Le financement d’electroCore sursouscrit à hauteur de 10 millions de dollars par toutes les parties, dont le fonds GHI de Merck, ce qui porte le total à 50 millions de dollars

BASKING RIDGE, New Jersey--()--electroCore, une société spécialisée dans l'électrothérapie basée dans le New Jersey, a annoncé que son initiative de financement fructueuse de 40 millions de dollars, annoncée en avril de l’an dernier, a été sursouscrite à hauteur de 10 millions de dollars par toutes les parties, dont le fonds Global healthcare Innovation de Merck et les groupes de capital-investissement Easton Capital et Core Ventures. La tranche finale de 15 millions de dollars des 40 millions de dollars était optionnelle mais, suite à des discussions entre les investisseurs, celle-ci a non seulement été rendu obligatoire mais augmentée de 10 millions de dollars pour atteindre un total de 50 millions de dollars.

electroCore a mis eu point et breveté une thérapie non invasive de stimulation du nerf vague (nSNV) pour le traitement de tout un éventail de conditions en neurologie, psychiatrie, gastroentérologie et d’autres conditions.

L’orientation actuelle porte sur la céphalée primaire – vasculaire et migraineuse – dans le cadre duquel elle vient juste de terminer quatre études randomisées en Europe et aux États-Unis. L’étude randomisée européenne PREVA, pour la prévention et le traitement aigu de l’algie vasculaire de la face chronique, a atteint la semaine passée une signification statistique en ce qui a trait à son critère d'évaluation principal, réduisant le nombre de crises d’algie vasculaire de la face par semaine de 47,5 % chez les patients traités avec la thérapie nSNV contre 12,1 % chez les patients traités avec les meilleurs soins standard disponibles.

En Europe, la technologie nSNV, telle que délivrée par le dispositif gammaCore d’electroCore, est considérée comme éligible au marquage CE, et un marquage CE a été octroyé pour la céphalée primaire, la bronchoconstruction, l’épilepsie, les troubles de la motilité gastrique, ainsi que la dépression et l’anxiété. Aux États-Unis, l’essai pivot pour la céphalée se termine tout juste et une demande pour une licence dans ce pays va suivre.

La stimulation du nerf vague (SNV) implantée par voie chirurgicale a prouvé depuis plus de vingt ans, et sur plus de 100 000 patients, qu’elle était une thérapie efficace et sûre pour le traitement de l'épilepsie réfractaire et de la dépression mais, du fait de son coût élevé et de son caractère invasif, elle a été reléguée à la fin du continuum des soins.

JP Errico, PDG et fondateur, a déclaré : « On sait depuis des années que la SNV soulage tout un éventail de conditions, dont la céphalée, la bronchoconstruction et de nombreux autres symptômes mais, du fait de son coût de 30 000 dollars, elle n’était pas envisagée. Nous pensons avoir révolutionné ce traitement efficace en prouvant que notre thérapie nSNV bon marché était tout aussi efficace que l’implantation chirurgicale et qu’elle pouvait être utilisée par des millions de patients pour soigner par eux-mêmes cette condition particulière. Une chose que fait notre thérapie nSNV, elle réduit l’expression excessive du glutamate, un neurotransmetteur excitateur impliqué dans un certain nombre de ces troubles (1). Cette constatation provient des signaux très encourageants que nous recevons de notre programme clinique portant sur la céphalée ainsi que des études d'observation et ouvertes effectuées sur plusieurs de ces conditions. »

Au Royal Free Hospital de Londres, la société réalise un essai contrôlé par simulation, à groupes parallèles et en double aveugle sur des patients présentant deux des troubles gastro-intestinaux les plus courants : le syndrome du côlon irritable et la dyspepsie fonctionnelle. Cela fait suite à une évaluation pour preuve de concept fructueuse sur des patients souffrant de gastroparésie.

electroCore est impliquée dans des essais cliniques dans des universités européennes et envisage d’étendre ces travaux aux États-Unis après avoir obtenu une autorisation de la FDA.

www.electrocoremedical.com

1 Le traitement nSNV d’electroCore est délivré via un signal électrique exclusif. Ces signaux électriques activent des fibres spécifiques dans le faisceau du nerf vague. Cette activation entraîne la libération de neurotransmetteurs inhibiteurs au sein du système nerveux central, permettant ainsi de réduire l'expression excessive du glutamate, un neurotransmetteur excitateur impliqué dans un certain nombre de troubles divers.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Vane Percy & Roberts
Simon Vane Percy
(Tél.) +44 (0) 1737 821890
(E-mail) simon@vanepercy.com

Contacts

Vane Percy & Roberts
Simon Vane Percy
(Tél.) +44 (0) 1737 821890
(E-mail) simon@vanepercy.com