Compte-rendu : Cellectis R&D/ Analyst Day

Ingénierie des génomes & lymphocytes CART : À la pointe de l’immuno-oncologie

PARIS--()--Regulatory News:

Cellectis (Paris:ALCLS) (Alternext : ALCLS), expert dans le développement d’immunothérapies fondées sur l’ingénierie de lymphocytes CART allogéniques (UCART) a accueilli un R&D/ Analyst Day le 11 septembre à New York. Cette réunion avait pour but d'expliquer aux actionnaires et investisseurs présents les activités de recherche et développement de Cellectis. Plus de 100 personnes ont assisté à cette réunion publique au cours de laquelle des membres de la direction et de l’équipe scientifique de Cellectis ont présenté les innovations thérapeutiques de la Société. Des interventions de plusieurs chefs de file du domaine ont également été proposées : le Pr. Laurence Cooper du MD Anderson Cancer Center, le Dr. Jaume Pons, Senior Vice Président et Directeur scientifique de Rinat, la biotech de Pfizer et Eric Falcand, Directeur Alliance Management & Licences US des Laboratoires Servier.

Résumé de l’événement

Après quelques mots de bienvenue prononcés par le Dr. André Choulika, Ph.D., Président-directeur général de Cellectis, la réunion a débuté par une allocution du Pr. Laurence Cooper, MD, Ph.D., de l'Université du Texas, MD Anderson Cancer Center, qui a analysé les bénéfices cliniques et économiques de l’immuno-oncologie et démontré les avantages de l’approche allogénique unique développée par Cellectis.

Dr. Philippe Duchateau, Ph.D., Directeur scientifique, a ensuite exposé les domaines d’expertise et les savoir-faire de la Société.

Dr. Julien Valton, Ph.D., Chef de projet Innovation, a expliqué comment Cellectis est parvenu à perfectionner la technologie TALENTM qui est actuellement considérée comme l'une des plus précises, des plus efficaces et des plus fiables méthodes d'édition du génome.

Dr. Laurent Poirot, Ph.D., Responsable du Groupe Innovation, a mis en avant les méthodes inégalées développées par la Société pour ingéniérer les cellules T afin qu’elles s’adaptent à de multiples indications thérapeutiques en oncologie. Il a également expliqué les différentes approches développées par Cellectis sur les cellules T pour surmonter l'échappement immunitaire de la tumeur.

Dr. Jaume Pons, Ph.D., Senior Vice Président et Directeur scientifique de Rinat, la biotech de Pfizer, a décrit le partenariat de Cellectis et Rinat/Pfizer comme une adéquation tant scientifique que culturelle visant à produire des thérapies « prêtes à l’emploi ».

Dr. Alexandre Juillerat, Ph.D., Chef de projet Innovation, a décrit l'architecture du CAR de Cellectis, le multichaîne CAR (mcCAR), démontrant in vitro et in vivo une activité anti-tumorale similaire à celle du CAR à chaîne simple. Il a expliqué comment l’architecture du mcCAR de la Société augmente les possibilités d'ingénierie et constitue une avancée pour cibler les tumeurs solides.

Dr. Julianne Smith, Ph.D., Vice Président Développement des CART, a présenté les deux premiers produits « prêts à l’emploi » développés par Cellectis à partir de cellules T : UCART19 (en partenariat avec Servier) et UCART123, issus de sa plateforme propriétaire d'immunothérapie adoptive contre le cancer. Cette plateforme est déployable à grande échelle pour différentes indications thérapeutiques en oncologie.

Eric Falcand, Directeur, Alliance Management & Licences US des Laboratoires Servier, a décrit notre collaboration comme un partenariat gagnant-gagnant permettant à Cellectis de se structurer dans divers domaines et de développer des produits avec succès, et à Servier d’accéder à des technologies innovantes conformément à sa stratégie visant à répondre à des besoins médicaux non satisfaits en oncologie.

Stéphan Reynier, Responsable des Affaires réglementaires, a exposé l'organisation et le mode de fonctionnement de la plateforme de production de cellules CART de la Société, a décrit le processus CMC (chimie, fabrication, contrôles) mis en œuvre chez Cellectis et a donné les informations requises sur la stratégie développée au regard des contraintes réglementaires propres au développement de cellules CART dédiées à l'immunothérapie adoptive.

Dr. Mathieu Simon, MD, Vice Président Exécutif, a conclu la matinée en donnant une vision prospective des développements allogéniques conduits par Cellectis. Il a fait valoir la pertinence de la stratégie scientifique et technologique de Cellectis fondée sur la qualité de sa science, de son modèle de développement unique comme de la cohérence et de la puissance de son portefeuille de produits propriétaires, ainsi que de son projet de localisation d'une partie de ses activités aux États-Unis.

Retrouver une synthèse des présentations données lors du R&D Day sur notre site internet : http://bit.ly/1qcfla9

Biographies

André Choulika, Ph.D., Président-directeur général

André Choulika, docteur ès sciences, Président-directeur général et fondateur de la Société. Il est l’un des pionniers de l’analyse et des applications des méganucléases visant à modifier les génomes complexes. Il a obtenu son doctorat en virologie moléculaire à l’université Pierre et Marie Curie - Paris VI, avant d’entreprendre des études post-doctorales dans le département de génétique à la Harvard Medical School. Au sein du service de médecine moléculaire du Boston Children’s Hospital, il a mis au point les premières approches de l’application des méganucléases à la thérapeutique humaine. Il a également suivi une formation d’HEC (Challenge +).

Intervenant invité

Laurence James Neil Cooper, MD, Ph.D., Professeur au département d'immunologie de l'Université du Texas, MD Anderson Cancer Center, Houston, Texas

Dr. Laurence J.N. Cooper a obtenu son doctorat et don diplôme de médecin à l'Université Case Western Reserve à Cleveland. Il s’est ensuite formé en oncologie pédiatrique et à la transplantation de moelle osseuse au Fred Hutchinson cancer Research Center à Seattle. Il a rejoint le MD Anderson Cancer Center en 2006 et dirige actuellement le service de la thérapie cellulaire pédiatrique (nom officiel du programme Bone Marrow Transplantation). Le Dr. Cooper s’occupe d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes subissant des transplantations de cellules souches hématopoïétiques autologues et allogéniques (HSCT) et dirige un laboratoire transposant l'immunologie à la pratique clinique. Son service mène plusieurs essais à partir de cellules T et de cellules NK pour cibler les tumeurs malignes. Le transfert adoptif de lymphocytes pratiqué par Laurence Cooper ainsi que d’autres chercheurs représente l'avenir de la greffe de cellules souches dans le but de renforcer le système immunitaire pour éliminer les cancers résiduels.

Pour en savoir plus sur le MD Anderson Cancer Center : www.mdanderson.org

Philippe Duchateau, Ph.D., Directeur scientifique

Docteur ès sciences, Philippe Duchateau a obtenu son doctorat en biochimie et biologie moléculaire à l’université de Lille / Institut Pasteur. Après neuf années passées au sein du Cardiovascular Research Institute - University of California (San Francisco, États-Unis), il a rejoint Cellectis en 2001. Il dirigeait le département Recherche de Cellectis depuis 2004.

Julien Valton, Ph.D., Chef de projet Innovation

Dr Julien Valton a obtenu son doctorat à l'Université Joseph Fourier à Grenoble où il a été formé comme enzymologiste. Il a ensuite rejoint la Yale School of Medicine pour mettre en pratique ses connaissances à la recherche thérapeutique, en étudiant le mécanisme d'inhibition des récepteurs de la tyrosine kinase impliqués dans le développement du cancer. En 2009, il a rejoint le département R&D de Cellectis à Paris, où il a participé activement à définir, améliorer et utiliser les méganucléases et les TALENTM dans le domaine de la thérapie génique ciblée et à des fins d'ingénierie des génomes. Il est actuellement impliqué dans le développement de nouvelles générations de cellules CAR T pour améliorer leur sécurité et leur efficacité.

Laurent Poirot, Ph.D., Responsable du Groupe Innovation

Laurent Poirot a étudié à l'Ecole Polytechnique (Palaiseau, France) en se spécialisant en physique et en biologie. Il a obtenu son doctorat en immunologie dans le laboratoire des professeurs D. Mathis et C. Benoist (Strasbourg, France et à la Harvard Medical School, Boston, Massachusetts), où il a étudié les bases moléculaires et cellulaires du diabète de type I. En tant que chercheur postdoctoral au Genomics Institute of the Novartis Research Foundation, il a développé des approches à haut débit pour identifier de nouvelles fonctions des gènes dans le système immunitaire. Il a rejoint Cellectis en 2009 où il a d’abord travaillé sur l’ingénierie de cellules souches hématopoïétiques, puis il a optimisé l’inactivation de gènes avec des TALENTM dans les cellules T humaines. Il dirige maintenant le groupe en charge de la recherche amont.

Intervenant invité

Jaume Pons, Ph.D., Senior Vice Président et Directeur scientifique de Rinat, la biotech de Pfizer

Jaume Pons, Ph.D., est Senior Vice Président et Directeur scientifique de Rinat, la biotech de Pfizer à San Francisco en Californie. Il est responsable du développement du portefeuille de produits, de l’idée au développement clinique et jusqu'à la preuve de concept chez l’homme. Le Dr. Pons est également Directeur de la technologie, en particulier sur les technologies dédiées aux anticorps, et est membre de la direction R&D de Pfizer à l’échelle internationale.

Précédemment, Jaume Pons a créé et dirigé le département d’'ingénierie des protéines de Rinat, et est un inventeur de plusieurs anticorps qui sont en cours de développement clinique avancé, y compris RN624 (tanezumab) et RN316 (bococizumab). Sous sa direction, Rinat participe à l'accroissement des capacités de Pfizer dans la génération d'anticorps thérapeutiques et a mené huit anticorps au stade de la clinique.

Dr Pons a obtenu son doctorat en biologie moléculaire et cellulaire à l'Institut de Biologie Fondamentale à Barcelone en Espagne et son diplôme en biochimie à l'Université Autonoma de Barcelone. Il a effectué ses études postdoctorales en ingénierie des anticorps à l'Université de Californie, Berkeley.

Pour en savoir plus au sujet de Pfizer : www.pfizer.com

Alexandre Juillerat, Ph.D., Chef de projet Innovation

Alexandre Juillerat a obtenu son diplôme en chimie à l'Université de Lausanne en Suisse. Après avoir obtenu son doctorat en ingénierie des protéines de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL, Suisse), il rejoint le laboratoire d'immunologie structurale de l'Institut Pasteur à Paris. Il a ensuite rejoint Cellectis en 2010 comme chef de projet au sein du département R&D.

Julianne Smith Ph.D., Vice Président du développement CART

Julianne Smith a rejoint Cellectis en 2002. Elle a très tôt été impliquée dans les activités thérapeutiques de la Société. Elle est actuellement Vice Président du développement de CART et dirige l'équipe de recherche travaillant sur la conception des CAR et sur le développement de UCART19 ainsi que sur de nouvelles pistes thérapeutiques ciblant les tumeurs liquides et solides. Le Dr. Smith a une solide expérience en réparation de l'ADN et en recombinaison avec un doctorat en génétique et développement obtenu à l'Université Columbia et un diplôme en biologie obtenu à l'Université Johns Hopkins.

Intervenant invité

Eric Falcand, Directeur Alliance Management & Licences US des Laboratoires Servier

Dr Eric M. Falcand travaille dans l'industrie pharmaceutique depuis plus de 25 ans. Docteur en médecine vétérinaire et titulaire d'un DESS en pharmacie et titulaire d'un MBA de l'EM Lyon, il a rapidement occupé les fonctions de direction du marketing et des ventes dans divers pays pour Delagrange, puis Synthelabo (désormais Sanofi). Il a rejoint Servier en qualité de Directeur général en Russie, puis en tant que Directeur général au Royaume-Uni pendant de nombreuses années. En charge des partenariats et des licences américaines au siège de la Société à Paris, puis des activités de concession de licences au sein de l'équipe business development, il a contribué à élaborer des accords importants avec les principaux acteurs de l'industrie. En outre, il a été en charge de construire le groupe Alliance Management en 2012 avec pour objectif de créer cette nouvelle fonction avec une équipe dédiée. À ce titre, il a été étroitement impliqué dans la signature du partenariat avec Cellectis. Son expérience dans différents environnements culturels et sa connaissance de la culture Servier ont contribué à consolider les récentes orientations de l'entreprise vers des partenariats externes.

Pour en savoir plus sur Servier : www.servier.fr

Stéphan Reynier, Eng.,MSc., Directeur des affaires réglementaires

Stéphan Reynier a rejoint Cellectis en 2011 afin de prendre en charge les affaires réglementaires de la Société, après quelques années d'expérience en tant que Directeur chez Voisin Consulting, un cabinet de conseil spécialisé dans le soutien aux petites et moyennes entreprises dans le développement et la mise sur le marché de médicaments innovants de thérapies cellulaires et géniques. Précédemment, il a travaillé pour les sociétés Gilead Sciences et Parexel Int sur le développement clinique et les affaires médicales.

Mathieu Simon, MD, Vice Président Exécutif

Diplômé de la Faculté de médecine de Paris en 1982, le Dr Mathieu Simon a réalisé une carrière internationale au plus haut niveau au sein du secteur pharmaceutique. Directeur Marketing & Sales chez Wyeth France, Mathieu Simon est ensuite devenu Group VP Marketing / Clinical Affairs pour Wyeth Pharmaceuticals aux États-Unis, puis directeur de plusieurs des plus importantes filiales régionales du Groupe Wyeth (Benelux, Italie, Grèce, région des Balkans). En 2010, Mathieu Simon a été nommé Senior Vice-President Pharma Global operations du Groupe Pierre Fabre Médicament. En 2012, il a rejoint le Groupe Cellectis.

À propos de Cellectis

Cellectis est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en oncologie. Sa mission est de développer une nouvelle génération de traitement contre le cancer, grâce aux cellules T ingénierées. Cellectis capitalise sur ses 14 ans d'expertise en ingénierie des génomes - s’appuyant sur ses outils phares les TALEN™ et les méganucléases, et sur la technologie pionnière d’électroporation Pulse Agile, afin de créer une nouvelle génération d’immunothérapies pour traiter les leucémies et les tumeurs solides. L’immunothérapie adoptive anti-cancer développée par Cellectis est fondée sur les premières cellules T allogéniques exprimant un récepteur antigénique chimérique (CAR) ciblant les leucémies aiguës et chroniques. Les technologies CAR sont conçues pour cibler des antigènes à la surface des cellules cancéreuses. Ces traitements réduisent les toxicités associées aux chimiothérapies actuelles et ont le potentiel de guérir. Grâce à ses technologies pionnières d'ingénierie des génomes appliquées aux sciences de la vie, le groupe Cellectis crée des produits innovants dans de multiples domaines ciblant plusieurs marchés. Cellectis est cotée sur le marché Alternext (code : ALCLS). Pour en savoir plus sur nous, visitez notre site web : www.cellectis.com

Note de mise en garde de Cellectis

Le présent communiqué, et les informations qu'il contient, ne constitue ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription, des actions Cellectis dans un quelconque pays. Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives qui reflètent les objectifs de la Société et reposent sur les estimations et anticipations actuelles des dirigeants de la Société.

Contacts

Cellectis
Philippe Valachs, +33 (0)1 81 69 16 00
media@cellectis.com

Contacts

Cellectis
Philippe Valachs, +33 (0)1 81 69 16 00
media@cellectis.com