RALLYE: Résultats annuels 2016

Baisse de la dette financière nette de Rallye à 2 899M€ contre 2 968M€ fin 2015

Renforcement de la liquidité de Rallye via l’émission d’une obligation échangeable en actions Casino non dilutive pour 200M€ ainsi qu’une première émission en francs suisses pour 75MCHF

Au niveau de Casino :

  • Redressement confirmé de la France : amélioration des ventes organiques et des résultats
  • Accélération de la croissance organique en Amérique latine
  • Simplification de l’organisation des activités e-commerce et forte réduction de la dette financière nette consolidée (3 367 M€ contre 6 073 M€)
  • Projet de cession de Via Varejo

PARIS--()--Regulatory News:

Le Conseil d’administration de la société Rallye (Paris:RAL) s’est réuni le 6 mars 2017 sous la présidence de M. Jean-Charles NAOURI afin d’arrêter les comptes sociaux et consolidés au 31 décembre 2016.

Les commissaires aux comptes ont effectué leurs procédures d’audit sur ces comptes et le rapport relatif à la certification des comptes est en cours d’émission.

CHIFFRES CLÉS DU COMPTE DE RÉSULTAT DE L’ANNÉE 2016

         
en M€  

20151

  2016
Chiffre d’affaires   35 999   36 784

EBITDA2

1 704 1 710
Marge EBITDA 4,7% 4,6%
Résultat opérationnel courant (ROC) 996 1 033
Marge ROC 2,8% 2,8%
Résultat net des activités poursuivies, part du Groupe (177) (150)
Résultat net de l’ensemble consolidé, part du Groupe (166) 1 203

Résultat net normalisé3 des activités poursuivies, part du Groupe

  3   17

Le CA consolidé de Rallye s’élève à 36,8 Mds€. Le résultat opérationnel courant (ROC) s’élève à 1 033 M€.

La dette financière nette du périmètre holding de Rallye s’élève à 2 899 M€ au 31 décembre 2016, contre 2 968 M€ à fin 2015. L’équation de cash-flow récurrent4 de Rallye a été positive en 2016 à + 29 M€ contre - 74 M€ en 2015, notamment grâce :

  • à la poursuite de l’optimisation des frais financiers ;
  • à la baisse des frais généraux ;
  • ainsi qu’à l’initiation par Casino d’une politique de versement d’acompte5 et de solde sur son dividende

Le coût de l’endettement financier net de Rallye s’affiche en nouvelle baisse en 2016 à 105 M€ contre 112 M€ un an plus tôt. En 3 ans, Rallye a réduit son coût de l’endettement financier net de près de 45 %.

Le RNPG normalisé des activités poursuivies de Rallye s’établit à 17 M€ en 2016, contre 3M€ en 2015.

Rallye a renforcé sa liquidité en 2016 grâce à de nouvelles sources de financement : émission d’une obligation échangeable en actions Casino non dilutive pour 200M€ et première émission en francs suisses pour 75MCHF.

Au 31 décembre 2016, les covenants bancaires de Rallye sont confortablement respectés. Le ratio consolidé d’EBITDA sur coût de l’endettement financier net s’affiche à 3,93x (contre un covenant à 2,75x), et les capitaux propres sociaux de Rallye s’établissent à 1 732 M€ (contre un covenant à 1 200 M€).

1 L’année 2015 est retraitée de la cession des activités en Asie. De plus, suite à la décision de céder Via Varejo prise en fin d’année et conformément à la norme IFRS 5, l’activité de Via Varejo (y compris Cnova Brésil) est reclassée en activité abandonnée

2 EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants

3 Définition en page 7

4 Dividendes reçus de Casino, nets des dividendes versés par Rallye, des frais financiers nets et des frais généraux

5 Versement relevant d’une décision du conseil d’administration de la société

1. ACTIVITÉ DES FILIALES

Groupe Casino

Chiffre d’affaires consolidé de Casino de 36,0 Mds€, en progression de + 5,7 % en organique. En France, activité en croissance de + 0,3 % en comparable et de + 0,8 % en organique et volume d’affaires en croissance de + 1,5 % sur l’année1. Casino confirme ses gains de parts de marché. En Amérique latine, excellente performance opérationnelle avec une croissance organique de +10,8 % chez Éxito, accélération des ventes organiques et succès d’Assaí chez GPA Food. Pour le E-commerce, forte croissance de la marketplace et du trafic et succès de « Cdiscount à volonté ». Résultat Opérationnel Courant (ROC) de 1 034 M€ sur l’année et Résultat Net normalisé Part du Groupe de 341 M€. Forte réduction de la dette financière nette consolidée (3 367 M€ contre 6 073 M€).

En 2016, le chiffre d’affaires consolidé de Casino atteint 36,0 Mds€, en croissance organique de + 5,7 %.

En France, la croissance s’établit à + 0,8 % en organique. Le redressement atteste d’une bonne dynamique commerciale sur l’année. Casino affiche et conserve un gain de part de marché de + 0,1 pt2 en 2016. Géant réalise une excellente performance en alimentaire (ventes comparables à + 2,7 %) et poursuit la rationalisation de son offre non-alimentaire en réduisant ses surfaces dédiées, conduisant à une baisse de - 1,6 % des surfaces de ventes totales. Leader Price accélère son développement en franchise. Franprix poursuit le déploiement du concept Mandarine et les Supermarchés Casino développent avec succès un modèle plus qualitatif. Monoprix réalise une bonne performance sur l’année et poursuit son expansion dynamique.

Les activités de distribution alimentaire en Amérique latine affichent une forte croissance organique de + 11,4 %1 sur l’année, tirée par le développement soutenu du cash & carry, le succès des plans de relance des hypermarchés au Brésil, et le maintien de bonnes performances en Colombie, Argentine et Uruguay.

Au sein du segment E-commerce, le volume d’affaires (GMV) de Cdiscount progresse de façon satisfaisante (+ 13,6 % en comparable3 en 2016) soutenu par la bonne performance de la marketplace.

Le ROC de Casino s’établit à 1 034 M€ en 2016 contre 997 M€ en 2015, reflétant le succès des plans de relance commerciale en France. A taux de change constant le ROC s’élève à 1 080 M€.

En France, le ROC est de 508 M€, en forte amélioration par rapport à 2015 (337 M€). Hors promotion immobilière, celui-ci s’établit à 421 M€. Cette forte croissance est le reflet d’une bonne performance opérationnelle chez Monoprix, Franprix et les Supermarchés Casino. En 2016 Leader Price renoue avec la rentabilité et l’enseigne Géant réduit fortement ses pertes.

Le ROC de promotion immobilière s’élève à 87 M€ contre 167 M€ en 2015.

Le ROC des activités de distribution alimentaire en Amérique latine (538 M€) s’inscrit en retrait de - 23,0 % sur l’année (- 16,5 % à taux de change constant).

Au Brésil, la rentabilité est impactée par la nouvelle politique commerciale chez Extra et par le contexte macro-économique. Ce segment affiche une marge opérationnelle courante de + 3,5 %.

Le ROC du E-commerce s’établit à - 11 M€ à fin 2016. La rentabilité de Cdiscount se redresse fortement par rapport à 2015, tirée par le développement de la marketplace.

1 Hors essence et calendaire

2 CAM P13, données Kantar

3 Chiffres communiqués par la filiale

Note : Les évolutions en organique et en comparable sont hors effets essence et calendaire

Le Résultat Net normalisé des activités poursuivies Part du Groupe s’inscrit à + 341 M€, en léger retrait par rapport à 2015 (+ 357 M€).

La Dette financière nette du groupe Casino au 31 décembre 2016 s’établit à 3 367 M€ (contre 6 073 M€ à fin 2015) principalement grâce à la génération de cash-flow libre et aux cessions d’actifs réalisées par le Groupe en 2016.

La Dette financière nette de Casino en France hors Cdiscount4 au 31 décembre 2016 s’établit à 3 200 M€, en forte réduction (vs 6 081 M€ au 31 décembre 2015). En incluant la trésorerie de Cdiscount celle-ci ressort à 3 032 M€.

Autres actifs

Le chiffre d’affaires consolidé de Groupe GO Sport en 2016 s’élève à 749 M€, en amélioration de + 3,5 % à magasins comparables et taux de change constant. Le volume d’affaires est en forte croissance et s’établit à plus de 930 M€ HT en 2016 (+ 11%), en lien avec le développement de tous les réseaux (intégrés, affiliés et e-commerce).

Les ventes de GO Sport France sont stables en comparable en 2016 et le volume d’affaires HT progresse de + 3,9%, s’élevant à plus de 430 M€. Le parc comprend 140 magasins (intégrés et affiliés) en France contre 124 à fin 2015, grâce au développement accéléré de l’affiliation en France qui compte désormais 34 magasins soit deux fois plus que fin 2015. Le site e-commerce de l’enseigne enregistre une croissance soutenue et la stratégie multicanale a été renforcée avec, notamment, l’installation de bornes d’achat en ligne dans les magasins GO Sport et le lancement réussi de la e-réservation.

L’enseigne Courir a enregistré une septième année de croissance consécutive de son chiffre d’affaires et le volume d’affaires HT a progressé de + 24 % grâce à la croissance du parc, qui compte désormais 218 magasins (intégrés et affiliés) contre 197 à fin 2015. Le développement de la part de marché se poursuit via tous les canaux avec le succès de l’intégration au réseau de 12 magasins anciennement sous enseigne Bata (après une première acquisition de 18 magasins Bata en 2015), la poursuite du développement de l’affiliation en France (avec un parc de 33 magasins contre 23 à fin 2015), et le renforcement du multicanal avec le lancement du click and collect. Le site e-commerce est le premier magasin du réseau en termes de ventes. La rentabilité de l’enseigne est élevée.

A l’international, les ventes en Pologne progressent de + 4,2% en comparable et à taux de change constant, tirées à la fois par une croissance des clients et des volumes, et le parc comprend désormais 32 points de ventes suite à deux ouvertures sur l’année. Le développement soutenu de la franchise internationale (17 ouvertures sur l’année), tant pour GO Sport que pour Courir, permet de conforter leur statut de marques à dimension internationale.

L’EBITDA et le ROC de Groupe GO Sport s’affichent en progression pour la troisième année consécutive.

Tous réseaux confondus, Groupe GO Sport dispose à fin 2016 d’un parc de 558 magasins, dont 87 à l’étranger.

Le portefeuille d’investissements de Rallye est évalué à 71 M€ à fin 2016, notamment suite à 25 M€ d’encaissements nets sur l’année.

1 Périmètre : Casino Guichard Perrachon société mère, activités françaises et holdings détenus à 100 %

Dette financière de Casino en France 2015 au périmètre 2016

2. CONCLUSION ET PERSPECTIVES

En 2017, Casino poursuivra ses priorités :

  • Adapter en temps réel les formats aux tendances nouvelles de consommation et développer les formats les plus porteurs
  • Poursuivre l’amélioration de l’excellence opérationnelle

Les principaux objectifs de Casino en 2017 sont les suivants :

  • Une amélioration du ratio de DFN / EBITDA
  • En France, Casino vise une croissance de l’ordre de 15% du résultat opérationnel courant en distribution alimentaire et anticipe une contribution de ses activités de Promotion immobilière de l’ordre de 60 M€.
  • Casino s’attend par ailleurs à une progression d’au moins 10% de son résultat opérationnel courant consolidé, aux conditions de change actuelles

Rallye bénéficie d’une situation de liquidité très solide, avec 1,8 Md€ de lignes de crédit confirmées (dont 1,5 Md€ non-utilisées), bénéficiant d’une maturité moyenne de 4 années. Rallye n’a aucune échéance majeure avant octobre 2018. Rallye poursuivra en 2017 l’amélioration de son équation de cash-flow récurrent1 grâce à l’optimisation de ses frais financiers et de ses frais généraux, ainsi que grâce à une politique de dividende ajustée, intégrant une option pour le paiement en actions.

Rallye confirme sa stratégie de valorisation de ses actifs et la solidité de sa structure financière, notamment par le maintien d’une équation de cash-flow récurrent positive.

Afin de permettre à Rallye de conforter une équation de cash-flow récurrent positive, le Conseil d’Administration du 6 mars 2017 a pris la décision de proposer à la prochaine Assemblée Générale un dividende ajusté pour la société. Rallye proposera ainsi à l’Assemblée Générale du 10 mai 2017 le versement d’un dividende de 1,40 € par action, qui sera mis en paiement le 9 juin 2017. Les actionnaires auront la possibilité d’opter pour le paiement en actions.

Calendrier :
Mercredi 10 mai 2017 : Assemblée Générale

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site internet de la société :
www.rallye.fr

1 Dividendes reçus de Casino, nets des dividendes versés par Rallye, des frais financiers nets et des frais généraux

Disclaimer

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d'investissement. Il n'a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n'est fournie par rapport à l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

   
ANNEXES
 
RESULTATS ANNUELS 2016 DE RALLYE

(DONNÉES CONSOLIDÉES)

         
(en M€)   2015(2)   2016
Chiffre d’affaires 35 999 36 784
EBITDA (1) 1 704 1 710
Résultat opérationnel courant (ROC) 996 1 033
Autres produits et charges opérationnels (349) (634)
Coût de l’endettement financier net (358) (435)
Autres produits et charges financiers (329) (49)
Charge d’impôt (21) (40)
Quote-part de résultat des entreprises associées et coentreprises 65 19
Résultat net activités poursuivies 3 (107)
Résultat net activités poursuivies, part du Groupe (177) (150)
Résultat net activités abandonnées 47 2 161
Résultat net 50 2 054
Résultat net, part du Groupe (166) 1 203
Résultat net normalisé, part du Groupe   3   17

(1) EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants

(2) Les états financiers 2015 et 2016 reflètent l’application d’IFRS 5 pour tenir compte de la cession des activités en Asie et du projet de cession de Via Varejo. En conséquence :

  • Le résultat des activités en Asie en 2015 et jusqu’à leur cession en 2016 ainsi que la plus-value consolidée réalisée figurent au compte de résultat sur la ligne « Résultat des activités abandonnées »
  • L’activité de Via Varejo (y compris celle de Cnova Brésil) est reclassée en activité abandonnée en 2015 et 2016. Les actifs et passifs de cette activité au 31 décembre 2016 sont présentés sur une ligne séparée du bilan
   
BILAN 2016 SIMPLIFIE DE RALLYE

(DONNÉES CONSOLIDÉES)

         
(en M€)   2015   2016
Actifs non-courants 27 760 24 790
Actifs courants 13 770 18 876
TOTAL ACTIFS 41 530 43 666
Capitaux propres 10 575 12 631
Passifs financiers non courants 11 722 10 064
Autres passifs non courants 2 934 2 716
Passifs courants 16 299 18 254
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS   41 530   43 666

PASSAGE DU RESULTAT NET PUBLIE AU RESULTAT NET NORMALISE

Le résultat net normalisé correspond au Résultat net des activités poursuivies corrigé (i) des effets des autres produits et charges opérationnels tels que définis dans la partie Principes Comptables de l'annexe annuelle aux comptes consolidés, (ii) des effets des éléments financiers non récurrents ainsi que (iii) des produits

et charges d'impôts non récurrents

Les éléments financiers non récurrents regroupent les variations de juste valeur des dérivés actions (par exemple les instruments de Total Return Swap et Forward portant sur les titres GPA) et les effets d’actualisation monétaire de passifs fiscaux brésiliens

Les produits et charges d'impôts non récurrents correspondent aux effets d'impôt directement liés aux retraitements précédents ainsi que les effets directs d'impôt non récurrents. Ainsi, la charge d’impôt rapportée au résultat normalisé avant impôt correspond au taux d’impôt moyen normatif du Groupe

(en M€)   2015   Eléments   2015   2016   Eléments   2016
    retraités   normalisé     retraités   normalisé
Résultat opérationnel courant (ROC)   996   -   996   1 033   -   1 033
Autres produits et charges opérationnels   (349)   349   -   (634)   634   -
Résultat opérationnel   647   349   996   399   634   1 033
Coût de l'endettement financier net (358) - (358) (435) - (435)
Autres produits et charges financiers (1) (329) 308 (21) (49) (50) (100)
Charge d'impôt (2) (21) (206) (227) (40) (155) (195)
Quote-part de résultat des entreprises associées et coentreprises   65   -   65   19   -   19
Résultat net des activités poursuivies   3   451   454   (107)   429   322
dont intérêts minoritaires (3)   180   272   452   43   262   305
Dont part du Groupe   (177)   180   3   (150)   166   17

(1) Sont retraités des autres produits et charges financiers, principalement les effets d’actualisation monétaire des passifs fiscaux, ainsi que les variations de juste valeur de Total Return Swaps portant sur les actions GPA, Big C, des forwards GPA

(2) Sont retraités de la charge d’impôt, les effets d’impôt correspondants aux éléments retraités ci-dessus, ainsi que les produits et charges d’impôts non récurrents

(3) Sont retraités des intérêts minoritaires les montants associés aux éléments retraités ci-dessus

Contacts

Rallye :
Franck HATTAB, + 33 (0)1 44 71 13 73

Contacts

Rallye :
Franck HATTAB, + 33 (0)1 44 71 13 73