Adocia annonce ses résultats financiers du 1er trimestre 2017

  • Un chiffre d’affaires de 19,4 millions d’euros, dont 18,8 millions d’euros liés à la fin du contrat avec Eli Lilly, sans impact sur la trésorerie
  • Une trésorerie de 52 millions d’euros à fin mars 2017

LYON, France--()--Regulatory News:

ADOCIA (Paris:ADOC) (Euronext Paris : FR0011184241 – ADOC - la « Société ») société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement du diabète par des formulations innovantes de protéines approuvées, annonce ce jour son chiffre d’affaires pour le 1er trimestre 2017 ainsi que sa position de trésorerie à fin mars 2017.

« Le premier trimestre 2017 a été marqué par la décision inattendue de Lilly de mettre un terme à notre collaboration au profit d’un projet interne concurrent. Suite à cette annonce, nous avons récupéré les droits sur BioChaperone® Lispro et menons les opérations nécessaires à la clôture complète du partenariat. En parallèle, nous évaluons les différentes options de partenariat ainsi que le potentiel économique de cette nouvelle classe d’insuline ultra-rapide dont le premier produit vient d’être approuvé en Europe. Sur la base de nos résultats cliniques, nous sommes convaincus du fort potentiel de BioChaperone Lispro dans ce marché. » commente Gérard Soula, président Directeur Général d’Adocia.

« De plus, nous poursuivons le développement de notre portefeuille de produits avec notamment le développement clinique de BioChaperone Combo et préparons l’entrée en phase clinique de nos nouveaux programmes. Nous pensons que les résultats de ces études devraient permettre de confirmer la position d’Adocia comme l’un des leaders dans le développement de produits innovants dans le domaine du diabète. »

  • Détail du chiffre d’affaires pour le 1er trimestre 2017
  31/03/2017   31/03/2016
    (3 mois)   (3 mois)
Revenus de licences 18 819 2 687
Contrats de recherche et de collaboration   598   4 112
Revenus 19 417 6 799

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2017 provient essentiellement de l’accord de collaboration et de licence signé en décembre 2014 avec Eli Lilly relatif au développement d’une insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro. En janvier 2017, Adocia a annoncé la décision d’Eli Lilly de mettre fin à la collaboration sur BioChaperone Lispro.

Cette décision impacte le chiffre d’affaires du premier trimestre 2017 à hauteur de 18,8 millions. En effet, depuis décembre 2014, en normes IFRS, le paiement initial de 40,8 millions d’euros reçu à la signature du contrat était amorti de manière linéaire sur la durée de développement prévue au contrat. La fin du contrat avec Eli Lilly conduit à reconnaitre en chiffre d’affaires sur le premier trimestre 2017 la totalité du solde restant à amortir, soit 18,8 millions d’euros. Ce revenu de licence n’a pas d’impact sur la trésorerie, le paiement initial (up-front payment) ayant été reçu en totalité en décembre 2014, lors de la signature.

Conformément au contrat, et pendant encore une période de 4 mois suivant l’annonce de la décision de Lilly de mettre un terme au contrat, la Société facture l’ensemble des dépenses internes et externes supportées au cours de la période sur le projet développé en partenariat, conduisant ainsi à un revenu au titre du contrat de recherche et développement de 0,6 million d’euros pour le premier trimestre 2017.

  • Situation de trésorerie

Au 31 mars 2017, la trésorerie et équivalents de trésorerie se situent à 52 millions d’euros, à comparer avec un montant de 58 millions d’euros au 1er janvier 2017.

La consommation de trésorerie relative aux opérations d’exploitation s’élève à près de 6 millions d’euros pour ce premier trimestre 2017 comparé à 7,5 millions d’euros au premier trimestre 2016.

A noter que l’encaissement attendu sur les prochains mois du montant du Crédit d’Impôt Recherche sur les dépenses 2016 devrait améliorer de 7,8 millions d’euros la trésorerie de la société.

Les dettes financières à fin mars 2017 s’élèvent à 6,9 millions d’euros et sont constituées principalement de l’emprunt contracté en 2016 pour financer l’acquisition du bâtiment. Fin décembre 2016, ces dettes s’élevaient à 7 millions d’euros.

  • Evènements marquants du 1er trimestre 2017

Le début de l’année a été marqué le 26 janvier 2017 par l’annonce de la décision d’Eli Lilly de mettre un terme au contrat de licence et de collaboration qui avait été signé en décembre 2014. Cette décision enclenche une période de clôture de la collaboration (« wind down period ») de 4 mois au cours de laquelle l’ensemble des contrats, des données et des matériels fabriqués sont transférés à Adocia. Sur la base du dossier de BioChaperone Lispro, le programme d’études cliniques de phase 3 pourrait être initié et Adocia recherche activement un partenaire pour mener ces études cliniques.

Concernant BioChaperone Combo, les résultats de l’étude clinique de phase 1/2 évaluant le contrôle de la glycémie postprandiale (tolérance au repas) chez des sujets avec un diabète de type 2 sont attendus pour le deuxième trimestre 2017.

Adocia prépare également le lancement d’une étude clinique de dose réponse chez les personnes avec un diabète de type 1. Cette étude devrait démarrer au cours du deuxième trimestre 2017.

Pour HinsBet, la stratégie d’Adocia est de licencier le produit à un des acteurs régionaux dans le domaine du diabète, afin de poursuivre le développement et le lancement dans les pays émergents.

En janvier 2017, Adocia a annoncé, le lancement d’un nouveau programme préclinique qui consiste à développer des combinaisons multi-hormonales pour le traitement prandial du diabète de type 1. Ce nouveau programme renforce le portefeuille de projets d’Adocia dédié au traitement du diabète, qui s’était enrichi en 2016 de deux autres programmes : BioChaperone Glucagon humain et BioChaperone Glargine GLP-1.

Adocia prévoit de lancer une première étude clinique sur BioChaperone Glucagon au cours du second trimestre 2017 et prépare deux études cliniques, l’une pour BioChaperone Glargine GLP-1 et l’autre pour les combinaisons multi-hormonales prandiales (BioChaperone Lispro Pramlintide ou BioChaperone Lispro Exenatide) qui devraient être lancées au quatrième trimestre 2017.

A propos d’ADOCIA

Adocia est une société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines déjà approuvées. Le portefeuille de formulations de protéines thérapeutiques pour le traitement du diabète d’Adocia, qui comprend quatre produits en phase clinique et six produits en phase préclinique, est l’un des plus larges et des plus différenciés de l’industrie.

La plateforme technologique brevetée BioChaperone® vise à améliorer l’efficacité et/ou la sécurité des protéines thérapeutiques tout en facilitant leur utilisation par les patients. Adocia adapte BioChaperone à chaque protéine pour une application donnée, afin d’adresser des besoins spécifiques aux patients.

Le pipeline clinique d’Adocia comprend quatre formulations innovantes d’insuline pour le traitement du diabète: deux formulations ultra-rapides d’insuline analogue (BioChaperone Lispro U100 et U200), une formulation à action rapide d’insuline humaine (HinsBet U100) et une combinaison d’insuline lente glargine et de l’insuline à action rapide lispro (BioChaperone Combo). Adocia développe également une formulation aqueuse de glucagon humain (BioChaperone Human Glucagon), deux combinaisons d’insuline glargine avec des GLP-1 (BioChaperone Glargine Dulaglutide et BioChaperone Glargine Liraglutide), deux combinaisons de l’insuline lispro avec des hormones prandiales synergétiques (BioChaperone Lispro Pramlintide and BioChaperone Lispro Exenatide), et une formulation concentrée à action rapide d’insuline humaine (HinsBet U500), toutes en développement préclinique.

Adocia a pour but de délivrer “Des médicaments innovants pour tous, partout.”

Pour en savoir plus sur Adocia, rendez-nous visite sur www.adocia.com

Avertissement

Le présent communiqué contient des déclarations prospectives relatives à Adocia et à ses activités. Adocia estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables. Cependant, aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques dont ceux décrits dans le document de référence d’Adocia déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers le 11 avril 2017 et disponible sur le site Internet d’Adocia (www.adocia.com), et notamment aux incertitudes inhérentes à la recherche et développement, aux futures données cliniques et analyses et à l’évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des marchés sur lesquels Adocia est présente. Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué sont également soumises à des risques inconnus d’Adocia ou qu’Adocia ne considère pas comme significatifs à cette date. La réalisation de tout ou partie de ces risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations d’Adocia diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés dans ces déclarations.

Contacts

Adocia
Gérard Soula, +33 4 72 610 610
Président directeur général
contactinvestisseurs@adocia.com
ou
Relations média Adocia
ALIZE RP
Caroline Carmagnol et Wendy Rigal, + 33 1 44 54 36 61
caroline@alizerp.com
adocia@alizerp.com

Contacts

Adocia
Gérard Soula, +33 4 72 610 610
Président directeur général
contactinvestisseurs@adocia.com
ou
Relations média Adocia
ALIZE RP
Caroline Carmagnol et Wendy Rigal, + 33 1 44 54 36 61
caroline@alizerp.com
adocia@alizerp.com