Legrand Résultats 2016

Accélération des deux moteurs de croissance

Croissance des ventes hors change : +6,5% (contre +2,1% en 2015)

Poursuite du succès du programme Eliot : près de +40% de croissance totale des ventes de produits connectés

8 acquisitions « bolt-on» réalisées

Solide performance intégrée, objectifs pleinement atteints

Croissance organique des ventes : +1,8% ; proche de la borne haute de l’objectif (+2%)

Marge opérationnelle ajustée avant acquisitions : 19,7% ; supérieure à la borne haute de l’objectif relevée (19,6%)

Croissance du résultat net part du Groupe ajusté2 : +3,0% ; Dividende proposé : 1,19 €

Taux de réalisation de la feuille de route RSE : 122%

LIMOGES, France--()--Regulatory News:

A l’occasion de l’arrêté des comptes annuels 2016, Gilles Schnepp, Président Directeur Général de Legrand (Paris:LR) a déclaré :

«Accélération des deux moteurs de croissance

En 2016, l’accélération de la croissance organique, tirée par l’innovation et de nombreuses initiatives commerciales, et du rythme des acquisitions a permis à Legrand de continuer à développer ses positions de marché.

Avec 248 M€ consacrés en 2016 à la R&D, Legrand a activement poursuivi sa stratégie d’innovation, lançant cette année encore de nombreux nouveaux produits comme la nouvelle offre de coffrets Ekinox3 en Inde ou encore la gamme d’interface utilisateur Domino Sencia en Amérique latine. Plus spécifiquement concernant les produits connectés, le Groupe poursuit avec succès le déploiement de son programme Eliot : outre les belles progressions des offres Digital Lighting Management et de PDU3 intelligents aux Etats-Unis, où Eliot a été lancé en novembre dernier, Legrand a renforcé son offre avec, par exemple, le portier Class 300X, dont le lancement en France et en Italie en 2016 a été particulièrement bien accueilli. A l’occasion de sa présence au CES4 2017 de Las Vegas, Legrand a présenté « Celiane with Netatmo » une solution de prises et interrupteurs connectés. Plus généralement, avec une croissance totale de près de +40% de ses ventes de produits connectés en 2016, le Groupe est en avance sur son plan de marche et poursuivra le déploiement géographique d’Eliot en 2017.

Le Groupe a par ailleurs investi en 2016 plus de 400 M€ dans l’acquisition de 8 sociétés « bolt-on1 », totalisant un chiffre d’affaires annuel de plus de 170 M€, dont plus de 80% réalisés avec des positions de numéro 1 ou 2. Legrand renforce ainsi sa présence dans les nouveaux segments de marché porteurs comme l’efficacité énergétique ou les infrastructures numériques ainsi que dans les solutions d’éclairage. Cette belle dynamique se poursuit avec le rachat en janvier 2017 d’OCL5, spécialiste des solutions d’éclairage architecturales pour les bâtiments tertiaires et résidentiels haut de gamme aux Etats-Unis.

1 Sociétés de petite et moyenne taille complémentaires des activités du Groupe

2 Le résultat net part du Groupe ajusté ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de 61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance. Pour autant si elles sont maintenues dans le temps, ces baisses de taux d'impôt devraient avoir un effet favorable sur le taux d'imposition du Groupe.

3 Power Distribution Unit ; Unité de Distribution d’Alimentation

4 Consumer Electronics Show

5 Original Cast Lighting

L’ensemble de ces initiatives contribuent à la solide performance de Legrand en 2016, et renforcent durablement le profil de croissance créateur de valeur du Groupe.

Solide performance intégrée, objectifs pleinement atteints

Legrand remplit pleinement l’ensemble de ses objectifs 2016 :

  • la croissance organique du chiffre d’affaires s’établit à +1,8%, proche de la borne haute
    de l’objectif (+2%) et tirée en partie par des effets ponctuels aux Etats-Unis et en Italie,
  • la marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2015) s’élève à 19,7%, supérieure à la borne haute de l’objectif relevée (19,6%), et
  • le taux de réalisation de la feuille de route RSE ressort à 122%.

Les initiatives de développement des derniers trimestres nourrissent avec succès l’accélération de la croissance responsable du Groupe. Ainsi en 2016, le chiffre d’affaires progresse au total de +4,3% (+6,5% hors change contre +2,1% en 2015), le résultat opérationnel ajusté de +5,2% et les taux de réalisation de chacun des quatre axes de la feuille de route RSE du Groupe dépassent 100%.

Pour 2017, Legrand poursuivra ses investissements visant à créer de la valeur durablement et dans le respect de l’ensemble de ses parties prenantes.»

Résultat net part du Groupe ajusté

Reflétant la performance du Groupe, le résultat net part du Groupe ajusté progresse de +3,0% en 2016 et s’élève à 567,3 M€.

Ce résultat net part du Groupe ajusté ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de 61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance.

Pour autant si elles sont maintenues dans le temps, ces baisses de taux d'impôt devraient avoir un effet favorable sur le taux d'imposition du Groupe.

Dividende proposé

Le Groupe soumettra à l’approbation de l’Assemblée Générale des actionnaires le versement au titre de 2016 d’un dividende de 1,19 € par action (contre 1,15 € au titre de 2015), représentant un taux de distribution1 de 56% (équivalent à celui de 2015).

Objectifs 2017

Pour 2017, les projections macroéconomiques font état d’une amélioration progressive de l’environnement économique. Dans ce contexte mais tenant compte de bases de comparaison d’activité élevées aux Etats-Unis et en Italie, le Groupe entend poursuivre sa stratégie de croissance et se fixe pour objectifs en 2017 :

- une progression organique de ses ventes comprise entre 0% et +3% ; et

- une marge opérationnelle ajustée avant prise en compte des acquisitions (à périmètre 2016) comprise entre 19,3% et 20,1% du chiffre d’affaires.

Legrand poursuivra par ailleurs sa stratégie d’acquisitions, créatrice de valeur.

1 Calculé sur la base du résultat net part du Groupe ajusté. Le résultat net part du Groupe ajusté ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de 61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance.

Chiffres clés

Données consolidées

(en millions €)(1)

  2015   2016   Variation
Chiffre d'affaires   4 809,9   5 018,9   +4,3%
Résultat opérationnel ajusté   930,4   978,5   +5,2%
En % du chiffre d’affaires 19,3% 19,5%
19,7% avant acquisitions(2)
Résultat opérationnel 886,7 934,0 +5,3%
En % du chiffre d’affaires   18,4%   18,6%    
Résultat net part du Groupe ajusté(3) 550,6 567,3 +3,0%
En % du chiffre d’affaires 11,4% 11,3%
Résultat net part du Groupe 550,6 628,5 +14,1%
En % du chiffre d’affaires   11,4%   12,5%    
Cash flow libre normalisé 617,2 623,9 +1,1%
En % du chiffre d’affaires 12,8% 12,4%
Cash flow libre 666,0 673,0 +1,1%
En % du chiffre d’affaires   13,8%   13,4%    
Dette financière nette au 31 décembre   802,7   957,0   +19,2%

(1) Voir les annexes du présent communiqué pour le glossaire et les tableaux de réconciliation des indicateurs présentés

(2) A périmètre 2015

(3) Le résultat net part du Groupe ajusté 2016 ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de 61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance. Pour autant si elles sont maintenues dans le temps, ces baisses de taux d'impôt devraient avoir un effet favorable sur le taux d'imposition du Groupe.

Performance intégrée 2016

Legrand enregistre une solide performance intégrée en 2016 :

  • l’ensemble des indicateurs financiers sont en progression, comme le chiffre d’affaires consolidé (+4,3%), le résultat opérationnel ajusté (+5,2%) et le résultat net part du Groupe ajusté1 (+3,0%) ;
  • le cash flow libre s’élève à 673,0 M€, soit 13,4% du chiffre d’affaires ;
  • avec un taux de réalisation de la feuille de route RSE 2014-2018 de 122%, le Groupe est en avance sur son plan de marche.

Plus globalement, ces bonnes réalisations démontrent à nouveau la capacité du Groupe à créer de la valeur pour l’ensemble de ses parties prenantes.

Chiffre d’affaires consolidé

Le chiffre d’affaires total s’établit en 2016 à 5 018,9 M€, en hausse de +4,3% par rapport à 2015. L’impact de la contribution de l’accroissement du périmètre lié aux acquisitions s’élève à +4,7%. A structure et taux de change constants, les ventes du Groupe progressent de +1,8%, proche de la borne haute de l’objectif 2016, reflétant une évolution des ventes de +2,8% dans les pays matures et de -0,1% dans les nouvelles économies. L’effet de change sur le chiffre d’affaires s’établit à -2,1%.

1 Le résultat net part du Groupe ajusté ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de 61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance. Pour autant si elles sont maintenues dans le temps, ces baisses de taux d'impôt devraient avoir un effet favorable sur le taux d'imposition du Groupe.

Evolution des ventes par destination et par zone géographique à structure et taux de change constants :

  2016 / 2015  

4ème trim. 2016 / 4ème trim. 2015

France -2,7%

-3,8%1

Italie +3,4% +2,2%
Reste de l'Europe +5,2% +3,9%
Amérique du Nord et Centrale +5,8% +3,9%
Reste du Monde -2,1% -2,0%
Total +1,8% +0,7%

Les évolutions des ventes à structure et taux de change constants s’analysent par zone géographique comme suit :

- France (17,4% du chiffre d’affaires du Groupe) : l’évolution organique du chiffre d’affaires en France s’établit à -2,7% en 2016, le quatrième trimestre étant comme annoncé pénalisé par un effet de calendrier défavorable. Hors cet effet de calendrier, l’évolution des ventes au quatrième trimestre seul ne serait qu’en très léger recul. Constatée au cours de 2016, l’amélioration des indicateurs avancés du marché de la construction résidentielle neuve, qui représente entre 15 et 20% des ventes en France, devrait se refléter dans l’activité de Legrand au cours des prochains trimestres.

- Italie (9,8% du chiffre d’affaires du Groupe) : la croissance organique pour l’ensemble de 2016 est solide à +3,4%, soutenue par le succès de la nouvelle gamme de portiers connectés Class 300X et plus spécifiquement au premier semestre seul par des projets ponctuels dans la distribution d’énergie. Hors ces deux effets ponctuels, la croissance organique en Italie s’établirait à environ +2% en ligne avec la tendance estimée du marché.

- Reste de l’Europe (17,4% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires est en hausse de +5,2% à structure et taux de change constants par rapport à 2015. Les pays d’Europe de l’Est enregistrent de belles performances sur l’ensemble de l’année. Les ventes sont également en nette progression dans plusieurs pays matures de la zone, plus particulièrement en Europe du Sud2 ainsi qu’au Royaume-Uni (environ 2,4% du chiffre d’affaires du Groupe3) ou encore en Allemagne, en Autriche et en Belgique.

Enfin, les ventes en Turquie sont en retrait en raison du contexte politique du pays.

- Amérique du Nord et Centrale (29,2% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires progresse de +5,8% en 2016 à structure et taux de change constants.

Cette progression est portée par de bonnes performances aux Etats-Unis où la croissance organique s’élève à +5,6%, soutenue notamment par le succès de l’offre Digital Lighting Management et de belles réussites dans le non-résidentiel. Au deuxième semestre, plus particulièrement, des mises en stock ponctuelles dans le retail4 ont également contribué à cette forte croissance. Hors effets ponctuels, la croissance organique aux Etats-Unis pour l’ensemble de l’année est d’environ +3%.

D’autres pays de la zone, comme le Mexique, enregistrent également de belles progressions de leurs ventes.

- Reste du Monde (26,2% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires est en recul de -2,1% à structure et taux de change constants par rapport à 2015. Un certain nombre de pays de la zone enregistrent de bonnes performances sur l’ensemble de l’année comme l’Inde, le Chili ou encore la Colombie. Les ventes dans les pays d’Afrique du Nord5 sont également en hausse en 2016. Ces bons résultats ne suffisent pas à compenser les baisses d’activité d’autres pays de la zone, comme le Brésil, ou encore certains pays d’Asie et du Moyen Orient. Par ailleurs, en Chine, les ventes sont restées stables sur l’ensemble de l’année par rapport à 2015, soutenues au premier trimestre par l’impact ponctuel de mesures gouvernementales.

1 Hors effet de calendrier, l’évolution des ventes en France au quatrième trimestre ne serait qu’en très léger recul

2 Europe du Sud = Espagne + Grèce + Portugal

3 Sur la base des taux de change moyens de 2016 et du chiffre d’affaires annuel des dernières acquisitions

4 Distribution grand public

5 Afrique du Nord = Algérie + Egypte + Maroc + Tunisie

Résultat et marge opérationnels ajustés

Le résultat opérationnel ajusté est en hausse de +5,2% en 2016 et s’élève à 978,5 M€, reflétant la capacité du Groupe à créer de la valeur.

Grâce à une bonne performance opérationnelle dans un contexte de croissance des ventes, la marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2015) s’établit à 19,7% du chiffre d’affaires, soit une amélioration de 0,4 point en comparaison de la marge opérationnelle ajustée de 2015 de 19,3%.

Après prise en compte des acquisitions, la marge opérationnelle ajustée du Groupe ressort à 19,5% du chiffre d’affaires de 2016.

Résultat net part du Groupe

Reflétant la performance du Groupe, le résultat net part du Groupe ajusté1 progresse de +3,0% en 2016 et s’élève à 567,3 M€.

Cette progression résulte :

  • d’une bonne performance opérationnelle avec une amélioration significative de +47,3 M€ du résultat opérationnel ;
  • d’une légère hausse du résultat du change de +0,5 M€ ;

partiellement compensées par :

  • une hausse de +21,8 M€ du montant de l’impôt sur le résultat ;
  • une augmentation de +7,7 M€ des frais financiers nets (qui restent sous contrôle à moins de 2% du chiffre d’affaires) due en grande partie à un impact temporaire lié à l’émission en décembre 2015 d’une obligation en anticipation du refinancement de l’obligation d’échéance février 2017 ; et
  • le résultat des sociétés mises en équivalence (-1,3 M€).

Le résultat net part du Groupe tel que publié s’établit à 628,5 M€ en 2016 et comprend l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance.

Pour autant si elles sont maintenues dans le temps, ces baisses de taux d'impôt devraient avoir un effet favorable sur le taux d'imposition du Groupe.

Génération de cash et endettement net

En 2016, la marge brute d’autofinancement est robuste et ressort à 791,4 M€, soit 15,8% du chiffre d’affaires.

Les investissements et le besoin en fonds de roulement sont sous contrôle et représentent respectivement 3,2% et 6,1% du chiffre d’affaires de 2016. Les investissements en pourcentage du chiffre d’affaires sont en ligne avec la moyenne des dix dernières années et cohérents avec les ambitions du Groupe (de 3% à 3,5% des ventes dans la durée). Le besoin en fonds de roulement exprimé en pourcentage des ventes est, en fin d’exercice 2016 et de manière ponctuelle, à un niveau exceptionnellement bas par rapport à celui des 10 dernières années, constituant une base de comparaison exigeante pour 2017.

Le cash flow libre normalisé s’établit à 12,4% des ventes.

Après paiement d’un dividende pour un montant de plus de 300 M€ et un investissement de plus de

400 M€ dans les acquisitions (contre plus de 250 M€ en 2015), la dette nette s’établit à près d’un milliard d’euros au 31 décembre 2016 en hausse de plus de 150 M€ par rapport au 31 décembre 2015.

Performance extra-financière

Legrand a publié en 2014 sa troisième feuille de route RSE pluriannuelle couvrant la période 2014-2018 et intégrant des objectifs ambitieux et innovants. Legrand porte ainsi une grande attention à l’ensemble de ses parties prenantes et est plus particulièrement engagé dans une démarche visant à développer l’accès à l’électricité et à en responsabiliser l’utilisation.

1 Le résultat net part du Groupe ajusté 2016 ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de 61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance. Pour autant si elles sont maintenues dans le temps, ces baisses de taux d'impôt devraient avoir un effet favorable sur le taux d'imposition du Groupe.

Avec un taux de réalisation global de 122% par rapport aux objectifs fixés pour fin 2016 (pour rappel, la feuille de route comporte 21 objectifs avec des jalons annuels), le Groupe est en avance sur le plan de marche prévu, traduisant ainsi la capacité de Legrand à faire progresser l’ensemble des 4 axes de sa feuille de route RSE1.

Plus particulièrement, Legrand aura en 2016 :

  • adhéré au « Science Based Target », qui appelle les sociétés à s’engager sur des objectifs d’émission de CO2, et ainsi contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique ;
  • contribué, dans le cadre de la fondation Legrand, au lancement d’une maison pilote bi-générationnelle, qui vise à faire cohabiter des personnes âgées et des étudiants dans le milieu médical ;
  • reçu le Trophée de la RSE du Grand Prix de l’Assemblée Générale (prix qui valorise la démarche d’intégration de la RSE dans la stratégie du Groupe en Assemblée Générale) ; et
  • été également reconduit dans l’indice « Global 100 – Most sustainable corporations », ainsi que dans les indices de référence FTSE4Good, DJSI et Vigeo Euronext.

Dividende

En cohérence avec sa structure de bilan et les solides réalisations de 2016, Legrand proposera à l’approbation de l’Assemblée Générale de ses actionnaires du 31 mai 2017 le versement au titre de 2016 d’un dividende de 1,19 € par action (contre 1,15€ au titre de 2015) et correspondant à un taux de distribution3 de 56% (équivalent à celui de 2015). Le détachement du dividende aura lieu le 2 juin 2017 pour un paiement le 6 juin 2017.

La distribution payée de 2016 se fera selon les mêmes modalités que l’année précédente. Soit, sur la base du nombre de titres en circulation au 31 décembre 2016, par prélèvement sur :

  • d’une part le bénéfice distribuable2 à hauteur de 0,79 €3 par action ; et
  • d’autre part le poste « prime d’émission » à hauteur de 0,40 €3 par action.

Accélération des deux moteurs de croissance

Accélération de la croissance organique portée par l’innovation

Les nombreuses initiatives d’innovation, en particulier digitales, ont contribué à accélérer la croissance organique du Groupe en 2016 (+1,8% contre +0,5% en 2015).

Pour rappel, dans le cadre de son programme Eliot, le Groupe s’est fixé l’objectif ambitieux d’enregistrer entre 2014 et 2020 une croissance annuelle moyenne totale à deux chiffres de ses ventes de produits connectés. Avec en 2016 une croissance totale de près de +40% du chiffre d’affaires réalisé avec des produits connectés, le Groupe est en avance sur son plan de marche. Au total, le chiffre d’affaires lié au programme Eliot s’élève à près de 440 M€ en 2016.

Cette bonne performance résulte de nombreuses initiatives en 2016. Le Groupe a notamment :

  • poursuivi avec succès le développement commercial des offres Digital Lighting Management et de PDU4 intelligents aux Etats-Unis ;
  • enrichi son offre de produits connectés avec notamment le lancement réussi du portier Class 300X ;
  • déployé Eliot aux Etats-Unis (d’autres lancements sont prévus en 2017 dans plusieurs pays) ; et
  • noué de nouveaux partenariats, avec des acteurs de premier plan de l’IoT, comme en juillet 2016 avec le groupe chinois TCL, spécialiste mondial des biens de consommation, des équipements électroniques et des solutions internet.

1 Le détail de la performance RSE 2016 est disponible sur le site de Legrand (http://www.legrand.com/FR/suivi-des-avancees_13130.html)

2 Calculé sur la base du résultat net part du Groupe ajusté. Le résultat net part du Groupe ajusté ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de

61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance.

3 Répartition communiquée à titre indicatif et susceptible d’être modifiée en fonction du nombre d’actions donnant droit à distribution d’ici la date de mise en paiement

4 Power Distribution Unit ; Unité de Distribution d’Alimentation

Par ailleurs, le Groupe a annoncé lors du CES de Las Vegas de janvier 2017 le lancement d’une solution de prises et interrupteurs connectés « Celiane with Netatmo » récompensée aux « CES Innovations Design and Engineering Awards 2017 » dans les catégories « Smart Home6 » et « Home Appliances7 ».

Plus généralement, Legrand continue également de renouveler ses autres familles de produits et a par exemple lancé en 2016 :

  • la nouvelle offre Ekinox3 de coffrets résidentiels et tertiaires en Inde ;
  • la nouvelle gamme d’interface utilisateur Domino Sencia en Amérique Centrale et du Sud ; et
  • de nouveaux PDU3 configurables en Europe, en Afrique et au Moyen Orient ;

Au total, Legrand a investi 248 M€ dans la R&D, soit 4,9% du chiffre d’affaires du Groupe en 2016.

Croissance externe dynamique : 8 acquisitions en 2016 (contre 4 en 2015)

En 2016, Legrand a activement poursuivi sa stratégie d’acquisitions « bolt-on »4 autofinancées et disposant de positions de premier plan ou d’une expertise technologique avérée. Ainsi, le Groupe a acquis 8 sociétés (contre 4 en 2015) représentant un chiffre d’affaires annuel de plus de 170 M€ et permettant au Groupe de renforcer ses positions avec :

  • plus de 80% du chiffre d’affaires acquis réalisés par des sociétés disposant de positions de numéro 1 ou 2 ; et
  • 6 acquisitions sur 8 conclues dans les nouveaux segments de marché5 à fort potentiel de croissance.

Legrand entend maintenir une croissance externe soutenue en 2017 et a récemment annoncé sa première acquisition de l’année avec le rachat d’OCL6, spécialiste des solutions d’éclairage pour les bâtiments tertiaires et résidentiels haut de gamme aux Etats-Unis. OCL emploie environ 60 personnes et réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 15 M$, pour l’essentiel aux Etats-Unis.

Sur la base des acquisitions annoncées et de leur date probable de consolidation, la variation du périmètre de consolidation devrait contribuer à hauteur de plus de +1,3% à la croissance du chiffre d’affaires du Groupe en 2017.

-----------------------

1 Maison connectée

2 Equipement domestique

3 Power Distribution Unit ; Unité de Distribution d’Alimentation

4 Sociétés de petite et moyenne taille complémentaires des activités du Groupe

5 Efficacité énergétique, infrastructures numériques, systèmes résidentiels et assistance à l’autonomie

6 Original Cast Lighting

Les comptes consolidés 2016 arrêtés par le Conseil d’administration du 8 février 2017 et audités par les Commissaires aux comptes du Groupe, la présentation et la conférence téléphonique (en direct et en différé) des résultats annuels 2016 sont accessibles sur le site de Legrand (www.legrand.com).

Agenda financier :

  • Résultats du premier trimestre 2017 : 10 mai 2017
    Début de la « quiet period1 » le 10 avril 2017
  • Assemblée générale des actionnaires : 31 mai 2017
  • Détachement du dividende : 2 juin 2017
  • Paiement du dividende : 6 juin 2017
  • Résultats du premier semestre 2017 : 28 juillet 2017
    Début de la « quiet period1 » le 28 juin 2017

1 Période de suspension de toute communication en amont de la publication des résultats

A PROPOS DE LEGRAND

Legrand est le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Son offre complète, adaptée aux marchés tertiaire, industriel et résidentiel internationaux en fait une référence à l'échelle mondiale. Dans une démarche impliquant l’ensemble de ses équipes et de ses parties prenantes, Legrand poursuit sa stratégie de croissance rentable et durable, tirée par les acquisitions et l’innovation avec le lancement régulier de nouvelles offres – dont notamment des produits connectés Eliot* à plus forte valeur d’usage. Legrand a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de plus de 5 milliards d’euros. Le Groupe est coté sur Euronext Paris et intégré notamment aux indices CAC 40, FTSE4Good, MSCI World, Corporate Oekom Rating, DJSI World, Vigeo Euronext Eurozone 120 Europe 120-France 20 et World 120, et Ethibel Sustainability Index Excellence.

(code ISIN FR0010307819).

http://www.legrand.com

*Eliot est le nom du programme lancé en 2015 par Legrand pour accélérer le déploiement dans son offre de l’Internet des Objets. Fruit de la stratégie d’innovation du Groupe, il vise à développer des solutions connectées et interopérables apportant un bénéfice durable à l’utilisateur particulier ou professionnel.

http://www.legrand.com/FR/programme-eliot_13234.html

Annexes

Glossaire

Besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement est défini comme la somme des créances clients et comptes rattachés, des stocks, des autres créances courantes, des créances d’impôt courant ou exigible et des actifs d’impôts différés courants diminuée de la somme des dettes fournisseurs et comptes rattachés, des autres passifs courants, des dettes d’impôt courant exigible, des provisions courantes et des passifs d’impôts différés courants.

Cash flow libre

Le cash flow libre est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Cash flow libre normalisé

Le cash flow libre normalisé est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes, sur la base d’un besoin en fonds de roulement normalisé représentant 10% du chiffre d’affaires des 12 derniers mois à structure et taux de change constants et rapporté à la période considérée, et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Croissance organique

La croissance organique est définie comme la variation du chiffre d’affaires à structure (périmètre de consolidation) et taux de change constants.

Dette financière nette

La dette financière nette est définie comme la somme des emprunts courants et des emprunts non courants minorée de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des valeurs mobilières de placement.

EBITDA

L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel majoré des amortissements et des dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles (y compris frais de développement capitalisés) et des pertes de valeur des goodwill.

Marge brute d’autofinancement

La marge brute d’autofinancement est définie comme les flux de trésorerie des opérations courantes hors variation du besoin en fonds de roulement.

Résultat opérationnel ajusté

Le résultat opérationnel ajusté est défini comme le résultat opérationnel ajusté des amortissements des réévaluations d’actifs incorporels pratiquées lors des acquisitions et des frais/produits liés à celles-ci ainsi que, le cas échéant, des pertes de valeur des goodwill.

RSE

Responsabilité Sociétale d’Entreprise.

Taux de distribution

Le taux de distribution est défini comme le rapport du dividende par action proposé au titre d’une année n rapporté au bénéfice net part du Groupe par action de l’année n calculé sur la base du nombre moyen d’actions ordinaires hors auto-détention au 31 décembre de l’année n.

Calcul du besoin en fonds de roulement

En millions d'euros   2015   2016
Créances clients et comptes rattachés   545,4   564,2
Stocks 680,3 670,6
Autres créances courantes 170,0 164,8
Créances d'impôt courant ou exigible 28,6 41,1
Actifs/(passifs) d'impôts différés courants 94,8 83,1
Dettes fournisseurs et comptes rattachés (531,3) (558,3)
Autres passifs courants (501,3) (546,2)
Dettes d'impôt courant ou exigible (41,0) (30,8)
Provisions courantes   (104,8)   (82,4)
Besoin en fonds de roulement   340,7   306,1

Calcul de la dette financière nette

En millions d'euros   2015   2016
Emprunts courants   67,9   346,4
Emprunts non courants 1 823,2 1 550,7
Trésorerie et équivalents de trésorerie (1 085,9) (940,1)
Valeurs mobilières de placement   (2,5)   0,0
Dette financière nette   802,7   957,0

Réconciliation du résultat net part du Groupe ajusté1 avec le résultat net part du Groupe

En millions d'euros   2015   2016
Résultat net part du Groupe   550,6   628,5
Produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôt différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France   0,0   (61.2)
Résultat net part du Groupe ajusté1   550,6   567,3

1 Le résultat net part du Groupe ajusté ne prend pas en compte l’effet comptable favorable non récurrent d’un produit d’impôt lié à la revalorisation mécanique des passifs d’impôts différés sur les marques consécutive à l’annonce de baisses du taux d’impôt sur les sociétés, principalement en France. Ce produit d’impôt de 61,2 M€ fait l’objet d’un ajustement car il n’a pas d’impact sur la trésorerie et ne constitue pas un élément de performance. Pour autant si elles sont maintenues dans le temps, ces baisses de taux d'impôt devraient avoir un effet favorable sur le taux d'imposition du Groupe.

Réconciliation du résultat opérationnel ajusté avec le résultat net

En millions d'euros   2015   2016
Résultat net   552,0   630,2
Résultat des entités mises en équivalence   0,0   1,3
Impôts sur le résultat 258,0 218,6
(Gains)/pertes de change (6,0) (6,5)
Produits financiers (11,0) (10,9)
Charges financières   93,7   101,3
Résultat opérationnel   886,7   934,0
Amortissements des réévaluations d’actifs incorporels pratiquées lors des acquisitions et frais/produits liés aux acquisitions 43,7 44,5
Pertes de valeur des goodwill   0,0   0,0
Résultat opérationnel ajusté   930,4   978,5

Réconciliation de l’EBITDA avec le résultat net

En millions d'euros   2015   2016
Résultat net   552,0   630,2
Résultat des entités mises en équivalence   0,0   1,3
Impôts sur le résultat 258,0 218,6
(Gains)/pertes de change (6,0) (6,5)
Produits financiers (11,0) (10,9)
Charges financières   93,7   101,3
Résultat opérationnel   886,7   934,0
Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles 97,4 97,1
Amortissements et dépréciations des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés) et pertes de valeur des goodwill   72,3   77,9
EBITDA   1 056,4   1 109,0

Réconciliation de la marge brute d’autofinancement, du cash flow libre et du cash flow libre normalisé avec le résultat net

En millions d'euros   2015   2016
Résultat net   552,0   630,2
Mouvements des actifs et passifs n’ayant pas entraîné de flux de trésorerie :    
Amortissements et dépréciations 171,9 177,4
Variation des autres actifs et passifs non courants et des impôts différés

non courants

21,1 (3,0)
(Gains)/pertes de change latents 3,4 (16,2)
(Plus-values) moins-values sur cessions d'actifs 1,3 0,8
Autres éléments n’ayant pas d’incidence sur la trésorerie   0,3   2,2
Marge brute d'autofinancement   750,0   791,4
Baisse (Hausse) du besoin en fonds de roulement   46,2   40,4
Flux de trésorerie des opérations courantes   796,2   831,8
Investissements (dont frais de développement capitalisés) (133,4) (160,9)
Produit résultant des cessions d’actifs   3,2   2,1
Cash flow libre   666,0   673,0
Hausse (Baisse) du besoin en fonds de roulement (46,2) (40,4)
(Hausse) Baisse du besoin en fonds de roulement normalisé   (2,6)   (8,7)
Cash flow libre normalisé   617,2   623,9

Périmètre de consolidation

2015   T1   S1   9M   Année pleine
Intégration globale
Valrack   Au bilan uniquement   Au bilan uniquement   Au bilan uniquement   10 mois
IME       Au bilan uniquement   Au bilan uniquement   7 mois
Raritan           Au bilan uniquement   3 mois
QMotion               Au bilan uniquement
2016   T1   S1   9M   Année pleine
Intégration globale
Valrack   3 mois   6 mois   9 mois   12 mois
IME   3 mois   6 mois   9 mois   12 mois
Raritan   3 mois   6 mois   9 mois   12 mois
QMotion   3 mois   6 mois   9 mois   12 mois
Fluxpower   Au bilan uniquement   Au bilan uniquement   8 mois   11 mois
Primetech   Au bilan uniquement   Au bilan uniquement   8 mois   11 mois
Pinnacle Architectural Lighting       Au bilan uniquement   5 mois   8 mois
Luxul Wireless       Au bilan uniquement   5 mois   8 mois
Jontek       Au bilan uniquement   5 mois   8 mois
Trias       Au bilan uniquement   Au bilan uniquement   8 mois
CP Electronics       Au bilan uniquement   Au bilan uniquement   7 mois
Solarfective           Au bilan uniquement   5 mois
Mise en équivalence
TBS(1)       6 mois   9 mois   12 mois

(1) Créée conjointement avec un partenaire, TBS a pour activité la fabrication et la commercialisation au Moyen-Orient de transformateurs et de systèmes de canalisations électriques préfabriquées.

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations et/ou informations prospectives qui ne sont pas des données historiques. Bien que Legrand estime que ces éléments prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, ils sont soumis à de nombreux risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits.

Il est rappelé que des informations détaillées sur les risques sont disponibles dans le Document de Référence de Legrand déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), consultable en ligne sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org) ou sur celui de Legrand (www.legrand.com).

Aucun élément prospectif contenu dans ce document n’est ou ne doit être interprété comme une promesse ou une garantie de résultats réels, ces derniers étant susceptibles de différer de manière significative. Par conséquent, ces éléments prospectifs doivent être utilisés avec prudence, en tenant compte de l’incertitude qui leur est inhérente.

Sous réserve des réglementations applicables, Legrand ne s’engage pas à publier de mise à jour de ces éléments en vue de tenir compte d’événements ou de circonstances postérieurs à la date de publication de ce document.

Ce document ne constitue dans aucun pays, une offre de vendre ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Legrand.

Contacts

Communication financière
Legrand
François Poisson
Tél : +33 (1) 49 72 53 53
francois.poisson@legrand.fr
ou
Contact presse
Publicis Consultants
Robert Amady/Vilizara Lazarova
Tél : +33 (0)1 44 82 46 31 / +33 (0)1 44 82 46 34
Mob : +33 (0)6 72 63 08 91 / +33 (0)6 26 72 57 14
robert.amady@consultants.publicis.fr
vilizara.lazarova@consultants.publicis.fr

Contacts

Communication financière
Legrand
François Poisson
Tél : +33 (1) 49 72 53 53
francois.poisson@legrand.fr
ou
Contact presse
Publicis Consultants
Robert Amady/Vilizara Lazarova
Tél : +33 (0)1 44 82 46 31 / +33 (0)1 44 82 46 34
Mob : +33 (0)6 72 63 08 91 / +33 (0)6 26 72 57 14
robert.amady@consultants.publicis.fr
vilizara.lazarova@consultants.publicis.fr