Résultats de CVCA au 3e trimestre 2016: La tendance à la hausse en capital de risque se continue, l'investissement en capital se maintient en attente

À 716 M$, les 10 plus importantes transactions en capital de risque cette année représentent 29% de plus que les 10 plus importantes de 2015 (557 M$)

TORONTO--()--2016 fut une année de hauts et de bas pour les industries du capital de risque et de l'investissement en capital au Canada. Avec un trimestre à faire, on sent un réchauffement du côté du capital de risque, avec 2,1 G$ en investissements enregistrés dans les trois premiers trimestres de 2016. Ceci équivaut à seulement 9% de moins que le montant total investi en 2015 et indique que, pour 2016, l'investissement en capital de risque dépassera les chiffres de l'année passée.

Avec plus de 111 transactions au troisième trimestre, évaluées à 605 M$ au total, les investissements en capital de risque ont augmentés de 8% par rapport à la moyenne trimestrielle de 562 M$ depuis 2013. La transaction moyenne dans plusieurs secteurs atteint des sommets depuis 2013. Les montants moyens pour les transactions dans les TIC ont augmentés de 24%, à 5,6 M$, de 17% dans les sciences de la vie, à 6,9 M$ et de 260% en agriculture, à 7,6 M$. En fait, les investissements en capital de risque en agriculture sont en hausse depuis 2013, augmentant de 14 M$ à 27 M$ en 2014, 42 M$ en 2015 et 153 M$ dans les trois premiers trimestres de 2016.

L'Ontario et le Québec continuent à mener toutes les provinces en termes de sommes investies. Il est à noter qu'il y a eu une augmentation des montants moyens des transactions: une hausse de 44% en Ontario (à 7,5 M$) et de 46% au Québec à (5,7 M$).

''La hausse des moyennes des montants des transactions que nous avons observée en capital de risque démontre la confiance continue pour les entrepreneurs canadiens,'' a déclaré Mike Woollatt, président-directeur-général de CVCA. ''Le capital de risque canadien est en croissance, ce qui est bien nécessaire.''

Cependant, du côté de l'investissement en capital, les évaluations relativement hautes dans l'environnement actuel ont contribué aux trois premiers trimestres assez lents en 2016. Seulement 9 G$ ont été investis dans 271 transactions, une baisse de 55% par rapport à la même date l'an passé, alors que 20 G$ avaient été investis dans 311 transactions. Le Québec était, au contraire, un point lumineux, la plupart des activités d'investissement étant soutenues par des investisseurs locaux; 5 des 10 plus importants investisseurs en capital privé étaient basés au Québec, investissant un total de 1,6 G$ dans 169 transactions lors des trois premiers trimestres de 2016.

L'Ontario compte pour 42% des dollars investis en capital privé avec 3,8 G$ dans 60 transactions. Le Québec se situait au deuxième rang en dollars investis, à 25% avec 2,3 G$ investis et au premier rang avec plus de 140 transactions. Le secteur pétrolier et le gazier représentaient près du tiers de tous les investissements privés à ce jour cette année (2,8 G$, 26 transactions), bien que les activités demeurent sous la tendance. Les TIC étaient proches deuxièmes à 25% (2,3 G$, 41 transactions), suivis par les technologies propres à 21% (1,9 G$, 19 transactions).

Les conditions difficiles dans le marché continuent à ralentir les retraits; il n'y a eu que 3,5 G$ en retraits d'investissements à date en 2016 comparativement à 11 G$ l'année dernière.

''L'investissement en capital demeure en attente, particulièrement dans sa plus importante catégorie, le pétrole et le gaz,'' a déclaré Woollatt. ''2016 ressemblera plus à 2013 qu'aux plus hauts niveaux observés en 2014 et 2015.''

Faits saillants en capital de risque

  • Les 2,1 G$ investis dans les trois premiers trimestres de 2016 sont à 9% du total de toute l'année dernière et plus que n'importe quelle année depuis 2007.
  • La transaction moyenne en capital de risque cette année était de 5,83 M$, la plus importante depuis 2013.
  • 605 M$ investis dans 111 transactions lors du troisième trimestre de 2016, 8% de plus que la moyenne trimestrielle (562 M$) depuis 2013.
  • Au premier et au second rang respectivement en termes du nombre de transactions et de dollars investis pour l'année en cours, l'Ontario (1 G$ en 134 transactions) et le Québec (629 M$ investis en 115 transactions) ont vu le montant moyen de chaque transaction en capital privé augmenter de 44% (à 7,5 M$) et 46% (à 5,7 M$).
  • Il y a eu 1,4 G$ (241 transactions) investi dans les entreprises en TIC, seulement 3% de moins que le total de l'année dernière, et plus que les montants investis en 2014 (1,3 G$) et 2013 ($1,1 G$)
  • Les investissements en capital de risque en agriculture démontrent une tendance en croissance d'un exercice à l'autre: 14 M$ en 2013, 27 M$ en 2014, 42 M$ en 2015 et 153 M$ dans les trois premiers trimestres de 2016.
  • Des sommets jamais vus depuis 2013 pour : les TIC - 5,6 M$ (hausse de 24$); les sciences de la vie - 6,9 M$ (hausse de 17%); l'agriculture - 7,6 M$ (hausse de 260%) et les autres - 5,9 M$ (hausse de 117%).
  • Des 716 M$ investis dans les 10 plus importantes transactions en capital de risque en 2016, 454 M$ (63%) ont été investis dans des entreprises en démarrage et 262 M$ (37%) dans des entreprises à un stade plus avancé.
  • Le retrait d'investissement divulgué le plus important à ce jour cette année par des investisseurs canadiens impliquait l'acquisition de Privacy Analytics Inc. par IMS Health pour 44 M$. Les investisseurs étaient BDC Capital Inc., Fight Against Cancer Innovation Trust (FACIT), IMS Health, MaRS IAF, Purple Angel et Vanedge Capital Partners Ltd.

Faits saillants en investissement en capital

  • L'Ontario a reçu 42% des dollars investis en capital privé avec 3,8 G$ (plus de 60 transactions); le Québec était deuxième avec 2,3 G$ investis (plus de 140 transactions).
  • 5 des 10 plus importants investisseurs en capital privé étaient du Québec, investissant un total de 1,6 G$ dans 169 transactions lors des trois premiers trimestres de 2016.
  • Le secteur pétrolier et gazier a reçu près du tiers des investissements en capital privé au troisième trimestre avec 2,8 G$ investis dans 26 transactions. Les TIC étaient proches deuxièmes (part de 25%) avec 2,3 G$ investis dans 41 transactions, suivis par les technologies propres (part de 21%) avec 1,9 G$ dans 19 transactions.
  • Il y a eu 41 retraits d'investissement en capital cette année pour un total de 5,5 G$: 35 fusions et acquisitions (3,5 G$) et 6 ventes secondaires (2,0 G$).
  • Les firmes d'investissement en capital ont amassés 4,7 G$ à date en 2016, une baisse de 25% par rapport à 6,2 G$ à pareille date l'année dernière.
  • Le plus important retrait d'investissement divulgué cette année impliquait le rachat de TRADER Corporation de l'Ontario par la firme Thomas Bravo LLC.

À propos de CVCA

CVCA est la voix de l'industrie canadienne du capital de risque et de l'investissement en capital. Nous nous dédions à améliorer l'écosystème du capital privé en élargissant la sensibilisation par rapport à l'industrie et à fournir de la recherche sur le marché, du réseautage et des occasions de développement professionnel. Nous défendons les intérêts de l'industrie pour assurer la mise en oeuvre de politiques avisées qui encouragent un environnement d'investissement favorable. CVCA travaille avec ses membres, qui représentent la vaste majorité des firmes de capital privé au Canada, pour améliorer l'industrie et soutenir l'innovation et la croissance. Visitez le: http://www.cvca.ca.

Méthodologie CVCA

Capital de risque: L'ensemble de données inclut seulement les transactions de capital de risque vérifiées et complétées en équité ou quasi-équité. (le financement gouvernemental en non-équité ou sur une base de projet, les transactions de développement de produits pharmaceutiques, la dette senior, les acquisitions soutenues par le capital de risque et le financement d'anges ne sont pas inclus).

Investissement en capital: L'ensemble de données inclut seulement les transactions complétées en investissement en capital (les transactions divulguées, mais qui n'ont pas été complétées, ne sont pas incluses).

Contacts

Pour plus d'information ou pour organiser une entrevue, SVP contacter:
CVCA
Carolyn Goard, 416-487-0519 ext. 204
Gestionnaire principale, Communications
Cellulaire: 416-706-7879
cgoard@cvca.ca

Contacts

Pour plus d'information ou pour organiser une entrevue, SVP contacter:
CVCA
Carolyn Goard, 416-487-0519 ext. 204
Gestionnaire principale, Communications
Cellulaire: 416-706-7879
cgoard@cvca.ca