La Geneva Association: Comment la modélisation des risques va façonner l'avenir du transfert de risques? Les experts mondiaux ouvrent la voie

ZURICH--()--L'important groupe de réflexion du secteur international des assurances, la Geneva Association, accueille des experts internationaux de premier plan pour débattre et examiner la question "Comment la modélisation des risques va façonner l'avenir du transfert de risques?". Ce séminaire scientifique, organisé conjointement par la Fondation SCOR, se tiendra, le 9 mars 2017, au siège social de cette dernière. Le groupe façonnera un rapport de recherche révolutionnaire, dans le cadre du programme de recherche sur les évènements extrêmes et les risques climatiques de la Geneva Association, qui sera publié en juin 2017.

Au cours des trois dernières décennies et demi on a relevé une tendance générale à la hausse des pertes économiques, associée à des évènements extrêmes. Ceci est dû à de nombreux facteurs, dont une concentration accrue de personnes et d'actifs dans des zones exposées telles les régions côtières, une mauvaise planification du développement et des pratiques connexes, des processus de production globale hautement sophistiqués mais vulnérables, ainsi que la gravité et la fréquence croissantes des événements météorologiques extrêmes liés au changement climatique.

L'analyse des risques constitue la base d'une prise de décisions informée, car elle permet d'approfondir la connaissance des caractéristiques des risques, de soutenir la tarification des risques, et d'évaluer les coûts et les avantages de diverses stratégies de gestion des risques. Au milieu des années 1980 - début des années 1990, un certain nombre de catastrophes majeures en Amérique du Nord et en Europe ont conduit à des pertes élevées sans précédent, aboutissant à des insolvabilités et/ ou des faillites dans le secteur des assurances et témoignant de la nécessité d'établir une approche plus rigoureuse et quantifiable de l'évaluation et de souscription des risques.

Le développement et l'utilisation des modèles de risques de catastrophe (cat models) au cours des 25 dernières années a révolutionné l'approche du secteur des assurances (de la réassurance) de la tarification, de la souscription et de la gestion de leurs portefeuilles complexes de risques. Outre le secteur de l'assurance, la communauté internationale du développement a également adopté ces modèles visant à aider les gouvernements à mieux comprendre les risques et à prendre des décisions fondées sur les risques, contribuant ainsi à améliorer les décisions de gestion des risques liés aux catastrophes et au changement climatique.

Ce séminaire réunit des experts internationaux de premier plan du secteur de l'assurance et de la réassurance, de la communauté de la modélisation des risques, des organisations internationales, des donateurs internationaux, des gouvernements et de la communauté scientifique afin de partager leurs expériences et d'étudier les opportunités de collaboration et de partenariat renforcés. Le programme inclura les questions essentielles suivantes :

(i) Améliorer les modèles actuels de gestion des risques de catastrophe – en s'inspirant des leçons apprises de leur développement et utilisation au cours des 25 dernières années ;

(ii) Rechercher des voies efficaces afin d'élargir les outils d'information concernant les risques et de modélisation des risques de catastrophe afin de soutenir les décisions du secteur public; et

(iii) Mettre à profit les tous derniers développements scientifiques et technologiques pour établir une nouvelle génération de modèles prospectifs de risques.

Le Dr. Maryam Golnaraghi, Directrice du Programme de recherche sur les évènements extrêmes et les risques climatiques à la Geneva Association, a déclaré: "L'une des priorités majeures de la Geneva Association est de convoquer un groupe varié d'experts de premier plan du secteur, de la modélisation des catastrophes et de divers domaines de la science et de la technologie, afin d'étudier la manière dont la modélisation des risques peut façonner l'avenir du transfert de risques dans le monde entier. Plus précisément, non seulement nous examinons les opportunités visant à améliorer les approches actuelles de la modélisation des catastrophes, mais également les opportunités nous permettant de tirer profit des avancées scientifiques et technologiques dans des domaines tels la surveillance environnementale, l'ingénierie, les grands volumes de données, ainsi que l'intelligence artificielle pour le développement d'une nouvelle génération de modèles de risques basés sur des systèmes, capables d'apporter des innovations dans le domaine du transfert de risques."

Anna Maria D’Hulster, secrétaire générale de la Geneva Association, a déclaré : "Le secteur de l'assurance possède une connaissance approfondie des risques et se trouve à la pointe de l'évaluation des risques, de la tarification des risques et du transfert de risques. Les partenariats publics-privés pourraient jouer un rôle majeur en aidant le secteur public à développer des mesures préventives tenant compte du risque, ainsi que des programmes de transfert de risques qui aident les gouvernements, les entreprises et les particuliers à gérer leurs propres risques."

FIN

Notes aux rédacteurs en chef

La Geneva Association est le principal groupe de réflexion international dans le domaine de l'assurance pour les questions de gestion des risques et de l'assurance possédant une importance stratégique. Il s'agit d'une plateforme unique de dialogue entre les chefs de file du secteur de l'assurance et les principaux décideurs au plan internationale et national, qui vise à témoigner du rôle social et économique majeur du secteur de l'assurance.

La Geneva Association identifie les tendances et les questions stratégiques essentielles dans lesquelles l'assurance joue un rôle substantiel ou qui influencent le secteur de l'assurance. Par le développement de programmes de recherche, de publications régulières et l'organisation de rencontres internationales, la Geneva Association sert de catalyseur de progrès dans la connaissance des questions liées à l'assurance et aux risques, et contribue à la création et à la diffusion de l'information.

Les membres de la Geneva Association comprennent un nombre légal maximum de 90 directeurs généraux (PDG) à la tête des principales sociétés mondiales de l'assurance et de la réassurance. L'Association établit des réseaux d'experts internationaux et gère des plateformes de discussion destinées aux cadres supérieurs et aux spécialistes des assurances, ainsi qu'au décideurs, régulateurs et organisations multilatérales.

Etablie en 1973, la Geneva Association, officiellement "L'Association internationale d'étude de l'économie de l'assurance", est basée à Zurich, en Suisse, et est une organisation à but non-lucratif financée par ses membres.

www.genevaassociation.org

Contacts

The Geneva Association
Isabel Barratt
Directrice des Communications
+41 44 200 49 96
isabel_barratt@genevaassociation.org

Contacts

The Geneva Association
Isabel Barratt
Directrice des Communications
+41 44 200 49 96
isabel_barratt@genevaassociation.org