Total Gabon : INFORMATION FINANCIÈRE TRIMESTRIELLE

Troisième trimestre 2016

PORT-GENTIL, France--()--Regulatory News :

Total Gabon (Paris:EC) :

Principales données financières

                3T16       2T16      

3T16
vs
2T16

      9M16       9M15      

9M16
vs
9M15

Prix moyen du Brent       $/b       45,9       45,6       +1%       41,9       55,3       -24%
Prix moyen des bruts Total Gabon       $/b       41,2       40,8       +1%       36,4       50,5       -28%
Production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon       kb/j (1)       55,8       55,0       +1%       55,2       56,2       -2%
Production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon (2)       kb/j       47,9       46,0       +4%       47,0       46,3       +2%
Volumes de brut vendus par Total Gabon       Mb (3)       4,11       4,33       -5%       13,35       11,99       +11%
Chiffre d’affaires       M$       191       194       -2%       546       661       -17%
Capacité d'autofinancement globale       M$       53       37      

+43%

      104       142      

-27%

Investissements pétroliers       M$       35       37       -5%       108       204       -47%
Résultat net       M$       11       4       x3       -1       -35       N/A

(1) kb/j : milliers barils par jour
(2) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production
(3) Mb : millions de barils

Résultats du troisième trimestre 2016

Prix de vente

Au troisième trimestre 2016 le prix moyen du Brent a atteint 45,9 dollars par baril ($/b), en hausse de 1% par rapport au deuxième trimestre 2016 (45,6 $/b). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé à 41,2 $/b, en hausse de 1% par rapport au trimestre précédent (40,8 $/b).

Production

Au troisième trimestre 2016, la part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(1) s’est établie à 47 900 barils par jour (b/j), en hausse de 4% par rapport au deuxième trimestre 2016 (46 000 b/j). Cette hausse s’explique principalement par :

  • le succès des interventions de coiled tubing sur Anguille Nord Est (ANE) et du dédusage du puits ANE008 ;
  • des manques à produire planifiés inférieurs, le deuxième trimestre ayant été impacté par l'arrêt du secteur de Torpille pour des travaux planifiés ;
  • une meilleure disponibilité des installations ;
  • l’apport des opérations de reprise de puits sur le permis de Rabi Kounga ;

compensant largement le déclin naturel des champs.

Chiffre d’affaires

Au troisième trimestre 2016, le chiffre d’affaires s’élève à 191 millions de dollars (M$), en baisse de 3 M$ (-2%) par rapport au deuxième trimestre 2016 (194 M$). Cette baisse s’explique par celle des volumes vendus sur la période liés au planning des enlèvements (-9 M$) partiellement compensée par la hausse des prix de vente (+2 M$), et la hausse des prestations fournies aux tiers (+3 M$).

Capacité d’autofinancement globale

La capacité d’autofinancement globale ressort à 53 M$ au troisième trimestre 2016 à comparer à 37 M$ au deuxième trimestre 2016. Cette hausse s’explique principalement par :

  • la hausse des prix de vente et de la production (y compris celle stockée) ;
  • les charges financières non récurrentes au deuxième trimestre 2016 liées au renouvellement de la ligne de crédit.

Investissements pétroliers

Au troisième trimestre 2016, les investissements s’élèvent à 35 M$, à comparer à 37 M$ au deuxième trimestre 2016. Ils concernent principalement les travaux suivants :

  • la finalisation de la campagne de coiled tubing sur Anguille et Torpille;
  • les travaux d’intégrité/pérennité sur les installations offshore (Anguille, Torpille et Grondin);

Résultat net

Le résultat net au troisième trimestre 2016 s’établit à 11 M$ contre 4 M$ au deuxième trimestre 2016. Cette amélioration de 7 M$ s’explique principalement par :

  • la hausse des prix de vente et de la production (y compris celle stockée) ;
  • les charges financières non récurrentes au deuxième trimestre 2016 liées au renouvellement de la ligne de crédit.

Résultats sur les neuf premiers mois de 2016

Prix de vente

Sur les neuf premiers mois de 2016, le prix moyen du Brent s’est établi à 41,9 $/b, en baisse de 24% par rapport aux neuf premiers mois de 2015 (55,3 $/b). Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé à 36,4 $/b, en baisse de 28% par rapport aux neuf premiers mois de 2015 (50,5 $/b). Cette baisse supérieure à celle du Brent s’explique par une moins bonne valorisation des qualités susdites.

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon(1) s’est élevée pour les neuf premiers mois de 2016 à 47 000 b/j contre 46 300 b/j pour les neuf premiers mois de 2015. Cette hausse de 2% s’explique principalement par :

  • la meilleure disponibilité des installations sur Anguille et Torpille (problèmes de dépôts dans les tubings AGMN en 2015, perte du câble électrique de PG2-CE en 2015) et des pompes export du complexe d’Anguille ;
  • le succès des interventions de coiled tubing sur Anguille Nord Est (ANE) et du dédusage du puits ANE008 au deuxième trimestre 2016 ;
  • l’apport des opérations de reprise de puits du permis de Rabi Kounga ;

partiellement compensés par :

  • le déclin naturel des champs ;
  • la cession de Mboga ;
  • l’arrêt planifié en février 2016 de Coucal/Avocette.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois de 2016 s’élève à 546 M$, en recul de 115 M$ (-17%) par rapport aux neuf premiers mois de 2015 (661 M$). Ce recul s’explique principalement par la baisse du prix de vente des qualités de brut commercialisées par Total Gabon (-179 M$) partiellement compensée par la hausse des volumes vendus sur la période liée au planning des enlèvements (+59 M$) et des prestations aux tiers (+5 M$).

Capacité d’autofinancement globale

La capacité d’autofinancement globale ressort à 104 M$ sur les neuf premiers mois de 2016, en baisse de 27% par rapport au neuf premiers mois de 2015 (142 M$). Cette baisse s’explique principalement par :

  • le recul du chiffre d’affaires ;

partiellement compensée par :

  • la baisse des coûts d’exploitation liée au programme de réduction des coûts mis en place par la Société.

Investissements pétroliers

Sur les neuf premiers mois de 2016, les investissements s’élèvent à 108 M$, en baisse de 47% par rapport aux neuf premiers mois de 2015 (204 M$) et concernent principalement :

  • la campagne de forage sur le champ de Gonelle ;
  • la campagne de coiled tubing sur Anguille et Torpille ;
  • les travaux d’intégrité/pérennité sur les installations offshore (Anguille, Torpille et Grondin) et onshore (terminal du Cap Lopez) ;
  • la finalisation du revamping de Pageau (Zone Torpille) ;
  • la reprise de puits sur le permis de Rabi ;
  • des études de géosciences et de développement.

Résultat net

Le résultat net des neufs premiers mois de 2016 ressort à -1 M$ en amélioration de 34 M$ par rapport aux neuf premiers mois de 2015 (-35 M$). Celle-ci s’explique principalement par :

  • la hausse de la production ;
  • la baisse des coûts de production liée au programme de réduction des coûts mis en place par la Société ;
  • la plus-value liée à la cession de Mboga ;

partiellement compensées par :

  • la baisse des prix de vente ;
  • la hausse des amortissements suivant la mise en service d’immobilisations en cours ;
  • les charges financières non-récurrentes liées au renouvellement de la ligne de crédit.

Faits marquants depuis le début du troisième trimestre 2016

Conseil d’administration du 30 août 2016

Le Conseil d’administration de Total Gabon s’est réuni le 30 août 2016. Il a examiné les comptes de Total Gabon du premier semestre 2016. Le Rapport Financier Semestriel au 30 juin 2016 a été mis à la disposition du public sur le site internet de la Société ce même jour.

Hygiène, sécurité et environnement

Le 10 novembre 2016, Total Gabon a franchi le cap record de 627 jours consécutifs sans accident avec arrêt de travail.

Exploitation

Campagne de coiled tubing

La campagne de coiled tubing s’est terminée avec succès le 2 août. 12 puits ont été traités (7 ANE, 3 AGM, 2 TRM). Les coûts associés sont inférieurs de 25% aux prévisions budgétaires.

Campagne d’abandon de puits

12 puits ont été abandonnés sur les champs de Pageau (5), Gonelle (4) et Mandaros (3). L’appareil de forage Setty a été démobilisé le 31 août 2016.

(1) Y compris les barils de fiscalité revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’Administration au capital de 76 500 000 dollars US
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)
www.total-gabon.com
RCCM Port-Gentil 2000 B 00011

Contacts

Contacts Presse Gabon :
Mathurin Mengue-Bibang
Tel. : + 241 01 55 63 29

Contacts

Contacts Presse Gabon :
Mathurin Mengue-Bibang
Tel. : + 241 01 55 63 29