La Française de l’Energie : Résultats du 1er semestre 2016-2017

  • Première génération de revenus
  • Amélioration de l’EBITDA
  • Accélération des développements

FORBACH, France--()--Regulatory News:

La Française de l’Energie (Euronext : LFDE - ISIN : FR0013030152) (Paris:LFDE), premier producteur de gaz propre en France, annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier semestre comptable clos le 31 décembre 2016.

Comptes consolidés en milliers d'€    

S1 2016/2017

1er Juil au 31 déc

    S1 2015/2016

1er Juil au 31 déc

Chiffre d'affaires 1 860 0
EBITDA (1 070) (1 513)
Résultat opérationnel (1 334) (1 518)
Résultat financier (1 671) (2 813)
Impôts (98) 934
Résultat net part du Groupe (1 769) (1 879)

Le Conseil d’Administration de La Française de l'Energie, réuni le 30 mars 2017, a arrêté les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2016. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification des Commissaires aux Comptes sera émis lors de la publication du rapport financier semestriel.

Première génération de revenus, LFDE en marche vers la profitabilité

Au 1er semestre de son exercice 2017, La Française de l’Energie a réalisé un chiffre d’affaires de 1,86 M€, une première génération de revenus issus de son activité Gazonor (Avion - Nord pas de Calais) de revente du gaz capté dans les anciennes galeries minières des Hauts de France. Cette génération de revenus devrait s’accélérer au cours de l’année 2017 suite aux améliorations opérationnelles réalisées sur le site d’Avion (meilleure productivité, renouvellement d’une partie du parc machines…).

Amélioration des résultats

Porté par l’intégration des revenus de son site Gazonor et d’une diminution des frais d’exploitation, l’EBITDA de LFDE s’apprécie de près de 500 K€ pour s’inscrire à –1 070 K€ sur le semestre contre – 1 513 K€ l’an dernier. Il porte notamment les coûts non-récurrents principalement liés à l’introduction en Bourse de juin 2016 (honoraires d’expertise…). Le Groupe anticipe une réduction significative de son besoin en fond de roulement sur le S2 2016/2017. Par ailleurs, l’installation de compresseurs plus performants devrait significativement améliorer la productivité du site d’Avion et contribuer à l’amélioration de la marge du Groupe d’ici la fin de l’exercice.

Le Résultat opérationnel du Groupe s’établit à – 1 334 K€ contre – 1 518 K€ au S1 2015/2016 et ce, en dépit du renforcement des équipes opérationnelles et des investissements soutenus réalisés sur la période (forage du 1er puits en Lorraine, nouveau matériel sur le site d’Avion,…).

De même, le Résultat net se porte à – 1 767 K€ bénéficiant d’une baisse significative des frais financiers, liée à la conversion d’obligations et au remboursement de la dette, lors de l’introduction en Bourse.

Une structure financière saine et renforcée

Suite à l’introduction en Bourse de juin 2016, la structure financière du Groupe s’est renforcée portant les capitaux propres à 51,3 M€ pour une dette financière de 3,3 M€ et une trésorerie disponible de 6,46 M€ au 31 décembre 2016. S’appuyant sur la génération de chiffre d’affaires de Gazonor, la société met en concurrence des sources de financement pour réduire davantage le cout du capital pour le Groupe afin d’accompagner sa croissance tout en renforçant sa flexibilité financière.

Accélération de la production d’électricité dans les Hauts de France

Le 4 novembre 2016, le Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer a validé l’obtention du tarif de rachat garanti pour l’électricité produite à partir du gaz présent dans les anciennes mines de charbon.

Ce tarif de rachat, garanti pendant quinze ans, est une étape majeure dans le développement de LFDE qui devrait démarrer la production d’électricité verte d’ici juillet 2017. Pour se faire, la société va installer d’ici le 30 juin 2017, sur quatre sites dans le Pas-de Calais une capacité de 9 MW.

L’objectif est de générer 85 GWh d’électricité verte pour un investissement total de 8,9 millions d’euros.

Finalisation du 1er forage du puits de Lachambre en Lorraine

La Française de l’Énergie a lancé fin décembre le forage du puits CBR-1 en Moselle, premier puits de la phase de pré-développement de son projet de production de gaz made in France, portant sur quatre sites.

Le forage a confirmé et même dépassé le potentiel attendu sur ce site. En effet, la teneur moyenne en gaz est de plus de 10 m3 par tonne, soit 40% supérieure aux prévisions du Groupe. Ce premier forage sera finalisé dans les prochains jours en amont du lancement du test de production prévu d’ici fin juin 2017.

Julien Moulin, Président Directeur Général de La Française de l’Energie, a déclaré : « Avec la rapide prise en main de l’activité de captage de gaz dans les anciennes galeries minières des Hauts de France, la stratégie de développement mise en œuvre par conversion de ce gaz en électricité verte s’accélère. Grâce à cette première tranche de 9MWh, La Française de l’Energie va produire, dès la fin de ce semestre, l’équivalent de près de 20 turbines éoliennes pour atteindre rapidement la profitabilité au niveau du groupe. Avec le forage du premier puits en Lorraine, La Française de l’Energie, continue de renforcer son positionnement d’opérateur de référence de l’écologie industrielle. La mise en place des premiers circuits courts autour du gaz mosellan, un gaz compétitif à l’empreinte carbone plus faible que le gaz actuellement consommé en France avec pour objectif de remplacer le gaz importé par un gaz made in France, plus propre».

Reuters code: LFDE.PA

         

Bloomberg code: LFDE.FP

À propos de La Française de l’Energie
La Française de l’Energie est une jeune entreprise innovante (label Bpifrance) dont le siège est situé à Forbach en Lorraine. Installée dans cette région depuis 2009, La Française de l’Energie est une PME dynamique composée de près de 20 personnes, déjà premier producteur de gaz en France. Spécialiste du gaz de charbon, La Française de l’Energie entend construire un projet ambitieux autour de son savoir-faire reconnu.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.francaisedelenergie.fr

Déclarations prospectives
Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de La Francaise de l’Energie SA et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de La Francaise de l’Energie SA, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. La Francaise de l’Energie SA décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

Contacts

Contact Presse
+ 33 3 87 04 34 51
contact@francaisedelenergie.fr
ou
Relations Investisseurs
+33 3 87 04 32 11
fde@aelium.fr

Contacts

Contact Presse
+ 33 3 87 04 34 51
contact@francaisedelenergie.fr
ou
Relations Investisseurs
+33 3 87 04 32 11
fde@aelium.fr