mPrest et Vector, le plus grand fournisseur d’électricité de Nouvelle-Zélande, signent un contrat visant à offrir l’« Internet de l'énergie » à plus d'un million de clients

mPrest va intégrer, gérer et synchroniser les ressources énergétiques distribuées (distributed energy resources, DER) déployées sur le réseau intelligent de Vector

PETACH TIKWA, Israël--()--mPrest, un prestataire mondial de logiciels critiques pour l’« Internet de l'énergie », a annoncé aujourd'hui que son produit Distributed Energy Resource Management (mDERMS) allait être déployé sur le réseau intelligent de Vector. Vector est la plus importante société d'infrastructure multiréseau néo-zélandaise, distribuant des services d'énergie et de communications à plus de 1,2 million de domiciles et d'entreprises. La solution mDERMS permettra à Vector d'améliorer son efficacité opérationnelle et, à terme, d'offrir à ses clients de nouveaux services dont, notamment, l'optimisation de l'énergie domestique, des solutions d’énergie propre, la contribution au réseau et le commerce de l'énergie.

« Ce projet représente un nouveau niveau de contrôle logiciel pour le secteur des services publics », a déclaré Ron Halpern, directeur commercial chez mPrest. « mPrest va intégrer toutes les ressources énergétiques distribuées (DER) de Vector, offrant une vue d'ensemble situationnelle tout en assurant une utilisation maximale de ces ressources distribuées. Ce nouveau niveau de contrôle permettra à Vector de progresser vers son objectif, qui est d’offrir à ses clients un accès plus large aux marchés énergétiques participatifs, de réaliser des économies en termes de dépenses en capital et de dépenses opérationnelles en développant son réseau numérique, d’améliorer ses services et de créer de nouvelles offres pour ses clients. »

La plateforme mDERMS va unifier, en un seul système de commande et de contrôle distribué, les diverses ressources énergétiques de Vector, y compris les systèmes solaires photovoltaïques, le stockage de prochaine génération et la réponse à la demande. mPrest va également intégrer les plateformes opérationnelles internes de Vector, y compris les systèmes SIG, la distribution automatisée et la gestion de la performance des actifs, en un système informatique et opérationnel intégré visant à assurer un meilleur contrôle et une efficacité maximale, réduire les coûts et les risques pour Vector, tout en augmentant les options et en réduisant les factures énergétiques de ses clients.

Simon Mackenzie, le directeur général de Vector, a déclaré que la société se concentrait sur la création d'un nouvel avenir énergétique pour ses clients et que la plateforme mDERMS constituait une étape supplémentaire en direction de cet objectif.

« Il s'agit du système de surveillance, d'analyse et de contrôle le plus complet disponible actuellement dans le monde. Nous l’avons testé en collaboration avec mPrest et nous abordons à présent la phase de totale mise en œuvre. Nous allons par ailleurs développer ensemble le système non seulement pour nos abonnés, mais aussi pour d'autres clients », a précisé M. Mackenzie.

« Vous pouvez le considérer comme un système de systèmes. Le logiciel supervise les applications client, marché et réseau et en gère les performances en temps réel. Grâce à l'autoapprentissage, il est capable d'évaluer et de prévoir de multiples facteurs, y compris les charges, la dynamique du marché, le stockage, la demande client et la capacité. Toutes ces fonctions améliorent grandement la résilience, la sécurité et l'efficacité des solutions client et de notre réseau. »

Avec l'évolution de la maison intelligente, de nouvelles opportunités se présentent pour une utilisation intelligente de l'énergie. Les clients s'attendent dès lors à ce que leurs fournisseurs leur offrent plus de choix. Ils souhaitent aussi pouvoir mieux contrôler la façon dont ils stockent et utilisent l'énergie. En tirant parti de la nouvelle plateforme mDERMS, Vector est en train de démocratiser le réseau intelligent en rendant accessibles à tous ses clients la production énergétique et même la participation aux marchés de l'énergie.

« Le logiciel révolutionnaire de mPrest augmente l'efficacité, la productivité et la réactivité d’un service public. Nos produits offrent à nos clients des avantages et des différentiateurs importants et nous sommes impatients d’échafauder avec Vector ce nouvel avenir énergétique », a confié Natan Barak, président-directeur général de mPrest.

À propos de mPrest

mPrest est un fournisseur mondial de logiciels de surveillance, de contrôle et d’analyse de mégadonnées. Tirant parti d’une vaste expérience de l’IdO industriel acquise sur le terrain, le système d’intégration de systèmes de mPrest est déployé dans divers secteurs, dont les suivants : services publics, protection des infrastructures critiques et défense. Excellant à connecter de multiples disciplines et départements, mPrest offre une vue d'ensemble situationnelle unifiée, des analyses sophistiquées, l’intégration et la gestion de bout en bout des processus IT/OT. Dans le secteur de la défense, mPrest est le fournisseur des logiciels du légendaire système anti-missile Iron Dome. En matière d’« Internet de l’énergie », le leadership de mPrest s’est récemment renforcé avec l’annonce d’un partenariat avec la New York Power Authority (NYPA) dans le cadre duquel mPrest va gérer la performance des transformateurs dans l’ensemble du réseau. Pour plus d'informations sur mPrest, consultez le site www.mprest.com.

À propos de Vector Limited

Société d'infrastructure multiréseau de tout premier plan en Nouvelle-Zélande, Vector fournit des services d'énergie et de communications à plus d'un million de domiciles et d'entreprises. La société détient et gère un portefeuille unique comprenant des services de distribution d'électricité et de gaz, des services de comptage d'électricité et de gaz, des services de gestion de données, ainsi que des réseaux de gaz naturel, de GPL et de fibre optique. Vector est cotée à la bourse de Nouvelle-Zélande sous le sigle VCT. Pour plus d'informations, consultez le site www.vector.co.nz.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

mPrest
Josh Garrett, 646-957-5371
mprest@antennagroup.com

Contacts

mPrest
Josh Garrett, 646-957-5371
mprest@antennagroup.com