ORPEA : FORTE CROISSANCE DES RÉSULTATS 2016

  • CHIFFRE D’AFFAIRES : +18,8% (2 841 M€)
  • EBITDA COURANT : +18,5% (475 M€)
  • PATRIMOINE IMMOBILIER : +18,7% (4,1 MDS €)

UN RÉSEAU DE 77 094 LITS SUR 751 ÉTABLISSEMENTS DANS 10 PAYS

  • +9 313 LITS EN 1 AN

APRÈS 28 ANS DE PRÉSIDENCE, LE DOCTEUR MARIAN A SOUHAITÉ METTRE EN ŒUVRE SA SUCCESSION :

  • PHILIPPE CHARRIER EST NOMMÉ PRÉSIDENT NON-EXÉCUTIF
  • LE DOCTEUR JEAN-CLAUDE MARIAN EST NOMMÉ PRÉSIDENT D’HONNEUR

PUTEAUX, France--()--Regulatory News:

Le Groupe ORPEA (Paris:ORP), un leader européen de la prise en charge globale de la Dépendance (maisons de retraite, cliniques de moyen séjour et de psychiatrie et maintien à domicile), annonce aujourd’hui ses résultats consolidés1 pour l’exercice 2016, ainsi que la nomination de Monsieur Philippe Charrier en tant que Président non-exécutif, suite à la décision du Dr Marian, qui devient Président d’honneur, de mettre en œuvre sa succession.

Yves Le Masne, Directeur général d’ORPEA, commente :

« Après avoir significativement accéléré son expansion internationale, ORPEA enregistre à nouveau en 2016 une année record à tous les niveaux :

  • augmentation du réseau de 9 313 lits supplémentaires, soit +14,4% ;
  • hausse du chiffre d’affaires de 450 M€ (+18,8%) ;
  • croissance de l’EBITDA Courant de 18,5% avec une marge hors acquisitions consolidées en 2016 qui progresse de 90 points de base ;
  • renforcement du patrimoine immobilier de 644 M€ portant sa valeur à plus de 4,1 Mds €.

Bénéficiant d’une surface financière solide et d’une organisation renforcée, le Groupe est aujourd’hui dans une position unique pour saisir des opportunités de développement et ainsi poursuivre et amplifier sa dynamique de croissance rentable dans ses 10 pays d’implantation et dans de nouvelles zones géographiques. Ainsi, pour 2017, le Groupe confirme déjà, avec une grande confiance, son objectif de croissance du chiffre d’affaires de 10%, accompagnée d’une rentabilité toujours soutenue.

Le Groupe dispose des atouts pour devenir un acteur mondial de la prise en charge de la Dépendance, en restant concentré sur la qualité de la prise en charge et la création de valeur. »

Résultats annuels 2016 : croissance, rentabilité et solidité financière

En M€

(IFRS)

  2016   2015   Var.
Chiffre d’affaires   2 841,2   2 391,6   +18,8%
EBITDAR (EBITDA Courant avant loyers) 769,3 652,4 +17,9%
EBITDA Courant 474,5 400,5 +18,5%
Résultat Opérationnel Courant 348,1 303,6 +14,7%

Résultat financier net 2

-111,6 -96,8 +15,2%
Résultat courant avant impôt 2 236,5 206,7 +14,4%

Résultat net part du Groupe hors
actualisation des impôts différés 2

  177,6   153,3   +15,8%
Résultat net part du Groupe 2   257,6   153,3   N/A

Nouvel exercice de forte croissance rentable

Le chiffre d’affaires 2016 enregistre une forte progression de 18,8% à 2 841,2 M€, portée par une croissance organique3 supérieure à l’objectif (+6,0%, hors effet positif de l’année bissextile) et l’effet des acquisitions internationales, notamment en Allemagne, Pologne et Espagne.

L’EBITDAR (EBITDA Courant avant loyers) progresse de 17,9% à 769,3 M€, soit une marge représentant 27,1% du chiffre d’affaires, en nette progression par rapport au 1er semestre 2016 (26,7%). La marge d’EBITDAR, en excluant les principales acquisitions4 consolidées sur l’exercice 2016, s’établit à 27,6%, soit une hausse de 30 points de base (pb) par rapport à 2015.

La charge locative représente 294,8 M€, contre 252,0 M€ en 2015. Cette progression résulte majoritairement de l’intégration de certaines acquisitions consolidées sur l’exercice (Celenus, Vitalis et Residenz Gruppe en Allemagne), ces dernières disposant presque exclusivement d’immeubles en location. A périmètre constant, les loyers enregistrent une progression très limitée de 0,6%.

L’EBITDA Courant est en croissance de 18,5% à 474,5 M€, soit une marge représentant 16,7% du chiffre d’affaires, stable par rapport à 2015. La marge d’EBITDA, en excluant les acquisitions4, ressort à 17,6%, soit une progression soutenue de 90 pb par rapport à 2015, démontrant ainsi la pertinence de la stratégie immobilière du Groupe visant à détenir davantage d’immeubles.

Le coût de l’endettement financier2 est de 111,6 M€ (+15,2%), dans un contexte d’investissements immobiliers et d’acquisitions d’exploitations soutenus au cours des 12 derniers mois. Cette maîtrise des frais financiers résulte d’une nouvelle baisse du coût moyen de la dette de 60 pb par rapport à l’année 2015.

Les éléments non courants ressortent à 22,9 M€ contre 19,5 M€ en 2015.

Après prise en compte d’une charge d’impôt de 85,6 M€5 (+12,2%) excluant l’impact positif de l’actualisation des impôts différés au dernier taux connu, le résultat net part du Groupe5 de l’exercice 2016 s’élève à 177,6 M€, soit une croissance forte de 15,8%.

En tenant compte de 80 M€ d’impact positif de l’actualisation des impôts différés au dernier taux connu, soit 28,92% en France, le résultat net part du Groupe5 2016 s’élève à 257,6 M€.

Proposition de distribution d’un dividende de 1,00 € par action

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale des actionnaires du 22 juin 2017 la distribution d’un dividende de 1,00 € par action au titre de l’exercice 2016, contre 0,90 € pour l’exercice précédent.

Un patrimoine immobilier de qualité qui atteint 4,1 milliards €

Conformément à sa volonté stratégique d’accroître son niveau de détention immobilière, ORPEA a renforcé son patrimoine au cours de l’exercice 2016 d’un montant de 644 M€ (net de cessions de 140 M€), soit une croissance de 18,7%.

Le patrimoine atteint ainsi, au 31 décembre 2016, une valeur globale de 4 089 M€6, pour une surface construite de 1 525 000 m2, représentant un taux de détention de 39%, contre 36% au 31 décembre 2015.

La valorisation par des experts indépendants fait ressortir un taux de capitalisation moyen de 6,1%, contre 6,3% à fin 2015.

Cette stratégie immobilière confère à ORPEA une position unique dans le secteur, lui permettant de pérenniser ses cash-flows à long terme, et d’accroître sa flexibilité pour réaliser des extensions ou des restructurations sans alourdir la charge foncière.

Structure financière flexible

Au 31 décembre 2016, la dette financière nette s’établit à 3 680 M€7 dont 84% en dette immobilière (contre 78% au 31 décembre 2015).

Les ratios d’endettement au 31 décembre 2016, très en-deçà des covenants bancaires, traduisent la grande flexibilité financière du Groupe :

  • levier financier retraité de l’immobilier en baisse = 2,3 (5,5 autorisé) ;
  • gearing retraité = 1,5 (2,0 autorisé).

Bénéficiant de l’optimisation de la couverture de sa dette à taux variable et de nouveaux financements à des coûts attractifs, le coût moyen de la dette continue de baisser à 3,2% sur 2016, contre 3,8% en 2015.

La dette ressort désormais à 100% à taux fixe, et son coût continuera de baisser progressivement pour atteindre 2,9% en 2022, indépendamment de l’évolution des taux d’intérêt.

Le Groupe dispose toujours d’une capacité d’emprunt importante, à des conditions avantageuses tant auprès des banques que des investisseurs crédits, en raison de la visibilité de son activité et de la solidité de sa structure liée à son patrimoine immobilier.

Un réseau de 77 094 lits dans 10 pays

Nouvelle phase de forte expansion du réseau en 2016 : +9 313 lits

Sur l’année 2016, ORPEA a poursuivi l’expansion sélective de son réseau, avec 9 313 lits supplémentaires, soit une croissance de 14,4%, générée par :

  • des acquisitions stratégiques représentant 6 491 lits avec Medi-System en Pologne, Vitalis en Allemagne et Sanyres en Espagne ;
  • des développements ciblés par créations de nouveaux établissements, extensions ou acquisitions, représentant 2 822 lits supplémentaires, pour la plupart dans des localisations attractives telles que Prague, Vienne ou encore Barcelone.

Un réseau européen avec un fort potentiel de croissance

Le réseau d’ORPEA est désormais constitué de 77 094 lits répartis sur 751 établissements dans 10 pays. Les lits hors de France (43 972) représentent désormais 57% du réseau total, soit un doublement en 2 ans.

Après l’ouverture d’environ 2 500 lits en 2016, le réservoir de croissance demeure solide avec 9 115 lits en restructuration et construction, dont 75% hors de France.

   

Nombre total de
sites

 

Nombre total de
lits

 

Lits en
exploitation

 

Dont lits en
restructuration

 

Lits en
construction

France   357   33 122   31 743   1 030   1 379
Allemagne   165   16 824   14 518   -   2 306
Autriche   59   4 995   4 776   -   219
Belgique   60   7 389   5 651   239   1 738
Chine   1   140   140   -   -
Espagne   45   7 857   7 697   -   160
Italie   16   1 738   1 331   60   407
Pologne   10   1 174   704   -   470
République tchèque   6   784   210   -   574
Suisse   32   3 071   2 538   -   533
TOTAL   751   77 094   69 308   1 329   7 786

En Chine, l’établissement pilote de Nankin, ouvert en 2016, constitue une vitrine unique du savoir-faire d’ORPEA dans ce pays où les besoins sont colossaux. Premier groupe étranger à ouvrir un établissement haut de gamme en Chine pour personnes âgées dépendantes, ORPEA jouit d’une excellente réputation qui attire l’intérêt de grands investisseurs publics ou privés chinois. Afin de poursuivre son développement, tout en contrôlant les risques, le Groupe envisage aussi bien des mandats de gestion que des joint-ventures avec des investisseurs locaux reconnus.

Un engagement éthique permanent au service de l’amélioration continue des pratiques

Chaque année, le Conseil Ethique et Scientifique International du Groupe ORPEA organise les ORPEA Excellence Awards, pour promouvoir une culture professionnelle et pragmatique de l’éthique clinique, et inviter les équipes de tous les pays à innover et améliorer sans cesse la prise en charge proposée aux résidents et patients. Cette année 24 projets, issus des filiales du Groupe de 8 pays, ont été retenus, comme par exemple :

  • le Ciné-Ethique qui consiste à proposer aux patients et à l’entourage une soirée autour d’un film suivi d’un débat, permettant un échange entre professionnels et usagers ;
  • le programme de recherche sur la douleur chronique et l'état de stress post traumatique.

ORPEA soutient également des projets de recherche universitaire, comme par exemple en Autriche, le programme « Résidence sans douleur », dans le cadre d’une collaboration entre la faculté de médecine Paracelse de Salzbourg et les établissements SeneCura. Cette initiative a abouti à une optimisation de la détection de la douleur du sujet âgé et la formation de 300 infirmières référentes en algologie.

Cette démarche globale d’amélioration des pratiques porte ses fruits :

  • tant auprès des professionnels du secteur, ORPEA ayant reçu des récompenses par exemple à l’occasion des Trophées Silver Eco ou des Trophées de la Fédération de l’Hospitalisation Privée ;
  • qu’auprès des résidents et des familles : l’enquête de satisfaction réalisée en fin d'année auprès des résidents et des familles laisse ressortir des taux de recommandation supérieurs à 91,6% dans chaque pays (France, Belgique, Italie, Espagne, Allemagne, Suisse et Autriche).

Stratégie et perspectives 2017

En 2017 et dans les années à venir, ORPEA entend poursuivre sa stratégie d’expansion internationale à travers :

  • la construction de nouveaux établissements de haut standard de qualité dans d’excellentes localisations dans tous ses pays d’implantation ;
  • des acquisitions ciblées permettant de compléter le réseau existant, tout en restant extrêmement attentif aux critères de rentabilité du Groupe ;
  • le renforcement continu du taux de détention de l’immobilier en conservant et/ou acquérant les actifs les mieux localisés ;
  • l’expansion dans de nouvelles zones géographiques où il existe un besoin de prise en charge de la Dépendance, notamment dans des régions à fort pouvoir d’achat ;
  • le développement de la complémentarité de l’offre avec notamment les services et soins à domicile, les résidences services et l’ambulatoire pour renforcer le continuum de prise en charge.

Pour 2017, ORPEA confirme, avec sérénité, son objectif de chiffre d’affaires de 3 125 M€ (+10% par rapport à 2016), sans tenir compte d’éventuels nouveaux développements et avec une rentabilité opérationnelle toujours solide.

Le Docteur Jean-Claude Marian quitte ses fonctions de Président et Philippe Charrier devient Président non-exécutif. Le Docteur Jean-Claude Marian est nommé Président d’honneur

Agé de 78 ans, et après 28 ans dédiés à développer le Groupe ORPEA pour en faire un leader de la prise en charge globale de la Dépendance en Europe, le Docteur Marian a souhaité dorénavant se consacrer à sa vie privée.

Le Docteur Marian commente : « Depuis plusieurs années, je réfléchissais très naturellement à ma succession.

Déjà dès 2011, les fonctions de Président et Directeur général avaient été scindées, Yves Le Masne devenant Directeur général, et responsable de la gestion opérationnelle et du développement du Groupe.
Pendant les 3 dernières années, j’ai pu constater, avec une grande satisfaction, la spectaculaire transformation du groupe, ORPEA quittant le statut de société française avec quelques filiales européennes, pour devenir un groupe multinational. Yves Le Masne et Jean Claude Brdenk, avec leurs équipes, ont entièrement porté la puissante dynamique d’implantation en Allemagne, Autriche, Suisse, Pologne et Tchéquie, et la structuration tant stratégique, que managériale de ces développements.

Il devenait donc logique de rechercher une personnalité pouvant assurer un rôle de Président non-exécutif. Dans ce cadre, le choix s’est porté sur Philippe Charrier dont la culture de l’entrepreneuriat, la connaissance du secteur de la santé et les valeurs personnelles lui permettront de bien accompagner et poursuivre le déploiement du modèle ORPEA.

Je continuerai bien évidemment à suivre la vie du Groupe, auquel je reste profondément attaché.»

Ainsi, le Docteur Jean-Claude Marian a quitté ses fonctions d’administrateur et, en accord avec la Direction générale, le Conseil d’administration a coopté Monsieur Philippe Charrier qui a été nommé Président non-exécutif d’ORPEA. Le Docteur Marian devient Président d’honneur de la Société.

Afin de réitérer sa confiance dans l’équipe de dirigeants, le Conseil d’administration a par ailleurs souhaité renouveler par anticipation les mandats d’Yves Le Masne en qualité de Directeur général, et de Jean-Claude Brdenk, en qualité de Directeur général délégué.

Agé de 62 ans et diplômé d’HEC, Philippe Charrier a commencé sa carrière chez Procter & Gamble dont il devient Président Directeur général pour la France en 1999. Sa carrière se tourne ensuite vers l’entrepreneuriat : il dirige successivement deux sociétés françaises Oenobiol (compléments alimentaires) et Labco (leader européen du diagnostic médical) qu’il transforme avec succès en multinationales, dans de multiples pays dont l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie. Il est également administrateur de MédiPôle Partenaires jusqu’à la fusion avec Elsan, lui conférant ainsi une solide expérience du secteur sanitaire.
Aujourd’hui, il est Président exécutif de Ponroy Santé (produits de santé naturels).
Philippe Charrier a également une vie associative engagée, notamment dans la lutte contre l’exclusion des personnes fragilisées par des troubles neurologiques ou psychiatriques, avec une optique de réinsertion sociale et professionnelle.

Yves Le Masne, Directeur général, et Jean-Claude Brdenk, Directeur général délégué, concluent : « Au nom de toutes les équipes du Groupe, nous tenons à remercier très chaleureusement le Docteur Marian, qui a œuvré pendant près de 30 ans à la construction d’un leader européen de la prise en charge de la Dépendance. Le Docteur Marian a permis de faire évoluer les pratiques de notre métier, et plus particulièrement la qualité de la prise en charge. Nous avons tous beaucoup appris à ses côtés : il a su nous transmettre sa passion, son expérience et sa vision novatrice.
Nous avons toujours partagé ses décisions stratégiques comme par exemple, dès 1990, détenir une partie importante de l’immobilier ou, dès 2004, exporter le modèle hors de France.
Cette succession était préparée de longue date, et aujourd’hui, nous sommes très confiants dans la poursuite de la dynamique de croissance d’ORPEA pour en faire l’un des leaders mondiaux. »

Prochain communiqué : chiffre d’affaires T1 2017
2 mai 2017 après la clôture du marché

A propos d’ORPEA (www.orpea-corp.com)

Créé en 1989, ORPEA est un leader européen de la prise en charge globale de la Dépendance, avec un réseau de 751 établissements pour 77 094 lits (dont 9 115 lits en restructuration ou construction), soit :

  • 33 122 lits en France répartis sur 357 sites (dont 2 409 lits en restructuration ou construction)
  • 43 972 lits en Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Chine, Espagne, Italie, Pologne, République tchèque et Suisse) répartis sur 394 sites (dont 6 706 lits en restructuration ou construction)

ORPEA est coté sur Euronext Paris (ISIN : FR0000184798) et membre des indices SBF 120, STOXX 600 Europe, MSCI Small Cap Europe et CAC Mid 60.

Glossaire :

Croissance organique  

La croissance organique du chiffre d’affaires du Groupe intègre :
1. La variation du chiffre d’affaires (N vs N-1) des établissements
existants consécutive à l’évolution de leurs taux d’occupation et des
prix de journée ;

2. La variation du chiffre d’affaires (N vs N-1) des établissements restructurés ou dont les capacités ont été augmentées en N ou en N-
1 ;

3. Le chiffre d’affaires réalisé en N par les établissements créés en N
ou en N-1, et la variation du chiffre d’affaires des établissements
récemment acquis sur une période équivalente en N à la période de
consolidation en N-1.

EBITDAR

EBITDA avant loyers, inclus les provisions rattachées aux postes
« charges externes » et « charges de personnel »

EBITDA Courant

Résultat opérationnel courant avant dotations nettes aux amortissements,
inclus les provisions rattachées aux postes « charges externes » et
« charges de personnel »

Résultat Courant avant
impôt

Résultat Opérationnel Courant – Résultat financier net

Dette financière nette

Dette financière à long terme + dette financière à court terme – Trésorerie
et VMP (Valeurs mobilières de placement)

Levier financier retraité
de l’immobilier

(Dette financière nette – Dette immobilière) / (EBITDA – (6% x Dette
Immobilière))

Gearing retraité

Dette financière nette / (Capitaux propres + Impôts différés à l’infini sur
actifs incorporels)

1 Les comptes sont en cours d’audit.
2 Hors variation de juste valeur du droit d’attribution d’actions de l’ORNANE d’un montant brut de -1,8 M€ en 2016 contre -43,0 M€ en 2015
3 Cf. Glossaire
4 Principalement, les groupes SeneCura sur 3 mois, Celenus Kliniken et Sanyres sur 6 mois, Residenz Gruppe Bremen sur 9 mois et Vitalis et Medi-System sur 12 mois.
5 Hors variation de juste valeur du droit d’attribution d’actions de l’ORNANE d’un montant brut de -1,8 M€ en 2016 contre -43,0 M€ en 2015
6 Hors actifs immobiliers détenus en vue de la vente pour 67 M€
7 Hors dette associée à des actifs détenus en vue de la vente pour 140 M€

Contacts

Relations investisseurs :
ORPEA
Yves Le Masne
Directeur Général
Steve Grobet, Tél. : 01 47 75 74 66
Relations investisseurs
s.grobet@orpea.net
ou
Relations investisseurs et médias :
NewCap
Dusan Oresansky / Nicolas Merigeau, Tél. : 01 44 71 94 94
orpea@newcap.eu

Release Summary

ORPEA : forte croissance des résultats 2016.

Contacts

Relations investisseurs :
ORPEA
Yves Le Masne
Directeur Général
Steve Grobet, Tél. : 01 47 75 74 66
Relations investisseurs
s.grobet@orpea.net
ou
Relations investisseurs et médias :
NewCap
Dusan Oresansky / Nicolas Merigeau, Tél. : 01 44 71 94 94
orpea@newcap.eu