Quand la nuit tombe, nous cherchons la lumière. Le défi présenté par les maladies oculaires rares fait l'objet d'un court métrage dans le cadre de la campagne #fightforlight

  • "In The Woods" est la vidéo d'un homme entouré par l'obscurité et qui se bat pour la lumière. Une métaphore pour les personnes luttant contre les maladies oculaires rares, pour lesquelles tout progrès de la recherche scientifique peut être une lueur d'espoir.
  • La promotion de la campagne de sensibilisation #fightforlight est réalisée par Dompé, une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche de solutions pharmaceutiques pour lutter contre les maladies rares dans le domaine de l'ophtalmologie, à l'occasion de la Journée des maladies rares.
  • Le protagoniste de la vidéo, créée par Saatchi & Saatchi, réalisée par Roberto Saku Cinardi et produite par Think Cattleya, est Gabriele Mainetti, réalisateur de "They Call Me Jeeg".
  • Vous pouvez voir et partager la vidéo sur les réseaux sociaux à partir de la chaîne YouTube de Dompé à l'adresse https://youtu.be/YIOA9ajZ0Gw

MILAN--()--Un homme se retrouve perdu dans une forêt, la nuit tombe. Il trouve une torche projetant une lueur blafarde qui l'aide à éviter les arbres, à la recherche d'une sortie pour échapper aux ténèbres qui se referment sur lui. Voilà la première scène de "In the Woods", le court métrage commandé par la société biopharmaceutique Dompé à l'occasion de la Journée des maladies rares et présenté aujourd'hui dans le cadre de la campagne #fightforlight sur les réseaux sociaux.

Gabriele Mainetti, directeur de "They Call Me Jeeg", est l'incarnation de la souffrance des personnes atteintes de maladies oculaires rares. Pour ces personnes, retrouver le "chemin de la lumière" est compliqué, elles peuvent parfois s'égarer et éprouver de la gêne, de la fatigue et des difficultés. Tout comme le protagoniste, qui est aux prises avec la détresse, l'épuisement et le fait d'être perdu dans une forêt inconnue, à la recherche de la lumière.

La lueur d'espoir est représentée métaphoriquement lorsque qu'il se réveille le lendemain, le visage baigné de lumière. "Any advance in research is a ray of hope": tout progrès de la recherche est une lueur d'espoir. La vidéo se termine sur ce message et nous rappelle que la recherche peut être une arme pour vaincre les ténèbres de la maladie. "Si l'on considère que la nature est tout sauf démocratique, l'objectif de garantir la même qualité de vie pour tous est profondément humain", souligne Gabriele Mainetti à propos de son interprétation. "Je crois en la recherche et en son combat pour aider ceux qui sont perdus dans l'obscurité."

Créée par Saatchi & Saatchi, réalisée par Roberto Saku Cinardi et produite par Think Cattleya, la vidéo s'inscrit dans l'engagement continu de Dompé pour identifier des traitements innovants contre les maladies rares.

"Avec cette campagne, nous voulons continuer à mieux faire connaître le monde des patients atteints de maladies rares et leurs besoins de santé", explique Eugenio Aringhieri, CEO de Dompé. "La recherche de nouvelles options thérapeutiques est un élément important de ce secteur. Il s'agit d'un défi complexe et de longue haleine, qui d'une certaine manière évoque l'expérience du protagoniste dans la vidéo. Je suis convaincu que nous devons relever ce défi ensemble, en équipe, pour regrouper des perspectives différentes tendant à un objectif commun: le patient".

"C'est avec un sens aigu de la responsabilité que notre société s'est lancée sur le chemin de la recherche pour lutter contre les maladies rares, et c'est avec cet état d'esprit précis que nous soutenons et promouvons les initiatives de sensibilisation dans ce domaine", ajoute Sergio Dompé, président du Groupe Dompé. "C'est un monde encore très mal connu aujourd'hui. C'est pour cela qu'il est impératif de continuer la recherche et de communiquer sur la valeur et les bienfaits qu'elle peut apporter dans la vie des gens."

Dans le domaine des maladies oculaires rares, Dompé se spécialise dans la recherche et le développement avec la version recombinante du facteur de croissance des nerfs humains (NGF), une solution de biotechnologie ophtalmologique en cours d'étude et en collaboration avec des centres d'excellence clinique en Europe et aux États-Unis.

"Les maladies oculaires rares sont un domaine où les patients attendent encore de nombreuses réponses", déclare Paolo Rama, chef d'unité de la cornée et de la surface oculaire au San Raffaele Research Hospital. "En Italie, la recherche doit encore beaucoup aux études réalisées par la lauréate du prix Nobel de médecine Rita Levi Montalcini sur la NGF, une protéine naturellement produite par le corps humain et responsable du développement, de l'entretien et de la survie des cellules nerveuses. Nous attendons donc les résultats des études cliniques que nous avons réalisées, qui devraient permettre une véritable innovation dans certains domaines de l'ophtalmologie."

"Les progrès de la recherche et l'accès à l'innovation sont des éléments essentiels pour les personnes atteintes de maladies rares, et représentent un réel espoir pour combattre et vaincre ces maladies. En tant que mouvement de la société civile visant à protéger les droits des citoyens et des personnes vulnérables, Cittadinanzattiva encourage les projets de sensibilisation comme celui-ci. En ciblant le grand public, cette initiative peut contribuer à une plus vaste sensibilisation à l'égard des maladies rares, qui doivent devenir des objectifs clefs de la santé publique", explique Francesca Moccia, secrétaire générale adjointe de Cittadinanzattiva, qui a assisté à l'avant-première de la vidéo.

Vous pouvez regarder le court métrage, qui s'accompagne du hashtag #fightforlight pour permettre le partage en ligne et sur les réseaux sociaux, via la chaîne YouTube de Dompé, ainsi que du contenu en coulisses de la campagne. Pour visionner et partager "In the Woods", cliquez sur: https://youtu.be/YIOA9ajZ0Gw

Pour plus d'informations, veuillez visiter: www.dompe.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Dompé
Laura Sprea, +39 02 58383567 | +39 3355745188
Spécialiste en communications d'entreprise
laura.sprea@dompe.com

Contacts

Dompé
Laura Sprea, +39 02 58383567 | +39 3355745188
Spécialiste en communications d'entreprise
laura.sprea@dompe.com