TOTAL GABON : RÉSULTATS 2016

PORT-GENTIL, République Gabonaise--()--Regulatory News:

Le Conseil d’administration de Total Gabon (Paris:EC) s’est réuni le 4 avril 2017 pour arrêter les comptes définitifs de la Société pour l’exercice 2016.

En 2016, le prix moyen du Brent s’est établi à 43,7 dollars par baril, en baisse de 17% par rapport à 2015 (52,4 dollars par baril). La production de pétrole brut revenant à Total Gabon en 2016 s’élève à 47 400 barils par jour (b/j), contre 47 300 b/j en 2015.

Le chiffre d’affaires de l’année 2016 de Total Gabon s’établit à 745 millions de dollars (M$), en recul de 11% par rapport à 2015 (842 M$), la baisse du prix de vente moyen étant partiellement compensée par l’augmentation de 6% des volumes vendus.

Malgré un chiffre d’affaires en retrait, le résultat net de l’exercice 2016 s’établit à 6 M$, contre une perte de 28 M$ en 2015, du fait de la baisse des coûts d’exploitation de 14% obtenue grâce au programme de réduction des coûts mis en place par la Société et de la comptabilisation de la cession du permis de Mboga à la République Gabonaise.

Le Conseil d’administration, confiant dans la solidité des fondamentaux de la Société, a décidé de proposer à l’Assemblée générale ordinaire des actionnaires, convoquée le 19 mai 2017, la distribution d’un dividende de 4,5 dollars par action, soit 20,25 M$ pour l’ensemble des actionnaires.

Ce dividende sera payable en euros (ou sa contre-valeur en francs CFA) sur la base du cours euro/dollar au jour de l’Assemblée générale.

Principales données financières

       

2016

 

2015

  2016

vs

2015

Prix moyen du Brent   $/b   43,7   52,4   -17%
Prix moyen des bruts Total Gabon   $/b   37,9   46,8   -19%
Production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon   kb/j(1)   55,0   57,2   -4%
Production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon(2)   kb/j   47,4   47,3   -
Volumes de brut vendus par Total Gabon   Mb(3)   17,6   16,6   +6%
Chiffre d’affaires   M$   745   842   -11%
Capacité d'autofinancement globale   M$   199   124   +60%
Investissements pétroliers   M$   158   271   -42%
Résultat net   M$   6   -28   N/A

(1) kb/j : millier de barils par jour

(2) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

(3) Mb : millions de barils

Résultats 2016

Prix de vente

En 2016, le prix moyen du Brent s’est établi à 43,7 dollars par baril ($/b), en baisse de 17% par rapport à 2015 (52,4 $/b). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé à 37,9 $/b, en baisse de 19% par rapport à 2015 (46,8 $/b).

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(1) s’est élevée en 2016 à 47 400 barils par jour (b/j), comparé à 47 300 b/j en 2015. Cette stabilité s’explique par une meilleure disponibilité des installations sur Anguille et Torpille et l’apport des opérations de reprise de puits sur Rabi Kounga qui compensent le déclin naturel des champs et la cession du permis de Mboga.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires en 2016 s’élève à 745 millions de dollars (M$) contre 842 M$ en 2015. Ce recul de 11% s’explique par la baisse du prix de vente moyen des bruts partiellement compensée par l’augmentation de 6% des volumes vendus liée au planning d’enlèvements.

Capacité d’autofinancement globale

La capacité d’autofinancement globale ressort à 199 M$ en 2016 contre 124 M$ en 2015. Cette augmentation de 75 M$ s’explique principalement par la baisse des coûts d’exploitation liée au programme de réduction des coûts mis en place par la Société partiellement compensée par le recul du chiffre d’affaires et les charges financières non-récurrentes liées au renouvellement de la ligne de crédit.

Investissements

En 2016, les investissements s’élèvent à 158 M$, en baisse de 42% par rapport à 2015 (271 M$) et incluent principalement la campagne de forage sur le champ de Gonelle (puits GNM020 et GNM021), les travaux d’intégrité/pérennité sur les installations offshore (Anguille, Torpille et Grondin) et onshore (terminal du Cap Lopez) ainsi que des opérations de reprise de puits sur Rabi Kounga.

Résultat net

Le résultat net en 2016 s’établit à 6 M$, contre -28 M$ en 2015 malgré le recul du chiffre d’affaires. Cette hausse s’explique principalement par la baisse des coûts d’exploitation liée au programme de réduction des coûts mis en œuvre par la Société et la comptabilisation de la cession de Mboga.

Faits marquants depuis le début du quatrième trimestre 2016

Conseil d’administration du 30 novembre 2016

Le Conseil d’administration a examiné et approuvé le projet de budget pour l’année 2017.

Recentrage de Total Gabon sur ses principaux actifs offshore

Le 27 février 2017, Total Gabon a annoncé un recentrage sur ses actifs stratégiques offshore avec la cession à Perenco de participations dans cinq champs matures onshore et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez. La production cédée au périmètre de la transaction représente environ 5 000 b/j, soit 10% de la production SEC de Total Gabon en 2016. La transaction s’établit à 177 M$ avant ajustements et reste soumise à l’approbation des autorités gabonaises.

(1) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’Administration au capital de 76 500 000 dollars US
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)
www.total.ga/fr
RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Contacts

Total Gabon
Contact Presse :
Florent CAILLET
florent.caillet@total.com

Contacts

Total Gabon
Contact Presse :
Florent CAILLET
florent.caillet@total.com