Westinghouse franchit des étapes décisives à la centrale nucléaire de Vogtle AP1000®

WAYNESBORO, Georgie--()--Westinghouse Electric Company a annoncé aujourd’hui la fin de deux étapes de construction sur le site de la centrale nucléaire Vogtle : la pose de la cuve du réacteur de l'unité 3 et du module CA01 de l'unité 4 module. Ces étapes, atteintes dans un intervalle de 48 h, ouvrent de nouveaux espaces de travail sur le site Vogtle que Westinghouse équipe de deux de ses unités AP1000® .

« Avec la pose de la cuve du réacteur de l’unité 3, le 23 novembre, nous passons désormais à la prochaine phase passionnante de ce projet – fini le travail strictement lié au génie civil et à la construction générale, priorité au montage du système de réacteur de l’unité », a expliqué Jeff Benjamin, vice-président principal, Nouvelles usines et projets majeurs, chez Westinghouse. « Nous appliquons en outre les leçons apprises de notre expérience lors de la livraison à la construction de l’unité 4. »

Les ouvriers vont maintenant placer des matériaux détaillés comme les tuyaux, les pompes et les câbles à travers le système de réacteur de l'unité 3. L'année prochaine, les équipes vont aussi réaliser les préparatifs en vue de l'installation du premier générateur à vapeur dans l'unité 3.

Deux jours avant de placer la cuve du réacteur de 278 tonnes métriques, Westinghouse a placé un module de CA01 pour l’unité 4. La structure en acier hébergera un nombre important de composants de confinement, y compris la cuve du réacteur, les générateurs à vapeur et les pressuriseurs. Le module CA01 mesure 21 mètres de long, 29 mètres de largeur et 24 mètres de hauteur, et a été assemblé sur site dans le bâtiment d’assemblage du module de 12 niveaux.

Westinghouse construit également deux unités AP1000 sur le site Vogtle pour la Georgia Power Company. Deux unités additionnelles sont en construction sur le site V.C. Summer à Jenkinsville, en Caroline du Sud pour la South Carolina Electric and Gas Company. La société a pratiquement achevé la construction des quatre premières centrales AP1000 du monde, situées à Sanmen et Haiyang, en Chine. Des tests préalables à la mise en service des unités principales de chaque site sont en cours.

L’usine AP1000 utilise des systèmes de sécurité innovants qui reposent sur les lois de la nature, comme la gravité, la circulation naturelle et la condensation. Le concept de l’usine s'inspire de ces forces naturelles pour assurer une mise à l'arrêt automatique du réacteur pendant 72 heures sans intervention humaine. Les systèmes de sécurité sont dits « passifs » parce qu’ils ne nécessitent ni actions d’un opérateur, ni équipement mécanique ou ni énergie et ils donnent aux opérateurs le temps nécessaire de réaliser et maintenir la centrale à l'arrêt dans l'éventualité peu probable d'une urgence de dimensionnement.

Pour en savoir plus à propos de Westinghouse Electric Company et de notre objectif d'être la première société à lancer la prochaine technologie, pratique ou solution novatrice qui aidera nos clients à générer une énergie plus sûre, plus propre et plus fiable, veuillez visiter www.westinghousenuclear.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Westinghouse Electric Company
Courtney Boone, 412-374-2707
Vice-président, Communications globales
booneca@westinghouse.com

Contacts

Westinghouse Electric Company
Courtney Boone, 412-374-2707
Vice-président, Communications globales
booneca@westinghouse.com