Carrefour: NOUVELLE CROISSANCE DES RÉSULTATS AU PREMIER SEMESTRE 2015

  • Chiffre d’affaires hors taxes de 37,7 Md€, en hausse de +5,2% (+2,9% en organique)
  • Hausse du résultat opérationnel courant à 726 M€, +2,6% à changes constants
  • Forte croissance du résultat net ajusté, part du Groupe : 233 M€, en hausse de +17,5%
  • Cash Flow Libre en nette amélioration, en augmentation de +496 M€

BOULOGNE-BILLANCOURT, France--()--Regulatory News:

Carrefour (Paris:CA):

Progression en Europe : semestre solide en France, accélération en Espagne

France : montée en puissance du multiformat

  • Troisième année consécutive de hausse du chiffre d’affaires : +3,4% au total et +1,8% en organique
  • Tous les formats contribuent à la hausse organique des ventes
  • Stabilité de la marge opérationnelle hors la hausse de la taxe sur les surfaces commerciales (Tascom), l’intégration de DIA et le transfert des loyers de galeries commerciales à Carmila

Autres pays d’Europe : forte hausse de la rentabilité

  • Retour à la croissance organique du chiffre d’affaires avec une nette accélération de l’Espagne
  • Tendances encourageantes en Italie, l’ensemble des autres pays voit sa rentabilité augmenter
  • Résultat opérationnel courant multiplié par plus de 3x à 122 M€

Pays émergents : poursuite de la dynamique de croissance des résultats

  • Excellentes performances en Amérique latine avec une progression du résultat opérationnel courant
    de +26,3%
  • Position de leader de la distribution alimentaire confortée au Brésil
  • Dans un environnement difficile, Carrefour fait évoluer son modèle en Chine ; retour à la croissance à Taiwan

Poursuite des investissements et accélération du multiformat

  • Investissements soutenus de 804 M€ dans la remise à niveau, la modernisation et le développement du parc
  • Poursuite de l’expansion avec l’ouverture de 316 magasins de proximité, 83 supermarchés et 14 hypermarchés ; poursuite de notre développement digital
  • Intégration des magasins DIA en France

Chiffre d’affaires et résultat opérationnel courant du premier semestre 2015

(en M€)

  Chiffre d’affaires

hors taxes

  Croissance organique       Résultat opérationnel courant  

Variation

proforma

changes constants1

  Variation
changes constants
Europe   26 943   +1,3%       444   +15,8%   +0,4%
Pays émergents 10 795 +6,8% 346 +7,3% +7,3%
Fonctions globales               -63        
Total   37 739   +2,9%       726  

+13,5%

  +2,6%
 

_________________________
1 Ajusté pour l’intégration de DIA, l’impact de la hausse de la Tascom et le transfert des loyers de galeries commerciales à Carmila

Chiffres clés du premier semestre 20151

(en M€)     S1 2014
retraité

IFRIC 21

  S1 2015   Variation
à changes
constants
  Variation
à changes
courants
Chiffre d’affaires hors taxes     35 870   37 739   +3,9%   +5,2%
Chiffre d’affaires hors taxes hors essence     32 119   34 337   +5,4%   +6,9%

Résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA)2

    1 416   1 488   +4,6%   +5,1%
Marge EBITDA     3,9%   3,9%        
Résultat opérationnel courant (ROC)     717   726   +2,6%   +1,3%
Marge opérationnelle courante     2,0%   1,9%        
Résultat net ajusté, part du Groupe     198   233       +17,5 %
                   
Dette nette à la clôture     7 324   6 654       -670 M€
 

Nouvelle croissance du ROC (+2,6% à changes constants) et du résultat net ajusté, part du Groupe (+17,5%)

Compte de résultat

Le Groupe a enregistré au premier semestre 2015 une croissance significative de ses ventes. Son chiffre d’affaires hors taxes est en hausse de +5,2% à changes courants et de +2,9% en organique. Toutes les zones enregistrent une croissance à changes courants de leurs ventes totales, avec une hausse en Europe de +2.9% et de +11,3% dans les pays émergents.

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) du Groupe est une nouvelle fois en croissance, à 726 M€, soit +2,6% à changes constants (+1,3% à changes courants), en hausse tant en Europe (+0,4%) que dans les Pays Emergents (+7,3%).

En France, le ROC s’élève à 321 M€. La marge opérationnelle en France est stable par rapport au premier semestre 2014, après ajustement de l’intégration de DIA, de la hausse de la taxe sur les surfaces commerciales et d’un transfert à Carmila des loyers des galeries commerciales lors de sa création en 2014. Le plan de transformation de DIA a démarré au cours du deuxième trimestre.

Dans les Autres pays d’Europe, le ROC est en très nette progression, à 122 M€ vs 36 M€ au premier semestre 2014. Tout en portant une attention constante au positionnement prix, la marge commerciale s’améliore. La marge opérationnelle est en hausse de 90 pb à 1,3% du chiffre d’affaires. Cette performance est largement portée par la poursuite du redressement de l’Espagne et par l’amélioration de l’Italie. La marge opérationnelle progresse dans l’ensemble des pays.

___________________________
1 Les comptes consolidés du premier semestre 2015 ont été arrêtés par le Conseil d’Administration de Carrefour qui s’est réuni le 29 juillet 2015. Les comptes ont fait l’objet d’un examen limité par les Commissaires aux Comptes du Groupe.
Les chiffres du premier semestre 2014 et du premier semestre 2015 prennent en compte la reclassification des charges et produits relatifs aux activités non poursuivies sur la ligne « Résultat net des activités non poursuivies » conformément à la norme IFRS 5 – Actifs non courants détenus en vue de la vente et des activités non poursuivies.
2 Résultat opérationnel courant avant amortissements et dépréciations (incluant amortissements logistiques de 17 M€ au S1 2014 et de 22 M€ au S1 2015).

L’Amérique latine poursuit sa forte progression avec une hausse de son ROC de +26,3% à changes constants, à 296 M€. Cette amélioration reflète les excellentes ventes en comparable au Brésil et en Argentine associées à une bonne tenue de la marge commerciale. Les frais généraux intègrent la hausse des coûts de l’énergie au Brésil. La marge opérationnelle s’établit à 4,1%, en hausse de 30 pb.

En Asie, le ROC s’établit à 50 M€. La marge commerciale se tient bien. En Chine, dans un contexte de ralentissement de la consommation, nous exécutons notre plan d’action, poursuivant la stratégie de long terme du Groupe. A Taiwan, Carrefour accélère le déploiement de sa stratégie multiformat. Dans ce contexte, les ventes ont renoué avec la croissance pour la première fois depuis plus de 2 ans et le ROC progresse.

Au premier semestre 2015, le résultat non courant est une charge de 16 M€, vs un produit de 264 M€ en 2014, essentiellement lié à la plus-value réalisée lors de l’apport d’actifs à Carmila. Le résultat net des activités poursuivies, part du Groupe, s’établit à 230 M€ comprenant les éléments suivants :

  • Une légère baisse des charges financières, qui reflète principalement la poursuite de taux d’intérêt bas en Europe, partiellement compensée par la hausse des taux d’intérêt par ailleurs ;
  • Une stabilité du taux effectif d’imposition.

Le résultat net, part du Groupe, s’établit à 218 M€. Ajusté principalement en 2014 de la plus value liée à la création de Carmila, le résultat net, part du Groupe, s’établit à 233 M€ et progresse de +17,5%.

Flux de trésorerie et endettement

Le cash-flow libre est en nette amélioration de +496 M€ par rapport au S1 2014. Il s’élève à -1 917 M€, traduisant la saisonnalité de notre activité.

Cette variation provient essentiellement des éléments suivants :

  • Une nette amélioration de la variation en besoin de fond de roulement, de +348 M€ ;
  • Une variation favorable du poste fournisseurs d’immobilisations de 121 M€ par rapport à l’année précédente ;
  • Un capex stable, le groupe poursuivant ainsi ses investissements de remise à niveau et de développement ;
  • Une légère hausse de l’autofinancement.

La dette nette financière au 30 juin 2015 est de 6,7 Md€, en baisse de 670 M€ comparée au 30 juin 2014. Elle bénéficie :

  • De l’amélioration du cash-flow libre décrite ci-dessus ;
  • De la cession d’une partie de notre auto-contrôle en mars 2015, qui a généré une rentrée de trésorerie de 369 M€ ;
  • De la cession d’une participation complémentaire dans Carrefour Brésil à Península Participações, participation qui s’élève désormais à 12% ;
  • En 2015, du décalage du paiement du dividende au deuxième semestre (394 M€ pour sa partie cash).

Poursuite des priorités pour 2015

Carrefour maintient son cap. Les priorités 2015 annoncées lors de la publication des résultats annuels en mars dernier sont confirmées :

  • Poursuite dans tous les pays des plans d'action visant l’amélioration constante de l’offre et de l’image prix pour une meilleure expérience client dans tous les pays
  • Accélération de l’expansion multiformat
    • Expansion continue et ciblée dans nos marchés clés
    • Intégration progressive des magasins de DIA France
    • Poursuite des ouvertures dans la proximité, notamment au Brésil et en Chine
  • Développement du multicanal en s’appuyant sur notre réseau physique
    • Refonte et convergence de nos sites Internet en France, élargissement progressif de l’offre
    • Poursuite du développement des services de click & collect
    • Développement des activités e-commerce dans plusieurs pays
  • Poursuite des chantiers structurants incluant :
    • Refonte de la chaîne logistique en France
    • Simplification des systèmes d’information
    • Evolution du modèle en Chine
  • Continuation des rénovations de magasins
    • Poursuite du programme de remise à niveau des actifs
    • Modernisation de notre parc
  • Développement de l’attractivité des sites en capitalisant sur Carmila, société de centres commerciaux France, Espagne et Italie
  • Perspectives 2015 maintenues
    • Investissements totaux, incluant DIA France, entre 2,5 et 2,6 Md€
    • Augmentation du cash flow libre
    • Poursuite d’une discipline financière stricte : maintien du BBB+

ANNEXES

Impact d’IFRIC 21 sur le résultat opérationnel courant

Les informations comparables de 2014 ont été retraitées1 pour refléter l’application de l’interprétation IFRIC 21 – Droits ou taxes. Il n’y a pas d’impact sur le résultat opérationnel courant de l’année 2014.

Résultat opérationnel courant 2014
(en millions d’euros)

Premier semestre 2014

    Publié     Retraité
France     515     406
Europe hors France     43     36
Amérique latine     247     247
Asie     83     83
Fonctions globales     -55     -55
Total     833     717
       

Deuxième semestre 2014

    Publié     Retraité
France     756     865
Europe hors France     382     389
Amérique latine     438     438
Asie     14     14
Fonctions globales     -37     -37
Total     1 554     1 670
       

Année 2014
(retraitement sans impact)

    Publié     Retraité
France     1 271     1 271
Europe hors France     425     425
Amérique latine     685     685
Asie     97     97
Fonctions globales     -92     -92
Total     2 387     2 387
 

__________________________
1 En application de l’interprétation IFRIC 21 – Droits ou taxes, adoptée par l’Union européenne le 13 juin 2014 et applicable pour les exercices ouverts à compter du 17 juin 2014. Cette interprétation définit le fait générateur qui crée un passif au titre d’une taxe due tel qu’il est prévu par les dispositions légales ou réglementaires.

Répartition géographique des ventes et du résultat opérationnel courant au premier semestre 2015

  Ventes HT   Résultat opérationnel courant

(en M€)

  S1 2014
retraité IFRIC 21
  S1 2015   Croissance organique   Variation
changes courants
  S1 2014
retraité IFRIC 21
  S1 2015  

Variation proforma1 changes constants

  Variation
changes constants
  Variation
changes courants
France 17 005   17 587   +1,8%   +3,4% 406   321   -2,2%   -20,9%   -20,9%
Autres pays Europe 9 173 9 356 +0,3% +2,0% 36 122 +244,3% +244,3% +244,1%
Europe 26 178 26 943 +1,3% +2,9% 442 444 +15,8% +0,4% +0,4%
Amérique latine 6 454 7 257 +15,5% +12,4% 247 296 +26,3% +26,3% +20,0%
Asie 3 237 3 538 -9,7% +9,3% 83 50 -49,5% -49,5% -40,2%
Pays émergents   9 691   10 795   +6,8%   +11,3%   330   346   +7,3%   +7,3%   +4,8%
Fonctions globales                   -55   -63            
Total   35 870   37 739   +2,9%   +5,2%   717   726   +13,5%   +2,6%   +1,3%
 

______________________________
1 Ajusté pour l’intégration de DIA, l’impact de la Tascom et la baisse des loyers liée à la création de Carmila

Compte de résultat consolidé

(en M€)     S1 2014
publié
  S1 2014
retraité
IFRIC 21
  S1 2015   Variation
vs. retraité
Chiffre d’affaires hors taxes     35 870   35 870   37 739   +5,2%
Chiffre d’affaires hors taxes, net de la fidélisation     35 564   35 564   37 470   +5,4%
Autres revenus     1 192   1 192   1 247   +4,6%
Revenus totaux     36 757   36 757   38 718   +5,3%
Prix de revient des ventes     -28 686   -28 688   -30 024   +4,7%
Marge des activités courantes     8 071   8 068   8 694   +7,8%
Frais généraux     -6 556   -6 669   -7 227   +8,4%
Amortissements     -682   -682   -740   +8,5%
Résultat opérationnel courant (ROC)     833   717   726   +1,3%
Résultat opérationnel courant après quote-part des mises
en équivalence
    842   726   761   +4,8%
Produits et charges non courants     264   264   -16   -106,0%
Résultat opérationnel     1 106   991   745   -24,9%
Résultat financier     -269   -269   -264   -1,9%
Résultat avant impôts     837   721   481   -33,3%
Impôts sur les résultats     -300   -260   -165   -36,4%
Résultat net des activités poursuivies     537   462   316   -31,6%
Résultat net des activités non poursuivies     -33   -33   -12   -63,7%
Résultat net total     504   428   304   -29,1%
Dont Résultat net, Part du Groupe     441   365   218    
Dont Résultat net des activités poursuivies, Part du Groupe     474   399   230    
Dont Résultat net des activités non poursuivies, Part du Groupe     -33   -33   -12    
Dont Résultat net, Part des minoritaires     63   63   85    
Dont Résultat net des activités poursuivies, Part des minoritaires     63   63   85    
Dont Résultat net des activités non poursuivies, Part des minoritaires     0   -   -    

EBITDA1

    1 532   1 416   1 488   +5,1%
         

________________________
1 Résultat opérationnel courant avant amortissements et dépréciations (incluant amortissements logistiques de 17 M€ au S1 2014 et de 22 M€ au S1 2015)

Calcul du résultat net ajusté, part du Groupe

(en M€)     S1 2014
retraité
IFRIC 21
  S1 2015   Variation
Résultat net des activités poursuivies, part du Groupe     399   230   -42,2%
Retraitement des produits et charges non courants (avant impôt)     -264   16  
Retraitement d’éléments exceptionnels dans le résultat financier 11 31

Effet impôts1

40 -28
Ajustement pour sociétés mises en équivalence et minoritaires     13   -16    
Résultat net ajusté, part du Groupe     198   233   +17,5%
 

Principaux ratios du compte de résultat consolidé

      S1 2014
retraité

IFRIC 21

    S1 2015
Marge des activités courantes / Chiffre d’affaires     22,5%     23,0%
Résultat opérationnel courant / Chiffre d’affaires     2,0%     1,9%
 

_______________________________
1 Effet sur l’impôt des éléments retraités (produits et charges non courants et résultat financier) ainsi que produits et charges d’impôts non courants.

Bilan consolidé

(en M€)     30 juin 2014   30 juin 2015
ACTIF      
Immobilisations incorporelles 9 108 9 607
Immobilisations corporelles 11 227 12 162
Immobilisations financières 2 541 2 793
Impôts différés actifs 894 816
Immeubles de placement 319 307
Encours des sociétés financières – Part à plus d’un an     2 413   2 579
Actifs non courants     26 503   28 263
Stocks 5 902 6 503
Créances commerciales 2 281 2 379
Encours des sociétés financières – Part à moins d’un an 3 373 3 396
Actifs d’impôts exigibles 773 1 108
Autres actifs 1 043 929
Actifs financiers courants 361 410
Trésorerie et équivalents de trésorerie     2 030   1 800
Actifs courants     15 763   16 525
Actifs détenus en vue de la vente     12   78
TOTAL     42 278   44 865
 
PASSIF
Capitaux propres, part du Groupe 8 163 9 249
Intérêts minoritaires dans les sociétés consolidées     783   1 095
Capitaux propres     8 946   10 344
Impôts différés passifs 537 509
Provisions pour risques et charges 3 734 3 435
Dettes financières – Part à plus d’un an 6 626 7 288
Refinancement des encours clients – Part à plus d’un an     1 954   1 569
Passifs non courants     12 851   12 802
Dettes financières – Part à moins d’un an 3 089 1 575
Fournisseurs et autres créditeurs 10 876 12 096
Refinancement des encours clients – Part à moins d’un an 3 079 3 630
Passifs d’impôts exigibles 1 132 1 138
Autres passifs     2 298   3 229
Passifs courants     20 474   21 668
Passifs liés aux actifs détenus en vue de la vente     7   51
TOTAL     42 278   44 865
 

Tableau des flux de trésorerie consolidé

(en M€)     S1 2014
retraité IFRIC 21
  S1 2015
DETTE NETTE D’OUVERTURE     -4 117 -4 954
Autofinancement (hors activités non poursuivies)     1 168 1 180
Variation du besoin en fonds de roulement -2 454 -2 104
Activités non poursuivies     0   21
Variation de la trésorerie issue des opérations d’exploitation (hors soc.fin)     -1 287   -904
Investissements opérationnels -818 -804
Variation nette des fournisseurs d’immobilisations (inc. créances) -382 -261
Cessions d’immobilisations liées à l’activité 79 53
Activités non poursuivies     -5   0
Cash-Flow libre     -2 412   -1 917
Investissements financiers -268 -57
Cessions 82 1
Autres -68 1
Activités non poursuivies     0   0
Cash-Flow après investissements     -2 667   -1 971
Dividendes et augmentation de capital -198 -62
Acquisitions ou cessions de participation sans changement de contrôle -122 208
Coût de l’endettement net financier -191 -185
Variation actions propres -20 369
Autres 57 67
Activités non poursuivies -16 0
Impact des sociétés financières     -50   -127
DETTE NETTE DE CLOTURE     -7 324   -6 654
 

Variation des capitaux propres

(en M€)     Total
capitaux propres
  Capitaux propres,
part du Groupe
  Intérêts minoritaires
Situation au 31 décembre 2014     10 228   9 191   1 037
Résultat global de la période S1 2015     222   140   82
Dividendes au titre de l’exercice 2014     -562   -492   -70
Autocontrôle     335   335   0
Effet de variations de périmètre et autres     121   76   46
Situation au 30 juin 2015     10 344   9 249   1 095
       

Définitions

Croissance organique

La croissance organique est composée de la croissance à magasins comparables et des ouvertures nettes sur les douze derniers mois, fermetures temporaires inclues.

Marge des activités courantes

La marge des activités courantes correspond à la somme du chiffre d’affaires hors taxes et des autres revenus, diminuée du coût des programmes de fidélisation et du prix de revient des ventes. Le prix de revient des ventes intègre outre les achats et variations de stock, d’autres coûts essentiellement composés des coûts des produits vendus par les sociétés financières, des produits liés à l’escompte ainsi que des écarts de change générés par les achats de marchandises.

Résultat opérationnel courant (ROC)

Le résultat opérationnel courant correspond à la marge des activités courantes diminuée des frais généraux, des amortissements et provisions.

Résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA)

Le résultat opérationnel courant avant amortissements (EBITDA) exclut les amortissements logistiques comptabilisés en prix de revient des ventes, ainsi que les produits et charges non courants tels que définis ci-dessous.

Résultat opérationnel (EBIT)

Le résultat opérationnel correspond à la marge des activités courantes diminuée des frais généraux et des amortissements et provisions et des produits et charges non courants.

Sont comptabilisés en produits et charges non courants certains éléments significatifs à caractère inhabituel de par leur nature et leur fréquence tels que des dépréciations d’actifs, des coûts de restructuration et des charges liées à des réestimations de risques d’origine ancienne, sur la base d’informations ou d’éléments dont le Groupe a eu connaissance au cours de l’exercice.

Cash-flow libre

Le cash-flow libre est le solde net de l'autofinancement avant coût de l’endettement financier net, de la variation du besoin en fonds de roulement et des investissements opérationnels.

Disclaimer

Ce communiqué contient à la fois des informations historiques et des déclarations et informations prospectives. Les déclarations et informations de nature prospective ont été établies sur la base des hypothèses actuellement retenues par la Direction du Groupe. Elles ne constituent pas des garanties quant aux performances futures du Groupe. Les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d'être substantiellement différents des déclarations et informations prospectives présentées en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment les facteurs de risques exposés dans les différents documents déposés auprès de l'Autorité des marchés financiers au titre de l'information règlementée disponibles sur le site de Carrefour (www.carrefour.com) et notamment le document de référence. Les investisseurs peuvent obtenir gratuitement une copie de ces documents auprès de Carrefour. Carrefour ne prend aucun engagement de mettre à jour et/ou réviser ces déclarations et informations prospectives dans le futur.

NB : les variations organiques des ventes sont présentées hors essence et hors calendaire. Les chiffres 2014 sont retraités en application de l’interprétation IFRIC 21.

Contacts

Relations investisseurs
Alessandra Girolami, Mathilde Rodié et Matthew Mellin
Tél : +33 (0)1 41 04 28 83
ou
Relations actionnaires
Tél : 0 805 902 902 (n° vert en France)
ou
Communication Groupe
Tél : +33 (0)1 41 04 26 17

Contacts

Relations investisseurs
Alessandra Girolami, Mathilde Rodié et Matthew Mellin
Tél : +33 (0)1 41 04 28 83
ou
Relations actionnaires
Tél : 0 805 902 902 (n° vert en France)
ou
Communication Groupe
Tél : +33 (0)1 41 04 26 17