Une équipe développe un plan de crowdsourcing à l’échelle mondiale, des innovations révolutionnaires pour vaincre la maladie d’Alzheimer

(Note : il est prévu une séance d’information pour les médias ainsi qu’une séance de questions et réponses à 11 heures, heure de New York, le 7 septembre, organisées par les membres de l’équipe d’Alzheimer XPRIZE. Composer le #800-550-1215, ou le 1-213-233-3011 depuis l’international. Veuillez nous informer à l’avance de votre présence en envoyant un courriel à Robyn Reynolds à l’adresse rreynolds@agewave.com.)

WASHINGTON et SAN FRANCISCO--()--Frustrés d’une part par l’absence d’urgence publique et de financements pour vaincre la maladie d’Alzheimer, d’autre part par la lenteur de la science, une équipe de scientifiques et de défenseurs de renommée internationale ont uni leurs forces à travers le monde pour crowdsourcer une nouvelle approche du 21e siècle, afin de propulser les progrès scientifiques et surmonter les nombreux obstacles à la disparition de cette horrible maladie.

Cette initiative, axée sur la découverte de nouvelles technologies novatrices pour la santé du cerveau, vise à susciter l’intérêt d’un large éventail d’innovateurs experts et profanes du monde entier, travaillant dans des domaines aussi variés que l’intelligence artificielle, la biotechnologie, les produits pharmaceutiques de précision, la physique, les jeux vidéos et le « brain hacking », et à concentrer leurs talents et leur ingéniosité dans la détection des prémices de la maladie d’Alzheimer.

« Avec un vieillissement mondial sans précédent, à moins que la maladie d’Alzheimer ne soit stoppée, et ce, très bientôt, celle-ci deviendra l’obstacle sanitaire, social et financier du 21e siècle », a déclaré Ken Dychtwald, Ph. D., fondateur et PDG d’Age Wave, et membre fondateur de l’équipe d’Alzheimer’s Breakthrough.

À l’occasion de l’XPRIZE Visioneers Summit (Sommet des visionnaires XPRIZE) qui aura lieu début octobre, l’équipe d’Alzheimer’s Breakthrough, en compétition avec quatre autres équipes dont les travaux se concentrent sur d’autres grands défis mondiaux, comme la pureté de l’air, l’extraction minière à zéro déchet, la cybersécurité et la réinvention de la démocratie, présentera sa proposition innovante à un groupe constitué de 300 scientifiques, universitaires, visionnaires et bailleurs de fonds qui détermineront lesquels de ces concepts seront « certifiés prêts à être lancés. »

L’idée originale de l’équipe d’Alzheimer’s Breakthrough a été conçue à l’automne 2012 par le psychologue/gérontologue Ken Dychtwald et par le Dr Peter H. Diamandis, fondateur et président exécutif de la Fondation XPRIZE. M. Dychtwald a été captivé par l’approche audacieuse et innovante d’XPRIZE pour résoudre certains des problèmes majeurs de notre époque.

Selon les dires de George Vradenburg, JD, cofondateur et Président d’UsAgainstAlzheimer’s, et membre fondateur de l’équipe d’Alzheimer’s Breakthrough : « En employant le crowdsourcing à l’échelle mondiale et en exploitant des technologies émergentes, nous espérons ouvrir une nouvelle ère d’interventions et de traitements qui offriront les meilleures chances de sauver des vies. »

« Si nous arrivons à prévenir la maladie d’Alzheimer, nous allons débloquer de vastes quantités de potentiel humain et réduire ou éliminer les souffrances de dizaines de millions de victimes ainsi que celles de leurs familles », a déclaré Philip Edgcumbe, Ph. D., un scientifique canadien de 28 ans, ingénieur biomédical, entrepreneur et étudiant en médecine qui dirige l’équipe d’Alzheimer. « Il n’existe actuellement aucun remède contre la maladie d’Alzheimer, qui touche près de 50 millions de personnes à travers le monde, et dont l’incidence devrait tripler au cours des prochaines décennies en raison de la longévité croissante et de la vague de vieillissement mondiale. »

Selon Lisa Genova, Ph. D., médecin neuroscientifique formée à Harvard et auteur du best-seller Still Alice, « Si un XPRIZE était lancé pour lutter contre la maladie d’Alzheimer, cela pourrait changer la perception qu’a le monde de cette maladie, et nous pourrions passer du sentiment que cette maladie ne sera jamais guérie à l’espoir de trouver bientôt des moyens de la prévenir, de la traiter et même de la guérir, comme cela a été le cas avec la tuberculose, la typhoïde, la diphtérie, la polio, certains cancers, le VIH et les maladies cardiaques. »

Plus de 100 spécialistes des neurosciences, défenseurs et experts de la technologie exponentielle ont apporté leurs idées et points de vue pour faire avancer ce processus. Les conseillers de l’équipe incluent : Maria Shriver, activiste, journaliste, ancienne première dame de Californie ; le Dr Geoffrey Ling, Ph. D., ancien directeur fondateur de la biotechnologie chez DARPA ; Rudi Tanzi, Ph. D., professeur de neurologie, Université de Harvard ; le Dr Reisa Sperling, professeur de neurologie, Harvard Medical School ; le Dr Ajay Verma, Ph. D., médecin-hygiéniste en chef chez United Neurosciences ; et le Dr Daniel Kraft, directeur exécutif fondateur, Département de médecine exponentielle, Singularity University.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

UsAgainstAlzheimer’s
Jeannette O’Connor, 202-302-3268
Joconnor@usagainstalzheimers.org
ou
Age Wave
Robyn Reynolds, 510-899-4004
Rreynolds@agewave.com

Contacts

UsAgainstAlzheimer’s
Jeannette O’Connor, 202-302-3268
Joconnor@usagainstalzheimers.org
ou
Age Wave
Robyn Reynolds, 510-899-4004
Rreynolds@agewave.com