Elior Group : Chiffre d’affaires

Bonne dynamique de croissance sur les 9 premiers mois de l’exercice

Perspectives annuelles confirmées

  • Croissance du chiffre d’affaires de 10,0 % dont 3,6 % de croissance organique hors effet des sorties volontaires de contrats en dépit d’un effet calendaire défavorable estimé à plus de 0,5 %
  • Perspectives annuelles confirmées

PARIS--()--Regulatory News:

Elior Group (Paris:ELIOR) (Euronext Paris – ISIN : FR 0011950732), un des leaders mondiaux de la restauration et des services, publie son chiffre d’affaires au 30 juin 2017, pour les 9 premiers mois de l’exercice 2016-2017.

Philippe Salle, président-directeur général d’Elior Group, commente : « La performance du 3e trimestre de l’exercice 2016-2017 témoigne une nouvelle fois de la bonne dynamique enclenchée dans le Groupe. La croissance organique des 9 premiers mois - hors sorties volontaires de contrats - atteint 3,6 % en dépit de l’effet calendaire défavorable aux 1er et 3e trimestres. Les acquisitions réalisées principalement aux États-Unis et au Royaume-Uni contribuent à hauteur de 8,3 % à la croissance totale du chiffre d’affaires. Leur bonne intégration, ainsi que les actions menées dans le cadre du plan de transformation Tsubaki, participent à l’amélioration de la rentabilité de nos activités. Nous restons donc confiants dans nos perspectives annuelles et à horizon 2020 ».

             

Chiffre d’affaires
(en millions d’euros)

 

9M
2016-2017

 

9M
2015-2016

  Variation
Restauration collectives et services   3 630   3 277   + 10,8 %
Restauration de concession 1 242 1 152 + 7,8 %
Total Elior Group   4 872   4 429   + 10,0 %

Développement commercial

Le développement commercial a été soutenu au cours des 9 premiers mois de l’exercice 2016-2017. Dans la restauration collective, le taux de rétention a continué sa progression au cours de la période, malgré les conséquences de la revue du portefeuille de contrats qui a principalement concerné la France, l’Italie et l’Espagne. Il s’élève à 94,1 % à fin juin 2017. Au cours du 3e trimestre, des contrats significatifs ont été signés en restauration collective et services, notamment avec la ville de Sartrouville, L’Oréal et l’hôpital Robert Schuman à Metz en France, le Petroc College au Royaume-Uni, le College of Coastal Georgia aux États-Unis, le lycée français d’Alicante en Espagne, et les municipalités de Lodi et Casale Monferrato en Italie. Dans la restauration de concession, le Groupe a remporté des contrats, notamment pour des aires d’autoroutes du réseau APRR en France.

Croissance externe

Au cours du 3e trimestre de l’exercice 2016-2017, le Groupe a réalisé une petite acquisition ciblée en restauration collective au Royaume-Uni et a consolidé à partir du mois d’avril les acquisitions réalisées en Inde au 2e trimestre.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à 4 872 millions d’euros pour les 9 premiers mois de l’exercice 2016-2017. La progression de 10,0 % par rapport à l’exercice précédent s’explique par la croissance organique de 2,2 % sur la période – affectée par l’impact des sorties volontaires de contrats pour 1,4 % et par un effet calendaire défavorable estimé à plus de 0,5 % – et par les effets positif de la croissance externe pour 8,3 % et négatif des variations de taux de change pour 0,5 %.

Au 3e trimestre 2016-2017, il s’élève à 1 659 millions d’euros, en croissance de 9,9 % par rapport au 3e trimestre 2015-2016. La croissance organique de 1,5 % est affectée par les sorties volontaires de contrats pour 1,1 % et par un effet calendaire défavorable de l’ordre de 2,0 %.

La part du chiffre d’affaires réalisée à l’international continue de progresser et atteint 55 % pour les 9 premiers mois de l’exercice 2016-2017, contre 52 % pour la même période de 2015-2016.

Le chiffre d'affaires des activités restauration collective et services progresse de 352 millions d'euros, soit + 10,8 % par rapport aux 9 premiers mois de l’exercice 2015-2016, pour s’élever à 3 630 millions d’euros. Il représente 75 % du chiffre d’affaires consolidé du Groupe.

La croissance organique est de 1,0 %. Elle est affectée par la politique de sortie volontaire de contrats non ou peu profitables en Europe. Hors sorties volontaires de contrats, elle s’élève à 2,6 %, indiquant une décélération au 3e trimestre liée à un effet calendaire défavorable.

Les opérations de croissance externe1 ont contribué à hauteur de 339 millions d'euros, soit 10,4 % du chiffre d'affaires de ces activités.

1 ABL Management – consolidé à compter du 1er décembre 2015, Preferred Meals – consolidé à compter du 1er juillet 2016, Waterfall Catering Group – consolidé à compter du 1er septembre 2016, Corporate Chefs – consolidé à compter du 1er février 2017, MegaBite et CRCL – consolidés à compter du 1er avril 2017, acquisitions bolt-on et transfert d’une activité en provenance de la business line restauration de concession

L’effet de l’évolution des taux de change est négatif de 0,6 %.

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 1 698 millions d’euros. La croissance organique est de 0,4 %. Hors sorties volontaires de contrats, elle est de 1,4 %. Le calendrier a un effet très défavorable sur les volumes au 3e trimestre en raison du positionnement des fêtes de Pâques, des vacances scolaires et des jours fériés comparé au 3e trimestre 2015-2016. L’impact négatif estimé sur le chiffre d’affaires est supérieur à 3 % pour le 3e trimestre, et supérieur à 1 % pour les 9 premiers mois de l’exercice.

  • Le marché entreprises bénéficie du niveau de développement soutenu et progresse ainsi, en dépit de l’effet calendaire défavorable au 3e trimestre.
  • Dans l’enseignement, le démarrage de nouveaux contrats compense largement l’effet jour très défavorable sur la période.
  • Sur le marché de la santé, le chiffre d’affaires recule, principalement en raison du non-renouvellement de certains contrats.

À l’international, le chiffre d’affaires progresse de 21,6 % pour s’établir à 1 932 millions d’euros. La croissance organique au cours de la période est de 1,6 %. Hors sorties volontaires de contrats non ou peu profitables en Europe, elle s’élève à 3,7 %. La croissance externe provenant des acquisitions génère une croissance supplémentaire de 21,2 % tandis que l’évolution des taux de change entraîne un recul de 1,3 % du chiffre d’affaires.

  • En Espagne, la bonne performance en entreprises et en enseignement, tirée principalement par un développement soutenu, compense largement le recul du chiffre d’affaires en santé.
  • Aux États-Unis, la croissance organique bénéficie du démarrage de nouveaux contrats sur tous les marchés.
  • En Italie, le chiffre d’affaires est affecté par l’effet calendaire très défavorable au 3e trimestre et par les sorties volontaires de contrats, notamment dans l’enseignement et la santé.
  • Au Royaume-Uni, l’effet calendaire défavorable en entreprises et l’impact des attentats de Londres et de Manchester en entreprises et en enseignement pèsent sur le chiffre d’affaires.

Le chiffre d'affaires de l’activité restauration de concession progresse de 90 millions d’euros au cours des 9 premiers mois de l’exercice 2016-2017. Il s’élève à 1 242 millions d’euros. Il représente 25 % du chiffre d’affaires consolidé du Groupe sur la période.

La croissance organique est de 5,5 %, ou 6,5 % hors sorties volontaires de contrats. Les variations de périmètre résultant de l’acquisition en mai 2016 d’un portefeuille de contrats dans les gares en France, nettes du transfert d’une petite activité à la restauration collective, entraînent une hausse de 2,3 % du chiffre d’affaires. Les variations des taux de change n’ont pas eu d’impact significatif au cours de la période.

En France, le chiffre d’affaires progresse de 4,3 % par rapport aux 9 premiers mois de l’exercice 2015-2016 pour s’établir à 475 millions d’euros. La croissance organique est négative de 1,6 % sur la période.

  • Le marché autoroutes continue d’être affecté par l’arrêt volontaire de certains contrats ainsi que par les travaux de rénovation de sites dont les contrats de concession ont été renouvelés. Toutefois, la saisonnalité défavorable du 2e trimestre s’est renversée au 3e trimestre.
  • Le chiffre d’affaires du marché aéroports recule sur la période. La perte du contrat de restauration des terminaux E et F de Paris-Charles-de-Gaulle n’affecte plus la base de comparaison depuis le mois de février 2017, mais la chute du trafic à Orly-Sud, consécutive à une nouvelle affectation des compagnies aériennes sur les différents terminaux d’Orly, et la fin de la concession de l’aéroport de Nice depuis juin 2017 pèsent sur le chiffre d’affaires.
  • Le marché ville et loisirs progresse grâce au démarrage de nouveaux contrats dans les gares ainsi qu’à la tenue de salons biennaux, comme le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace.

À l’international, la croissance de 10,1 % porte le chiffre d’affaires à 767 millions d’euros pour les 9 premiers mois de l’exercice 2016-2017. La croissance organique s’élève également à 10,1 % sur la période, en l’absence d’effet de change significatif et de changement de périmètre.

  • Le marché autoroutes bénéficie de la hausse du trafic dans la péninsule ibérique, particulièrement au Portugal, et de l’ouverture d’aires en Allemagne, qui compensent largement la fermeture de certaines aires en Italie.
  • Le marché aéroports bénéficie de tendances positives d’évolution du trafic, notamment au Mexique, en Espagne et au Portugal, ainsi que de l’ouverture de nouveaux points de vente en Espagne (Bilbao, Fuerteventura, Ibiza), au Portugal, aux États-Unis (Los Angeles) et au Mexique.

Éléments d’appréciation de la performance attendue au second semestre

Dans la restauration collective et les services, la performance au second semestre devrait refléter :

  • une poursuite de la croissance organique et externe en Amérique du Nord,
  • une reprise de la croissance au Royaume–Uni,
  • un impact dilutif des acquisitions, notamment en raison de leur forte exposition au marché de l’enseignement,
  • un effet calendaire défavorable,
  • une pression accrue de l’inflation des coûts de personnel ou de matières premières dans certains pays (notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni).

Dans la restauration de concession, la performance au second semestre devrait refléter :

  • une base de comparaison plus favorable en France, mais la poursuite de l’effet négatif des renouvellements de contrats sur autoroutes ainsi que la fermeture en juin des derniers points de vente exploités à l’aéroport de Nice,
  • les bonnes tendances de trafic durant la saison d’été (notamment en Espagne, au Portugal et en Amérique).

Perspectives

Dans le cadre de la stratégie 2020, le Groupe poursuit sa transformation pour accélérer son développement. Après une première année de planification et de lancement des différents projets à l’échelle du Groupe, l’exercice 2016-2017 devrait permettre d’accélérer la dynamique de croissance rentable initiée en 2015-2016. Ainsi le Groupe confirme pour l’exercice 2016-2017 :

  • une croissance organique d’au moins 3 % hors effet des sorties volontaires de contrats dont l’impact sera inférieur à 150 points de base,
  • un taux de marge d’Ebitda retraité en amélioration de 20 à 30 points de base par rapport à l’exercice 2015-2016 (à périmètre constant),
  • une croissance significative de l’Ebitda retraité et du résultat net par action ajusté.
 

Agenda financier :

 

  • 6 décembre 2017 : résultats annuels de l’exercice 2016-2017, communiqué de presse avant bourse et conférence

Annexe 1 : Définition des indicateurs alternatifs de performance
Annexe 2 : Évolution du chiffre d’affaires par activité et par zone géographique
Annexe 3 : Évolution du chiffre d’affaires par zone géographique
Annexe 4 : Évolution du chiffre d’affaires par marché

Le présent communiqué de presse est publié en français et en anglais. En cas de divergence entre ces versions, la version originale rédigée en français fait foi.

À propos d’Elior Group

Créé en 1991, Elior Group, un des leaders mondiaux de la restauration et des services, est aujourd’hui le restaurateur de référence dans le monde de l’entreprise, de l’enseignement et de la santé, ainsi que dans l’univers du voyage.

Désormais présent dans 15 pays, le Groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 5 896 millions d’euros. Ses 120 000 collaborateurs accueillent chaque jour 4,4 millions de clients dans 23 000 restaurants et points de vente. Leur mission est de prendre soin de chacun grâce à des solutions de restauration et des services personnalisés pour une expérience consommateur innovante.

Particulièrement attentif à sa responsabilité sociétale, Elior Group est adhérent au Global Compact des Nations unies depuis 2004, dont il a atteint le niveau advanced en 2015. L’exigence professionnelle de ses équipes, leur engagement quotidien pour la qualité et l’innovation, et leur attachement à proposer un moment privilégié s’expriment dans la signature « Time savored ».

Pour plus de renseignements : http://www.eliorgroup.com Elior Group sur Twitter : @Elior_Group

Annexe 1 : Définition des indicateurs alternatifs de performance

Croissance organique du chiffre d’affaires consolidé : pourcentage de croissance du chiffre d’affaires consolidé, ajusté de l’effet (i) de la variation des taux de change en appliquant la méthode de calcul décrite au paragraphe 4.1.4.1 du document de référence, et (ii) des variations de périmètre autres que marginales.

Ebitda comptable : somme des éléments suivants tels qu’ils sont enregistrés dans le compte de résultat des états financiers consolidés : (i) le résultat opérationnel courant incluant la quote-part de résultat des entreprises associées dans la continuité des opérations du Groupe, (ii) les dotations nettes aux amortissements enregistrées au sein du résultat opérationnel courant, et (iii) les dotations nettes aux provisions enregistrées au sein du résultat opérationnel courant.

Ebitda retraité : Ebitda comptable tel que défini ci-avant retraité de la charge des options de souscription ou d’achat d’actions et des actions gratuites attribuées par les sociétés du Groupe.

Taux de marge d’Ebitda retraité : rapport de l’Ebitda retraité sur le chiffre d’affaires consolidé.

Ebita retraité : résultat opérationnel courant IFRS retraité de la charge des options de souscription ou d’achat d’actions et des actions gratuites attribuées par les sociétés du Groupe ainsi que des dotations nettes sur actifs incorporels reconnus en consolidation.

Résultat net par action ajusté : résultat net part du Groupe retraité des « autres produits et charges opérationnels non courants », nets de l’effet d’impôt calculé au taux normatif Groupe de 34 % et des dotations aux amortissements relatives aux actifs incorporels reconnus en consolidation (listes clients notamment).

Free cash flow : somme des éléments suivants, tels qu’ils sont définis par ailleurs et sont enregistrés dans des rubriques individuelles (ou calculés comme la somme de rubriques individuelles) dans le tableau des flux de trésorerie des états financiers consolidés :

  • Ebitda retraité,
  • investissements opérationnels nets dans des actifs corporels et incorporels,
  • variation des besoins en fonds de roulement opérationnels nets,
  • impôts versés qui comprennent notamment l’impôt sur les bénéfices, la CVAE en France et l’IRAP en Italie,
  • autres flux, constitués pour l’essentiel des sommes décaissées (i) au titre des éléments non récurrents du compte de résultat et (ii) au titre des passifs provisionnés lors de la mise en juste valeur des acquisitions de sociétés consolidées.

Taux de conversion : rapport du free cash flow sur l’Ebitda retraité.

Ratio de levier (selon la définition des covenants du Contrat de Crédit Senior calculé et présenté au titre de l’endettement financier du Groupe à une date de clôture donnée) : rapport de l’endettement financier net (à la date de la clôture déterminé selon la définition et les covenants du Contrat de Crédit Senior tel que décrit à la section 4.7.2 « Contrat de Crédit Senior » du document de référence, c’est-à-dire excluant les frais d’émission non amortis, d’une part, et la juste valeur des instruments dérivés d’autre part) et de l’Ebitda retraité calculé sur les 12 derniers mois glissants à la date de la clôture considérée, proforma de l’Ebitda des acquisitions et des cessions de sociétés consolidées réalisées au cours de la période de 12 mois précédant cette date.

Annexe 2 : Évolution du chiffre d’affaires par activité et par zone géographique

  1er trim.   1er trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(en millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 556 558 -0,4% 0,0% 0,0% -0,4%
International   631   535   0,6%   19,8%   -2,6%   17,9%
Restauration collective & services   1 187   1 093   0,2%   9,7%   -1,3%   8,5%
France 161 154 -3,4% 8,5% 0,0% 5,1%
International   246   228   8,7%   0,0%   -1,0%   7,7%
Concessions   407   382   3,9%   3,4%   -0,6%   6,7%
TOTAL GROUPE   1 594   1 475   1,1%   8,1%   -1,1%   8,1%
  2nd trim.   2nd trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(en millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 593 573 3,5% 0,0% 0,0% 3,5%
International   653   528   4,2%   20,1%   -0,6%   23,7%
Restauration collective & services   1 246   1 101   3,8%   9,6%   -0,3%   13,2%
France 145 133 -0,6% 9,1% 0,0% 8,5%
International   228   211   8,2%   0,0%   0,2%   8,3%
Concessions   373   344   4,8%   3,5%   0,1%   8,4%
TOTAL GROUPE   1 619   1 445   4,1%   8,2%   -0,2%   12,0%
  3e trim.   3e trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
EN MILLIONS D'EUROS 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 549 557 -1,9% 0,4% 0,0% -1,5%
International   648   525   0,1%   23,8%   -0,6%   23,3%
Restauration Collective & services   1 197   1 083   -0,9%   11,7%   -0,3%   10,5%
France 169 168 -0,7% 1,0% 0,0% 0,3%
International   293   258   12,9%   0,0%   0,7%   13,6%
Concessions   462   427   7,5%   0,4%   0,4%   8,3%
TOTAL GROUPE   1 659   1 509   1,5%   8,5%   -0,1%   9,9%
  9 mois   9 mois   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
EN MILLIONS D'EUROS 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 1 698 1 689 0,4% 0,1% 0,0% 0,6%
International   1 932   1 589   1,6%   21,2%   -1,3%   21,6%
Restauration Collective & services   3 630   3 277   1,0%   10,4%   -0,6%   10,8%
France 475 455 -1,6% 5,9% 0,0% 4,3%
International   767   697   10,1%   0,0%   0,0%   10,1%
Concessions   1 242   1 152   5,5%   2,3%   0,0%   7,8%
TOTAL GROUPE   4 872   4 429   2,2%   8,3%   -0,5%   10,0%

1. Les variations de périmètre comprennent les acquisitions réalisées aux États-Unis, en Europe et en Inde, ainsi que les cessions réalisées ou à venir d’actifs non stratégiques.
2. Les variations de change proviennent de l’évolution des taux de conversion du dollar américain, de la livre sterling, du peso mexicain et du peso chilien.

Annexe 3 : Évolution du chiffre d’affaires par zone géographique

  1er trim.   1er trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(en millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 717 712 -1,0% 1,8% 0,0% 0,8%
Reste Europe 560 546 0,0% 5,6% -3,0% 2,5%
Reste Monde   316   217   10,9%   34,9%   0,1%   45,8%
TOTAL GROUPE   1 594   1 475   1,1%   8,1%   -1,1%   8,1%
  2nd trim.   2nd trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(en millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 738 707 2,7% 1,7% 0,0% 4,4%
Reste Europe 552 512 3,2% 6,3% -1,8% 7,8%
Reste Monde   329   227   10,1%   32,5%   2,7%   45,2%
TOTAL GROUPE   1 619   1 445   4,1%   8,2%   -0,2%   12,0%
  3e trim.   3e trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(En millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 718 726 -1,6% 0,6% 0,0% -1,1%
Reste Europe 591 558 1,5% 5,7% -1,3% 6,0%
Reste Monde   349   225   11,2%   41,3%   2,6%   55,0%
TOTAL GROUPE   1 659   1 509   1,5%   8,5%   -0,1%   9,9%
  9 mois   9 mois   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(En millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
France 2 173 2 144 0,0% 1,4% 0,0% 1,4%
Reste Europe 1 704 1 617 1,5% 5,9% -2,0% 5,4%
Reste Monde   995   669   10,7%   36,2%   1,8%   48,7%
TOTAL GROUPE   4 872   4 429   2,2%   8,3%   -0,5%   10,0%

1. Les variations de périmètre comprennent les acquisitions réalisées aux États-Unis, en Europe et en Inde, ainsi que les cessions réalisées ou à venir d’actifs non stratégiques.
2. Les variations de change proviennent de l’évolution des taux de conversion du dollar américain, de la livre sterling, du peso mexicain et du peso chilien.

Annexe 4 : Évolution du chiffre d’affaires par marché

  1er trim.   1er trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(en millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
Entreprises et administrations 505 500 -0,4% 3,9% -2,4% 1,0%
Enseignement 385 305 0,5% 26,3% -0,3% 26,4%
Santé   296   288   0,7%   2,4%   -0,4%   2,7%
Restauration collective & services   1 187   1 093   0,2%   9,7%   -1,3%   8,5%
Autoroutes 129 132 -2,6% -0,1% 0,2% -2,5%
Aéroports 177 168 6,7% 0,1% -1,0% 5,7%
Ville et loisirs   101   82   8,5%   15,9%   -1,0%   23,5%
Concessions   407   382   3,9%   3,4%   -0,6%   6,7%
TOTAL GROUPE   1 594   1 475   1,1%   8,1%   -1,1%   8,1%
  2nd trim.   2nd trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
(en millions d'euros) 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
Entreprises et administrations 525 497 3,7% 3,0% -1,0% 5,7%
Enseignement 421 315 7,2% 26,3% 0,2% 33,7%
Santé   300   289   0,4%   2,8%   0,5%   3,7%
Restauration collective & services   1 246   1 101   3,8%   9,6%   -0,3%   13,2%
Autoroutes 113 120 -5,8% 0,0% 0,5% -5,3%
Aéroports 165 148 11,0% 0,0% 0,2% 11,2%
Ville et loisirs   95   76   9,3%   15,9%   -0,7%   24,4%
Concessions   373   344   4,8%   3,5%   0,1%   8,4%
TOTAL GROUPE   1 619   1 445   4,1%   8,2%   -0,2%   12,0%
  3e trim.   3e trim.   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
EN MILLIONS D'EUROS 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
Entreprises et Administrations 544 506 -0,7% 9,0% -0,8% 7,5%
Enseignement 356 292 -4,0% 25,8% 0,1% 21,9%
Santé   297   285   1,8%   2,1%   0,3%   4,2%
Restauration Collective & services   1 197   1 083   -0,9%   11,7%   -0,3%   10,5%
Autoroutes 150 145 3,3% 0,0% 0,4% 3,6%
Aéroports 215 188 13,7% 0,0% 0,6% 14,3%
Ville et Loisirs   97   94   1,6%   1,8%   0,0%   3,5%
Concessions   462   427   7,5%   0,4%   0,4%   8,3%
TOTAL GROUPE   1 659   1 509   1,5%   8,5%   -0,1%   9,9%
  9 mois   9 mois   Croissance   Variations de   Ecart de   Variation
EN MILLIONS D'EUROS 2016-2017 2015-2016 organique (1) périmètre (2) change (3) totale
Entreprises et Administrations 1 575 1 503 0,8% 5,3% -1,4% 4,7%
Enseignement 1 162 911 1,4% 26,1% 0,0% 27,5%
Santé   894   863   1,0%   2,4%   0,1%   3,5%
Restauration Collective & services   3 630   3 277   1,0%   10,4%   -0,6%   10,8%
Autoroutes 392 396 -1,4% 0,0% 0,3% -1,1%
Aéroports 557 504 10,6% 0,0% 0,0% 10,5%
Ville et Loisirs   293   252   6,2%   10,7%   -0,5%   16,3%
Concessions   1 242   1 152   5,5%   2,3%   0,0%   7,8%
TOTAL GROUPE   4 872   4 429   2,2%   8,3%   -0,5%   10,0%

1. Les variations de périmètre comprennent les acquisitions réalisées aux États-Unis, en Europe et en Inde, ainsi que les cessions réalisées ou à venir d’actifs non stratégiques.
2. Les variations de change proviennent de l’évolution des taux de conversion du dollar américain, de la livre sterling, du peso mexicain et du peso chilien.

Contacts

Elior Group
Contact investisseurs
Marie de Scorbiac, +33 (0)1 71 06 70 13
marie.descorbiac@eliorgroup.com
ou
Contact presse
Anne-Laure Sanguinetti, +33 (0)1 71 06 70 57
annelaure.sanguinetti@eliorgroup.com

Contacts

Elior Group
Contact investisseurs
Marie de Scorbiac, +33 (0)1 71 06 70 13
marie.descorbiac@eliorgroup.com
ou
Contact presse
Anne-Laure Sanguinetti, +33 (0)1 71 06 70 57
annelaure.sanguinetti@eliorgroup.com