Synthèse d’A.M. Best: Les plus grandes cédantes en France font preuve de stabilité dans leurs achats de réassurance

LONDRES--()--Les plus grandes cédantes en France ont affiché une stabilité dans leur achat de réassurance, d'après une nouvelle recherche réalisée par A.M. Best. L'analyse des pratiques d'achat de réassurance et de rétrocession des 20 plus grandes cédantes en France démontre que l'achat de réassurance a augmenté plus rapidement que les primes brutes, une tendance portée essentiellement par les quatre principaux acteurs du marché. Cette tendance a été partiellement contrebalancée par un léger déclin dans les réassurances cédées par les 16 autres sociétés (plusieurs d'entre elles étant des mutuelles ou des sociétés spécialisées dans l'assurance maladie), reflétant les caractéristiques spécifiques de leurs modèles commerciaux.

La nouvelle synthèse d'A.M. Best, intitulée « France’s Largest Cedants Demonstrate Stable Reinsurance Purchasing » démontre que les réassurances cédées ont augmenté de 5,1 %, selon les dernières données disponibles. La demande pour les réassurances a été plus rapide que la croissance des primes brutes en assurance non-vie, lesquelles ont augmenté de 4,4 % à 82.4 milliards EUR.

« La demande en réassurance est légèrement plus élevée que la croissance des primes brutes, reflétant une tendance similaire en Europe continentale, quoique dans une mesure moindre qu'en France » explique Carlos Wong-Fupuy, directeur senior au sein d’A.M. Best, « en Europe continentale, la demande croissante en matière de réassurance a été la conséquence d’un assouplissement des conditions de marché, des exigences réglementaires sous Solvabilité 2 et du besoin de soutenir la diversification. En France, les habitudes d'achat des 20 plus grandes cédantes reflètent la spécificité des acteurs du marché et, de façon générale, leur approche plus conservatrice en matière de risque."

Selon l'analyse d'A.M. Best, les quatre principales cédantes (AXA, Société de Groupe d’Assurance Mutuelles Covéa, SCOR et Groupama), avaient des ratios de rétention élevés, compris entre 88,4% et 93,0%. Ces compagnies sont bien capitalisées. Elles ont la capacité d’absorber les risques et de développer de nouveaux produits avec un élément de réassurance relativement faible. En dehors de ces acteurs, bon nombre des assureurs restants sont des mutuelles, des compagnies offrant des régimes de retraite et de santé, et des sociétés d’assurance-crédit (ex. Coface). Ces compagnies ont tendance à recourir fortement à la réassurance et leurs niveaux d'exposition restent confortables. Dès lors, l’une des principales caractéristiques du marché français réside dans l’amplitude de ses ratios de rétention, avec des assureurs souscrivant d'importants volumes d'affaires dans le domaine médical, une forte dépendance à la réassurance et des ratios de rétention descendant jusqu'à 32,8 %.

« Les assureurs médicaux transfèrent généralement la partie risque aux marchés de la réassurance, ce qui leur permet de se concentrer sur la distribution et les relations avec leurs clients et intermédiaires, au lieu d'être des porteurs de risques », souligne Yvette Essen, directrice de la recherche et de la communication au sein d’A.M. Best, « les bénéfices sont habituellement générés sur la base du service qu'ils fournissent, plutôt que sur les résultats de souscription. De même, les mutuelles sont restées prudentes à l'égard de la volatilité des risques et adoptent des stratégies très conservatrices, en raison de la nécessité inhérente de protéger leurs bilans. Il leur est donc particulièrement important de conserver des résultats stables, les mutuelles étant limitées dans la levée de nouveaux capitaux. »

A l’avenir, et tandis que les taux de réassurance restent souples sur le marché mondial, reflétant la concurrence des fournisseurs alternatifs de capital, A.M. Best prévoit des pressions tarifaires baissières insoutenables à moyen et long terme, à l'heure où les réassureurs luttent pour couvrir leur coût du capital. Les principaux assureurs primaires notés par A.M. Best sont très bien capitalisés et diversifiés et devraient être capables de gérer tout type de changement sur le marché de la réassurance sans impact significatif sur leurs bilans. Pour les assureurs médicaux et les mutuelles de plus petite taille et avec des taux de rétention plus bas, A.M. Best prévoit une aversion au risque et une approche prudente. L'achat de réassurance reflétera la nature des risques souscrits, ainsi que l'objectif premier de l'assureur.

Pour obtenir une copie gratuite de la synthèse, rendez-vous sur http://www3.ambest.com/bestweek/purchase.asp?record_code=259907.

A.M. Best est la source la plus ancienne et la plus respectée de notation et d’information du secteur de l’assurance. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.ambest.com.

Copyright © 2017 par A.M. Best Rating Services, Inc. et/ou ses filiales. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

A.M. Best
Carlos Wong-Fupuy, +44 20 7397 0287
Directeur principal
carlos.wong-fupuy@ambest.com
ou
Yvette Essen, +44 20 7397 0322
Directrice, recherche et communication - Europe et marchés émergents
yvette.essen@ambest.com
ou
Edem Kuenyehia, +44 20 7397 0280
Directeur, développement des marchés et communication
edem.kuenyehia@ambest.com
ou
Jim Peavy, +1 908 439 2200, ext. 5644
Directeur, relations publiques
james.peavy@ambest.com

Contacts

A.M. Best
Carlos Wong-Fupuy, +44 20 7397 0287
Directeur principal
carlos.wong-fupuy@ambest.com
ou
Yvette Essen, +44 20 7397 0322
Directrice, recherche et communication - Europe et marchés émergents
yvette.essen@ambest.com
ou
Edem Kuenyehia, +44 20 7397 0280
Directeur, développement des marchés et communication
edem.kuenyehia@ambest.com
ou
Jim Peavy, +1 908 439 2200, ext. 5644
Directeur, relations publiques
james.peavy@ambest.com