Axonics® s'apprête à présenter les résultats de l'étude clinique RELAX-OAB lors du Congrès mondial de la Société internationale de neuromodulation

IRVINE, Californie--()--Axonics Modulation Technologies, Inc., développeur du premier système de neuromodulation sacrée (r-SNM™) rechargeable destiné au traitement du dysfonctionnement urinaire et fécal, a annoncé aujourd'hui que les résultats initiaux issus de son étude clinique prospective et multicentrique seraient présentés pour la première fois lors du Congrès mondial de la Société internationale de neuromodulation (International Neuromodulation Society, INS), qui se tiendra le 30 mai 2017 à Édimbourg, en Écosse.

Le professeur Philip Van Kerrebroeck, docteur en médecine, PhD, président du service d'urologie du Centre médical de l'Université de Maastricht, aux Pays-Bas, présentera les données lors du Congrès de l'INS au nom des chercheurs de l'étude.

Cinquante-et-un (51) patients atteints d'hyperactivité vésicale (HAV ou OAB en anglais pour « Overactive Bladder ») et présentant des symptômes d'anancurésie ainsi que de fréquence et d'urgence urinaire, ont été recrutés et intégrés à l'étude RELAX-OAB au sein de centres médicaux leaders situés aux Pays-Bas, en Belgique, en France, et au Royaume-Uni.

« Le système r-SNM d'Axonics a été extrêmement bien reçu par les patients, les chercheurs de l'étude et le personnel clinique », a déclaré Raymond W. Cohen, président-directeur général d'Axonics. « Cette étude, destinée à confirmer les performances du produit en termes d'innocuité et d'efficacité, a accompli bien plus que son objectif. À l'heure où nos efforts se concentrent sur la réalisation d'une étude pivot aux États-Unis et sur l'obtention d'une autorisation de la part de la FDA, nous nous réjouissons à l'idée de mettre en attendant notre produit à disposition des patients dans certains centres internationaux sélectionnés ».

Le système r-SNM d'Axonics a obtenu l’autorisation de marquage européen CE en juin 2016 et l’autorisation de mise sur le marché de la part de Health Canada en décembre 2016 pour le traitement de l’hyperactivité vésicale (HAV), de la rétention urinaire et de l’incontinence fécale. Ces troubles affectent plus de 100 millions d'adultes aux États-Unis et en Europe. La neuromodulation sacrée (NMS ou SNM en anglais pour « sacral neuromodulation ») est un traitement remboursé approuvé par la FDA qui s’est révélé constituer un traitement efficace et durable, largement utilisé en Europe et aux États-Unis depuis vingt ans, avec plus de 250 000 patients ayant bénéficié de cette thérapie à ce jour.

Axonics prévoit de lancer une étude clinique pivot en vue d'une autorisation par la FDA américaine chez des patients souffrant d’hyperactivité vésicale, dans plusieurs centres sélectionnés situés aux États-Unis, au Canada et en Europe, au cours du deuxième semestre 2017.

À propos d’Axonics Modulation Technologies, Inc.
Basée à Irvine, en Californie, Axonics est une société privée de capital risque qui développe une technologie novatrice dans le domaine de la neuromodulation implantable destinée aux patients souffrant de dysfonctionnement urinaire et fécal, qui peut être utilisée dans le cadre de plusieurs indications cliniques. Le système r-SNM d'Axonics intègre un simulateur miniaturisé rechargeable capable de fonctionner pendant une durée minimum de 15 ans, un système de chargement optimisé pour réduire la durée de chargement et permettre une chaleur minimale, une télécommande facile d'utilisation pour le patient, ainsi qu'un programmateur clinique intuitif facilitant la procédure de positionnement de la sonde et la programmation. Axonics compte parmi ses investisseurs Edmond de Rothschild Investment Partners, Advent Life Sciences, NeoMed Management, Legend Capital, Cormorant Asset Management et la Fondation Alfred E. Mann. Pour plus d’informations, consultez le site Internet de la société www.axonicsmodulation.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pure Communications, Inc.
Matt Clawson, 949-370-8500
mclawson@purecommunications.com

Contacts

Pure Communications, Inc.
Matt Clawson, 949-370-8500
mclawson@purecommunications.com