Zenabis obtient un investissement de 7 millions de dollars de gouvernements locaux

Une installation canadienne de marijuana médicale a reçu un investissement sans précédent.

ATHOLVILLE, Nouveau-Brunswick--()--Zenabis by International Herbs Medical Marijuana est ravie d’annoncer que son installation de marijuana médicale a reçu un prêt de 4 millions de dollars du gouvernement provincial du Nouveau-Brunswick pour construire son installation à Atholville, dans le Nouveau-Brunswick. En plus du soutien reçu du gouvernement, le Gouvernement des Premières nations de Listuguj a réalisé un investissement additionnel de 3 millions de dollars dans Zenabis. Zenabis est la seule entreprise au Canada à avoir reçu un financement à la fois du Gouvernement provincial et du Gouvernement des Premières nations.

Après un examen approfondi par le Bureau du cannabis médical de Santé Canada, Zenabis est actuellement au stade de l’inspection pré-licence en vertu du Règlement sur l'accès au cannabis à des fins médicales (RACFM). La phase de construction elle-même devrait représenter un investissement total de 14 millions de dollars. « Dans notre première phase, l’investissement total approchera les 14 millions de dollars, qui générera environ 300 emplois dans la construction », a déclaré Kevin Coft, PDG d’International Herbs Medical Marijuana Ltd.

L’installation devrait être la plus importante au Canada consacrée à la production de marijuana médicale en intérieur, d’une surface de 46 000 mètres carrés (396 000 pieds carrés), située sur un site de 8 hectares (20 acres). Avec ce potentiel d'extensibilité, Zenabis pourrait devenir l’un des plus grands producteurs de marijuana médicale au Canada.

Le financement du gouvernement provincial et du Conseil des Premières nations Listuguj aidera à la construction de l’installation, qui devrait être opérationnelle d’ici 2017. Zenabis sera alors prête pour les phases d’homologation finales qui incluent une inspection pré-licence de Santé Canada, une licence de culture, suivie éventuellement par une licence de vente en vertu du RACFM.

Lorsqu’elle sera autorisée, l’installation créera plus de 200 emplois à plein temps et contribuera au produit intérieur brut de la province à hauteur de 15 millions de dollars chaque année ; ces chiffres devraient nettement augmenter si le gouvernement fédéral légalise l’utilisation de la marijuana à des fins récréatives.

Le soutien de Zenabis par le gouvernement local et la communauté a été massif. Pendant toute la longue attente pour arriver au stade actuel, la communauté a soutenu Zenabis et va maintenant commencer à voir le projet se réaliser.

Opportunités Nouveau-Brunswick, la Société de développement régional et le Conseil des Premières nations Listuguj, ainsi que tous les partenaires dans la communauté ont joué un rôle vital pour amener Zenabis au stade opérationnel.

Les travaux ont commencé pour rénover l’ancienne installation du moulin d’Atlantic Yarn à Atholville afin de satisfaire à l’ensemble des exigences de Santé Canada. Zenabis est impatiente de favoriser la croissance économique, d’étendre ses effectifs et de créer des centaines d’emplois dans la communauté locale par le biais de programmes éducatifs.

Qu’est-ce que Zenabis :

Zenabis est une marque d’International Herbs Medical Marijuana Ltd (IHMML) axée sur la culture du cannabis, ainsi que sur la recherche et le développement de produits. Avec des atouts dans le secteur des startups, l’industrie pharmaceutique, la distribution et l’horticulture - Zenabis espère délivrer des produits de grande qualité à des prix compétitifs. Nichée entre la pittoresque rivière Ristigouche et le parc provincial Sugarloaf, Zenabis transforme l’ancienne installation du moulin d’Atlantic Yarn dans le village d’Atholville, au Nouveau-Brunswick, en une installation de pointe agréée pour la production et la distribution de marijuana médicale de qualité pharmaceutique.
Zenabis.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Zenabis
Kevin Coft
PDG
media@zenabis.com

Contacts

Zenabis
Kevin Coft
PDG
media@zenabis.com