A.M. Best affirme les notations de crédit de Compagnie Commune de Réassurance des Etats Membres de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances

LONDRES--()--A.M. Best a affirmé la notation de solidité financière B (Satisfaisant) et la notation de crédit émetteur à long terme « bb+ » de Compagnie Commune de Réassurance des Etats Membres de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CICA Re) (Togo). La perspective associée à ces notations de crédit (notations) demeure stable.

Les notations reflètent le profil de marché modeste de CICA Re, sa bonne performance opérationnelle et sa forte capitalisation ajustée du risque. Ces éléments sont contrebalancés par le niveau faible, mais en progression, du cadre de gestion des risques d’entreprise (GRE) de la compagnie, et une forte exposition aux risques économiques et financiers émanant de ses activités dans la région de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA).

CICA Re occupe une bonne position de marché de niche en tant que bénéficiaire de cessions légales obligatoires dans la région CIMA. Au cours des 26 dernières années, la société a également développé des activités de réassurance conventionnelle sur le marché de la libre concurrence au niveau régional et dans d’autres territoires, incluant l’Afrique sub-saharienne, le Moyen-Orient, et l’Asie. Les activités conventionnelles ont représenté les trois quarts des 33,2 milliards de francs CFA (55.4 millions de dollars US) de primes brutes émises (PBE) que la société a rapportés en 2015. La demande croissante de réassurance dans la région CIMA et les efforts de la société visant à s’étendre au niveau international aux fins de diversifier sa présence géographique ont eu pour effet de développer les PBE à un rythme de croissance composé annuel de 14,3 %, entre 2011 et 2015. CICA Re devrait déclarer un montant de primes d’environ 40 milliards de francs CFA (64.3 millions de dollars US) pour l’année 2016. Cependant, le profil global de la société demeure modeste, en raison de la taille limitée de la zone CIMA et du fait que la société fournit des capacités de suiveur sur le marché mondial de la réassurance.

CICA Re jouit d’un historique de bonne rentabilité opérationnelle, affichant un ratio opérationnel moyen pondéré de 87,8 % sur cinq ans (2011-2015), soutenu par des résultats robustes, bien que volatils, de son portefeuille non-vie, et des résultats stables de son plus petit portefeuille vie. La société a déclaré un bénéfice net de 3,2 milliards de francs CFA (5,4 millions de dollars US) en 2015, soit une hausse par rapport à celui de 2,7 milliards de francs CFA (4,9 millions de dollars US) de l’année antérieure, due à des marges plus élevées en réassurance vie et des meilleurs revenus d’investissement. En 2016, le bénéfice net devrait bénéficier d’une amélioration de la sinistralité. La performance future de la compagnie devrait demeurer positive, bien que sujette à une éventuelle volatilité liée à sa croissance dans des territoires où la société possède moins d’expertise de souscription ; alors qu’au niveau domestique, CICA Re demeure exposée aux risques économiques et financiers élevés qui prévalent dans la région CIMA.

La capitalisation ajustée du risque de CICA Re est forte, soutenue par un faible levier de souscription et un solide panel de rétrocessionnaires. Un bon niveau de rétention des bénéfices a permis à la société de développer considérablement ses capitaux propres, de 21,9 milliards de francs CFA (44,0 millions de dollars US) en fin d’exercice 2011 à 36,8 milliards de francs CFA (61,4 millions de dollars US) à fin 2015. En dépit de la décision prise en 2014 d’augmenter le pay-out ratio à une fourchette de 25 % à 50 %, A.M. Best s’attend à ce que la société continue de générer suffisamment de capital interne pour financer ses initiatives stratégiques prospectives.

Le cadre GRE de CICA Re est actuellement considéré comme étant sous-développé relativement à son profil de risque, particulièrement en prenant en compte l’exposition de la société à un niveau élevé de risque économique et de système financier associée à son profil en Afrique. À ce jour, la fonction GRE a principalement été réactive, se concentrant sur l’identification des risques et sur le développement de procédures de contrôle à posteriori. Cependant, la capacité de gestion des risques devrait s’améliorer dans l’avenir à la suite de la nomination d’un directeur dédié à la gestion des risques en 2016.

Ce communiqué de presse fait état de notations de crédit publiées sur le site Web d’A.M. Best. Pour consulter toutes les informations de notation relatives au communiqué, ainsi que les publications afférentes, y compris les détails sur le bureau responsable de l'émission de chaque notation individuelle référencée dans le présent communiqué, veuillez consulter la page consacrée aux récentes activités de notation d'A.M. Best. Pour plus d'informations sur l'utilisation et les limitations des avis de notation de crédit, veuillez consulter la section Comprendre les notations de crédit d'A.M. Best.

A.M. Best est la source la plus ancienne et la plus respectée de notation et d'information du secteur de l'assurance. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.ambest.com.

Copyright © 2017 d’A.M. Best Rating Services, Inc. et/ou de ses filiales. TOUS DROITS RÉSERVÉS

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

A.M. Best
Charlotte Vigier
Analyste financière
+ 44 20 7397 0270
charlotte.vigier@ambest.com
ou
Ghislain Le Cam, CFA, FRM
Directeur adjoint, Pôle Analytique
+ 44 20 7397 0268
ghislain.lecam@ambest.com
ou
Christopher Sharkey
Manager, Relations publiques
+ 1 908 439 2200, poste 5159
christopher.sharkey@ambest.com
ou
Jim Peavy
Directeur, Relations publiques
+ 1 908 439 2200, poste 5644
james.peavy@ambest.com

Contacts

A.M. Best
Charlotte Vigier
Analyste financière
+ 44 20 7397 0270
charlotte.vigier@ambest.com
ou
Ghislain Le Cam, CFA, FRM
Directeur adjoint, Pôle Analytique
+ 44 20 7397 0268
ghislain.lecam@ambest.com
ou
Christopher Sharkey
Manager, Relations publiques
+ 1 908 439 2200, poste 5159
christopher.sharkey@ambest.com
ou
Jim Peavy
Directeur, Relations publiques
+ 1 908 439 2200, poste 5644
james.peavy@ambest.com