Alfresco va contribuer à l’intégration open source de Microsoft SharePoint avec Apache Chemistry

La solution offre un accès SharePoint aisé et normalisé aux systèmes ECM

Alfresco Summit 2014

LONDRES--()--Alfresco Software a annoncé aujourd’hui qu’elle allait offrir à l’Apache Software Foundation une intégration open source baptisée « Chemistry Parts ». L’intégration relie Microsoft SharePoint avec pratiquement n’importe quel système de gestion de contenu d’entreprise (ECM), y compris Alfresco, en utilisant la norme ouverte CMIS (Content Management Interoperability Services) d’OASIS. Alfresco va offrir l’intégration au projet Apache Chemistry, qui est une implémentation open source de CMIS.

Chemistry Parts est basée sur un cadre configurable et les composants Web de Microsoft SharePoint sont fournis comme une implémentation CMIS client à code open source. Avec Chemistry Parts, les développeurs peuvent rapidement et facilement créer leurs propres solutions de contenus se connectant à plusieurs référentiels de contenus et accessibles à partir de Microsoft SharePoint. En utilisant pour la mise en œuvre un code HTML5 JavaScript simple et léger, les développeurs créent de nouvelles solutions par le biais de la seule configuration. Des applications telles que les bibliothèques de documents, la gestion des dossiers, les applications d’imagerie et les applications de processus peuvent fusionner avec SharePoint tout en gardant l’évolutivité et la conformité propres à Alfresco ou à une autre plateforme ECM.

Alfresco a collaboré avec Armedia, une société de services basée à Atlanta spécialisée dans les solutions de contenus, pour créer l’intégration de SharePoint. Jim Nasr, président-directeur général d’Armedia a déclaré : « Nous avons enregistré beaucoup de demandes pour ce type d’intégration de la part de nos clients fédéraux américains. L’utilisation généralisée de SharePoint au sein du gouvernement et la mise à disposition de ce cadre sont l’occasion de résoudre certains problèmes de contenus réels qui n’ont pas été abordés. Nous sommes fiers d’avoir travaillé avec Alfresco pour rendre ce cadre disponible en open source. »

Florian Mueller, vice-président d’Apache Chemistry a ajouté : « Le projet Apache Chemistry est fier d’avoir été la référence de mise en œuvre de facto de CMIS. Je suis vraiment heureux de voir l’interopérabilité que ce cadre fournit entre SharePoint et d’autres implémentations de CMIS. »

Alan Pelz-Sharpe, directeur de recherche chez 451 Research, a quant à lui précisé : « Les entreprises moyennes à grandes n’ont pratiquement jamais un seul système de gestion de contenus, mais la plupart ont une sorte de mise en œuvre de SharePoint. Il existe clairement un besoin de faire coexister et coopérer SharePoint et ECM. Une approche open source et des normes ouvertes pourraient être une voie prometteuse pour que cette coexistence fonctionne. »

John Newton, fondateur et directeur technologique d’Alfresco, a conclu : « Le moment est venu pour ce type de cadre. Nous avons été de grands partisans de CMIS et d’Apache Chemistry précisément pour encourager ce type de développement de solutions de contenus nouvelles et interopérables. Nos clients qui sont aussi des utilisateurs de Microsoft SharePoint bénéficieront de solutions construites à partir de ce cadre. »

CMIS a été créée comme une norme ouverte et proposée à OASIS en 2008 par IBM, EMC, Microsoft, SAP, OpenText et Alfresco. Considérée comme le « SQL de la gestion de contenus », la norme définit les interfaces de programmation d’application (API) qui peuvent interroger, mettre à jour et gérer les contenus dans des référentiels tels qu’IBM FileNet, EMC Documentum, Microsoft SharePoint et Alfresco. CMIS est la norme d’intégration de contenus que préfèrent des entreprises comme IBM et SAP.

À propos d’Alfresco Software

Alfresco offre un logiciel de gestion des contenus d’entreprise (ECM) moderne et basé sur des normes ouvertes qui permet aux entreprises d’exploiter toutes les capacités de leurs contenus essentiels. Avec les fonctionnalités qu’exigent les services informatiques et la simplicité qu’apprécient les utilisateurs finaux, la technologie open source d’Alfresco permet aux organisations internationales de collaborer plus efficacement au sein des environnements en nuage, mobiles, hybrides et sur site. Plus de 1 800 organisations réparties dans 212 pays font confiance à la plateforme hybride de classe entreprise d’Alfresco. Innovant à l’intersection des contenus et des processus de collaboration et d’affaires, Alfresco gère plus de sept milliards de documents, facilitant les tâches quotidiennes de plus de 11 millions d’utilisateurs dans le monde entier. Parmi les clients réputés d’Alfresco, figurent : Amnesty International, Cisco, DAB Bank, FOX, NASA, PGA TOUR et Sony Entertainment. Alfresco, fondée en 2005, a son siège social à Maidenhead, au Royaume-Uni, et son siège social américain à San Mateo, en Californie. Veuillez consulter notre site à l’adresse : http://www.alfresco.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Alfresco Software
Kathleen Reidy, +1-857-231-1988
Kathleen.reidy@alfresco.com

Contacts

Alfresco Software
Kathleen Reidy, +1-857-231-1988
Kathleen.reidy@alfresco.com