Vicat : Résultats du premier semestre 2014

PARIS LA DÉFENSE--()--Regulatory News :

  • Solide croissance du chiffre d’affaires et de l’EBITDA
  • Retour à la croissance en Egypte et montée en puissance rapide de l’Inde
  • Situation financière solide

Le Groupe Vicat (Paris:VCT) (NYSE Euronext Paris : FR0000031775 – VCT) publie aujourd’hui ses résultats du premier semestre 2014, arrêtés par le Conseil d’Administration du 1er août 2014.

Compte de résultat consolidé simplifié audité :

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   Á périmètre et taux de change constants
Chiffre d’affaires consolidé 1 218 1 148 +6,1%   +10,8%
EBITDA* 208 201 +3,1% +8,8%
Taux de marge (en %) 17,1 17,5
EBIT**   115   105   +9,4%   +15,8%
Taux de marge (en %)   9,5   9,2        
Résultat net consolidé   56   59   -5,4%   -1,6%
Taux de marge (en %)   4,6   5,2        
Résultat net part du groupe 51 55 -7,6% -4,6%
Capacité d’autofinancement   144   138   +4,0%   +10,4%

*L’EBITDA se calcule en sommant l’excédent brut d’exploitation et les autres produits et charges ordinaires.
**L’EBIT se calcule en sommant l’EBITDA et les dotations nettes aux amortissements et provisions ordinaires.

Dans le cadre de cette publication, Guy Sidos, Président-Directeur Général a déclaré:
« Vicat enregistre sur la période une bonne progression de son volume d’activité et de son résultat opérationnel. Presque toutes les régions contribuent à l’amélioration de la performance et notamment l’Egypte qui a renoué avec la croissance, l’Inde qui progresse de façon marquée en dépit d’un environnement concurrentiel toujours tendu et les Etats-Unis qui affichent à nouveau des résultats opérationnels positifs. En France, en dépit d’un premier trimestre porteur lié aux bonnes conditions météorologiques, les performances demeurent en léger retrait, du fait d’un contexte macro-économique et sectoriel toujours défavorable.
Cette progression globale, dans un environnement économique encore contrasté, témoigne de la pertinence de notre modèle de développement qui allie efficacité industrielle et financière. Le Groupe poursuit son objectif de maximisation de sa génération de cash-flows et de réduction de son niveau d'endettement, en s’appuyant sur les investissements réalisés au cours des 8 dernières années et sur ses fortes positions de marché ».

Dans ce communiqué, et sauf indication contraire, toutes les variations sont exprimées sur une base annuelle (2014/2013), et à périmètre et taux de change constants.

1. Compte de résultat semestriel

1.1. Compte de résultat consolidé

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Vicat au premier semestre de 2014 atteint 1 218 millions d’euros, en progression de +6,1% et de +10,8% à périmètre et taux de change constants par rapport à la même période de 2013.

Sur la période, le chiffre d’affaires consolidé de l’activité Ciment a enregistré une hausse de +17,1% à périmètre et change constants. Le chiffre d’affaires des activités Béton & Granulats est en progression plus modérée de +4,6% à périmètre et change constants. Enfin, l’activité Autres Produits & Services est en croissance de +4,0% à périmètre et change constants.

La répartition du chiffre d’affaires opérationnel par activité sur ce premier semestre 2014 fait ressortir une contribution de l’activité Ciment en légère progression, à 53,5% du chiffre d’affaires opérationnel contre 52,4% au premier semestre 2013 et une baisse de la contribution de l’activité Béton & Granulats au chiffre d’affaires opérationnel du Groupe qui s’établit à 31,7% contre 32,6% sur la même période en 2013. Enfin, la contribution de l’activité Autres Produits & Services s’érode légèrement à 14,8% du chiffre d’affaires opérationnel du groupe contre 15,0% au premier semestre 2013.

L’évolution du chiffre d’affaires du Groupe au cours du premier semestre 2014 résulte essentiellement :

  • de la poursuite du déploiement des activités du Groupe en Inde,
  • d’un retour à la croissance de l’activité en Egypte du fait d’un contexte sécuritaire en amélioration, tant en termes de volumes que de prix,
  • d’une solide progression en Afrique de l’Ouest et aux Etats-Unis,
  • d’une légère progression des volumes en France et en Suisse, régions qui ont bénéficié de conditions météorologiques très favorables notamment au cours du premier trimestre, mais aussi au Kazakhstan, avec un net rebond enregistré au cours du deuxième trimestre compensant la baisse enregistrée au premier trimestre liée aux conditions météorologiques sensiblement plus difficiles cet hiver que l’année dernière,
  • d’une baisse des volumes en raison d’une météorologie défavorable au deuxième trimestre mais aussi d’une forte augmentation des prix en Turquie, et enfin, une nouvelle baisse sensible des volumes vendus en Italie compte tenu d’un environnement économique et sectoriel toujours dégradé.

L’EBITDA consolidé du Groupe ressort à 208 millions d’euros et affiche une progression de +3,1% et de +8,8% à périmètre et taux de change constants. Il est à noter que sur le semestre l’impact de change est resté fortement négatif pour un montant de près de 11 millions d’euros.

Cette progression résulte :

  • d’une amélioration très sensible de la performance en Inde soutenue par l’amélioration continue des volumes vendus et des conditions de marché qui, si elles sont restées fortement concurrentielles au premier trimestre, ont été en grande partie compensées par l’amélioration des prix au cours du deuxième trimestre,
  • d’une forte croissance de l’EBITDA en Egypte portée par le dynamisme du marché en partie soutenu par l’amélioration progressive des conditions sécuritaires dans le pays, mais aussi par la forte hausse des prix de vente et l’amélioration des conditions d’exploitation de l’usine ;
  • la poursuite de l’amélioration de la génération d’EBITDA en Turquie dans un contexte de prix toujours favorable, en dépit d’une baisse des volumes vendus,
  • du passage à un EBITDA positif aux Etats-Unis au premier semestre, contre une perte enregistrée sur la même période en 2013.

Ces facteurs positifs ont permis de compenser :

  • une baisse de l’EBITDA en France, affecté notamment par une légère baisse des prix de vente dans l’activité Ciment et par l’augmentation ponctuelle d’un certain nombre de frais et de coûts d’exploitation,
  • un léger fléchissement de l’EBITDA en Afrique de l’Ouest marqué par la baisse des prix, en Europe ainsi qu’au Kazakhstan en dépit d’une amélioration sensible de la performance au deuxième trimestre dans ce dernier pays. Le recul de l’EBITDA pour l’ensemble de ces pays est au total inférieur à 2 millions d’euros.

La marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires consolidé s’établit donc à 17,1% du chiffre d’affaires contre 17,5% au premier semestre 2013

Compte tenu de ces éléments et d’une charge d’amortissement plus faible que l’an passé, le résultat opérationnel (EBIT) progresse de +9,4% et de +15,8% à périmètre et taux de change constants.
La marge d’EBIT sur le chiffre d’affaires consolidé s’affiche donc en progression pour représenter 9,5% du chiffre d’affaires contre 9,2% au premier semestre 2013.

L’accroissement sensible de la charge financière nette globale de -8,2 millions d’euros à -29,7 millions d’euros provient pour l’essentiel de l’impact de la dévaluation du tengué kazakh sur le financement externe pour un montant d’environ 9 millions d’euros, compensé partiellement par d’autres produits et charges (change et actualisation). L’augmentation résulte aussi, mais pour des montants moins élevés (environ 8 millions d’euros), de la fin de la période de capitalisation des frais financiers liée au démarrage de Vicat Sagar et de Gulbarga Power en Inde. Cette progression a été partiellement compensée par l’amélioration des frais financiers nets constatés dans les autres pays, notamment en France.

La charge d’impôt est stable en dépit d’une légère baisse de -3,3% du résultat courant avant impôts, reflétant l’augmentation du taux moyen du Groupe à 34,4%, contre 33,3% au premier semestre 2013.
Cette augmentation du taux moyen d’imposition provient principalement :

  • au global, d’une contribution plus importante aux résultats avant impôts des pays dans lesquels la pression fiscale est la plus élevée,
  • d’une légère augmentation de la pression fiscale en Afrique de l’Ouest,
  • de la forte augmentation de l’imposition en Egypte, liée à la croissance du résultat opérationnel dans ce pays, mais aussi à l’augmentation du taux d’imposition de 25% à 30% au 1er janvier 2014.

Malgré l’amélioration du résultat opérationnel et du fait de l’impact « non cash » de la dévaluation du tengué au Kazakhstan, le résultat part du Groupe fléchit de -7,6% et de -4,6% à périmètre et taux de change constants, à 51 millions d’euros.

1.2. Compte de résultat du Groupe par zone géographique

1.2.1. Compte de résultat France

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
 
CA consolidé 437 426 +2,6% +1,5%
EBITDA 68 76 -10,9% -10,2%
EBIT   42   46   -7,8%   -6,1%

Le chiffre d’affaires consolidé en France au 30 juin 2014 s’établit à 437 millions d’euros, en croissance de +1,5% à périmètre constant. Cette hausse résulte d’une forte progression des volumes vendus soutenue par une météorologie favorable au premier trimestre. L’EBITDA affiche une baisse de -10,2% à périmètre constant, affecté par la baisse du prix moyen de vente, mais aussi par l’augmentation ponctuelle d’un certain nombre de frais et de coûts d’exploitation.

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires consolidé s’inscrit en croissance de +2,2% à périmètre constant. Le chiffre d’affaires opérationnel (avant élimination inter-secteur) progresse quant à lui de +1,4%. Le semestre a été caractérisé par une progression des volumes de plus de +4% bénéficiant de conditions météorologiques clémentes dans un contexte de marché qui reste néanmoins morose. Le prix moyen de vente s’affiche en retrait, en raison notamment d’un mix-produit défavorable. Dans ce contexte, et compte tenu de l’augmentation ponctuelle d’un certain nombre de frais et de coûts d’exploitation, le Groupe enregistre dans cette activité un recul de son EBITDA de -10,5%.
  • L’activité Béton & Granulats voit son chiffre d’affaires consolidé progresser de +1,5% et fléchit légèrement à périmètre constant. Les volumes de béton sont en progression de plus de +2% et ceux des granulats de plus de +3%, dans un contexte de prix en très léger retrait. Sur ces bases, l’EBITDA généré par cette activité en France est en retrait de -12,3%.
  • Dans l’activité Autres Produits & Services, le chiffre d’affaires consolidé est en croissance de +5,6% soutenu par les conditions météorologiques favorables. L’EBITDA généré par cette activité est quasi stable.

1.2.2 Compte de résultat Europe (hors France)

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
 
CA consolidé 203 197 +2,8% +1,9%
EBITDA 47 47 -1,4% -2,0%
EBIT   29   33   -11,0%   -11,4%

Le chiffre d’affaires au 30 juin 2014 en Europe, hors France, progresse de +1,9% à périmètre et taux de change constants.

En Suisse, au premier semestre 2014, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est en progression de +2,5% à périmètre et taux de change constants, porté par un marché de la construction dynamique, le démarrage de nouveaux chantiers d’infrastructures et une météorologie favorable. Néanmoins, il est à noter que suite à un niveau exceptionnel d’activité au premier trimestre (+24,3%) du fait des bonnes conditions climatiques, le deuxième trimestre a enregistré un recul marqué des ventes (-9,9%). Ce dernier trimestre a par ailleurs été affecté par un effet de base de comparaison défavorable compte tenu d’un niveau d’activité particulièrement élevé enregistré au second trimestre 2013 qui avait alors bénéficié d’un effet « rattrapage » suite à une mauvaise météo au premier trimestre 2013. Sur l’ensemble du semestre, l’EBITDA s’affiche en baisse de -1,3% à périmètre et taux de change constants.

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires consolidé est en repli de -6,8% à périmètre et taux de change constants. Le chiffre d’affaires opérationnel est quant à lui en légère baisse de -1,5% à périmètre et taux de change constants. Au cours du semestre, les volumes vendus sont restés stables dans un contexte de légère baisse des prix de vente, héritée pour l’essentiel de la contraction constatée en 2013 et d’un mix client moins favorable. Compte tenu de la solide progression du chiffre d’affaires opérationnel enregistrée au premier trimestre (+13,0%), le deuxième trimestre s’est inscrit en recul (-11,2%) en raison de l’effet de base défavorable. L’EBITDA généré par cette activité ressort en très légère baisse de -0,9% à périmètre et taux de change constants sur le semestre.
  • Dans l’activité Béton & Granulats, le chiffre d’affaires consolidé progresse de +9,6% à périmètre et taux de change constants. Le chiffre d’affaires opérationnel croît quant à lui de +9,4%. Cette progression résulte d’une solide hausse des volumes vendus tant dans le béton (+12%) que les granulats (+13%), le Groupe bénéficiant des bonnes conditions climatiques, d’un environnement sectoriel bien orienté et du démarrage de nouveaux travaux d’infrastructure dans la zone de chalandise du Groupe. En ligne avec l’activité Ciment, le deuxième trimestre a été marqué par un recul du chiffre d’affaires opérationnel (-6,6%), largement compensé par la performance du premier trimestre (+39,2%). Quant aux prix de vente, ceux-ci sont stables dans le béton et en hausse dans les granulats. L’EBITDA est quant à lui quasi stable (-0,7%) sur le semestre.
  • L’activité Préfabrication enregistre une progression de son chiffre d’affaires consolidé de +2,7% à périmètre et change constants. L’activité a été tirée par la croissance des volumes vendus (légèrement supérieur à +4%), notamment à destination du secteur ferroviaire, mais dans un contexte de prix légèrement plus tendu compte tenu de la nature des clients servis. Sur ces bases l’EBITDA affiche une baisse de -3,1% à périmètre et taux de change constants.

En Italie, le chiffre d’affaires consolidé est en repli de -8,6% à périmètre et taux de change constants. Le semestre a été marqué par une baisse des volumes vendus légèrement supérieure à -7%, la hausse des volumes à l’export ne permettant de compenser qu’une partie de la baisse des volumes sur le marché domestique, toujours affecté par une situation macro-économique et sectorielle très dégradée. Dans ce contexte, le prix moyen de vente recule sur le semestre. Néanmoins, il est important de noter que l’évolution du chiffre d’affaires sur le deuxième trimestre (+0,1%) marque une nette amélioration par rapport au premier trimestre (-17,4%). Sur ces bases l’EBITDA est en retrait de -18,8%.

1.2.3 Compte de résultat Etats-Unis

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
 
CA consolidé 116 103 +11,8% +16,3%
EBITDA 2 (1) n.s n.s
EBIT   (9)   (13)   +29,3%   +26,5%

L’activité aux États-Unis poursuit son redressement dans un environnement macro-économique bien orienté. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe affiche une progression de +16,3% par rapport au premier semestre 2013 et l’EBITDA repasse en zone positive (2,3 millions d’euros sur le premier semestre 2014 contre -0,8 millions d’euros au premier semestre 2013). Il est à noter que sur le deuxième trimestre le Groupe a enregistré une solide croissance de son chiffre d’affaires consolidé de +19,1%, supérieure à celle affichée au cours du premier trimestre (+12,8%).

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires consolidé affiche une progression de +19,1%. Le chiffre d’affaires opérationnel progresse quant à lui sur le semestre de +18,0%. Sur le deuxième trimestre, la progression du chiffre d’affaires opérationnel s’est accélérée, affichant une hausse de +21,1%, contre +13,9% au premier trimestre. Sur l’ensemble du semestre, les volumes de ventes poursuivent leur progression de plus de +12%. La progression est plus marquée en Californie (+15%) que dans le Sud-Est (+8%), affecté par les mauvaises conditions météorologiques du premier trimestre. Les prix de vente sont en hausse par rapport au premier semestre 2013, l’augmentation étant plus sensible dans le Sud-Est qu’en Californie, les hausses de prix intervenues courant avril 2014 ayant été partiellement tenues dans cette dernière région. Compte tenu de ces éléments, l’EBITDA du Groupe généré au cours du premier semestre dans cette activité est en amélioration à +0,3 million d’euros contre une perte de -0,3 million d’euros au premier semestre 2013.
  • Dans l’activité Béton, le chiffre d’affaires consolidé augmente de +15,1% à périmètre et taux de change constants. Il est à noter que sur le deuxième trimestre, la croissance du chiffre d’affaires opérationnel est restée soutenue (+15,3%). Les volumes progressent de près de +9% sur l’ensemble de la région, la croissance en Californie étant plus soutenue que celle enregistrée dans le Sud-Est compte tenu des conditions climatiques du premier trimestre. Les prix de vente affichent sur le semestre une solide progression, reflétant l’amélioration des volumes de vente et plus généralement de l’environnement macro-économique et sectoriel. Dans ce cadre, l’EBITDA progresse sensiblement, et s’inscrit à plus de 2 millions d’euros sur la période contre une perte de -0,5 millions d’euros au premier semestre 2013.

1.2.4 Compte de résultat Turquie, Inde et Kazakhstan

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
 
CA consolidé 254 244 +4,0% +24,9%
EBITDA 45 40 +13,8% +38,3%
EBIT   24   19   +24,4%   +53,6%

Le chiffre d’affaires s’établit sur l’ensemble de la région à 254 millions d’euros, en croissance de +24,9% à périmètre et taux de change constants.

En Turquie, le chiffre d’affaires s’établit à 109 millions d’euros, en baisse de -7,2% en publié, mais en hausse de +15,3% à périmètre et taux de change constants. Sur le deuxième trimestre la progression du chiffre d’affaires consolidé est restée soutenue (+8,8% à périmètre et change constants) compte tenu de la très forte progression enregistrée au premier trimestre (+25,8%) et de mauvaises conditions météorologiques au deuxième trimestre. Sur ces bases, l’EBITDA progresse de +26,3% à périmètre et taux de change constants.

  • Dans l’activité Ciment, le Groupe a enregistré une progression de son chiffre d’affaires opérationnel semestriel de +16,6% à périmètre et taux de change constants (+25,6% en consolidé). Sur le deuxième trimestre, la croissance du chiffre d’affaires opérationnel s’établit à +8,4% contre +30,5% au premier trimestre. Les volumes de ventes sur le semestre affichent un retrait légèrement supérieur à -5%, essentiellement en raison d’un deuxième trimestre marqué par des fortes intempéries sur le plateau anatolien. Néanmoins, cette baisse des volumes a été largement compensée par une solide amélioration des prix de vente. Dans ce contexte, l’EBITDA généré par cette activité affiche une progression de +26,1%.
  • Le chiffre d’affaires consolidé de l’activité Béton & Granulats est en légère progression de +1,3%. Les volumes fléchissent tant dans le béton que dans les granulats, compte tenu des mauvaises conditions météorologiques sur le deuxième trimestre. Quant aux prix de vente, ceux-ci sont restés bien orientés. Compte tenu de ces éléments, l’EBITDA progresse de +34,1%.

En Inde, le Groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 113 millions d’euros au cours du premier semestre 2014, en progression de +49,4% à périmètre et taux de change constants. Cette performance reflète une accélération de la croissance du chiffre d’affaires consolidé au deuxième trimestre de +71,7% à périmètre et taux de change constants, contre +27,2% au premier trimestre. Les volumes commercialisés s'établissent à plus de 2,5 millions de tonnes, en croissance de +51,8% sur le semestre. Quant aux prix de vente, ceux-ci sont restés très volatils du fait du contexte concurrentiel et sectoriel en début d’année. Néanmoins au cours du deuxième trimestre, et notamment suite aux élections nationales, les prix sont repartis à la hausse, permettant d’enregistrer sur l’ensemble du semestre des prix quasi stables par rapport au 1er semestre 2013. Sur ces bases, l’EBITDA généré sur le semestre a été multiplié par 3,2 (+260,2%) à périmètre et taux de change constants.

Le Kazakhstan affiche un repli de son chiffre d’affaires consolidé de -19,2% en publié, mais de seulement -1,2% à périmètre et taux de change constants, à 31,4 millions d’euros. Cette évolution reflète surtout une base de comparaison défavorable compte tenu de la météorologie particulièrement clémente du premier semestre 2013. Il est à noter que le deuxième trimestre 2014 affiche une progression de l’activité du Groupe de +4,9% après une baisse de -14,0% au premier trimestre. Sur l’ensemble du semestre, les volumes vendus sont en progression de +4,3% dans un contexte de prix légèrement baissier compte tenu de la météorologie. Sur ces bases, l’EBITDA généré sur la période s’élève à 11 millions d’euros, en baisse de -3,7%.

1.2.5 Compte de résultat Afrique et Moyen-Orient

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
 
CA consolidé 208 177 +17,7% +20,7%
EBITDA 46 39 +16,9% +20,3%
EBIT   29   21   +41,0%   +45,5%

Dans la région Afrique et Moyen-Orient, le chiffre d’affaires s’établit à 208 millions d’euros en croissance de +20,7% à périmètre et taux de change constants.

  • En Égypte, le chiffre d’affaires s’établit à +61,8 millions d’euros, en hausse de +40,6% à périmètre et taux de change constants. Cette solide performance résulte d’une progression notable des volumes livrés de plus de +19% soutenue par un marché dynamique et par une amélioration des conditions sécuritaires dans le Nord-Sinaï. En effet, après une croissance du chiffre d’affaires de +26,7% au premier trimestre, le Groupe affiche une progression de +53,5% au deuxième trimestre. Dans ce contexte, les prix ont enregistré sur l’ensemble de cette période une hausse sensible. Compte tenu de ces éléments, l’EBITDA est en hausse de +96,6% sur la période.
  • Sur la zone Afrique de l’Ouest, le chiffre d’affaires est en progression de +13,5% à périmètre et taux de change constants. La progression du chiffre d’affaires enregistrée au premier trimestre (+11,6%) s’est donc accentuée au deuxième trimestre (+15,4%). Sur l’ensemble du semestre, les volumes ciment sont en progression marquée de près de +17%, dans un contexte de marché favorable sur l’ensemble de la zone. Néanmoins, les prix de vente s’inscrivent toujours en retrait, essentiellement affectés par la baisse enregistrée au cours de l’exercice précédent. Sur ces bases, l’EBITDA est en baisse de -1,5%.

1.3. Compte de résultat du Groupe par activités

1.3.1. Activité Ciment

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
Volume (kt) 10 572 9 212 +14,8%  
CA opérationnel 743 693 +7,2% +14,4%
CA consolidé 633 581 +9,1% +17,1%
EBITDA 155 147 +5,6% +12,7%
EBIT   95   80   +18,8%   +26,4%

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d’affaires opérationnel de l’activité Ciment est en progression de +7,2% et de +14,4% à périmètre et à taux de change constants. Les prix moyens de vente sont globalement stables, en dépit d’un mix géographique défavorable, les plus fortes croissances de volumes étant intervenues dans les pays dans lesquels les prix sont les plus bas. Ainsi, l’augmentation des prix enregistrée en Egypte, aux Etats-Unis et en Turquie permet de compenser la légère baisse enregistrée en France et en Suisse, celle un peu plus marquée en Afrique de l’Ouest, au Kazakhstan et en Italie. Cette évolution globale des prix de vente s’est accompagnée d’une hausse des volumes de près de +15%. Cette croissance des volumes a été sensible en Inde, en Egypte, en Afrique de l’Ouest, et aux Etats-Unis. Elle est restée légère en France et en Suisse. En revanche, les volumes se sont inscrits en baisse en Turquie et en Italie.

L’EBITDA s’établit à 155 millions d’euros, en progression de +12,7% à périmètre et taux de change constants. Cette progression résulte pour l’essentiel des croissances d’EBITDA générées en Inde, en Egypte, en Turquie et aux Etats-Unis qui ont compensé les baisses enregistrées en France, en Europe et au Kazakhstan.

1.3.2. Activité Béton & Granulats

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
Volume Béton (km3) 4 150 4 134 +0,4%  
Volume Granulats (kt) 11 002 11 133 -1,2%
CA opérationnel 440 432 +1,8% +3,9%
CA consolidé 430 418 +2,7% +4,6%
EBITDA 36 37 -2,9% -0,3%
EBIT   14   15   -8,3%   -3,5%

L’activité Béton et Granulats affiche une progression de son chiffre d’affaires opérationnel de +3,9% à périmètre et taux de change constants par rapport au premier semestre 2013. Tirée par une forte progression de l’activité aux Etats-Unis et en Suisse cette évolution traduit également l’amélioration de l’environnement dans tous les pays dans lesquels le Groupe est présent, à l’exception de la France qui enregistre un léger recul de son chiffre d’affaires opérationnel dans cette activité. Compte tenu de ces éléments, l’EBITDA est quasi stable (-0,3%) à périmètre et taux de change constants.

1.3.3. Activité Autres Produits & Services

(en millions d’euros)   30 juin 2014   30 juin 2013   Variation (%)
      Publiée   A périmètre et taux de change constants
CA opérationnel 205 198 +3,4%   +5,2%
CA consolidé 155 149 +4,1% +4,0%
EBITDA 17 17 -4,9% -4,9%
EBIT   7   11   -35,3%   -35,2%

Le chiffre d’affaires opérationnel est en croissance de +5,2% à périmètre et taux de change constants.
L’EBITDA s’établit à 17 millions d’euros, en baisse de -4,9% à périmètre et taux de change constants par rapport au premier semestre 2013.

2. Eléments de Bilan et de Flux de trésorerie

Au 30 juin 2014, le Groupe présente une structure financière solide avec des capitaux propres importants et un endettement net maitrisé à 1 183 millions d’euros, en augmentation par rapport au 31 décembre 2013 (1 065 millions d’euros) compte tenu de l’augmentation des besoins en fonds de roulement liée à la saisonnalité des ventes et enfin du paiement de l’intégralité des dividendes sur le semestre, mais en baisse par rapport au 30 juin 2013 (1 241 millions d’euros). Sur l’ensemble de l’exercice 2014, l’endettement net est attendu en baisse, conformément à la politique de désendettement du Groupe.

Les capitaux propres consolidés s’élèvent à 2 246 millions d’euros contre 2 292 millions d’euros au 31 décembre 2013.

Sur ces bases, le ratio de « gearing » au 30 juin 2014 s’établit à 52,7% des capitaux propres consolidés, contre 53,3% au 30 juin 2013. Le ratio de leverage (dette nette / EBITDA) s’élève à 2,7 fois, contre 2,8 fois au 30 juin 2013.Ces ratios sont attendus en amélioration sensible au 31 décembre 2014.

Le Groupe rappelle que l’existence de « covenants » ne constitue pas un risque sur la situation financière et la liquidité du bilan du Groupe. Au 30 juin 2014, Vicat respecte l’ensemble des ratios visés par les « covenants » contenus dans les contrats de financement.

Le Groupe a généré au cours du premier semestre 2014 une capacité d’autofinancement de 144 millions d’euros, contre 138 millions d’euros au premier semestre 2013.

Les investissements industriels réalisés par le Groupe se sont élevés à 73 millions d’euros sur ce semestre, en baisse par rapport au 1er semestre 2013 (78 millions d’euros). Ils devraient se situer autour de 150 millions d’euros pour l’exercice 2014.

3. Evènements récents

  • Vicat détient 100% du capital de Vicat Sagar Cement : le Groupe a annoncé le 15 juillet le rachat de la participation détenue par Sagar Cements dans la société Vicat Sagar Cement, sous réserve des conditions suspensives usuelles. A l’issue de cette opération, Vicat détiendra 100% du capital de Vicat Sagar Cement. Située au nord du Karnataka, cette société exploite une usine d’une capacité de 3 millions de tonnes de ciment par an, bénéficie des dernières technologies cimentières, d’une centrale électrique captive et d’un accès au réseau ferroviaire. Cette montée au capital s’accompagnera du dénouement de l’ensemble des relations capitalistiques existantes entre les deux groupes. Le montant net de l’ensemble des opérations lié à cette transaction s’élève à environ 46 millions d’euros.
  • Renégociation des lignes de crédits du Groupe : le groupe Vicat a renouvelé ses lignes de crédit bilatérales pour un montant de 240 millions d’euros et une durée de 5 ans, et a procédé à un amendement de son crédit syndiqué, portant sur un montant de 480 millions d’euros pour lui redonner une maturité de 5 ans. Ces renégociations ont permis d’accroître la maturité moyenne de la dette du Groupe Vicat à près de 5 ans. Le taux moyen de la dette ressort à environ 4,1%.

4. Perspectives 2014

Sur l’exercice 2014, le Groupe souhaite fournir des éléments d’appréciation sur ses différents marchés :

  • En France, en 2014, le Groupe s’attend à un environnement sectoriel toujours affecté par une situation macro-économique qui ne devrait se stabiliser que très graduellement. Les volumes sont attendus en légère contraction dans un environnement prix qui devrait s’afficher en léger retrait.
  • En Suisse, dans un environnement qui reste dynamique, l’évolution des volumes tiendra néanmoins compte d’une base de comparaison élevée à la suite d’une année 2013 particulièrement soutenue. Quant aux prix de vente moyens, ceux-ci devraient s’inscrire en très léger retrait.
  • En Italie, compte tenu d’une situation macro-économique qui reste marquée par la crise, les volumes sont attendus en baisse, mais à un rythme qui devrait progressivement se ralentir. Quant aux prix de vente, compte tenu du faible niveau de consommation attendu cette année, ceux–ci devraient être impactés par un environnement concurrentiel dégradé.
  • Aux Etats-Unis, les volumes sont attendus de nouveau en progression, en ligne avec le rythme du redressement macro-économique du pays. Quant aux prix de vente, ceux-ci sont attendus en progression.
  • En Turquie, au cours d’un exercice marqué par des échéances électorales, les performances du Groupe bénéficieront d’une conjoncture sectorielle toujours favorable mais dans un contexte macro-économique marqué par la volatilité des changes et la hausse des taux d’intérêts. Dans ce cadre, le Groupe s’attend à une poursuite de l’amélioration de ses performances dans ce pays, mais à un rythme moins soutenu que par le passé.
  • En Egypte, la situation macro-économique et le rétablissement progressif de la sécurité permettront au Groupe de renouer avec la croissance de son activité dans un environnement sectoriel plus favorable. Dans ce contexte, l’amélioration des volumes vendus et des prix de vente, devrait compenser la forte hausse des coûts de l’énergie et permettre au Groupe d’afficher en 2014 une amélioration visible de ses performances.
  • En Afrique de l’Ouest, le marché devrait rester globalement bien orienté en termes de consommation. Les prix devraient rester sous tension, mais leur évolution dépendra entre autres de l’arrivée potentielle sur le marché d’un nouveau concurrent. A moyen-terme, le Groupe reste confiant dans sa capacité à tirer pleinement profit de son outil industriel moderne, de sa connaissance du marché sénégalais et de sa capacité d’exportation sur l’ensemble de la région.
  • En Inde, suite aux élections intervenues au mois de mai dernier, et compte tenu des premiers éléments du plan de relance de l’économie annoncé, le Groupe s’attend à une amélioration progressive de l’environnement macro-économique et sectoriel sur l’ensemble de l’exercice. Dans ce contexte, et avec la poursuite de la montée en puissance de Bharathi Cement et de Vicat Sagar Cement, les volumes livrés par le Groupe dans cette région devraient s’inscrire en nette progression. Quant au prix de vente, ils resteront très volatils mais devraient être soutenus par le redémarrage progressif des travaux d’infrastructures et de logements au cours du second semestre 2014. Sur le moyen et long terme, le Groupe reste très confiant quant à sa capacité à tirer pleinement profit de la qualité de ses positions sur un marché dont le potentiel reste particulièrement attractif.
  • Au Kazakhstan, fort d’un bon positionnement géographique et d’un outil industriel des plus performants, le Groupe devrait tirer pleinement profit d’un marché bien orienté tant en termes de volumes que de prix.

5. Conférence téléphonique

Dans le cadre de la publication de ses résultats du premier semestre 2014, le groupe Vicat organise une conférence téléphonique qui se tiendra en anglais le mardi 5 aout 2014 à 15h00, heure de Paris (14h00 heure de Londres et 09h00 heure de New York). Pour participer en direct, composez l’un des numéros suivants :

France :   +33(0)1 76 77 22 22
Royaume-Uni : +44 (0) 20 3140 8286
Etats-Unis : +1646 254 3388

La conférence téléphonique sera disponible en différé jusqu’au 12 août 2014 à minuit, en composant l’un des numéros suivants :

France :   +33 (0) 1 74 20 28 00
Royaume-Uni : +44 (0)20 3427 0598
Etats-Unis : +1 347 366 9565
 
Code d’accès :

1237905#

Prochaine publication :
4 novembre 2014 après bourse : chiffre d’affaires du troisième trimestre 2014

À PROPOS DU GROUPE VICAT

Le groupe Vicat emploie plus de 7 500 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,286 milliards d'euros en 2013, provenant de ses activités de production de Ciment, de Béton & Granulats et Autres Produits & Services.
Le Groupe est présent dans 11 pays : France, Suisse, Italie, Etats-Unis, Turquie, Egypte, Sénégal, Mali, Mauritanie, Kazakhstan et Inde. Plus de 63% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international.
Le groupe Vicat est l'héritier d'une tradition industrielle débutée en 1817 avec l'invention du ciment artificiel par Louis Vicat. Créé en 1853, le groupe Vicat exerce aujourd’hui 3 métiers principaux que sont le Ciment, le Béton Prêt à l'Emploi (BPE) et les Granulats, ainsi que des activités complémentaires à ces métiers de base.

Avertissement :
Ce communiqué de presse peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance.
Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site Internet (www.vicat.fr). Elles ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations.
Des informations plus complètes sur Vicat peuvent être obtenues sur son site Internet (www.vicat.fr).

ANNEXES

COMPTES CONSOLIDES AU 30-06-2014

Comptes consolidés au 30 juin 2014 arrêtés par le Conseil d’Administration du 1er août 2014

Les comptes consolidés du premier semestre 2014 et leurs annexes sont disponibles
dans leur intégralité sur le site internet de la société www.vicat.fr

Ventilation du chiffre d’affaires opérationnel au 30 juin 2014 par pays et par activités :

(en millions d’euros)   Ciment  

Béton-Granulats

  APS  

Eliminations inter-secteurs

 

CA consolidé

France   189   217   124   (93)   437
Europe hors France 85 83 63 (28) 203
Etats-Unis 53 82 (19) 116
Turquie, Kazakhstan et Inde 221 46 18 (30) 254
Afrique de l’Ouest et Moyen Orient   196   13       -   208
CA opérationnel secteurs

(avant éliminations inter-secteurs)

  743   440   205   (170)   1 218
Eliminations inter-secteurs   (110)   (10)   (50)   (170)    
CA consolidé   633   430   155       1 218
 
ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE
     
ACTIF 30 juin 2014

31 décembre 2013

(en milliers d'euros) Notes      
ACTIFS NON COURANTS        
Goodwill 3 967,319 946,569
Autres immobilisations incorporelles 4 113,288 100,103
Immobilisations corporelles 5 2,070,603 2,102,012
Immeubles de placement 19,046 19,107
Participations dans des entreprises associées 37,140 38,213
Actifs d'impôts différés 111,367 101,671
Créances et autres actifs financiers non courants   110,175   133,738
Total des actifs non courants   3,428,938   3,441,413
ACTIFS COURANTS        
Stocks et en-cours 352,776 359,712
Clients et autres débiteurs 446,259 348,309
Actifs d'impôts exigibles 29,569 29,866
Autres créances 150,244 127,963
Trésorerie et équivalents de trésorerie 6 231,765   241,907
Total des actifs courants   1,210,613   1,107,757
TOTAL DE L'ACTIF   4,639,551   4,549,170
 
PASSIF 30 juin 2014

31 décembre 2013

(en milliers d'euros) Notes      
CAPITAUX PROPRES        
Capital 7 179,600 179,600
Primes 11,207 11,207
Réserves consolidées   1,789,662   1,818,942
Capitaux propres part du Groupe   1,980,469   2,009,749
Intérêts minoritaires   265,631   282,216
Total capitaux propres   2,246,100   2,291,965
 
PASSIFS NON COURANTS        
Provisions retraite et autres avantages postérieurs à l’emploi 8 94,612 87,584
Autres provisions 8 82,068 77,208
Dettes financières et options de vente 9 1,279,779 1,201,953
Impôts différés passifs 204,687 215,751
Autres passifs non courants   12,027   10,394
Total des passifs non courants   1,673,173   1,592,890
PASSIFS COURANTS        
Provisions 8 10,527 12,494
Dettes financières et options de vente à moins d'un an 9 193,321 172,604
Fournisseurs et autres créditeurs 297,392 276,633
Passifs d'impôts exigibles 28,076 25,354
Autres dettes   190,962   177,230
Total des passifs courants   720,278   664,315
Total des passifs   2,393,451   2,257,205
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS   4,639,551   4,549,170
 

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

     
30 juin 2014 30 juin 2013
(en milliers d'euros) Notes      
 
Chiffre d'affaires 11 1,217,811   1,147,683
Achats consommés   (810,599)   (751,809)
Valeur ajoutée 1.22 407,212   395,874
Charges de personnel (187,974) (183,598)
Impôts, taxes et versements assimilés   (25,539)   (22,314)
Excédent brut d'exploitation 1.22 & 14 193,699   189,962
Dotations nettes aux amortissements, provisions et dépréciations 12 (91,571) (92,206)
Autres produits et charges 13 10,292   9,279
Résultat d’exploitation 14 112,420   107,035
Coût de l’endettement financier net 15 (23,514) (19,521)
Autres produits financiers 15 5,832 3,414
Autres charges financières 15 (12,004)   (5,368)
Résultat financier 15 (29,686)   (21,475)
Quote-part dans les résultats des sociétés associées   1,712   2,140
Résultat avant impôt   84,446   87,700
Impôts sur les résultats 16 (28,438)   (28,516)
Résultat net consolidé   56,008   59,184
Part attribuable aux intérêts minoritaires 5,292 4,307
Part attribuable au Groupe   50,716   54,877
 
         
EBITDA 1.22 & 14 207,674   201,374
EBIT 1.22 & 14 115,199   105,282
Capacité d’autofinancement 1.22 143,733   138,247
         
Résultat par action (en euros)
Résultat net part du groupe de base et dilué par action 7 1.13   1.22
 
ETAT DU RESULTAT GLOBAL CONSOLIDE
   
(en milliers d'euros) 30 juin 2014 30 juin 2013
       
Résultat net consolidé 56,008   59,184
 
Autres éléments du résultat global
 
Eléments non recyclables au compte de résultat :
Réévaluation du passif net au titre des prestations définies (8,566) 20,918
Impôt sur les éléments non recyclables 2,998 (6,045)
 
Eléments recyclables au compte de résultat :
Ecarts de conversion (868) (79,743)
Couverture des flux de trésorerie (10,782) (6,299)
Impôt sur les éléments recyclables 3,510 2,237
       
Autres éléments du résultat global (après impôt) (13,708)   (68,932)
       
Résultat global 42,300   (9,748)
Part attribuable aux intérêts minoritaires 6,180 (16,036)
Part attribuable au Groupe 36,120   6,288
 
ETAT DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
     
(en milliers d'euros) Notes 30 juin 2014 30 juin 2013
         

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

 
Résultat net consolidé   56,008   59,183
 
Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (1,712) (2,140)
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 969 331
Charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité :
- amortissements et provisions 91,833 93,860
- impôts différés (13,394) (10,090)
- plus ou moins values de cession 282 (1,906)
- gains et pertes latents liés aux variations de juste valeur 1,097 (985)
- autres 8,650 (7)
         
Capacité d'autofinancement 1.22 143,733 138,246
 
Variation du besoin en fonds de roulement (58,724) (73,226)
         
Flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles (1) 18 85,009   65,020
 

Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement

 
Décaissements liés à des acquisitions d'immobilisations:
- immobilisations corporelles et incorporelles (81,155) (90,449)
- immobilisations financières (9,815) (1,398)
 
Encaissements liés à des cessions d'immobilisations:
- immobilisations corporelles et incorporelles 2,781 5,228
- immobilisations financières 4,554 1,290
 
Incidence des variations de périmètre (17,822) (314)
         
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement 18 (101,457)   (85,643)
 

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement

 
Dividendes versés (80,588) (79,839)
Augmentation de capital 122
Emissions d’emprunts 113,530 84,402
Remboursement d’emprunts (43,569) (21,931)
Acquisitions d'actions propres (9,203) (5,240)
Cession – attribution d'actions propres 13,127 8,642
         
Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement   (6,581)   (13,966)
Incidence des variations de cours des devises   1,940   (8,428)
Variation de la trésorerie   (21,089)   (43,017)
Trésorerie et équivalents de trésorerie nets à l'ouverture 20 225,812 225,079
Trésorerie et équivalents de trésorerie nets à la clôture 20 204,723 182,062

(1) Dont flux de trésorerie provenant des impôts sur le résultat : (33419) milliers d’euros en 2014 et (32854) milliers d’euros en 2013.

Dont flux de trésorerie provenant des intérêts décaissés et encaissés : (23833) milliers d’euros en 2014 et (19643) milliers d’euros en 2013.

 
ETAT DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES
               
(en milliers d'euros) Capital   Primes   Auto - contrôle   Réserves consolidées   Réserves de conversion Capitaux propres part du Groupe Intérêts minori-taires Total capitaux propres
Au 1er janvier 2013 179,600   11,207   (78,681)   2,076,581   (107,896) 2,080,811 334,036 2,414,847
 
Résultat 1er semestre 54,877 54,877 4,307 59,184
Autres éléments du résultat global 10,558 (59,147) (48,589) (20,343) (68,932)
                         
Résultat global             65,435   (59,147) 6,288 (16,036) (9,748)
 
Dividendes distribués (66,016) (66,016) (14,055) (80,071)
Variation nette des actions propres 3,927 (344) 3,583 3,583
Variations de périmètre et acquisitions complémentaires (51) (51)
Augmentation de capital
Autres variations 920 920 17 937
                         
Au 30 juin 2013 179,600   11,207   (74,754)   2,076,576   (167,043) 2,025,586 303,911 2,329,497
                         
Au 1er janvier 2014 179,600   11,207   (73,945)   2,155,752   (262,865) 2,009,749 282,216 2,291,965
Résultat 1er semestre 50,716 50,716 5,292 56,008
Autres éléments du résultat global (21,190) 6,594 (14,596) 888 (13,708)
                             
Résultat global             29,526   6,594 36,120   6,180   42,300
 
Dividendes distribués (66,064) (66,064) (14,876) (80,940)
Variation nette des actions propres 4,713 (517) 4,196 4,196
Variations de périmètre et acquisitions complémentaires (3,304) (3,304) (7,875) (11,179)
Augmentation de capital
Autres variations (228) (228) (14) (242)
                             
Au 30 juin 2014 179,600   11,207   (69,232)   2,115,165   (256,271) 1,980,469   265,631   2,246,100
 
 
 
Les réserves de conversion groupe au 30 juin 2014 se ventilent comme suit par devises (en milliers d'euros) :
Dollar : (13,786)
Franc suisse : 130,976
Livre turque : (123,071)
Livre égyptienne : (57,001)
Tengué kazakh : (52,978)
Ouguiya mauritanien : (3,894)
Roupie indienne : (136,517)
(256,271)

SIÈGE SOCIAL :

TOUR MANHATTAN

6 PLACE DE L’IRIS

F-92095 PARIS - LA DÉFENSE CEDEX

TÉL : +33 (0)1 58 86 86 86

FAX : +33 (0)1 58 86 87 88

S.A. AU CAPITAL DE 179.600.000 EUROS

IDENTIFICATION CEE: FR 92 - 057 505 539

RCS NANTERRE

Contacts

Vicat
Relations Investisseurs :
Stéphane Bisseuil: T. + 33 1 58 86 86 13
stephane.bisseuil@vicat.fr
ou
Presse :
Francois Lesage: +33 1 58 86 86 26
francois.lesage@tbwa-corporate.com

Release Summary

VICAT : Résultat du premier semestre 2014

Contacts

Vicat
Relations Investisseurs :
Stéphane Bisseuil: T. + 33 1 58 86 86 13
stephane.bisseuil@vicat.fr
ou
Presse :
Francois Lesage: +33 1 58 86 86 26
francois.lesage@tbwa-corporate.com