A LA RECHERCHE DES HÉRITIERS DE L’ART VOLÉ

La Piste mène aux USA, de Miami à Los Angeles

MIAMI--()--Un avocat international à Miami a été engagé dernièrement dans la lutte pour le recouvrement de biens culturels spoliés pendant la seconde guerre mondiale.

Il s’agit d’une mission récemment confiée par la Commission de Restitution des Pays-Bas, nommée officiellement, De Adviescommissie Restitutieverzoeken Cultuurgoederen en Tweede Wereldoorlog (La Commission Consultative sur les Demandes de Restitution de Biens Culturels de la Seconde Guerre Mondiale).

Parmi les demandes approuvées était un tableau par le paysagiste néerlandais, B.C. Koekkoek dont l’attribution de propriété actualisée s’est réduite à 6 co-héritiers, après une recherche qui a touché une quarantaine de descendants du dernier propriétaire reconnu.

Le tableau appartenait à un marchand de biens israélite à Amsterdam ruiné par une ordonnance des nazis qui excluait les juifs de la vie économique des territoires sous leur occupation. Ensuite obligé à rendre ses biens restants, ce tableau a été vendu aux enchères, alors que la famille du propriétaire a péri à Auschwitz.

Parmi les six héritiers reconnus, il y en a un qui habitait aux États-Unis. La tâche de rechercher cette personne fut confiée à un notaire néerlandais qui, à son tour, a saisi un avocat international, Me. David S. Willig de Miami, pour déterminer l’identité du successeur de l’un des héritiers aux USA.

Au Pays-Bas, ils avaient déterminé que l’un des co-héritiers, né à New York, serait était retourné aux Etats-Unis de façon permanente. Selon l’information fournie à Me. Willig, le conjoint de cet héritier était supposé aussi être mort, ce qui bloquait la recherche à Amsterdam.

Le juriste américain, aussi inscrit au Barreau de Paris, s’est mis à la recherche et a rapidement identifié l’ayant-droit d’un sixième de ce tableau, et encore vivant.

Me. Willig est lui-même étonné de la célérité d’arriver au bout de son travail. « J’ai identifié un document à Los Angeles qui indiquait le chemin direct à l’héritier, et tout cela avant même de toucher la provision pour ce dossier. »

Contacts

Français :
Marie-Louise VIEUX, 1-305-860-1881
ou
Anglais :
Jackie Silver
Email : interlawpress@gmail.com

Release Summary

Héritier de l'art volé retrouvé aux USA.

Contacts

Français :
Marie-Louise VIEUX, 1-305-860-1881
ou
Anglais :
Jackie Silver
Email : interlawpress@gmail.com