NEO exhorte les régulateurs à rendre obligatoire l’accès aux données de marché consolidées

Les investisseurs et entreprises publiques canadiens ont droit à la transparence et aux informations complètes

TORONTO--()--Aequitas NEO Exchange Inc. (« NEO Exchange » ou « NEO ») a soumis une demande officielle aux Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) et aux organismes provinciaux de réglementation des valeurs mobilières, en vue de les exhorter à trouver des solutions aux problèmes de données de marché au Canada en rendant obligatoire l’accès aux données de marché consolidées, fournies en temps réel, pour tous les investisseurs canadiens, y compris les investisseurs individuels et leurs conseillers en placement. Les données de marché consolidées sont d’une grande importance pour les investisseurs, car elles leur offrent un meilleur tableau de l’activité boursière et leur permettent de prendre des décisions de placement suffisamment éclairées. NEO encourage toutes les parties prenantes intéressées à rejoindre cet effort en visitant le site www.marketdataforall.com et en se faisant entendre.

« Malgré un certain nombre d’initiatives innovantes et audacieuses, nous n’avons pas pu réaliser un véritable progrès pour fournir en temps réel les données de marché consolidées canadiennes aux investisseurs individuels et aux conseillers en placement », a expliqué Jos Schmitt, président et chef de la direction de NEO Exchange. « L’année dernière, notre approche consistait à fournir une alternative à faible coût qui aurait permis d’éliminer l’obstacle financier, mais notre initiative fut contrecarrée par le groupe TMX. En réponse, nous avions déclaré que c’était un triste jour pour les marchés de capitaux du Canada et le pays dans son ensemble, parce que personne n’était prêt à faire passer les intérêts des plus petits en premier. Maintenant, nous demandons à l’autorité qui réglemente les marchés de capitaux de régler ce problème de manière définitive. Dans l’esprit de nos efforts à rendre plus équitables et transparents les marchés de capitaux canadiens, nous faisons appel à nos organismes de réglementation des valeurs mobilières d’intervenir et de garantir que tous les investisseurs auront les outils nécessaires pour prendre des décisions de placement bien éclairées. La situation actuelle a des effets négatifs pour les investisseurs canadiens, les entreprises publiques canadiennes et les fabricants canadiens de produits de placement cotés. »

La fragmentation du marché au Canada continue d’augmenter et la part de marché de la Bourse de Toronto (TSX) a encore diminué en raison de la concurrence accrue dans le marché de la négociation. Se fier uniquement aux données de marché de la TSX et de la TSX Venture Exchange (TSX-V) — ce que font aujourd’hui la plupart des investisseurs individuels et conseillers en placement — pour se représenter le marché actuel d’un titre était pratique quand ces organisations étaient les seuls marchés de cotation et de négociation. De nos jours, il existe 12 autres marchés de négociation au Canada qui représentent en moyenne environ 65 % du volume d’échanges de FNB au Canada et 40 % de toutes les négociations des sociétés cotées à la TSX et à la TSX-V. Il est temps de trouver une solution pour les données de marché, similaire à celle en place aux États-Unis : l’accès obligatoire aux données de marché consolidées, fournies en temps réel.

Les ACVM ont analysé le problème de coût lié aux données de marché canadiennes et ont mis en place des solutions initiales pour éviter que ces coûts n’augmentent de façon astronomique. Alors qu’il faut faire encore plus pour que ces coûts baissent, ces initiatives louables ne corrigent pas le problème fondamental : la vaste majorité des investisseurs individuels et des conseillers en placement n’ont pas accès à l’intégralité des informations, et nombreux sont ceux parmi eux qui ne savent même pas qu’ils n’ont qu’une vue partielle des choses.

Le manque d’obligation à l’accès au marché consolidé ferait persister la situation actuelle qui se caractérise comme suit :

  • les participants au marché ayant peu de connaissances de la structure du marché sont exposés aux risques liés aux décisions de placement non éclairées et aux opérations de négoce de moindre qualité;
  • il est porté préjudice aux sociétés cotées à la TSX et à la TSX-V et aux produits d’investissement qui ne peuvent pas bénéficier de toutes les activités de négoce pour leurs titres cotés parce qu’elles ne sont pas entièrement visibles aux investisseurs;
  • les investisseurs canadiens seront toujours exposés à un point unique de défaillance si les données qu’ils reçoivent de la TSX ou de la TSX-V subissent une interruption de service; et
  • pour couronner le tout, les ACVM ne satisfont pas leur intention d’encourager une véritable concurrence au sein des places de marché canadiennes.

À Jos Schmitt d’ajouter : « Il est vrai que nous sommes encouragés par les progrès réalisés à ce jour, cependant nous ne cesserons pas de parler de ce sujet tant qu’il n’y aura pas une solution claire qui résout les problèmes que rencontrent notre marché, nos investisseurs et les entreprises publiques. Il est temps que les autorités canadiennes en valeurs mobilières rendent obligatoire et prioritaire l’accès aux données de marché consolidées en temps réel pour tous les investisseurs, tout comme l’a fait la Securities Exchange Commission aux États-Unis ».

Cliquez ici pour lire l’intégralité de la lettre que NEO a envoyée aux ACVM le 26 janvier 2017, et visitez www.marketdataforall.com pour en savoir plus sur les problèmes des données de marché au Canada.

À propos de NEO Exchange
Aequitas NEO Exchange Inc. est un nouveau marché boursier canadien qui utilise un nouveau modèle audacieux qui met au premier plan les investisseurs, les entreprises levant des capitaux et leurs opérateurs. Lancée en mars 2015, NEO Exchange propose actuellement une plateforme de négociation innovante et une plateforme d’introduction en bourse à valeur ajoutée aux sociétés et aux produits de placement. NEO Exchange est une filiale à 100 % d'Aequitas Innovations Inc., une société fondée par un groupe diversifié de grands investisseurs représentant tous les intervenants sur les marchés financiers canadiens. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.aequitasNEOexchange.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Smithcom
Médias :
Adam Bornstein, 905-505-2540
adam.bornstein@smithcom.ca

Contacts

Smithcom
Médias :
Adam Bornstein, 905-505-2540
adam.bornstein@smithcom.ca