GENOMIC VISION : RÉSULTATS ANNUELS 2016

  • Exécution réussie de la nouvelle stratégie sur le marché LSR
  • Les ventes de produits et de services augmentent de 332%, à 1,3 M€
  • Chiffre d’affaires total de 3,4 M€
  • Doublement du nombre de plateformes FiberVision® installées
  • Trésorerie de 6,9 M€ en fin d’exercice
  • Projet de financement de 10 M€ par émission d’OCABSA
  • Frédéric Tarbouriech devient le nouveau Directeur financier de la société

PERSPECTIVES 2017 : SOLIDE CROISSANCE DE L’ACTIVITÉ LSR

BAGNEUX, France--()--Regulatory News:

Genomic Vision (Paris:GV) (FR0011799907 – GV), pionnier du peignage moléculaire de l’ADN, qui développe des applications pour les laboratoires de recherche (LSR) et des tests pour le marché du diagnostic in vitro (IVD), publie aujourd’hui ses résultats financiers pour l’exercice 20161.

Aaron Bensimon, Cofondateur et Président du Directoire de Genomic Vision, commente : « En 2016, Genomic Vision a franchi une nouvelle étape dans sa stratégie, avec le lancement réussi des activités commerciales sur le marché des laboratoires de recherche, qui constitue un nouveau segment de croissance important et autonome pour notre société, tandis que nous poursuivons le développement de nos tests de diagnostic. Grâce à la montée en puissance de nos opérations commerciales, nous avons pu doubler le nombre de plateformes FiberVision installées et avons suscité un grand intérêt de la part des laboratoires pharmaceutiques et des sociétés d’édition génomique, qui pourraient tirer parti de notre plateforme sophistiquée pour leur activité de découverte de médicaments. Notre technologie de peignage de l’ADN est parfaitement adaptée aux applications d’édition génomique et nous prévoyons d’accroître notre présence sur ce segment très prometteur. En résumé, nous tablons sur une demande toujours très soutenue des laboratoires de recherche, parallèlement à la poursuite de nos efforts de développement et de commercialisation de nos tests de diagnostic in vitro. Erwan Martin quitte la société pour se consacrer à d’autres projets. Je tiens à le remercier pour sa contribution à la croissance et au succès de Genomic Vision ces dernières années et je lui souhaite la pleine réussite dans sa nouvelle étape professionnelle. Enfin, je me réjouis à l’idée de travailler avec notre nouveau Directeur financier, Frédéric Tarbouriech, ainsi qu’avec le reste de notre équipe, en vue d’accélérer notre développement sur le segment stratégique des laboratoires de recherche, qui alimentera notre croissance en 2017 et au-delà ».

Résultats annuels 2016

(en milliers d’euros – normes IFRS)   2016   2015
Produits de R&D en collaboration avec Quest Diagnostics   316   2 069
Ventes de produits et de services   1 257   291
Total chiffre d’affaires   1 573   2 360
Autres revenus   1 793   1 957
Total revenus de l’activité   3 366   4 317
Charges opérationnelles nettes   -12 026   -8 708
Résultat opérationnel   -8 660   -4 391
Résultat net   -8 613   -4 338

Les ventes de produits et de services ont augmenté de 332%, à 1,3 M€, grâce principalement :

  • à la vente d’instruments et de consommables pour l’étude de la réplication de l’ADN ;
  • aux solutions innovantes pour le contrôle de la qualité et l’optimisation de l’édition génomique ; et
  • à l’installation de cinq nouvelles plateformes de peignage FiberVision® dans des centres industriels et de recherche.

Le chiffre d’affaires total de l’exercice 2016 ressort à 1,6 M€, ce qui représente une diminution par rapport aux 2,4 M€ enregistrés en 2015, liée à la fin des paiements d’étape par Quest Diagnostics, un effet compensé en partie par une augmentation significative des ventes de produits et de services.

Les revenus de l’activité atteignent 3,4 M€ en 2016, contre 4,3 M€ en 2015, en tenant compte des autres revenus de 1,8 M€ correspondant aux crédits d’impôt (CIR, CII, CICE).

Les charges opérationnelles de l’exercice 2016 s’établissement à 12 M€. Les frais de R&D ont augmenté par rapport à l’exercice précédent en raison de la poursuite des études cliniques sur les produits de diagnostic in vitro (IVD) et du développement de nouveaux services et outils à destination des laboratoires de recherche (LSR). Tandis que les frais généraux restaient stables, les dépenses associées aux ventes et au marketing ont progressé avec le renforcement des moyens commerciaux de Genomic Vision.

Au 31 décembre 2016, Genomic Vision comptait 63 salariés, contre 54 au 31 décembre 2015.

Le résultat net de l’exercice 2016 ressort à -8,6 M€, contre -4,3 M€ au 31 décembre 2015.

Trésorerie au 31 décembre 2016
Au 31 décembre 2016, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de Genomic Vision s’élevaient à 6,9 M€, contre 15,6 M€ au 31 décembre 2015.

Afin d’assurer le financement de ses dépenses opérationnelles et l’exécution de son plan de développement au cours des douze prochains mois, Genomic Vision dispose de sa trésorerie au 31 décembre 2016 et d’une ligne de financement obligataire flexible par émission réservée d’OCABSA pour un montant de 10 M€ tel qu’annoncé le 28 octobre 2016 (sous réserve de la satisfaction des conditions usuelles dont le tirage de cette dernière est assorti, incluant l’obtention d’un visa par l’AMF).

Faits marquants de l’exercice 2016

Marché des laboratoires de recherche (LSR)

Doublement du nombre de plateformes FiberVision® installées
La plateforme automatique de Genomic Vision, FiberVision, a été installée sur cinq sites industriels et de recherche en 2016. Le secteur pharmaceutique a montré un intérêt marqué pour les capacités de FiberVision en matière de détection et de réparation des problèmes de réplication de l’ADN, qui jouent un rôle croissant dans la découverte de médicaments. La plateforme FiberVision permet aux chercheurs d’examiner ces mécanismes dans des conditions uniques et constitue un outil technologique et industriel solide qui donne des résultats reproductibles, aidant ainsi les professionnels du secteur à améliorer leurs travaux de découverte.

Produits et services
Genomic Vision commercialise avec succès plusieurs produits et services destinés à compléter sa plateforme technologique pointue FiberVision (tels que FiberPrep, FiberStudio, EasyScan et EasyComb), destinés aux industriels et aux chercheurs, qui bénéficient ainsi d’un plus large accès au peignage moléculaire et à ses applications. Ces services associent matériel et logiciels, avec différents niveaux d’automatisation. Genomic Vision a pu ainsi s’implanter dans le domaine émergent en très forte croissance de l’édition génomique aux côtés d’un des acteurs phares du secteur, qui s’intéresse au peignage moléculaire comme outil de contrôle qualité fiable pour vérifier la pertinence de ses interventions. Des discussions sont en cours avec plusieurs entreprises d’édition génomique dans le domaine thérapeutiques et l’agronomie.

Portefeuille de tests de diagnostic in vitro (IVD)

Cancers du sein et de l’ovaire (BRCA)
L’étude BRCA 1000, lancée conjointement par Genomic Vision et Quest Diagnostics en 2016, se poursuit. Ses résultats sont attendus en 2018 ; ils orienteront les décisions concernant le développement et la future commercialisation du test.

HNPCC & SMA
Quest Diagnostics et Genomic Vision collaborent activement sur des tests de dépistage du syndrome de Lynch (cancer colorectal héréditaire sans polypose ou HNPCC) et de l’atrophie musculaire spinale (SMA), une atrophie des muscles dévastatrice. Plusieurs milestones significatifs devraient être annoncés dans ce domaine en 2017.

Dystrophie facioscapulohumérale (FSHD)
Les tests de dépistage de la FSHD se sont poursuivis à un rythme soutenu et ont enregistré une forte croissance aux États-Unis, où Quest Diagnostics est bien implanté dans cette spécialité. Genomic Vision étend ses opérations de développement commercial aux Centres d’excellence pour la FSHD implantés en Europe, ce qui lui permettra de mieux promouvoir les avantages du peignage de l’ADN pour diagnostiquer cette pathologie rare.

Papillomavirus humain (HPV)
Genomic Vision mène actuellement deux études de validation de son test de dépistage du cancer du col de l’utérus, l’une en France et l’autre en République tchèque. Au total, ces études porteront sur environ 2 200 patientes. Des résultats intermédiaires sont attendus mi-2017. Alors qu’initialement plus de 3 000 patientes devaient être étudiées, le test a été optimisé en 2016 pour parvenir à un protocole tout aussi probant sur le plan statistique, mais portant sur une population moins nombreuse.

Gouvernance

Conseil de surveillance
L’assemblée générale des actionnaires a nommé en 2016 deux nouveaux membres indépendants du Conseil de surveillance, Madame Beth Jacobs et Madame Isabelle Racamier, riches d’une solide expérience respectivement dans la banque et dans l’industrie pharmaceutique.

Directoire
Le 13 décembre 2016, le Conseil de surveillance a nommé Stéphane Altaba, vice-président du Développement corporate, comme membre du Directoire de Genomic Vision.

Le Directeur financier de la société, Erwan Martin, quitte la société pour se consacrer à d’autres projets et Genomic Vision a désigné Frédéric Tarbouriech comme son successeur.

Frédéric Tarbouriech travaillait auparavant chez Labco/Synlab, le numéro un européen du diagnostic clinique, où il assurait la direction de la Consolidation du groupe, du Contrôle interne et de la Comptabilité depuis 2010. Il y a mis en place un système de reporting robuste, tout en accompagnant la forte croissance de Labco et en participant étroitement à plusieurs projets stratégiques, y compris le projet d’introduction en Bourse de la société et l’émission d’obligations high-yield. Frédéric Tarbouriech avait commencé sa carrière comme auditeur financier et conseiller en services de transaction. Il a travaillé 11 ans chez Arthur Andersen et chez Ernst & Young. Il est titulaire d’un MBA de l’Essec.

Calendrier financier 2017 (dates indicatives)

  • Chiffre d’affaires du premier trimestre mardi 9 mai 2017
  • Assemblée générale des actionnaires mardi 20 juin 2017
  • Résultats semestriels mardi 25 juillet 2017
  • Chiffre d’affaires du troisième trimestre mardi 24 octobre 2017

Agenda préliminaire des conférences financières

  • 10e Forum annuel des Directeurs des sociétés des sciences de la vie, Zurich 6-7 mars 2017
  • Conférence Portzamparc Midcaps, Paris 21-22 mars 2017
  • BioEquity, Paris 22-23 mai 2017

A PROPOS DE GENOMIC VISION
Genomic Vision s'appuie sur sa plateforme propriétaire de peignage moléculaire d'ADN sur les marchés de la recherche dans les sciences de la vie (LSR) et du diagnostic in-vitro (IVD). Le peignage moléculaire de l'ADN est un outil extrêmement puissant et facile à utiliser pour la visualisation directe de molécules d'ADN individuelles à haute résolution. Il permet de détecter des variations quantitatives et qualitatives du génome qui sont des signes révélateurs du cancer et d'autres maladies graves. Le portefeuille IVD de la Société comprend des tests de dépistage du cancer du sein et du côlon et des myopathies rares telles que la dystrophie facioscapulohumérale (FSHD) et l'atrophie musculaire spinale (SMA). Dans le domaine de la recherche, la Société déploie sa plateforme FiberVision®, qui permet aux universités et aux industries pharmaceutique, biotechnologique et agricole de soutenir leurs efforts de recherche et de développement de médicaments.

Membre des indices CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable

AVERTISSEMENT

Le présent communiqué contient manière implicite ou expresse des déclarations prospectives relatives à Genomic Vision et à ses activités. Genomic Vision estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables. Cependant, aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des prévisions exprimées dans ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques, dont ceux décrits dans la section « Facteurs de Risque » du Rapport Financier Annuel publié le 29 avril 2016, qui est disponible sur le site internet de la Société (www.genomicvision.com) et à l’évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des marchés sur lesquels Genomic Vision est présente. Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué sont également soumises à des risques inconnus de Genomic Vision ou que Genomic Vision ne considère pas comme significatifs à cette date. La réalisation de tout ou partie de ces risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de Genomic Vision diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés dans ces déclarations prospectives.

Le présent communiqué et les informations qu’il contient ne constituent pas, ni ne sauraient être interprétés comme une offre ou une invitation de vente ou de souscription, ou la sollicitation de tout ordre ou invitation d’achat ou de souscription d’actions Genomic Vision dans un quelconque pays. La diffusion de ce communiqué dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales en vigueur. Les personnes en possession du communiqué doivent donc s’informer des éventuelles restrictions locales et s’y conformer.

1 États financiers audités, examinés par le Conseil de surveillance le 1er mars 2017 .

Contacts

Genomic Vision
Aaron Bensimon
Co-fondateur et Président du Directoire
Tél. : +33 1 49 08 07 50
investisseurs@genomicvision.com
ou
Capricorn One
Media & IR
Hans Herklots
Tél.: +41 79 598 7149
Capricorn1@bluewin.ch
ou
NewCap
Investor Relations / Strategic Communications
Dušan Orešanský / Emmanuel Huynh
Tél. : +33 1 44 71 94 92
gv@newcap.eu

Contacts

Genomic Vision
Aaron Bensimon
Co-fondateur et Président du Directoire
Tél. : +33 1 49 08 07 50
investisseurs@genomicvision.com
ou
Capricorn One
Media & IR
Hans Herklots
Tél.: +41 79 598 7149
Capricorn1@bluewin.ch
ou
NewCap
Investor Relations / Strategic Communications
Dušan Orešanský / Emmanuel Huynh
Tél. : +33 1 44 71 94 92
gv@newcap.eu