Désintérêt des Français pour les Wearables Technology

Infographie sur le sentiment des Francais envers les Wearable Technology. (Photo Business Wire)

Mobile World Congress 2015

PARIS--()--Une nouvelle étude réalisée par Kantar sur les montres et les accessoires connectés révèle un intérêt très limité des Français pour ces nouveaux gadgets et une incertitude sur leur utilité.

64% des Français n’ont pas l’intention de se porter acquéreurs d’une montre connectée dans les 12 prochains mois. Le chiffre est implacable. Autre chiffre cruel : seulement 1,2% des Français possèdent actuellement une montre ou un bracelet connecté.

De nombreuses raisons sont citées pour expliquer ce désamour mais la principale d’entre elles est peut-être la plus redoutable : 58% des sondés ne voient pas l’utilité des fonctionnalités proposées.

Le prix est également cité comme un frein majeur pour 30% des panélistes. 76% de notre panel n’est pas prêt à payer plus de 200 euros pour une montre ou un bracelet connecté.

Enfin un argument de bon sens est cité par 18% des utilisateurs de smartphone qui considèrent que leur téléphone répond déjà à tous leurs besoins.

La commande vocale agace plus qu’elle n’incite

La commande vocale arrive en dernière position des fonctionnalités attendues par les consommateurs alors que celle-ci s’impose de plus en plus comme la solution de contrôle par défaut. Seulement 2% de nos panélistes utilisent actuellement cette fonctionnalité régulièrement sur d'autres appareils tels que les smartphones où des solutions comme Siri d’Apple ont beaucoup fait parler d’elles ces dernières années.

Autre enseignement de notre étude, 53% des panélistes ont déclaré qu'ils seraient gênés si quelqu'un d'autre s’en servait en public.

Les marques de smartphones ont une longueur d’avance

Parmi les marques que les consommateurs français associent le plus souvent aux Wearables, les trois géants du smartphone tiennent le haut de l’affiche.

Samsung, citée par 47% de notre panel, a été la marque la plus prolifique en matière de montres connectées et il n’est donc pas très surprenant qu’elle soit la mieux placée dans l’esprit des consommateurs.

L'anticipation pour l’Apple Watch, qui devrait sortir en avril selon Tim Cook, fait de la marque de Cupertino la deuxième la plus associée au phénomène des Wearable (43%).

Google prend la troisième place (36%), probablement grâce à Android Wear, son OS optimisé pour les montres connectées. Mais peut-être plus encore grâce à l’incroyable couverture médiatique dont ont profité les Google Glass depuis leur annonce en 2012.

Quel avenir pour l’Apple Watch ?

Carolina Milanesi, directrice de l’étude Comtech chez Kantar Worldpanel, spécialisée dans l’évolution des smartphones et des objets connectés remarque que Apple a donné à sa montre un look très traditionnel, allant même jusqu’à y ajouter une couronne, et veut également offrir le plus haut niveau de personnalisation.

« Apple veut clairement faire appel à la partie la plus irrationnelle et viscérale de notre prise de décision, en axant avant tout sa communication sur le design de l’objet. Faire appel au viscéral plutôt qu’au rationnel pourrait être le meilleur moyen d’accroître enfin l’intérêt des consommateurs pour ces nouveaux gadgets ».

Ainsi, si le prix de lancement devrait être largement supérieur à celui espéré par les consommateurs, Milanesi pense que Apple a des raisons d’y croire :

« Avec un prix de lancement annoncé au-dessus des 300 €, l’Apple Watch ne séduira pas tous les consommateurs. Mais comme Apple l’a déjà prouvé à de nombreuses reprises, il est impossible de préjuger comment des comportements d’achats viscéraux peuvent l’emporter sur des considérations rationnelles ».

Le rapport complet concernant cette étude et de nombreuses autres données sont disponibles sur le nouveau site de Kantar en langue française : fr.kantar.com, qui publie de très nombreuses études issues du groupe Kantar et de ses filiales.

Il offre aux journalistes une base de data gratuite, accessible instantanément et des commentaires d'experts dans les domaines des nouvelles technologies, de la politique, de la grande distribution et bien d’autres encore.

----FIN----

Notes aux journalistes

Pour plus d’informations sur cette étude et pour des donnés supplémentaires sur le marché français, visitez Kantar Insights : fr.kantar.com.

Kantar Insights France est un site principalement destiné aux journalistes proposant des données, des statistiques, des infographies, des graphiques et des commentaires d'experts disponibles gratuitement. Nos données portent sur plusieurs domaines mais principalement sur l'économie, la politique, la technologie et les médias.

Kantar est présent au Mobile World Congress sur notre stand habituel : Hall 8.1 Stand D51

Méthodologie de l’étude

Etude online réalisée du 26 janvier au 2 février 2015 auprès d’un échantillon de 1006 individus représentatifs de la population française (méthode des quotas). Cet échantillon est issu du panel Kantar Worldpanel Comtech.

Avec plus d'un million de sondés uniquement en Europe, ComTech est le plus grand panel en continu de consommateurs de téléphones dans le monde.

Contacts

Kantar
Romain Brami
romain.brami@kantar.com
téléphone : +33 (0) 6 22.85.39.14

Contacts

Kantar
Romain Brami
romain.brami@kantar.com
téléphone : +33 (0) 6 22.85.39.14