Une nouvelle étude enquête sur l’utilité clinique de l’ORi™, Oxygen Reserve Index™ de Masimo

NEUCHÂTEL, Suisse--()--Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd’hui les résultats d’un abrégé présenté récemment lors de l'assemblée annuelle de l’International Anesthesia Research Society (IARS) à Washington, DC. Dans cette étude, des chercheurs de la UC Davis School of Medicine ont évalué l’utilité clinique potentielle de Oxygen Reserve Index™ de Masimo comme un avertissement précoce de la désaturation en hémoglobine des artères chez les patients critiques.1

L’ORi est un indicateur relatif à la pression partielle en oxygène dans le sang artériel (PaO2) variant de 100 à 200 mmHg. L’ORi est sensé compléter et non pas remplacer la saturation en oxygène (SpO2) et les mesures de la PaO2. En tant que paramètre « index » avec une mesure sans unité allant de 0 à 1, l’ORi peut être baissée et offre des alertes optionnelles pour prévenir les cliniciens de tout changement de sa réserve d’oxygène chez un patient.

Dans son étude future, collaborative et d’observation, Dr Leonard Lee et ses collègues ont fait participé 40 adultes atteints à un stade critique qui devaient subir une chirurgie facultative requérant une intubation endotrachéale et a planifié un contrôle de la pression artérielle par cathéter avant de procéder à l’anesthésie générale. Les valeurs de l’ORi des patients ont été mesurées en utilisant un Masimo Radical-7® Pulse CO-Oximeter®. Les chercheurs ont enregistré le temps écoulé à partir du début de l’alerte ORi (déclenchée en réduisant la valeur absolue et le taux de change de l’ORi) à 94 % de la saturation en oxygène, ainsi que le temps écoulé entre 98 % et 94 % de saturation. La durée moyenne entre le début de l’alerte ORi et les 98 % de saturation fut considérée comme la baisse moyenne en temps d’alerte fourni par l’ORi.

Les chercheurs en ont conclu que parmi les patients, la durée moyenne entre le début de l’alerte ORi et les 94 % de saturation en oxygène était de 80±38 secondes (allant de 29 à 227 secondes). La durée moyenne entre les 98 % et les 94 % de saturation était de 46±23 secondes (allant de 12 à 108 secondes). Par conséquent, l’augmentation moyenne en temps d’alerte fournie par l’ORi était de 34±23 secondes (allant de 4 à 119 secondes). En termes de pourcentage, l’augmentation fournie par l’ORi était de 96 %±92 % (allant de 5 % à 479 %).

Les chercheurs en ont conclu que l’étude « démontrait l’utilité potentielle de l’ORi en tant qu’alerte avancée de désaturation artérielle et en tant que complément au SpO2. Cette période d’alerte supplémentaire pourrait potentiellement aider à améliorer la sécurité des patients en permettant des appels précoces pour demander de l’aide de la part d’une personne plus expérimentée, ou pour modifier la gestion des voies respiratoires. Pour cette analyse, nous avons défini la fin de l’alerte précoce à 98 % de SpO2. Dans des situations cliniques, ce SpO2 pourrait ne pas être considéré comme étant crucial. L’utilisation d’un SpO2 plus bas en tant que niveau d’alerte augmenterait l’alerte précoce fournie par l’ORi. Des analyses plus poussées montrant la corrélation entre l’ORi et le PaO2, l’utilisation de l’ORi en tant que guide de pré-oxygénation, ainsi que son utilité chez les obèses morbides sont autant de domaines pour de futures études. »

Dans une autre étude récente, des chercheurs du Children’s Medical Center à Dallas, Texas ont conclu que l’ORi pouvait fournir aux cliniciens une alerte avancée d’une médiane de 31,5 secondes pour signaler la dénaturation imminente chez les patients en pédiatrie avec une apnée déclenchée après pré-oxygénation.2

L’ORi n’a pas obtenu l’autorisation 510(k) de la FDA et n’est pas en vente aux États-Unis.

@MasimoInnovates| #Masimo

Références
 
    1.   Lee L, Singh A, Applegate R, et Fleming N. Oxygen Reserve Index: An early warning for desaturation in critically ill patients. Procès-Verbal du 2017 IARS Annual Meeting à Washington, DC. Abrégé #A1406.
2. Szmuk P et al. Oxygen Reserve Index A Novel Noninvasive Measure of Oxygen Reserve—A Pilot Study. Anesthesiology. 4 2016, Vol. 124, 779-784. doi:10.1097/ALN.0000000000001009.

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial des technologies de surveillance non invasives novatrices. Notre mission est d’améliorer les résultats des patients et de réduire le coût des soins. En 1995, la société a lancé l’oxymétrie de pouls Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusion™, qui dans plusieurs études s’est avérée capable de réduire considérablement les fausses alertes et de surveiller avec précision les alertes réelles. Il a également été démontré que Masimo SET® aide les cliniciens à réduire la rétinopathie sévère de la prématurité chez les nouveau-nés1, à améliorer le dépistage CCHD chez les nouveau-nés2, et, lorsqu’il est utilisé pour un suivi continu avec Masimo Patient SafetyNet™* dans les salles post-chirurgicales, à réduire les activations et les coûts d’intervention rapide3,4,5. On estime que Masimo SET® est utilisé chez plus de 100 millions de patients dans les principaux hôpitaux et autres établissements de soins de santé à travers le monde6, dont 16 des 20 meilleurs hôpitaux listés dans le bulletin d’honneur intitulé U.S. News and World Report Best Hospitals Honor Roll de 2016-177. En 2005, Masimo a lancé la technologie rainbow® Pulse CO-Oximetry, qui permet la surveillance non invasive et en continu des constituants sanguins qui nécessitaient auparavant des procédures invasives pour être mesurés, y compris l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine (SpMet®), et plus récemment, l’indice de variabilité de la pleth (PVi®) et l’indice de réserve en oxygène (ORi™), en plus du SpO2, du taux de pouls et de l’indice de perfusion (Perfusion Index, PI). En 2014, Masimo a introduit Root®, une plateforme intuitive de connectivité et de suivi des patients dotée de l’interface Masimo Open Connect™ (MOC-9™) qui permet à d’autres sociétés d’ajouter à Root d’autres fonctionnalités et capacités de mesure. Masimo joue également un rôle actif de leader en santé mobile, avec des produits, tels que le moniteur de patient portable Radius-7™, l’oxymètre de pouls pour smartphones iSpO2® et l’oxymètre de pouls du bout des doigts MightySat™. Un complément d’information sur Masimo et ses produits est disponible sur www.masimo.com. Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles à l’adresse http://www.masimo.com/cpub/clinical-evidence.htm.

* L’utilisation de la marque de commerce Patient SafetyNet est sous licence du consortium appelé University HealthSystem Consortium.

Références
     
1. Castillo A et al. Prevention of Retinopathy of Prematurity in Preterm Infants through Changes in Clinical Practice and SpO2 Technology. Acta Paediatr. Févr. 2011;100(2):188-92.
2. de-Wahl Granelli A et al. Impact of pulse oximetry screening on the detection of duct dependent congenital heart disease: a Swedish prospective screening study in 39,821 newborns. BMJ. 2009;338.
3. Taenzer AH et al. Impact of Pulse Oximetry Surveillance on Rescue Events and Intensive Care Unit Transfers: A Before-And-After Concurrence Study. Anesthesiology. 2010;112(2):282-287.
4. Taenzer AH et al. Postoperative Monitoring – The Dartmouth Experience. Newsletter de l’Anesthesia Patient Safety Foundation. Printemps-Été 2012.
5. McGrath SP et al. Surveillance Monitoring Management for General Care Units: Strategy, Design, and Implementation. The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety. Juil. 2016;42(7):293-302.
6. Estimation : Données d’archives Masimo.
7.

http://health.usnews.com/health-care/best-hospitals/articles/best-hospitals-honor-roll-and-overview.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles, au sens de l’article 27A de la loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles comprennent, notamment, des déclarations concernant l’efficacité potentielle de l’ORi™ de Masimo. Ces déclarations prévisionnelles sont fondées sur les attentes actuelles concernant des événements futurs susceptibles de nous affecter, et sont assujetties à des risques et incertitudes, tous difficiles à prédire, souvent indépendants de notre volonté, et susceptibles de faire varier sensiblement et négativement nos résultats réels par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles, ceci en conséquence de divers facteurs de risques qui incluent, sans s’y limiter : les risques liés à nos hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de mesure non invasives uniques de Masimo, y compris l’ORi de Masimo, contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité des patients ; ainsi que d’autres facteurs abordés dans la section « Risk Factors » (facteurs de risque) de nos rapports les plus récents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC »), disponibles gratuitement sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les « Facteurs de risque » figurant dans nos rapports les plus récents déposés auprès de la SEC, que ce soit en réponse à de nouvelles informations, des événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Masimo
Evan Lamb, 949-396-3376
elamb@masimo.com

Contacts

Masimo
Evan Lamb, 949-396-3376
elamb@masimo.com