Westinghouse se félicite de la décision de la Suède d’éliminer les taxes faussant les conditions du marché

VÄSTERÅS, Suède--()--Westinghouse Electric Company, une voix majeure pour l’industrie nucléaire en Europe et dans la monde, se félicite de l'accord du parlement suédois, convenu le vendredi 10 juin, visant à éliminer la taxe sur la capacité nucléaire du pays appliquée aux réacteurs existants et à permettre la construction de nouveaux réacteurs en vue de remplacer les centrales actuelles à mesure de leur mise à l’arrêt définitive.

« Westinghouse soutient fortement toute décision politique reconnaissant le rôle important qu’a joué l’énergie nucléaire jusqu’alors et qu’elle devrait jouer à l’avenir pour fournir aux consommateurs et entreprises européens une électricité fiable, abordable et à faibles émissions de CO2 », a déclaré Mark Marano, président de Westinghouse pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique. « L’accord-cadre reconnaît l’importance de l’énergie nucléaire pour atteindre les objectifs à long terme de la Suède en matière d’énergie et d’environnement. L’énergie nucléaire fournit 27 pour cent de la production d’énergie primaire en Europe, sans émissions de gaz à effet de serre, et est essentielle pour assurer la transition de l’Europe vers un mix énergétique indépendant, compétitif et à faible bilan carbone. »

Au titre de l’accord, l’élimination de la taxe sur le nucléaire en Suède créera des conditions plus compétitives pour l’industrie nucléaire et permettra la réalisation d’investissements bien nécessaires pour garantir l’exploitation sur le long terme du parc nucléaire actuel de la Suède et la poursuite de l’approvisionnement en combustible nucléaire. L’accord ouvre également la possibilité de construire de nouveaux réacteurs en Suède.

« Westinghouse appelle les autres pays à suivre l’exemple de la Suède et à assurer une égalité de traitement entre les différentes sources de production d’électricité », a ajouté M. Marano. « Les politiques énergétiques faussant les conditions du marché, dont les taxes à la production, un accès discriminatoire au réseau et des subventions à une technologie spécifique, doivent être supprimées pour permettre à toutes les technologies à faible intensité de carbone, dont l’énergie nucléaire, de faire concurrence équitable en fonction de leurs mérites, garantissant un approvisionnement stable à faibles émissions de carbone allant dans le sens des objectifs environnementaux de la COP21 au coût comparatif le plus bas. »

L’énergie nucléaire continue de jouer un rôle important pour garantir que l’électricité reste abordable pour les particuliers et pour l’industrie. Étant l’une des sources d’électricité les plus stables, les plus compétitives et les plus prévisibles au niveau économique en Europe, l’énergie nucléaire offre des coûts variables peu élevés. Le secteur européen de l’énergie nucléaire soutient environ 800 000 emplois et contribue à hauteur d’environ 70 milliards d’euros à l’économie européenne chaque année.

Pour en savoir plus sur Westinghouse Electric Company et sur notre vision consistant à être les premiers à proposer la prochaine technologie, pratique ou solution aidant nos clients à générer une énergie plus sûre, plus propre et plus fiable, visitez www.westinghousenuclear.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Westinghouse Electric Company
Hans Korteweg
+32 (0)2 645-7162 (bureau)
+32 (0)479-75-13-60 (mobile)
Directeur des communications et des affaires gouvernementales
Région Europe, Moyen-Orient et Afrique
kortewh@westinghouse.com

Contacts

Westinghouse Electric Company
Hans Korteweg
+32 (0)2 645-7162 (bureau)
+32 (0)479-75-13-60 (mobile)
Directeur des communications et des affaires gouvernementales
Région Europe, Moyen-Orient et Afrique
kortewh@westinghouse.com