Westinghouse décroche un contrat de maintenance des installations essentielles de la centrale nucléaire Sizewell B

CHORLEY, Royaume-Uni--()--Westinghouse Electric Company signe un contrat de maintenance qui permettra de protéger les installations de la centrale nucléaire Sizewell B du risque d'obsolescence, en conservant ses équipements nucléaires spécialisés opérationnels potentiellement sur les quatre décennies à venir.

EDF Energy a choisi d'accorder à Westinghouse un contrat à long terme en vue de maintenir le système de contrôle à haute intégrité et le système de protection primaire de la centrale située sur la côte du Suffolk. Ce nouveau programme de maintenance permettra à EDF Energy d'assurer l'opérabilité de ces systèmes, possiblement pendant les 45 prochaines années, jusqu'à la fermeture de la centrale, y compris durant son déclassement.

Conçue par Westinghouse, la centrale Sizewell B constitue l'unique réacteur à eau pressurisée du Royaume-Uni. Construite en 1988, son déclassement est actuellement prévu pour 2035 bien que l'entreprise ait exprimé le souhait de la garder opérationnelle jusqu'en 2055. Son système de contrôle à haute intégrité et son système de protection primaire sont tous les deux des équipements de la gamme Eagle Série 2 de Westinghouse. La plateforme Eagle Série 2 de Westinghouse fonctionne sur la technologie numérique des années 1980.

En conservant les connaissances et l'expertise nécessaires par l'intermédiaire d'une équipe d'ingénieurs et de techniciens spécialistes des équipements Eagle, et en réalisant systématiquement des évaluations proactives de l'intégrité de la chaîne d'approvisionnement, une maintenance constante peut alors être garantie. Dans le cadre de ce programme de maintenance, les composants de toutes les pièces individuelles des équipements seront soumis à des examens de cycle de vie. Des stratégies d'atténuation des risques seront mises en place pour les cas identifiés d'obsolescence.

M. Dave Unsworth, vice-président et directeur général de Westinghouse, pour le Royaume-Uni, le Moyen-Orient et l'Égypte, explique : « Comme avec toute plateforme numérique, la perte de la base de connaissances et l'obsolescence des composants essentiels constituent les premières menaces à la viabilité à long terme. Pour répondre à celles-ci, la norme dans le secteur a traditionnellement consisté à mettre les systèmes à niveau. Ce programme, élaboré avec soin au cours des 18 derniers mois, a été conçu pour proposer une alternative à notre client en préservant la possibilité de maintenir la plateforme Eagle. »

« Notre objectif ne consiste pas seulement à accumuler des pièces pour l'avenir, mais aussi à conserver des connaissances pratiques et actuelles de la plateforme et de sa conception. Ces dernières pourront ensuite être exploitées en cas de problème technique ou pour recréer certains aspects du système en fonction des besoins. En leur donnant la possibilité de compter sur un service qui leur permet de prévenir des vulnérabilités considérables, nos clients bénéficient d'un énorme avantage. Ils peuvent ainsi assurer la sécurité opérationnelle comme la conservation de leur centrale en continu, en termes de production d'électricité mais aussi en évitant la mise à niveau imprévue des installations. »

Westinghouse développe actuellement des programmes similaires pour d'autres clients utilisant les équipements Eagle.

Westinghouse Electric Company, une société du groupe Toshiba Corporation (TKY : 6502), est un pionnier mondial de l’énergie nucléaire et l’un des principaux fournisseurs de produits et technologies pour centrales nucléaires destinés aux services publics à travers le monde. Westinghouse a fourni le premier réacteur à eau pressurisée commercial au monde en 1957 à Shippingport, dans l’État de Pennsylvanie (États-Unis), et sa technologie est à la base d’environ la moitié des centrales nucléaires en exploitation dans le monde, dont plus de 50 % des centrales en Europe.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Westinghouse Electric Company
M. Hans Korteweg, +32 (0)2 645-7162 (bureau)
+32 (0)479-75-13-60 (portable)
Responsable des communications
Région Europe, Moyen-Orient et Afrique
kortewh@westinghouse.com

Contacts

Westinghouse Electric Company
M. Hans Korteweg, +32 (0)2 645-7162 (bureau)
+32 (0)479-75-13-60 (portable)
Responsable des communications
Région Europe, Moyen-Orient et Afrique
kortewh@westinghouse.com