Poxel publie ses résultats financiers pour le premier trimestre 2017

LYON, France--()--Regulatory News:

POXEL SA (Paris:POXEL) (Euronext – POXEL - FR0012432516), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les désordres du métabolisme, et notamment le diabète de type 2, publie aujourd’hui sa position de trésorerie pour le premier trimestre 2017. Au 31 mars 2017, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s’élevaient à 38,8 M€ (41,5 M$).

Poxel n’a pas généré de chiffre d’affaires au premier trimestre 2017, conformément aux prévisions de la Société et à sa stratégie de croissance axée sur le développement clinique de ses candidats médicaments, et notamment l’Iméglimine et le PXL770.

« En dehors de nos résultats financiers, nous avons franchi une étape clé et annoncé aujourd’hui des résultats statistiquement significatifs de l’étude de Phase 2b sur l’Imeglimine menée au Japon pour le critère d’évaluation principal et le critère d’évaluation secondaire clé. L’étude, conduite de manière randomisée, en double aveugle, et administrée deux fois par jour pendant 24 semaines, a mis en évidence une efficacité proportionnelle à la dose sur deux marqueurs clés du contrôle glycémique chez 299 patients au Japon », a déclaré Thomas Kuhn, Directeur Géneral de Poxel. « Nous sommes très heureux de ces résultats. Le Japon est un marché clé qui attend désormais un traitement innovant, et qui à ce titre, fait partie intégrante de notre stratégie commerciale. Sur la base de ces résultats, nous pensons que l’Imeglimine pourrait être un candidat de choix pour le traitement de première intention en monothérapie et en association avec les autres traitements du diabète de type 2 au Japon ».

« Nous avons continué à renforcer notre équipe de direction, avec l’arrivée récente de Christophe Arbet-Engels, MD, PhD, notre Directeur Médical et Vice-Président Exécutif en charge du Développement Clinique de Phase III et des Affaires Médicales, et d’Anne Renevot, notre Directeur financier. Christophe et Anne apportent chacun des talents précieux dans le cadre de notre développement », déclare Thomas Kuhn.

Les études de Phase 1 et de Phase 2 ont été réalisées avec l’Imeglimine sur plus de 1.200 sujets aux États-Unis, en Europe et au Japon. Poxel prévoit d’initier le programme de phase 3 au Japon au cours du quatrième trimestre 2017. Médicament pionnier, le PXL770, un activateur direct de la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK), qui régule le métabolisme énergétique cellulaire et dont on considère qu’il imite les effets de l’exercice physique à long terme, est en Phase 1 de développement clinique. Poxel prévoit d’initier la Phase 1 avec administration de doses multiples croissantes au cours du second semestre 2017. En outre, grâce à un accord avec Poxel, ENYO Pharma a mis en œuvre un programme de développement de Phase 1 pour EYP001, un agoniste du récepteur FXR dans le traitement de l’hépatite B.

Présentations programmées aux événements suivants :

  • Conférence de l’Association asiatique pour l’étude du diabète, 19 et 20 mai 2017, Nagoya, Japon ;
  • 15ème Forum Santé Gilbert Dupont, 30 mai 2017, Paris ;
  • Jefferies Global Healthcare Conference, du 6 au 9 juin 2017, New York, Etats-Unis ;
  • Forum Biotech Kepler Cheuvreux, 8 et 9 juin 2017, Paris ;
  • 77èmes Sessions scientifiques de l’American Diabetes Association, du 9 au 13 juin 2017, San Diego, Etats-Unis.

Prochain communiqué financier : 10 juillet 2017

À propos de l’Imeglimine

Premier représentant d’une nouvelle classe chimique d’agents oraux, les Glimines. L’Imeglimine agit sur les trois principaux organes cibles impliqués dans l’homéostasie du glucose : le foie, les muscles et le pancréas. L’Imeglimine a un mécanisme d’action unique qui cible la bioénergétique mitochondriale. Il en découle un effet potentiel réducteur de la glycémie, ainsi que le potentiel d’éviter la dysfonction endothéliale, qui peut avoir des effets protecteurs contre les complications micro et macrovasculaires induites par le diabète, et des bienfaits au niveau de la protection et de la fonction des cellules bêta, susceptibles de ralentir l’avancée de la maladie. Ce mode d’action distinct de celui des traitements existants pour le diabète de type 2 fait de l’Imeglimine un candidat de choix en monothérapie et en complément d’autres traitements tels que la metformine ou la sitagliptine.

À propos de Poxel - www.poxel.com

Poxel s’appuie sur son expertise de développement dans le métabolisme pour développer et valoriser un portefeuille de candidats médicaments, concentré actuellement sur le diabète de type 2. Nous avons terminé le développement de phase 2 aux États-Unis et en Europe de notre produit le plus avancé, l’Imeglimine, premier d’une nouvelle classe thérapeutique ciblant le dysfonctionnement mitochondrial, et qui est entré en développement clinique de phase 2b chez des patients japonais. Nous poursuivons le développement de notre 2e programme, le PXL770, un activateur direct de l’AMPK. Nous entendons générer de la croissance grâce à des partenariats stratégiques et le développement de notre portefeuille.

Contacts

Poxel SA
Jonae R. Barnes, +1 617 818 2985
Senior Vice President, IR and Public Relations
jonae.barnes@poxelpharma.com
ou
Relations Investisseurs / Média - Europe/US
MacDougall Biomedical Communications
Gretchen Schweitzer ou Stephanie May
+49 89 2424 3494 ou +49 175 571 1562
smay@macbiocom.com
ou
Relations Investisseurs / Média - France
NewCap
Florent Alba / Nicolas Merigeau
+33 1 44 71 98 55
poxel@newcap.fr

Contacts

Poxel SA
Jonae R. Barnes, +1 617 818 2985
Senior Vice President, IR and Public Relations
jonae.barnes@poxelpharma.com
ou
Relations Investisseurs / Média - Europe/US
MacDougall Biomedical Communications
Gretchen Schweitzer ou Stephanie May
+49 89 2424 3494 ou +49 175 571 1562
smay@macbiocom.com
ou
Relations Investisseurs / Média - France
NewCap
Florent Alba / Nicolas Merigeau
+33 1 44 71 98 55
poxel@newcap.fr