ARIAD annonce que l’Iclusig (sous forme de chlorhydrate de ponatinib) a été approuvé au Canada

CAMBRIDGE, Massachusetts--()--ARIAD Pharmaceuticals, Inc. (NASDAQ : ARIA), a annoncé aujourd’hui que Santé Canada avait approuvé l’utilisation de l’Iclusig™ (sous forme de chlorhydrate de ponatinib) au Canada pour le traitement de patients adultes atteints de toute phase de leucémie myéloïde chronique (LMC) ou de leucémie aiguë lymphoblastique avec chromosome de Philadelphie positif (LAL Ph+), chez lesquels le traitement par inhibiteur de tyrosine kinase (ITK) n’est pas approprié, y compris la LMC ou la LAL Ph+ avec mutation positive à T315I, ou en cas de résistance ou d'intolérance antérieure aux ITK.

« Avec le temps, les patients souffrant de LMC ou de LAL Ph+ peuvent développer une résistance au traitement avec le temps », a affirmé le professeur Jeffrey Lipton, Ph.D., M.D., médecin du personnel à The Princess Margaret Cancer Centre et l’un des investigateurs de l’essai PACE. « L’Iclusig constituera une nouvelle solution thérapeutique précieuse au Canada pour les patients souffrant de LMC réfractaire et de LAL Ph+, domaines dans lesquels il y a actuellement un besoin médical non satisfait. »

Iclusig a été approuvé en vertu de la politique d’Avis de conformité avec conditions (AC-C) selon des preuves prometteuses d’efficacité clinique, à la suite d’un examen de Santé Canada. Les produits approuvés en vertu de cette politique sont destinés au traitement, la prévention ou le diagnostic de maladies graves, mortelles ou gravement invalidantes; elles ont démontré un bénéfice prometteur, sont de grande qualité et affichent un profil d’innocuité acceptable, sur la base de l’évaluation des risques et des bénéfices correspondants. En outre, ces produits répondent à un besoin médical important non satisfait au Canada, ou ils ont donné la preuve qu’ils affichaient un profil de risques et de bénéfices sensiblement amélioré par rapport à celui des médicaments existants.

« Tout au long du processus de développement d’Iclusig, nous avons travaillé étroitement avec d’importants centres académiques et investigateurs cliniques au Canada. L’Iclusig est le seul ITK approuvé au Canada pour les indications, dont les patients souffrants de LMC et de LAL Ph+ avec une mutation T315I », a déclaré Harvey J. Berger, M.D., président et directeur général de ARIAD. « Nous nous efforcerons de rendre l’Iclusig disponible le plus rapidement possible aux patients atteints de leucémies Ph+ au Canada. »

L’Iclusig sera commercialisé via un programme de distribution contrôlée en vertu duquel les prescripteurs ayant complété la procédure d’homologation pourront prescrire l’Iclusig. Le personnel de pharmacie formé vérifiera l’homologation du prescripteur avant de délivrer Iclusig aux patients.

« Iclusig représente une nouvelle solution de traitement pour les patients atteints de LMC ou de LAL Ph+ difficiles à traiter, auxquels s’offraient auparavant des traitements limités », a décalré Cheryl-Anne Simoneau, présidente et directrice générale de la Société de la leucémie myéloïde chronique du Canada. « Pour les patients concernés, ceci peut représenter une nouvelle option thérapeutique importante. »

La décision de Santé Canada se fonde sur deux années de données provenant de l’essai pivot de phase II PACE impliquant des patients atteints de LMC ou de LAL Ph+, résistants ou intolérants aux traitements par ITK antérieurs, ou possédant la mutation T315I qui touche la protéine BCR-ABL. Iclusig a démontré son activité anti-leucémique, et a obtenu une réponse cytogénétique majeure (RCyM) chez 56 pour cent des patients atteints de LMC en phase chronique ainsi que chez 70 pour cent des patients présentant une mutation T315I. Une RCyM au cours des 12 premiers mois de traitement était le critère principal de l’essai PACE pour les patients en phase chronique.

Chez les patients dont la maladie était avancée, 57 pour cent des patients atteints de LMC en phase accélérée et 31 pour cent de ceux atteints de LMC en phase blastique ont obtenu une réponse hématologique majeure (RHeM) avec l’Iclusig. Une RHeM au cours des 6 premiers mois était le critère principal de l’essai visant les patients dont la maladie était avancée. Chez les patients atteints de LAL Ph+, 41 pour cent ont obtenu une réponse hématologique majeure.

Le prochain essai de détermination de la dose d’ARIAD évaluera trois doses de départ d’Iclusig chez des patients atteints de LMC réfractaire, en phase chronique, qui sont résistants à au moins deux ITK approuvés. Cet essai, qui devrait débuter approximativement à la mi-2015, servira d’essai de confirmation de l’approbation de Santé Canada.

À propos de la LMC et de la LAL Ph+

La LMC est un cancer des globules blancs qui, selon la Société de la leucémie myéloïde chronique du Canada, touche 1 personne sur 100 000, soit 5 500 Canadiens. En 2010, au Canada, plus de 550 canadiens ont été diagnostiquées avec une LMC et 480, avec une LAL.

La CML se caractérise par une production excessive et non régulée de leucocytes par la moelle du fait d’une anomalie génétique acquise qui produit la protéine BCR-ABL. Après une phase chronique de production d’un excès de leucocytes, la LMC évolue généralement vers des phases plus agressives appelées phase accélérée ou phase blastique. La LAL Ph+ est un type de leucémie aiguë lymphoblastique avec présence du chromosome Ph+, qui produit la protéine BCR-ABL. Elle évolue de façon plus agressive que la LMC et se traite souvent avec une combinaison de chimiothérapie et d’inhibiteurs de tyrosine kinase. La protéine BCR-ABL est exprimée dans ces deux maladies.

À propos d’Iclusig (sous forme de chlorhydrate de ponatinib)

Iclusig est un inhibiteur de tyrosine kinase. La principale cible d’Iclusig est la protéine BCR-ABL, une tyrosine kinase anormale qui est exprimée dans la leucémie myéloïde chronique (LMC) et la leucémie lymphoblastique aiguë avec chromosome de Philadelphie positif (LAL Ph+). Iclusig a été conçu à l’aide de la plateforme de conception informatique et structurale de médicaments d’ARIAD, spécifiquement pour inhiber l’activité de la protéine BCR-ABL. Iclusig cible la protéine BCR-ABL native, ainsi que ses formes mutées qui entraînent une résistance au traitement, y compris la mutation T315I, qui est courante chez les patients résistants à d’autres ITK approuvés.

Indications

ICLUSIG est indiqué pour le traitement de patients adultes en phase chronique, accélérée ou blastique d’une leucémie myéloïde chronique (LMC) ou d’une leucémie aiguë lymphoblastique avec chromosome de Philadelphie positif (LAL Ph+) chez lesquels le traitement par inhibiteur de tyrosine kinase (ITK) n’est pas approprié, y compris la LMC ou la LAL Ph+ avec mutation positive à T315I, ou en cas de résistance ou intolérance antérieure aux ITK.

L’autorisation de commercialisation avec conditions est fondée sur le taux de réponse. Aucun essai n’a démontré une augmentation de la survie ou une amélioration des symptômes avec l’ICLUSIG. Lors d’un essai pivot, la majorité des réponses hématologiques se sont produites au cours du premier mois. Envisager de suspendre le traitement par ICLUSIG si une réponse hématologique n’a pas été obtenue après 3 mois (90 jours).

ICLUSIG, pour cette indication, a reçu une autorisation de mise sur le marché conditionnelle, en attendant les résultats des études menées pour vérifier ses bienfaits cliniques. Les patients doivent être avisés de la nature conditionnelle de l’autorisation.

Contre-indications

  • Ne pas utiliser chez des patients souffrant d'une hypersensibilité au ponatinib ou à tout ingrédient de la préparation ou composant du contenant. Pour obtenir une liste complète, veuillez consulter la section FORMES POSOLOGIQUES, COMPOSITION ET CONDITIONNEMENT de la monographie du produit.
  • Ne pas utiliser chez les patients possédant des facteurs de risque cardiovasculaires non contrôlés, notamment l’hypotension non contrôlée. L’hypertension peut augmenter le risque d’événements de thrombose artérielle. La tension artérielle devrait être surveillée et contrôlée afin d’éviter toute hypertension.
  • Ne pas utiliser chez les patients n’étant pas suffisamment hydratés et possédant de hauts niveaux d’acide urique non contrôlés.

Mises en garde et précautions importantes

Iclusig comprend des mises en garde et précautions importantes en cas de :occlusion vasculaire, insuffisance cardiaque, hémorragie, hépatoxicité, myélosupression et pancréatite.

ICLUSIG devrait uniquement être prescrit et surveillé par un médecin homologué par le programme de distribution contrôlée ICLUSIG et possédant une expérience significative en termes de traitement antinéoplastique et de LMC ou LAL Ph+.

  • L’occlusion vasculaire (thromboses et occlusions artérielles et veineuses) est survenue chez 24 % (129 patients sur 530) des patients traités par ICLUSIG avec ou sans facteurs de risque cardiovasculaires (y compris les patients de moins de 50 ans). Lors d’essais cliniques, de graves thromboses (cardiovasculaires, cérébrovasculaires et vasculaires périphériques) et occlusions artérielles sont survenues lors du traitement chez 14 % des patients traités par ICLUSIG, y compris un infarctus du myocarde mortel, un infarctus cérébral mortel, un AVC, une coagulation intravasculaire disséminée et une sténose artérielle nécessitant parfois des procédures de revascularisation d’urgence. Certains de ces événements sont survenus au cours des 2 premières semaines du traitement par ICLUSIG. Surveiller pour toute indication de thromboembolie et d’occlusion vasculaire. Interrompre ou envisager de suspendre le traitement des patients qui présentent des événements de thrombose artérielle.
  • L’insuffisance cardiaque (en certains cas, mortelle), y compris le dysfonctionnement ventriculaire gauche et les diminutions de la fraction d’éjection, est survenue chez 8 % des patients traités par ICLUSIG, dont 5 % de casgraves.
  • Parmi les événements hémorragiques (certains mortels) figuraient notamment l’hémorragie intracrânienne, la gastrite hémorragique (mortelle), l’infarctus cérébral hémorragique (mortel). La majorité des événements hémorragiques, et non la totalité, est survenue chez des patients atteints de thrombocytopénie de grade 4.
  • L’hépatoxicité (y compris l’insuffisance hépatique aiguë mortelle) a été signalée. Surveiller la fonction hépatique avant et pendant le traitement. Envisager d’interrompre la dose d’ICLUSIG, puis de la réduire ou de l’arrêter chez les patients souffrant d’hépatoxicité.
  • La myélosuppression (thrombocytopénie, neutropénie et anémie).
  • La pancréatite (7 %) et l’augmentation de l’amylase (2 % de grade 3 ou supérieur) ou de la lipase (12 % de grade 3 ou supérieur) ont été signalées.
  • ICLUSIG n’a pas été étudié chez les patients souffrant d’insuffisance rénale.

Effets indésirables les plus courants

En général, les effets indésirables les plus courants (≥ 10 %) étaient la baisse de la numération plaquettaire, l’éruption cutanée, la sécheresse cutanée, la douleur abdominale, la baisse de la numération de neutropénie, les maux de tête, l’augmentation de la lipase, la fatigue, la constipation, la myalgie, l’arthralgie, la nausée, l’anémie, l’augmentation de l’ALT, l’hypertension et l’augmentation de l’AST.

À propos d’ARIAD

ARIAD Pharmaceuticals, Inc., dont les sièges sociaux se trouvent à Cambridge, dans l’État du Massachusetts, et à Lausanne, en Suisse, est une société mondiale intégrée en soins oncologiques, qui s’est donnée pour objectif de transformer la vie des patients cancéreux grâce à des médicaments révolutionnaires. ARIAD travaille actuellement sur de nouveaux médicaments pour faire progresser le traitement de diverses formes de leucémies chroniques et aiguës, du cancer du poumon et d’autres cancers difficiles à traiter. ARIAD fait appel à des approches informatiques et structurelles pour concevoir des médicaments à base de petites molécules qui viennent à bout de la résistance aux médicaments anticancéreux existants. Pour de plus amples informations, consultez le site http://www.ariad.com ou suivez ARIAD sur Twitter @ARIADPharm).

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Tout énoncé contenu ici qui ne décrit pas un fait historique, y compris, sans s’y limiter, les déclarations concernant : le potentiel thérapeutique d’Iclusig et le temps nécessaire pour qu’Iclusig soit offert au Canada ; le temps prévu pour le lancement d’un essai de confirmation pour cette approbation au Canada ; et nos effets visant les niveaux traitements oncologiques, sont des énoncés prospectifs qui sont fondés sur les attentes de bonne foi de la direction et comportent des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels varient significativement de ceux qui se trouvent dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs, risques et incertitudes incluent, sans s’y limiter, notre capacité à obtenir l’approbation du prix et du remboursement d'Iclusig au Canada et le niveau d’un tel prix et remboursement, y compris les remboursements de tiers ; les exigences réglementaires après la commercialisation ; la présence d’effets indésirables avec nos produits ; notre capacité de distribuer, faire la promotion, commercialiser et vendre Iclusig au Canada ; les essais cliniques additionnels d’Iclusig, y compris notre essai de confirmation de cette approbation, peuvent produire des résultats négatifs ou douteux ou ne pas être lancés ou menés dans les délais prescrits ; les coûts associés au développement, à la fabrication, la commercialisation et les autres activités de ARIAD ; notre capacité de maintenir et de faire respecter la protection de la propriété intellectuelle concernant Iclusig ; le fait que la découverte et le développement de médicaments sont complexes, longs, chers et assortis d’un risque d’échec élevé ; les difficultés techniques, les coûts excessifs et les autres problèmes associés à la fabrication ou l’approvisionnement en Iclusig ; le caractère adéquat des ressources en capital et de la disponibilité de financement additionnel ; et d’autres facteurs détaillés dans les soumissions publiques de la Société auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Les informations contenues dans le présent communiqué de presse sont considérées comme valides à la date de leur publication. Après la date de ce document, la Société ne prévoit aucune mise à jour de ces déclarations prospectives afin de modifier celles-ci selon les résultats réels ou des modifications des attentes de la Société, sauf lorsqu’exigé par la loi.

Iclusig™ est une marque déposée d’ARIAD Pharmaceuticals, Inc.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contact ARIAD pour les investisseurs
Kendra Adams, 617-503-7028
Kendra.adams@ariad.com
ou
Contact ARIAD pour les médias
Liza Heapes, 617-621-2315
Liza.heapes@ariad.com

Contacts

Contact ARIAD pour les investisseurs
Kendra Adams, 617-503-7028
Kendra.adams@ariad.com
ou
Contact ARIAD pour les médias
Liza Heapes, 617-621-2315
Liza.heapes@ariad.com