Total Gabon se recentre sur ses principaux actifs offshore, en cédant des participations et la conduite des opérations dans plusieurs champs matures

PORT-GENTIL, Gabon--()--Regulatory News:

Total Gabon (Paris:EC) a signé un accord avec Perenco pour la cession de ses participations dans cinq champs matures et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez. L’accord prévoit également le transfert du rôle d’opérateur sur d’autres champs. La transaction représente un montant de $177 millions avant ajustements et reste soumise à l'approbation des autorités.

Aux termes de l'accord, Total Gabon cédera l’ensemble de ses intérêts dans les champs à terre de Coucal, Avocette et Atora, ainsi que dans le réseau de pipelines qui relient Rabi et Coucal au terminal du Cap Lopez, et une partie de sa participation dans le champ en mer d’Hylia. La conduite des opérations sur ces champs et sur le réseau de pipelines sera également transférée à Perenco. En outre, Total Gabon cédera l’ensemble de ses intérêts dans le champ à terre non-opéré d’Igongo. La production cédée au périmètre de la transaction représente environ 5 000 barils par jour (bj), soit 10% de la production SEC de Total Gabon en 2016.

Total Gabon va également transférer à Perenco la conduite des opérations des champs en mer de Grondin, Gonelle, Barbier, Mandaros, Girelle et Pageau, tout en conservant sa participation de 65,3%. Ce changement permettra de générer des synergies avec les autres champs proches opérés par la société Perenco.

Total Gabon conserve ses participations et le rôle d’opérateur du secteur d’Anguille, des champs de Torpille, Torpille Nord Est et de Baudroie-Mérou, du permis en mer profonde de Diaba et du terminal pétrolier du Cap Lopez. Total Gabon conservera également sa participation dans le champ non-opéré à terre de Rabi.

« Dans un contexte de prix du pétrole volatile où la recherche d’efficacité opérationnelle est la priorité, cette transaction permet de transférer l’opération de plusieurs actifs à Perenco afin de tirer partie de synergies avec leurs opérations. Elle permet ainsi à Total Gabon de se recentrer sur ses principaux actifs afin de pouvoir assurer dans les meilleures conditions la pérennité de nos activités» a déclaré Guy Maurice, Président de Total Gabon.

Récapitulatif de la transaction:

Secteurs Champs  

Total Gabon
intérêts avant
vente

 

Total Gabon
intérêts après
vente

Offshore Grondin Grondin   65,3% op   65,3% non op
Gonelle   65,3% op   65,3% non op
Barbier   65,3% op   65,3% non op
Mandaros   65,3% op   65,3% non op
Offshore Torpille Girelle   65,3% op   65,3% non op
Pageau   65,3% op   65,3% non op
Hylia   55,7% op   37,5% non op
Onshore opéré Coucal   43,7% op   0%
Avocette   43,6% op   0%
Atora   40% op   0%
Onshore non opéré Igongo   18%   0%
Le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez   100% op   0%

Participations non concernées par la transaction

Secteurs Champs   Intérêts
Total Gabon
Anguille Offshore Anguille   100% op
Onshore Ile Mandji   100% op
Offshore Torpille Torpille   100% op
Torpille Nord Est   100% op
Baudroie-Mérou   50% op
Onshore non opéré Rabi   32,9% non op
Offshore profond Diaba   42,5% op
Terminal pétrolier - Cap Lopez   100% op

A propos de Total Gabon
Présent au Gabon depuis plus de 85 ans, Total Gabon est l’un des principaux opérateurs pétroliers du pays. En 2016, la production de pétrole brut opérée de Total Gabon s’est élevée à 55 000 b/j, tandis que sa production SEC s’est élevée à 47 400 b/j. À l’issue de cette transaction, Total Gabon restera le deuxième producteur du pays avec environ 45 000 b/j.

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’Administration au capital de 76 500 000 dollars US
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)
www.total.ga
RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Contacts

Contact Presse :
Total Gabon
Florent CAILLET, +241 01 55 64 94
florent.caillet@total.com

Contacts

Contact Presse :
Total Gabon
Florent CAILLET, +241 01 55 64 94
florent.caillet@total.com