Panasonic et United Microelectronics Corporation s'entendent sur le développement d'un processus de production de masse relatif à la ReRAM de nouvelle génération

OSAKA, Japon--()--Panasonic Semiconductor Solutions Co., Ltd. (« PSCS », siège social : ville de Nagaokakyo, préfecture de Kyoto ; Président : Kazuhiro Koyama) est parvenue à un accord avec United Microelectronics Corporation (« UMC », siège social : ville de Hsinchu, Taïwan ; PDG : Po Wen Yen) pour le développement conjoint d'un processus de production de masse d'une ReRAM 40 nm de nouvelle génération[1].

Tout comme la mémoire Flash[2] dont l'utilisation est aujourd'hui largement répandue, la ReRAM est un type de mémoire non volatile[3]. L'appareil est doté d'une structure simple, d'un traitement à haute vitesse et nécessite une faible consommation énergétique. PSCS a débuté la production de masse de la ReRAM en 2013 en recourant à un processus 180 nm, et fournit actuellement sa gamme de micro-ordinateurs 8 bits MN101LR destinée aux applications à faible consommation énergétique, notamment dans le domaine des appareils médicaux portables. La société a été la première à tester et à vérifier la haute fiabilité des matrices mémoire dans le cadre d'un processus 40 nm.

Le projet coopératif convenu permettra l'intégration des technologies de processus ReRAM 40 nm, développées par PSCS, avec les technologies de processus CMOS à haute fiabilité d'UMC. Ceci aboutira à une plateforme de processus ReRAM qui sera applicable, tout comme les mémoires intégrées remplaçant les mémoires Flash, à divers dispositifs de système du type de ceux qui sont largement utilisés dans les cartes à CI, les terminaux portables et les dispositifs IdO.

PSCS livrera en 2018 des échantillons de produits recourant au nouveau processus 40 nm, et sera la première à débuter une production de masse dans le secteur. Les sociétés PSCS et UMC proposeront toutes deux la plateforme de processus ReRAM codéveloppée aux autres fabricants et fournisseurs de semi-conducteurs à travers le monde.

Commentant ce programme coopératif, le président de PSCS Kazuhiro Koyama a déclaré : « La société proposera une large gamme de produits optimaux répondant aux besoins des consommateurs, en développant une plateforme de processus de mise à l'échelle qui accélérera l'adhésion du marché à la ReRAM, dont la production de masse dans le secteur a été amorcée par PSCS. »

« Nous sommes ravis d'avoir conclu cet accord de fonderie avec Panasonic », a confié pour sa part S.C. Chien, vice-président principal d'UMC. « La fiabilité éprouvée de notre processus 40 nm, ses délais de cycle rapides et ses rendements élevés conféreront un nouvel élément de compétitivité à la ReRAM de Panasonic, ce qui produira des avantages mutuels pour les deux sociétés à mesure d'une adoption croissante du produit sur le marché. Nous sommes impatients de travailler aux côtés de Panasonic afin de porter à un niveau élevé son volume de production de ReRAM 40 nm. »

À propos de Panasonic
Panasonic Corporation est un leader mondial spécialisé dans le développement de technologies et de solutions électroniques diverses destinées aux clients actifs dans les domaines des produits électroniques grand public, du logement, de l’automobile, des solutions d’entreprise et des dispositifs. Depuis sa création en 1918, la société s’est étendue à l’échelle mondiale. Elle exploite actuellement 474 filiales et 94 sociétés associées à travers le monde, et a enregistré un chiffre d’affaires net consolidé de 7,553 billions JPY pour l’exercice clos le 31 mars 2016. La société, dont la mission est d’établir une nouvelle valeur par le biais de l’innovation à travers ses divisions, utilise ses technologies afin de créer une vie et un monde meilleurs pour ses clients. Pour en savoir plus sur Panasonic, consultez : http://www.panasonic.com/global.

À propos d'UMC (United Microelectronics Corporation)
UMC est une fonderie de semi-conducteurs leader mondiale, qui fournit une production de CI avancés pour des applications couvrant l'ensemble des secteurs majeurs de l'industrie des produits électroniques. Les 10 usines de fabrication de tranches d'UMC sont stratégiquement situées à travers l'Asie, et sont capables de produire chaque mois plus de 500 000 tranches. La société emploie plus de 17 000 personnes à travers le monde, et possède des bureaux à Taïwan, en Chine continentale, en Europe, au Japon, en Corée, à Singapour, ainsi qu'aux États-Unis.
UMC : http://www.umc.com

 

Terminologie

[1]   ReRAM (Resistive Random Access Memory)
Mémoire non volatile générant de larges écarts de résistance en appliquant des impulsions de tension à des films d'oxydes métalliques fins pour stocker les « 0 » et les « 1 ». Elle dispose d'une structure simple, qui intègre des oxydes métalliques disposés en couches grâce à des électrodes, permettant un processus de fabrication simple, et disposant de caractéristiques exceptionnelles parmi lesquelles une faible consommation énergétique et une capacité de réécriture à haute vitesse.
 
[2] Mémoire Flash
Mémoire non volatile qui peut être électriquement effacée et réécrite.
 
[3] Mémoire non volatile
Mémoire à semi-conducteurs qui conserve les données même en l'absence d'alimentation électrique.
 

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Media Contact:
Panasonic Corporation
Public Relations Department
Tel: +81-(0)3-3574-5664
Fax: +81-(0)3-3574-5699

Contacts

Media Contact:
Panasonic Corporation
Public Relations Department
Tel: +81-(0)3-3574-5664
Fax: +81-(0)3-3574-5699