presse.

Notes de bas de page
         

(a)

Le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR. Pour consulter la définition du BAIIA et du rapprochement au bénéfice net, veuillez vous référer aux annexes incluses dans le présent communiqué de presse.
 

(b)

La marge du BAIIA se définit comme le BAIIA divisé par les bénéfices du forage à forfait. La direction a recours à ces mesures d’exploitation afin de procéder à un suivi des résultats de la société et estime que ces mesures fournissent un certain nombre d’informations supplémentaires permettant de consolider l’impact de notre efficacité d’exploitation ainsi que les coûts d’exploitation et de soutien encourus dans le cadre de l’obtention de la performance du chiffre d’affaires.
 

(c)

La performance de chiffre d’affaires se définit comme les revenus effectifs de contrat à taux journalier (hors frais d’installation de chantier, remboursements de modernisations et autres sources de revenus) divisés par les revenus maximum de contrat à taux journalier qui auraient été possibles pendant la période visée.
 

Conférence téléphonique

Pacific Drilling tiendra une conférence téléphonique à 9h00, (heure centrale des États-Unis), le mardi 5 mai, pour discuter de ses résultats du premier trimestre 2015. Pour participer à la conférence téléphonique du 5 mai, veuillez composer le +1 913-312-0643 ou le 1-800-753-9057 et indiquer le code de confirmation 8339610, cinq à dix minutes environ avant l'heure prévue de début de la conférence. La conférence téléphonique sera également diffusée en direct sur www.pacificdrilling.com. Il sera possible d'y accéder via un lien dans la sous-section « Events & Presentations » (Événements et Présentations) de la section « Investor Relations » (Relations avec les investisseurs).

Une rediffusion audio de la conférence téléphonique sera disponible après 12h00 (heure centrale des États-Unis), le mardi 5 mai 2015, en composant le +1 719-457-0820 ou le +1-888-203-1112 et en utilisant le code d’accès 8339610. Une rediffusion de la conférence sera également disponible sur le site Internet de la société.

À propos de Pacific Drilling

Grâce à ses navires de forage, les meilleurs de leur catégorie, et à son équipe extrêmement expérimentée, Pacific Drilling vise à devenir le prestataire de prédilection de services de forage en mer à hautes spécifications. La flotte de huit navires de forage de Pacific Drilling constitue l’une des flottes les plus jeunes et les plus modernes au monde sur le plan technologique. Pour plus d’informations sur Pacific Drilling, notamment la situation actuelle de sa flotte, veuillez consulter son site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com.

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations et informations contenues dans le présent communiqué de presse (ainsi que d'autres déclarations orales formulées autour des thèmes du présent communiqué de presse, y compris la conférence téléphonique annoncée dans les présentes) constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la loi américaine de 1995 intitulée « Private Securities Litigation Reform Act ». Dans la mesure où chaque énoncé prospectif inclut une déclaration relative aux hypothèses de base qui sous-tendent l'énoncé prospectif, nous tenons à souligner que, bien que nous estimions que ces hypothèses ou fondements revêtent un caractère raisonnable et soient formulés de bonne foi, les faits ou fondements supposés varient pratiquement toujours par rapport aux résultats réels, et que les différences entre les faits ou fondements supposés et les résultats réels peuvent s'avérer significatives, selon les circonstances. Là où dans chaque énoncé prospectif notre direction exprime une attente ou une conviction relative à des résultats futurs, ladite attente ou conviction est exprimée de bonne foi et est censée se fonder sur une base raisonnable selon les circonstances. Nous ne saurions toutefois vous garantir que le résultat futur sera atteint ou accompli. Ces énoncés se fondent sur des analyses et autres informations basées sur des prévisions relatives aux résultats futurs, ainsi que sur des estimations de montants qui ne peuvent pas encore être établis. Ces énoncés portent également sur nos perspectives, stratégies commerciales et développements futurs. Les énoncés prospectifs incluent généralement des termes ou des expressions tels que « estimer », « s'attendre à », « anticiper », « projeter », « prévoir », « avoir l'intention de », « tendre à », « entrevoir », « notre capacité à », « envisager », « potentiel », « devrait », « pourrait », l'emploi du futur, ou tout autre terme similaire ne revêtant généralement pas de nature historique. Ces énoncés prospectifs incluent spécifiquement des énoncés relatifs aux futures opportunités de contrat client ; aux perspectives du marché ; aux montants des taux journaliers des contrats ; à la concurrence dans notre industrie ; à la performance opérationnelle future ; au coefficient d’efficacité ; à la durée estimée des contrats clients ; aux dates d’entrée en vigueur des contrats et à leurs emplacements futurs ; au carnet de commandes ; à la construction, au calendrier et à la livraison des nouveaux navires de forage ; aux dépenses en capital ; aux ajustements des coûts ; à la disponibilité estimée des plateformes ; aux coûts d’exploitation directs des plateformes ; aux coûts du soutien à terre ; aux frais généraux et administratifs ; aux charges fiscales ; à l’amortissement projeté du chiffre d’affaires reporté et des dépenses de mobilisation reportées ; aux opportunités de croissance ainsi qu’à la dépréciation et aux intérêts débiteurs projetés relatifs aux facilités de crédit existantes et obligations de premier rang. Ces énoncés prospectifs sont basés sur nos attentes et convictions actuelles concernant les développements futurs et leur impact potentiel sur notre société. Bien que la direction estime que ces énoncés prospectifs soient raisonnables tels quels et au moment de leur formulation, elle ne peut garantir que les développements futurs qui affecteront l’entreprise seront ceux que nous prévoyons. Tous les commentaires concernant nos attentes de recettes futures et de résultats d’exploitation sont fondés sur nos projections pour nos activités existantes et ne comprennent pas l’impact potentiel de toute autre acquisition future. Nos énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes importants (dont certains hors de notre contrôle) et des hypothèses qui pourraient entraîner des écarts considérables entre les résultats réels et notre expérience historique et nos attentes ou projections actuelles. Les facteurs importants qui pourraient entraîner des écarts substantiels entre les résultats réels et les flux de trésorerie projetés et autres projections mentionnés dans les énoncés prospectifs comprennent, sans limitation, les changements au niveau de l’offre et de la demande, de la concurrence et de la technologie des appareils de forage à l’échelle mondiale ; notre capacité à obtenir de nouveaux contrats de forage et à maintenir les contrats existants, y compris l’annulation éventuelle ou la suspension de contrats de forage en réponse à des difficultés mécaniques, aux performances, aux changements du marché ou d’autres raisons ; les niveaux futurs d’activité de forage en mer ; les dates réelles de début d’exécution de contrats ; les temps d’immobilisation et autres risques liés aux opérations de forage en mer, y compris les réparations et entretiens imprévus ; les réinstallations, les phénomènes météorologiques violents ou les ouragans ; l’adéquation des sources de liquidités et de leur accès ; les actions gouvernementales, les troubles civils et les incertitudes politiques et économiques ; l’impact d’éventuels litiges en matière de licence ou de brevets ; les risques inhérents aux travaux de construction, de réparation, d’entretien ou de modernisation des plateformes de forage dans un chantier naval ; les responsabilités environnementales ou autres responsabilités, risques ou pertes ; les exigences gouvernementales, réglementaires et législatives et en matière d’autorisation affectant les opérations de forage ; notre capacité à attirer et à retenir un personnel qualifié à des conditions commerciales raisonnables ; le terrorisme, la piraterie et les interventions militaires ; et l’issue des litiges, des procédures judiciaires, enquêtes ou autres réclamations ou différends contractuels.

Pour plus d’informations sur les facteurs de risque significatifs connus qui pourraient faire varier nos résultats réels de nos résultats projetés, veuillez consulter les documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (Commission des valeurs mobilières ou SEC), y compris notre rapport annuel sur formulaire 20-F et nos rapports actuels sur formulaire 6-K. Ces documents sont disponibles sur notre site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com ou via le Système électronique de données, d’analyse et de recherche de la SEC sur www.sec.gov.

Les lecteurs sont avisés de ne pas se fier outre mesure aux énoncés prospectifs, qui ne sont valides qu’à la date de leur formulation. Nous rejetons toute obligation de publier une mise à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, quels qu’ils soient, après la date de leur formulation en réponse à de nouvelles informations, à des événements futurs, ou pour toute autre raison.

   

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES

 

Comptes de résultats consolidés et condensés

(en milliers USD, sauf montants par action) (non audités)

 
Trimestre clos le

31 mars
2015

   

31 décembre
2014

   

31 mars
2014

Chiffre d’affaires
Forage à forfait $ 283 392 $ 319 737 $ 225 591
Coûts et charges
Forage à forfait (117 669 ) (123 836 ) (110 966 )
Frais généraux et administratifs (16 366 ) (14 889 ) (12 533 )
Amortissement (57 072 ) (56 547 ) (46 154 )
(191 107 ) (195 272 ) (169 653 )
Bénéfice d’exploitation 92 285 124 465 55 938
Autres charges
Intérêts débiteurs (36 709 ) (39 874 ) (26 031 )
Autres charges (2 051 ) (1 902 ) (1 169 )
Bénéfices avant impôts sur les bénéfices 53 525 82 689 28 738
Charge d’impôt sur le revenu (1 795 ) (14 645 ) (6 508 )
Résultat net $ 51 730   $ 68 044   $ 22 230  
Bénéfice par action ordinaire, de base $ 0,24   $ 0,32   $ 0,10  
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires, de base 213 627   217 132   217 121  
Bénéfice par action ordinaire, dilué $ 0,24   $ 0,32   $ 0,10  
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires, dilué 213 686   217 197   217 464  
       

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES

 

Bilans consolidés condensés

(en milliers USD, sauf valeur nominale) (non audités)

 

31 mars
2015

31 décembre
2014

Actifs :
Trésorerie et équivalents de trésorerie $ 132 868 $ 167 794
Comptes débiteurs 165 653 231 027
Matériaux et fournitures 99 745 95 660
Coûts de financement reportés, à court terme 14 561 14 665
Coûts reportés, à court terme 19 523 25 199
Charges constatées d’avance et autres actifs à court terme 27 587   17 056  
Total d’actifs à court terme 459 937   551 401  
Immobilisations corporelles, nettes 5 433 878 5 431 823
Coûts de financement reportés 42 717 45 978
Autres actifs 32 965   48 099  
Total d’actifs $ 5 969 497   $ 6 077 301  
Passif et fonds propres :
Comptes créditeurs $ 39 291 $ 40 577
Charges à payer 31 438 45 963
Dette à long terme, courante 82 500 369 000
Intérêts courus 37 219 24 534
Passif lié aux dérivés, à court terme 10 067 8 648
Chiffre d’affaires reporté, courant 74 238   84 104  
Total passif à court terme 274 753   572 826  
Dette à long terme, nette de la tranche exigible à court terme 2 959 678 2 781 242
Chiffre d’affaires reporté 96 480 108 812
Autre passif à long terme 28 921   35 549  
Total passif à long terme 3 085 079   2 925 603  
Fonds propres :
Actions ordinaires, 0,01 USD de valeur nominale, 5 000 000 actions autorisées,

232 770 actions émises et 211 556 et 215 784 actions en circulation

au 31 mars 2015 et 31 décembre 2014, respectivement

2 175 2 175
Capital d’apport additionnel 2 372 497 2 369 432
Actions rachetées, au prix coûtant (24 133 ) (8 240 )
Autre perte globale cumulée (28 314 ) (20 205 )
Bénéfices non distribués 287 440   235 710  
Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires 2 609 665   2 578 872  
Total passif et fonds propres $ 5 969 497   $ 6 077 301  
   

PACIFIC DRILLING S. A. ET FILIALES

 

États consolidés des flux de trésorerie condensés

(en milliers) (non audité)

 
Trimestre clos le

31 mars
2015

   

31 décembre
2014

   

31 mars
2014

Flux de trésorerie lié aux activités d’exploitation :
Revenu net $ 51 730 $ 68 044 $ 22 230
Ajustements visant à rapprocher le bénéfice net du flux net de trésorerie fourni par les activités d’exploitation :
Amortissement 57 072 56 547 46 154
Amortissement du chiffre d’affaires reporté (22 689 ) (25 884 ) (28 008 )
Amortissement des coûts reportés 8 483 11 531 13 210
Amortissement des coûts de financement reportés 2 725 2 951 2 578
Amortissement des primes d’émission de dettes 227 235 173
Impôts sur les bénéfices reportés (5 507 ) 15 281 (12 )
Dépenses de rémunération à base d’actions 3 107 2 952 1 966
Variation des éléments d’actif et de passif :
Comptes débiteurs 65 374 (46 736 ) 29 685
Matériaux et fournitures (4 085 ) (3 564 ) (8 336 )
Dépenses constatées d’avance et autres actifs 2 412 (16 123 ) (14 600 )
Comptes fournisseurs et charges à payer (11 404 ) (964 ) (4 682 )
Chiffre d’affaires reporté 491   8 267   62 474  
Flux net de trésorerie issu des activités d’exploitation 147 936   72 537   122 832  
Flux de trésorerie issu des activités d’investissement :
Dépenses d’investissement (57 503 ) (386 519 ) (88 826 )
Trésorerie nette absorbée par les activités d’investissement (57 503 ) (386 519 ) (88 826 )
Flux de trésorerie issu des activités de financement :
Produit (versements) d’actions émises au titre du plan de rémunération en actions (42 ) (79 ) 750
Produit de la dette à long terme 180 000 400 000

-

Paiements sur la dette à long terme (288 375 ) (36 208 ) (1 875 )
Paiements de coûts de financement (500 ) (7 069 ) (500 )
Achats d’actions non émises (16 442 ) (7 227 )

-

 
Flux net de trésorerie issu des (utilisé dans les) activités de financement (125 359 ) 349 417   (1 625 )
Augmentation (baisse) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (34 926 ) 35 435 32 381
Trésorerie et équivalents de trésorerie en début de période 167 794   132 359   204 123  
Trésorerie et équivalents de trésorerie en fin de période $ 132 868   $ 167 794   $ 236 504  
 

Rapprochement BAIIA

Le BAIIA exprime le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. Le BAIIA ne constitue pas et ne doit pas être considéré comme une alternative au bénéfice net, au bénéfice d’exploitation, aux flux de trésorerie provenant de l’exploitation ou à toute autre mesure de la performance financière présentée conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis d’Amérique (« PCGR ») et il se peut que notre calcul du BAIIA ne soit pas comparable à celui rapporté par d’autres sociétés. Le BAIIDA est inclus dans ce document car il est utilisé par l'entreprise pour mesurer ses opérations. La direction considère que le BAIIA fournit aux investisseurs des renseignements utiles sur la performance opérationnelle de l’entreprise au premier trimestre 2015.

   

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES

 

Données complémentaires - rapprochement du résultat net au BAIIA non PCGR

(en milliers) (non audité)

 
Trimestre clos le

31 mars
2015

   

31 décembre
2014

   

31 mars
2014

Résultat net $ 51 730 $ 68 044 $ 22 230
Plus :
Intérêts débiteurs 36 709 39 874 26 031
Amortissement 57 072 56 547 46 154
Charge d’impôt sur le revenu 1 795   14 645   6 508
BAIIA $ 147 306   $ 179 110   $ 100 923

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pacific Drilling Services, Inc.
Amy Roddy, +1 832 255 0502
Investor@pacificdrilling.com

Contacts

Pacific Drilling Services, Inc.
Amy Roddy, +1 832 255 0502
Investor@pacificdrilling.com